Les projets de reforestation

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8639
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Les projets de reforestation

Message par mobar » 15 mai 2018, 08:47

La forêt française se porte bien, elle n'est exploitée qu'a 50% de son potentiel
Si on trouve des marchés pour le bois produit c'est bien mieux que de le laisser pourrir sur place
Ce n'est pas de reforestation qu'on a besoin, mais de gestion rationalisée, de professionnels et de transformation du bois sur place
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12418
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Les projets de reforestation

Message par GillesH38 » 15 mai 2018, 09:28

Pour avoir assisté à un café scientifique sur le sujet, j'ai aussi appris qu'elle "souffre" aussi d'une multiplicité de petits propriétaires rendant difficile l'exploitation rationnelle des produits forestiers, en comparaison d'autres pays (nordiques et germaniques surtout). Mais ça peut etre aussi considéré comme une philosophie assumée de laisser en paix des milieux naturels ...
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de reforestation

Message par energy_isere » 15 mai 2018, 10:22

mobar a écrit :
15 mai 2018, 08:47
La forêt française se porte bien, elle n'est exploitée qu'a 50% de son potentiel
Si on trouve des marchés pour le bois produit c'est bien mieux que de le laisser pourrir sur place
Ce n'est pas de reforestation qu'on a besoin, mais de gestion rationalisée, de professionnels et de transformation du bois sur place
+1. pour une fois d'accord avec Mobar.

Quand on pense que la filiére bois est déficitaire en France !

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8639
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Les projets de reforestation

Message par mobar » 15 mai 2018, 10:33

GillesH38 a écrit :
15 mai 2018, 09:28
Mais ça peut etre aussi considéré comme une philosophie assumée de laisser en paix des milieux naturels ...
C'est surtout historique et lié aux conséquences des méthodes de transmission du patrimoine lors des héritages. La répartition du foncier qui consiste à répartir les surfaces entre les enfants au fil des ages est la principale raison de ce morcellement.

C'est l'abolition du droit d'ainesse par la constituante (Nivose an II) qui a enclenché le phénomène de morcellement.

En comme il n'y a pas eu de remembrement contrairement aux surfaces agricoles, il est aujourd'hui extrêmement difficile de rentabiliser une coupe dans une forêt privée de petite surface. Dans plusieurs régions les scieries et industries de première transformation ont aussi disparu, ce qui complique encore et alourdi la facture

Une agence nationale devrait être créée pour redynamiser les secteur et rationaliser l'exploitation par des regroupement de chantiers forestiers en fédérant les propriétaires. ce ne sont pas les compétences qui manquent, l'expertise de l'ONF nous est enviée par tous nos voisins, mais la volonté politique!

Pour nos politiques, les propriétaires du foncier forestier ne sont bons qu'à payer des taxes, comme bien d'autres! :-D
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
williams
Condensat
Condensat
Messages : 618
Inscription : 03 janv. 2010, 15:45
Contact :

Re: Les projets de reforestation

Message par williams » 16 mai 2018, 00:02

energy_isere a écrit :
15 mai 2018, 10:22
mobar a écrit :
15 mai 2018, 08:47
La forêt française se porte bien, elle n'est exploitée qu'a 50% de son potentiel
Si on trouve des marchés pour le bois produit c'est bien mieux que de le laisser pourrir sur place
Ce n'est pas de reforestation qu'on a besoin, mais de gestion rationalisée, de professionnels et de transformation du bois sur place
+1. pour une fois d'accord avec Mobar.

Quand on pense que la filiére bois est déficitaire en France !
Étonnant que vous êtes d'accord avec Mobar, car détruire la forêt même la vielle forêt cela a une influence sur la faune et flore. Se dont bp de personnes ne semblent pas voir les conséquences comme toujours.

Car par exemple le bois mort dans la forêt joue un rôle sur l'environnement. Il faut voir le recyclage naturel, etc.

Transformer le bois sur place c'est à dire en plein la forêt va déranger les animaux, polluer, détruire encore plus la forêt,... Déjà que les tracteurs, camions... qui vont en plein forêt entraînent des dégâts,...

Sans compter le nombre d'incendies qui augmentent !

Williams

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8639
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Les projets de reforestation

Message par mobar » 16 mai 2018, 07:18

Transformer le bois sur place, ça consiste à le transformer dans la région ou on l'a récolté, plutôt que de l'envoyer en Chine et de l'e racheter six mois aprés sous forme de meubles IKEA à la con

La forêt française est exploitée, mais néanmoins en expansion, la reforestation c'est en Amazonie, au Paraguay, en Asie, en Afrique qu'il faut la faire, chez nous on reforeste depuis plus de 100 ans!

Faut savoir ce qu'on veut!

Une population humaine de 7,5 milliards d'individus, 10 milliards en 2050, qui aspire à vivre à l'occidentale, ne peut pas se passer des productions de la forêt

Dès que l'homme du néolithique à défriché pour cultiver, pour faire de l'élevage, il a déforesté

Si tu veux empêcher l'exploitation de la forêt, (pourquoir diable?) va falloir trouver des arguments un peu plus solides que des bons sentiments!

Déranger les animaux (???) quand une coupe est organisée, ne te fais pas de bile pour eux, il ont déguerpi depuis longtemps. Mais ils reviendrons dès que le calme se fera de nouveau pour brouter les jeunes pousses

Ce qui nous permettra d'en tirer quelques un pour éviter de bouffer de la viande industrielle nourrie aux antibiotiques et au soja transgénique dans les Auschwitz de la vache que l'on trouve désormais partout ;)
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

marocain
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 834
Inscription : 24 mars 2008, 21:13

Re: Les projets de reforestation

Message par marocain » 18 mai 2018, 01:44

mobar a écrit :
16 mai 2018, 07:18
La forêt française est exploitée, mais néanmoins en expansion, la reforestation c'est en Amazonie, au Paraguay, en Asie, en Afrique qu'il faut la faire, chez nous on reforeste depuis plus de 100 ans!
"faites ce que je dis, pas ce que je fais" ca résume parfaitement l'esprit occidental en matière d'écologie !
les brésiliens, paraguayiens, malaysiens, africains, etc... te répondront qu'ils ont besoin de déboiser et de détruire la faune et la flore pour assurer leur développement économique comme ce fut le cas dans le passé en Europe et amérique du nord.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8639
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Les projets de reforestation

Message par mobar » 18 mai 2018, 07:07

ça leur passera avant que ça me revienne, tant que l'occident préfère acheter leur huile de palme et leur soja transgénique que de s'en passer, il continueront à déforester, la schizophrénie est à la base de toute l'aliénation

Le développement économique, c'est surtout celui de multinationales de l'agro-alimentaire, qui ont partout besoin de complices pour faire se reproduire, garder et tondre les moutons

C'est leur choix, ils sont les premiers à devoir l'assumer!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de reforestation

Message par energy_isere » 28 juin 2018, 14:22

Au Pakistan: des centaines de millions d'arbres plantés contre la déforestation

Heroshah (Pakistan) 26 juin 2018

Le changement est aussi radical qu'euphorisant: autour d'Heroshah, les collines, auparavant arides, sont vertes aussi loin que l'horizon. Des arbres ont été plantés par centaines de millions dans le nord-ouest du Pakistan, pour lutter contre la déforestation.

Cette tâche titanesque a nécessité plusieurs campagnes, en 2015 et 2016, mobilisant 16.000 travailleurs journaliers. Et plus de 900.000 eucalyptus plantés à intervalle régulier tout autour d'Heroshah, donnant à l'ensemble une impression de géométrie confondante.

"Avant, c'était de la terre brûlée. Maintenant, ils ont de l'or vert entre les mains", commente Pervaiz Manan, qui montre des photos du site "avant", quand seules quelques herbes hautes interrompaient la monotonie maronnâtre des paysages.

"Les plantations ont amélioré la beauté du site. Mais elles contrôlent aussi l'érosion, elles contribuent à limiter les effets du changement climatique et diminuent les chances d'inondations", énumère ce responsable forestier, qui a supervisé le programme à Heroshah.

Déjà hauts de plusieurs mètres, les eucalyptus, connus pour leur vivacité, seront coupés dans quelques années puis repousseront derechef.

"Nos enfants, nos vieux et nos veuves recevront leur part de l'argent. C'est un énorme bénéfice pour nous", se réjouit Ajbir Shah, un villageois. "Nos collines sont devenues utiles."

Pas moins de 300 millions d'arbres de 42 espèces ont été plantés dans la province du Khyber-Pakhtunkhwa (KP) dans le cadre du "Billion tree tsunami" (Le tsunami d'un milliard d'arbres); 150 millions de plants ont été confiés à des particuliers; et des mesures strictes de régénération forestière ont permis 730 millions de repousses. Soit plus d'un milliard d'arbres nouveaux au total, selon la direction du programme.

Dans les hautes vallées de Swat, où les coupes avaient été massives entre 2006 et 2009, sous le joug des talibans, certains pans de montagnes étaient à nu, quand d'autres ne comptaient plus que quelques sapins.

- "Transparence" -

Interdites aux humains et animaux, pour éviter que ces derniers ne dévorent les jeunes pousses disséminées par la pollinisation, ces zones sont désormais tapissées de plantes, au milieu desquelles se nichent d'innombrables conifères en devenir.

"Il y en a tellement qu'on ne peut pas marcher sans écraser de jeunes sapins", sourit Yusufa Khan, un autre "forestier" du KP, ravi du résultat.

Le tsunami vert, initialement moqué pour ses objectifs qualifiés d'irréalistes, a "dépassé" de 60 millions le cap du milliard d'arbres, observe Kamran Hussain, un manager de l'ONG WWF, auditrice indépendante du projet.

"Nous sommes à 100% confiants que les chiffres sont corrects", affirme-t-il à l'AFP, soulignant la "transparence" d'un programme pour lequel "tout le monde a accès en ligne à toutes les informations".

L'ONG Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) l'a qualifié de "vraie réussite pour la conservation" des forêts.

Une situation flatteuse, aux antipodes de celle constatée ailleurs au Pakistan, où la couverture forestière est notoirement insuffisante - de l'ordre de 5,2% de la superficie totale, contre 12% conseillés par l'ONU, selon les autorités.

A Garhi Bit, dans la province du Sindh (Sud), il ne reste qu'un seul grand arbre, celui qui donne de l'ombre à la petite mosquée de ce village démuni.

"C'est notre mémoire des jours anciens", philosophe Dad Mohammad, un agriculteur de 43 ans. "Avant, il y en avait plein, de toutes sortes. Mais à cause du manque d'eau, ils ont commencé à s'assécher, alors on a tout coupé", poursuit-il en désignant des centaines de mètres de terres cultivées, où régnait auparavant une forêt.

- "Désastre" -

Plus de 60% des forêts riveraines de cours d'eau du Sindh ont ainsi disparu en soixante ans, du fait d'un tarissement des rivières et de coupes massives dans les années 1980, explique Riaz Ahmed Wagan, un cadre forestier de cette province, qui s'émeut d'un "désastre".

"Une fois coupées, il n'y a aucun moyen de les régénérer", peste-t-il. Et de regretter que les questions environnementales soient "toujours au plus bas des programmes des gouvernements".

Le tsunami vert, qui entre son démarrage en novembre 2014 et son achèvement en juin 2020, aura coûté 169 millions de dollars (143 millions d'euros), intégralement assumés par le KP, a changé la donne. La province est actuellement gérée par le principal parti d'opposition du pays, le PTI.

Début 2017, le gouvernement fédéral a de son côté lancé "Pakistan vert", visant à planter 100 millions d'arbres en cinq ans dans le pays. Un projet moins ambitieux mais plus "intégré", selon son responsable Ibrahim Khan. Plus du quart de la tâche était accompli fin avril, dit-il.

"Ce n'est pas une compétition. Nous ne devrions pas faire du changement climatique un enjeu électoral", affirme à l'AFP Mushahidullah Khan, l'ex-ministre du Changement climatique.

Mais le chef du PTI, le charismatique ex-champion de cricket Imran Khan, ne l'entend pas de cette oreille. Il promet d'investir "massivement" dans la protection de l'environnement si son parti l'emporte aux élections législatives prévues le 25 juillet, une victoire qui semble de fait à sa portée.

"L'objectif numéro 1 est dix milliards d'arbres. Nous en avons déjà un", lance-t-il à l'AFP.

Reste à savoir si ces idées sauront trouver leur électorat. L'avocat environnementaliste Ahmad Rafay Allam en doute, dans un pays où les voix vont selon lui aux bâtisseurs d'infrastructures. "Ce serait une première si un parti engrangeait des votes grâce à un projet vert..."
https://www.romandie.com/news/Au-Pakist ... 930800.rom

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités