Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Barrages, marées, etc.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4683
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Un société moderne est elle possible sans fossiles ?

Message par sceptique » 04 déc. 2019, 15:08

mobar a écrit :
04 déc. 2019, 09:56
15 millions de m3, c'est plus qu'il n'en faut pour faire de l'équilibrage de réseau
Avec le débit de pompage installé qui est de 150 m3/s, c'est plus d'une journée de pompage, 27 heures !
rappel E = m g h
150 m3 = 150 000 kg
considérons une chute de 1000 m de hauteur utile et g = 10 m/s/s
150 000 kg * 1000 * 10 = 1.5 GW en 1 seconde soit 1.5 GW soit la puissance d'une grosse centrale nucléaire. Et donc GrandMaison peut remplacer 1 grosse centrale nuke pendant 27 h en utilisant tout son réservoir.
Ce n'est pas rien.Et pour lisser des variations de puissance rapide de l'ordre de 1 GW c'est essentiel.
Mais il faut rappeler que pour suivre la charge sur 24 h entre le jour et la nuit le différentiel est de l'ordre de 10 fois plus. Et donc les centrales nucléaires font bien du suivi de charge entre le jour et la nuit pour lisser ces grosses bosses. Les STEP servent à lisser les "petites bosses" sur une durée plus courte.
Ces STEP sont donc le complément idéal des centrales nucléaires. Cela leur permet de monter et descendre en puissance à leur rythme en qq heures.
Les ENR intermittentes étant un véritable poison pour le réseau. Sauf que pour le moment leur production étant très marginale et instable RTE se contente de les ignorer. Mais si les ENR intermittentes atteignaient 20 ou 30% la situation serait critique.
A moins de mettre en service quelques dizaines de GW de centrales charbon ou gaz pour avoir un parc équivalent à celui de nos amis allemands.
Mais justement dans ce fil on cherche à se séparer des fossiles. Conclusion : les ENR intermittentes sont absolument à éviter.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10529
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Un société moderne est elle possible sans fossiles ?

Message par mobar » 04 déc. 2019, 15:18

Les fossiles et les fissiles ne sont pas renouvelables, elles sont toutes condamnées à plus ou moins longue échéance par la géologie
Les fissiles elles sont condamnées par l'économie, par l'incompétence et par l'acceptabilité à brève échéance
Que tu le veuilles ou non les EnR sont incontournables, intermittentes ou pas toutes celles qui seront disponibles et compétitives seront dans le mix
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8973
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Un société moderne est elle possible sans fossiles ?

Message par Remundo » 04 déc. 2019, 16:14

mobar a écrit :
04 déc. 2019, 07:42
energy_isere a écrit :
03 déc. 2019, 19:58
mobar a écrit :
03 déc. 2019, 10:28

Certains parlent de multiplier par 5 ou 10 la puissance des STEP en utilisant les barrages existants
Ben non, pour faire fonctionner des steps il faut une retenue d'eau aval conséquente. Voir le système de Grand Maison et ailleurs en France.

Donc pour Utiliser des barrage existant en step ils faut en outre créer des réservoirs avals.
Et on se retrouve avec les problèmes écolos, et Nimby, et les possibilité de terrain non urbanisés.
Le volume de la retenue eau en aval, c'est le produit de la durée maximale de pompage en heures multiplié par le débit en m3/h, ça n'a rien à voir avec le volume de la retenue amont qui lui est sensé stocker pendant des mois de l'eau qui arrive continuellement à de débits non maitrisés

De plus ce volume aval peut être dimensionné en fonction des objectifs de pompage turbinage du moment et du lieu d'implantation et revu à la hausse ou à la baisse dans le temps, couplé avec du PV flottant, des éoliennes, des centrales biomasse ...
A ce sujet, il y a surement quelque chose à faire en pleine mer/océan.

J'ai oublié le nom projet, mais en gros, ce sont des petites unités sphériques en béton armé, coulées au fond de la mer, qui sont des STEP. Elles intègrent la pompe, la turbine et le câble de raccordement. On peut les faire remonter à la surface avec un ballast plus ou moins plein d'eau.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Un société moderne est elle possible sans fossiles ?

Message par energy_isere » 04 déc. 2019, 16:58

mobar a écrit :
04 déc. 2019, 14:16
Ce qu'un acteur identifie comme réalisable et souhaitable à un moment donné est fonction :
- des intérêts de cet acteur (EdF n'a aucun intérêt à promouvoir ni les EnR, ni les STEP)
- des conditions technico-économiques du moment et de l'urgence (ni rentable, ni urgent pour EdF)
- de positions historiques qui sont difficilement modifiables (le nuke, le nuke, le nuke ...)

en clair, ce n'est pas auprès d'EdF qu'il faut rechercher un avis objectif sur la question, le conflit d'intérêt est évident, mais vers des acteurs indépendants
Mobar toujours dans la désinformation.

bien sur que EDF a de l' intérêt dans les Steps. C'est eux qui utilisent le systéme de Grandmaison.
Et ils viennent de renover à grand frais la centrale step de la Coche en Savoie. (barrage amont de La Coche retenue aval de d’Aigueblanche )
voir viewtopic.php?p=2280799#p2280799

Ces gros steps permetent à EDF de remonter de l' eau la nuit avec l' electricité nucléaire en excés (moins chére la nuit) et de profiter de la production hydro en journée ou au moment des pics.
Cela se voit très bien sur les graphes donnés par RTE.

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1262
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Message par tita » 05 déc. 2019, 00:07

Sinon, y'a aussi le projet Nant de Drance, qui arrive à son terme. Début d'exploitation en 2020.
https://www.nant-de-drance.ch/projet/generalites/#c1146

Le volume de l'ancien barrage a été augmenté de 12.3 millions de m^3 pour atteindre 23.5. Le coût de l'ensemble des travaux est de quasi CHF 2 milliards. La particularité, c'est que les deux retenues étaient déjà existantes... Celle du barrage d'Emosson (227 millions de m^3), et celle un peu plus haut du vieux-Emosson.

Image

Dans l'ensemble, ces projets de STEP se développent plutôt bien eu Europe. C'est même gigantesque en Chine. Et c'est bien évidemment dans l'objectif de répondre aux pics de demande et de pallier à l'intermittence des EnR, avec plus de souplesse que les anciens systèmes. Mais c'est pas du tout prévu pour se passer d'une production électrique de base telle que le nucléaire ou les fossiles dans l'immédiat. C'est surtout pour les réduire dans une premier temps.

En gros, l'électricité en Europe (2016), c'est 23% nucléaire, 23% gaz naturel, 23% charbon, 16% hydro et 16% éolien + solaire.

Répondre