De la TIPP à la TIC

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8494
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: De la TIPP à la TIC

Message par kercoz » 11 juil. 2019, 14:45

Remundo a écrit :
11 juil. 2019, 12:47
plutôt que de taxer des produits polluants et importés...

on ferait mieux de faire rouler nos poids-lourds avec des biocarburants produits chez nous...
Pas d'accord du tout. Qd on en viendra a utiliser le sol pour du moteur thermique, il faudra le réserver aux prioritaire ( pompiers, flics, etc) , en dernier recours aux agriculteurs , mais de façon tres tres controlée.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10121
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: De la TIPP à la TIC

Message par mobar » 11 juil. 2019, 15:15

Dans le monde d'un futur sans pétrole, les paysans risquent d'être plus importants que les flics ou les pompiers
Les agriculteurs, comme on les connait aujourd'hui auront probablement disparu et les agro-carburants avec eux

Patience, encore quelques décennies et les principes fondamentaux qui gouvernent les systèmes vivants règleront la question ... puisqu'on est incapables de la traiter nous mêmes
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8783
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: De la TIPP à la TIC

Message par Remundo » 11 juil. 2019, 16:25

la remarque de Kercoz est fondée,

c'est comme pour la forêt : il faut prélever sa croissance annuelle, pas les raser toutes en même temps.

de toute façon, le transport routier va être réduit, à l'instar de l'aérien, quand le pétrole va se renchérir drastiquement.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59184
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: De la TIPP à la TIC

Message par energy_isere » 02 sept. 2019, 18:48

Gazole non-routier : l'alignement fiscal sur le gazole se fera en trois ans

BOURSORAMA AVEC AFP SERVICES•02/09/2019

Le ministre de l'Économie ne s'est en revanche pas exprimé sur la grogne des routiers qui s'insurgent eux aussi de la fiscalité sur les carburants.

Trois ans et des mesures d'accompagnement pour les professionnels du bâtiment : Bruno Le Maire a indiqué dimanche 1er septembre que l'alignement de la fiscalité sur le gazole non routier serait progressif.

Le gazole non routier est utilisé pour les engins qui ne sont pas destinés à circuler sur routes, notamment dans les secteurs agricoles, forestiers fluviaux ou sur les chantiers, rappelle BFMTV.

"Quand nous avions envisagé l'alignement, nous pensions le faire en une seule fois, nous le ferons finalement en trois ans, en commençant au 1er juillet 2020", a déclaré le ministre de l'Économie et des Finances à l'occasion de l'émission dominicale "Le Grand Rendez-vous" d'Europe1, CNews et Les Échos. Selon Bruno Le Maire, des mesures d'accompagnement seront mises en place afin de "prendre en compte les intérêts et préoccupations des uns et des autres".

LES ROUTIERS AUSSI EN COLÈRE

Il s'agira notamment de permettre aux entreprises "d'appliquer ces augmentations dans leurs contrats avec l'État et les collectivités" ainsi que de "prévoir un taux minimal d'avance avec les PME lorsqu'elles sont en contrat avec les collectivités et établissements publics, une obligation qui existe déjà pour l'État".

Interrogé initialement sur la grogne des transporteurs routiers, le ministre n'a en revanche apporté aucune nouvelle mesure concernant ce secteur qui exprime fortement son mécontentement face aux mesures d'alignement de la fiscalité sur le gazole.

"Nous avons pris le temps de la consultation et de la concertation avec les transporteurs", a assuré le ministre, pour qui cet alignement est "logique d'un point de vue environnemental".

Les principales organisations de transporteurs menacent le gouvernement de manifestations à la rentrée s'ils ne sont pas entendus sur ce sujet.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 9e2d91db4c

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8494
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: De la TIPP à la TIC

Message par kercoz » 02 sept. 2019, 20:18

Remundo a écrit :
11 juil. 2019, 16:25


c'est comme pour la forêt : il faut prélever sa croissance annuelle, pas les raser toutes en même temps.
Sur un bon ou moyen sol, la coupe rase intelligente ( 10% de la surface) n'est pas traumatisante. 90% de la pédogenèse des sols forestiers s'effectue en sous sol, par le largage annuel des radicelles ( comme les feuilles). C'est cette M.O. disponible aux fungus puis à la pédofaune, qui régénère les sols. Si les arbres sont recèpés, il n' y a pas d'arrêt de la pédogenèse. Mais la production des rémanents ( branches terminales faiblement polymérisées) doit impérativement servir à la production agricole.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10121
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: De la TIPP à la TIC

Message par mobar » 03 sept. 2019, 10:40

Remundo a écrit :
11 juil. 2019, 16:25
de toute façon, le transport routier va être réduit, à l'instar de l'aérien, quand le pétrole va se renchérir drastiquement.
Le transport routier, pour le moment c'est le système sanguin de la société de consommation, s'il se réduit c'est tout l'organisme qui dépérit
Crois tu vraiment que ceux qui pilotent le navire actuellement accepteront de voir le système qui leur assure pouvoir, gloire et prestige soit mis en difficulté?
Il y aura des montées de fièvres comme en 2008-2009 puis des remèdes de cheval permettant de passer le cap seront administrés sans que tu sois consulté ... et le transport (routier, maritime, ferroviaire, aérien ...) continuera de croitre

Ce ne sont pas les politiques, ni ceux qui octroient les financements à l'industrie pétrolière qui permettrons le renchérissement du pétrole tant que celui-ci sera essentiel au transport

Les banquiers et les oligarques sont bien conscients du risque, c'est pourquoi ils commencent à financer les alternatives mais leur timidité dans le domaine montre qu'ils savent qu'il n'y a pas urgence, faut pas non plus les prendre pour des blaireaux de l'année!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8783
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: De la TIPP à la TIC

Message par Remundo » 03 sept. 2019, 10:47

les oligarques que tu dénonces à juste titre rencontreront eux-aussi des limites physiques. L'argent n'est rien sans le levier énergétique, et celui-ci se raccourcit.

Il y a en ce moment pour les transports lourds un frémissement du côté du gaz, car les futures pénuries de Diesel pour ces ogres huileux que sont des 40 tonnes lancés à 90 km/h sur 1000 km, doivent être compensées par un autre hydrocarbure plus abondant et pas trop pénible à utiliser. C'est le gaz qui va prendre le relai.

Et bien au-delà de ça, brûler des hydrocarbures pour transporter des conneries et des idiots, c'est bien dommage, ces ressources devraient être plutôt consacrées à la construction d'infrastructures renouvelables visant une quasi-autarcie à terme... et réorganiser l'économie sur des "circuits courts", le localisme contre le mondialisme effréné, que seuls l'énergie abondante et l'extractivisme délirant peuvent soutenir... un certain temps.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10121
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: De la TIPP à la TIC

Message par mobar » 03 sept. 2019, 10:56

Les limites physiques du pétrole peuvent être repoussées aux calendes grecques

L'exemple du gaz est un bon exemple, aisé à mettre en route en changeant les motorisations, le parc de véhicules de transport à une durée de vie limitée qui permet son renouvellement quasi total tous les dix ans
Pour les véhicules qui sont difficilement transformables, il y a aussi les liquides de synthèse issus du charbon, de la biomasse et du gaz

Mais il suffirait que 5 à 10% des nouveaux véhicules utilisent autre chose que des carburants pétroliers pour que les limites physiques soient repoussées et deviennent indolores en terme de coût

Encore une fois, si ce n'est pas ce que l'on constate c'est que l'urgence n'est pas là!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8783
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: De la TIPP à la TIC

Message par Remundo » 03 sept. 2019, 11:33

mobar a écrit :
03 sept. 2019, 10:56
Les limites physiques du pétrole peuvent être repoussées aux calendes grecques

L'exemple du gaz est un bon exemple,
ou comment dire une chose et son contraire en 2 lignes :-o

bon je puis être d'accord avec toi pour dire qu'on a quelques décennies de relatif confort. Mais négliger la transition EnR tout en gaspillant les fossiles est une attitude qui se paiera très durement.

emmort
Condensat
Condensat
Messages : 630
Inscription : 25 févr. 2009, 21:48
Localisation : Ans (Belgique)

Re: De la TIPP à la TIC

Message par emmort » 03 sept. 2019, 13:22

Un peu H.S., je le confesse: (libre à un administrateur de replacer)

Je me demande quel est la part des transports induits par le moyen de transport lui-même:
- Combien de places d'avion (et de fret) concerne des équipages/ingénieurs/commerciaux des compagnies elle-mêmes et des pièces d'avion.
- Combien de vols d'essais, de qualifications (matériel ou pilotes)

idem pour la voiture:
- quelle serait la part de trajet induits par la voiture elle-mème: détours pour la pompe, trajet au garage, recherche de parking, car-wash,....)

Je repense à la pièce que j'ai suivie pendant ma courte expérience en aéronautique: coulée au canada, dégrossie en Belgique, tests en France, traitement thermique au Mexique, finition en Belgique, validation en France. Quatre fois l'atlantique pour une pièce de 12 kg (finie)

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10121
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: De la TIPP à la TIC

Message par mobar » 03 sept. 2019, 13:42

Remundo a écrit :
03 sept. 2019, 11:33
bon je puis être d'accord avec toi pour dire qu'on a quelques décennies de relatif confort. Mais négliger la transition EnR tout en gaspillant les fossiles est une attitude qui se paiera très durement.
Je ne suis pas partisan de négliger le développement des EnR, je suis même convaincu que les développer à marche forcée tous azimuts devrait être une obligation pour :
- préserver des matières trop précieuses pour être brulées dans des moteurs
- mettre un terme au financement des dictatures sanglantes
- rendre chacun responsable de l'énergie qu'il consomme
- augmenter la sécurité globale en multipliant les petits producteurs connectés en réseau
- alléger les couts de structures que nécessitent la filière pétrole
- relocaliser des financements qui nous échappent et nous lient à des structures incontrolables
- ...


Par contre je ne peux que constater :
- les contradictions entre les discours et les actes de nos dirigeants passés, présents et surement à venir (Chirac,Fabius, Macron ...)
- la schizophrénie des dirigés qui veulent de l'énergie pas chère et continuer à consommer à tout va, pas de déchets et pas d'incinérateur ni de décharge, manger sain et s'approvisionner en grande surface
- l'irresponsabilité et le courtermisme des lobbies, des media, de certains partis politiques
- ...
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre