Le Cuivre

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 18 nov. 2018, 11:08

Lu sur le site de l'institut européen de Cuivre (qui est à Paris) :
Quelle quantité de cuivre sur terre ?

Le cuivre est un élément naturel. Il est présent dans la croûte terrestre, les océans, les lacs et les rivières, depuis de minuscules traces jusqu’aux mines de cuivre. Le cuivre est un élément essentiel à la vie, les êtres humains, toutes les plantes, les poissons et les animaux en ont besoin pour vivre. Le cuivre est naturellement présent dans la croûte terrestre, à une concentration d’environ 67 parties par million. La plupart des mines ont des concentrations en cuivre allant de 0,2 à 0,8 %. Les gisements les plus riches sont quant à eux situés en Afrique, à partir du centre jusqu’au sud, et peuvent contenir jusqu’à 5 à 6 % de cuivre.

Selon une étude de l’institut géologique américain (USGS), les évaluations successives ont démontré que, de façon régulière depuis 1950, il y a toujours eu, en moyenne, des réserves en cuivre pour les 40 années à venir et des matières premières disponibles pour environ 200 ans. Et, selon des données encore plus récentes (USGS, 2017), les réserves en cuivre seraient d’environ 720 millions de tonnes. Les ressources globales (voir définition paragraphe suivant) sont beaucoup plus élevées mais, l’offre immédiate étant toujours limitée, cela génère une tendance des cours à la hausse et une quête toujours constante de nouveaux gisements.

Les réserves sont des gisements que l’on a découverts et qui sont jugés rentables. Les ressources globales sont beaucoup plus importantes et comprennent les réserves (voir le menu à droite), avec les gisements potentiellement rentables, auxquels s’additionnent les gisements pas encore exploités mais indiqués dans les rapports géologiques. Les ressources globales en cuivre sont ainsi estimées à plus de 5 milliards de tonnes (USGS, 2017), chiffre qui ne comprend pas les gisements marins de nodules polymétalliques et les massifs sulfurés sous-marins.

Bien que les explorations actuelles et futures augmenteront nécessairement les réserves et les ressources, nous ne devons pas oublier que l’approvisionnement en cuivre peut avoir pour origine du cuivre déjà en circulation. La récupération des produits en fin de vie (aussi appelée «urban mining»), est l’une des raisons pour laquelle, aujourd’hui, plus de 41 % de la demande de cuivre de l’Union Européenne des 27 provient du recyclage.

En Europe, les plus grands gisements se trouvent en Russie et en Pologne. On trouve également des mines en Bulgarie, Finlande, Portugal, Espagne et Suède. En 2010, la production minière de l’Union européenne s’est élevée à 855 316 tonnes de cuivre (source : BGS), soit environ 5,3 % de la production mondiale.

L’Europe est le leader mondial du recyclage du cuivre

Le recyclage joue un rôle important dans la disponibilité du cuivre car la matière première d’aujourd’hui sera le matériau recyclé de demain. Au cours de la dernière décennie, environ 43 % de la consommation annuelle de cuivre de l’UE provenait du recyclage. Les décisions politiques et les nouvelles technologies devraient, dans le futur, contribuer à renforcer encore la meilleure efficacité des ressources tant sur l’extraction du cuivre dit «primaire» que le recyclage du cuivre dit «secondaire».

La production minière est incontournable pour répondre à la demande future

Depuis le milieu des années 1960, la consommation mondiale en cuivre raffiné a augmenté de plus de 250 % (passant de 5 à 18 millions de tonnes). La production minière reste donc incontournable pour répondre à la demande. Cependant, afin de pouvoir faire face aux besoins futurs, Il est important de maintenir à la fois des moyens importants en matière de récupération et de recyclage tout en investissant dans le secteur minier.

La disponibilité du cuivre à long terme

Selon une étude réalisée par l’Institut Fraunhofer (Glöser 2013) sur les stocks et les flux de produits cuivreux, on estime que deux tiers des 550 millions de tonnes de cuivre produites depuis 1900 sont encore utilisées. Cette étude complexe, menée sur trois ans, a donné lieu à une bien meilleure compréhension de la façon dont le cuivre est utilisé et réutilisé dans notre société (Documentation disponible en anglais).
https://copperalliance.fr/le-cuivre/res ... tistiques/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 09 déc. 2018, 22:36

Le canadien Teck Ressources va investir 4.8 milliards de dollars dans l'extension de la mine de cuivre de Quebrada Blanca au Chili.
Le Japonais Sumitomo s'associe à hauteur de 1.2 milliards de dollars.
Teck chooses Sumitomo to develop Chilean copper project in $1.2B deal

Cecilia Jamasmie 04 déc 2018

Teck Resources, Canada’s largest diversified miner, has chosen Japan’s Sumitomo as partner to go ahead with a planned $4.8 billion expansion of the Quebrada Blanca copper mine in northern Chile.

Sumitomo Metal Mining and Sumitomo Corporation will pay $1.2 billion to Teck for a 30% stake in the Quebrada Blanca Phase 2 project — $800 million earn-in contribution and $400 million matching contribution.

The sum will help the Vancouver-based company go ahead with the expansion of the mine, now approved by the board, with construction to start as soon as the deal is closed and production expected to begin in the second half of 2021.

“This partnership significantly de-risks Teck’s investment in the project, enhances our project economics and preserves our ability to continue to return capital to shareholders and reduce bonds currently outstanding,” Teck’s Chief Executive Don Lindsay said in the statement.

In August, the miner received regulatory approval for the mine extension, but the board didn’t ok the project until today.

Sumitomo reportedly had competed with Mitsubishi, Freeport-McMoRan, Lundin Mining, Rio Tinto and others looking to boost their copper assets.

Teck sees the Quebrada Blanca Phase 2 as its most significant growth opportunity, with the potential to double its copper business. It is expected to extend the ageing deposit’s life by 28 years and substantially boost production to 300,000 tonnes of copper a year from 23,400 tonnes in 2017.
........
http://www.mining.com/teck-chooses-sumi ... 1-2b-deal/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 02 janv. 2019, 17:10

Le cuivre a touché un plus bas de trois mois et demi à 5.878 dollars la tonne, le PMI manufacturier chinois ayant ravivé les craintes pour la demande de métaux de base
extrait de https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 357ffdce6e

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 05 janv. 2019, 20:41

Bonne tenue de la production de Cuivre au Chili.
Chile monthly copper output highest in 13 years

1 Jan 2019

Chile's copper production touched 540,720 tonnes in November, its highest level in 13 years, as ore grades and efficient processing favored increased output in the world's top producer of the red metal, the government said on Monday.

Copper production rose 7 percent from the same month the previous year, Chile's national statistics agency INE said, putting it at its highest level since December 2005.

Total production between January and November reached 5.33 million tonnes, a 6 percent increase over the same period the previous year.

Chile is home to the world's top copper miner, Codelco, as well as global miners BHP, Anglo-American, Glencore Plc and Antofagasta Minerals.

Image
One of Codelco's copper mines - El Teniente, Chile - Image courtesy of Coldeco
http://www.mining.com/web/chile-monthly ... -13-years/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 05 janv. 2019, 22:20

Des nouvelles de la mine de cuivre géante de Oyu Tolgoi en Mongolie.

RioTinto et la Mongolie ont signé un contrat pour la construction d'une centrale thermique à charbon de 300 MW (utilisant du charbon voisin) pour alimenter la mine.
Ça évitera une dépense de 150 millions de dollars d'électricité annuellement actuellement importée de Chine.

Rio Tinto, Mongolia sign power deal for Oyu Tolgoi copper mine

Reuters 1 jan 2019

Rio Tinto and Mongolia have signed a deal for the supply of power to the miner's giant copper mine extension at Oyu Tolgoi by mid-2023, with both sides saying the framework agreement marked a step forward after a protracted dispute.

The Oyu Tolgoi project is central to Rio Tinto's push to diversify its portfolio away from iron ore, but it has faced a series of challenges as Mongolia's fragile government wrangles over how to maximise benefits for the country.

First production at the $5.3 billion underground expansion located near the southern border with China is scheduled for early next decade, creating one of the world's biggest copper suppliers.


The construction of a 300 megawatt plant, close to the Tavan Tolgoi coalfields, to supply electricity to the mine will start in 2020 under the new agreement.

The plant is expected to be operational by mid-2023, slightly later than the 2022 date mooted after the government cancelled an earlier power agreement in February.

The government of Mongolia owns 34 percent of Oyu Tolgoi with the remainder held by Turquoise Hill Resources, which in turn is 51 percent owned by Rio Tinto.

In a joint statement with Oyu Tolgoi, the Mongolian government said the agreement was "a significant step towards enhancing the efficiency of the Tavan Tolgoi coal mines," and to supplying the wider region with domestic power.

The statement said the partners would also consider how to incorporate the use of renewable power.

Oyu Tolgoi would be the majority owner of the power plant, with funding possibly including third party debt, the statement said, without giving further details.

Analysts welcomed the deal but said the 2023 deadline looked optimistic.

"This was the last major hurdle for the underground production," Badral Bontoi, chief executive of Mongolia-based market intelligence group Cover Mongolia, said.

A Mongolian government spokesman said the agreement was the first step to retain in the country the estimated $150 million Oyu Tolgoi currently pays China for electricity each year, with the figure set to rise when the underground extension comes online.

Rio Tinto in July entered agreements with three Chinese contractors on designing a power station to supply Oyu Tolgoi.

On Monday, a spokesman declined to comment on the status of those tenders.
http://www.mining.com/web/rio-tinto-mon ... pper-mine/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 14 janv. 2019, 08:44

La production de Cuivre de la mine de Grasberg en Indonésie s'effondre.
Exports from world's second-largest copper mine to drop 85%

Cecilia Jamasmie Jan 9, 2019

Concentrate exports from Indonesia's Grasberg mine, the world's second-largest copper mine, will drop about 85% this year because of a lag in output while operations shift from open pit to underground mining, a government official said on Wednesday.

Shipments this year are expected to fall to 200,000 tonnes from an estimated 1.2 million tonnes last year, Yunus Saefulhak, director of minerals at Indonesia’s Energy and Mineral Resources Ministry said.

US copper producer Freeport McMoRan (NYSE:FCX), operator of Grasberg, had warned the switch from the depleting open pit mine to an underground operation would hit output this year before ramping up production to normal levels — estimated in 160,000 tonnes per day of ore — by 2022.

Freeport yielded majority ownership of the Grasberg mine to state-owned PT Indonesia Asahan Aluminium (Inalum) last month in a $3.9 billion deal that also saw Rio Tinto leave the venture. Inalum now owns 51.2% of PT Freeport Indonesia, and Freeport holds the remaining stake.

Grasberg, which is also the world’s fourth largest gold operation, is expected to produce around 1.2 million tonnes of copper concentrate this year, compared to 2.1 million tonnes in 2018, while domestic consumption will grow to 1 million tonnes compared to 800,000 tonnes in 2018, the Ministry said.

Grasberg’s Deep Mill Level Zone block cave mine, presently under construction, is projected to contribute an additional 80,000 tonnes per day of ore once at full capacity.

Currently, Grasberg’s reserves are estimated to be worth about $14 billion
http://www.mining.com/exports-worlds-se ... drop-year/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 19 janv. 2019, 10:49

Le cours du Cuivre aux alentours de 6000 dollars la tonne

https://markets.businessinsider.com/com ... pper-price

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 19 janv. 2019, 11:05

Les Chinois de plus en plus présent dans le capital de la mine de Cuivre de Tenke en RDC.
A 80 % aux mains de China Molybdenum Co maintenant.
China Moly to increase stake in Congo's Tenke copper mine to 80%

18th January 2019 BY: REUTERS HONG KONG

China Molybdenum Co said on Friday it had agreed to buy a holding company for $1.14-billion in order to increase its control in Democratic Republic of Congo's massive Tenke copper mine.

China Moly, already the majority owner of Tenke, will have an 80% stake in the mine after the acquisition of BHR Newwood DRC, a holding company set up by private equity firm BHR to buy a 24% stake in Tenke in 2017, China Moly said in a filing to the Shanghai stock exchange.

China Moly previously bought 56% stake in Tenke for $2.65-billion in 2016 from Freeport McMoRan.

"The purchase will increase the company's control in Tenke copper mine and further enhance company's profitability and resilience," China Moly said in the filing.

China Moly had assisted BHR in its purchase of the 24% stake in Tenke and as part of the deal, China Moly has the right to purchase BHR's stake in the mine at a pre-agreed price if BHR left the project.

Congo's state miner Gecamines holds 20% stake in Tenke, one of the world's largest copper mines with proven and probable reserves of 3.8-million tonnes of contained copper.
http://m.miningweekly.com/article/china ... 2019-01-18

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 20 janv. 2019, 10:06

Des dépôts de Cuivre et Argent identifiés à La Jamaïque.
Carube Copper finds high grades in Jamaica

MINING.com Staf 18 Jan 2019

Following a mapping and prospecting campaign in conjunction with a grid-based soil sampling program and follow-up rock channel sampling, Carube Copper (TSXV: CUC) reported the discovery of high-grade copper-silver mineralization at its Main Ridge Project in Jamaica.

Known for its initials MR, the project covers 30 square kilometres of the island country's south-central region, an area where the Spaniards mined placer gold in the 16th Century.
......
http://www.mining.com/carube-copper-fin ... s-jamaica/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 27 janv. 2019, 15:32

Suite de ce post du 23 sept 2018 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 7#p2272637

La mine de Cuivre de Pumpkin Hollow aux USA dans le Nevada va bien ouvrir cette année.

. Nevada Copper's Pumpkin Hollow copper project in Yerington, Nevada is less than 60 miles (100 km) from Tesla's massive Gigafactory, a proximity that Gill said was a key factor in Pala's investment.

Surrounded by onion farms and backed by the Sierra Nevada mountains, the Pumpkin Hollow mine will produce more than 100,000 tonnes of copper each year once its underground and open-pit portions fully open, which is slated to happen in phases.
.......
http://www.mining.com/web/us-copper-pro ... cle-trend/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 02 févr. 2019, 12:05

RDC : Ivanhoe réalise une nouvelle intersection de cuivre «sans précédent» à Kamoa Nord

Agence Ecofin. 31 janv 2019

La compagnie minière Ivanhoe Mines a annoncé mercredi, qu’elle a réalisé une intersection de minéralisation cuprifère sans précédent sur son prospect Kamoa Nord, en RDC. Elle a intercepté 22,3 m de cuivre à une teneur de 13,05% au niveau du trou de forage DD1450, l’annonce ayant fait grimper de 10%, le cours de son action à la Bourse de Toronto.

Le nouveau trou de forage comprend des teneurs allant jusqu'à 40 % de cuivre et se trouvant à moins de 190 m de la surface. «DD1450 dépasse tout ce que nous avons pu constater au cours de toutes nos années de délimitation des ressources dans le cadre de ce projet.», a déclaré Robert Friedland (photo), coprésident de la société.
https://www.agenceecofin.com/cuivre/310 ... kamoa-nord

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 09 févr. 2019, 13:53

RDC : le développement du gisement de cuivre Kakula pourrait nécessiter un capital initial de 1,1 milliard $

Agence Ecofin 9 fev 2019

Il faudrait un capital initial de 1,1 milliard de dollars pour développer la mine de cuivre Kakula, faisant partie du grand projet Kamoa-Kakula, en RDC. D’après l’étude de préfaisabilité (PFS) publiée cette semaine par la compagnie Ivanhoe Mines, un tel investissement pourrait être récupéré en 2,6 ans et résulter en une valeur actuelle nette après impôt de 5,4 milliards $ ainsi qu’un taux de rentabilité interne de 46,9%.

D’une durée de vie de 25 ans, Kakula est la première phase de développement du projet Kamoa-Kakula. Selon la PFS, il pourrait produire annuellement, 291 000 tonnes de cuivre sur ses dix premières années d’opération et jusqu’à 360 000 tonnes, la quatrième année.

«Kakula devrait avoir une teneur moyenne de 6,8 % de cuivre au cours des cinq premières années d'exploitation et de 6,4 % de cuivre au cours des dix premières années, soit une teneur supérieure de plusieurs ordres de grandeur à celle de la majorité des autres grandes mines de cuivre du monde.», a déclaré Robert Friedland (photo), coprésident d’Ivanhoe lors du Mining Indaba, une conférence sur l’investissement minier en cours en Afrique du Sud.

En décembre 2018, la tonne de cuivre se vendait à environ 6 075 $, en baisse de 1,9% sur un mois et de 11,1% sur un an, selon le Journal du Net. Un prix du cuivre en hausse est une bonne nouvelle pour la RDC et Ivanhoe Mines, qui présente le projet Kamoa-Kakula comme la plus grande mine de cuivre non encore développée au monde.


https://www.agenceecofin.com/cuivre/080 ... 1-milliard

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 09 févr. 2019, 14:11

RDC : production de cuivre en hausse en 2018, malgré la révision du code minier

Agence Ecofin 6 fev 2019

En RDC, le litige entre l’Etat et les compagnies minières au sujet de la révision du code minier, survenu en 2018, n’a pas eu d’incidence sur la production de cuivre et de cobalt du pays.

La chambre de commerce du pays a déclaré mercredi, que la production annuelle de cuivre a augmenté de 12,9% pour atteindre 1,2 million de tonnes en 2018.

Premier producteur de cuivre en Afrique et leader mondial de la production, la RDC a promulgué un nouveau code minier qui n’a pas fait l’unanimité. Les compagnies minières ont notamment mis en garde l’Etat contre d’éventuelles pertes qui pourraient résulter de la fermeture de certaines mines et de la suspension de certains projets.
https://www.agenceecofin.com/cuivre/060 ... ode-minier

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 10 févr. 2019, 16:16

Baisse de 1.9 % de la production de Codelco au chili en 2018.
Codelco sees copper output drop 1.9% in 2018

Reuters feb 7 2019

Chilean state copper miner Codelco saw a 1.9 percent drop in its output in 2018, at 1.8 million tonnes, while production at the world's largest copper mine, Escondida, shot up 34 percent in the same year, Chile's copper commission said on Thursday.

Codelco was affected by a natural decline in ore grades, an issue it is seeking to reverse with a major program of upgrades.
http://www.mining.com/web/chile-state-c ... drop-2018/

Et pour le reste de la production de Cuivre au Chili
Production at Escondida, controlled by BHP Group Ltd, rose to 1.24 million tonnes because of a low base of comparison due to the impact in 2017 of a workers strike that lasted for 44 days.

Meanwhile, Chile's second-largest copper mine, Collahuasi – a joint venture between Glencore Plc and Anglo American Plc with Japanese firms – recorded growth of 6.7 percent in its production to 559,200 tonnes last year.


Last year, Chile's total copper production rose by 6 percent to 5.83 million tonnes, according to figures from the commission, known as Cochilco.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57395
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cuivre

Message par energy_isere » 14 févr. 2019, 21:32

La Norvège autorise une mine de cuivre controversée dans l'Arctique

Franck Stassi le 14/02/2019

Au nord de la Norvège, un projet de mine de cuivre vient d’être autorisé. Des interrogations subsistaient sur son impact environnemental.

Le gouvernement norvégien a approuvé la construction d’une mine de cuivre dans l’extrême nord du pays, près de l’océan Arctique. Le projet, situé dans une région contenant 72 millions de tonnes de minerai de cuivre, soit les plus grandes réserves de Norvège selon la compagnie minière Nussir, était gelé depuis 2012 dans l’attente d’un permis d’exploitation, en raison de risques environnementaux présumés. 115,8 millions de dollars doivent être investis sur le site de Kvalsund.

L’élevage des rennes au centre des inquiétudes.

Des adaptations du projet ont été demandées par le ministère du Commerce et de l’Industrie afin de limiter l’impact sur l’élevage des rennes pratiqué par les populations Sami. Deux districts d’élevage sont concernés. Les opérations seront suspendues durant la période de mise bas, en mai. Des organisations écologistes pointent du doigt les conséquences potentielles du stockage de déchets dans une région aussi réputée pour son saumon. Le Parlement sami, chargé des affaires liées à cette population, avait préalablement émis des réserves.

"Le projet minier renforcera la base industrielle dans le nord. Cela apportera une contribution positive à la communauté locale, avec de nouveaux emplois et compétences", a expliqué le ministre norvégien du Commerce et de l’Industrie, Torbjørn Røe Isaksen. La période d’exploitation est estimée entre 25 et 30 ans. Le ministère du Climat et de l’Environnement a pour sa part rejeté les demandes d’une nouvelle étude d’impact déposées par plusieurs organisations.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... ue.N806730

Répondre