Venezuela

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52584
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Venezuela

Message par energy_isere » 17 juin 2018, 13:45

La production pétroliére du Venezuela pourrait passer sous 1 millions de b/j dés cette année !
1.39 millions de b/j en Mai, seulement

Venezuela Oil Production May Sink To 1 Million Bpd As Early As This Year

By Tsvetana Paraskova - Jun 15, 2018,

Venezuela’s plummeting oil production is nearing the psychological threshold of just 1 million bpd as early as this year, analysts and industry experts tell Platts.

Venezuela’s production plummeted again in May, by 42,500 bpd from April to below 1.4 million bpd—1.392 million bpd, according to OPEC’s secondary sources in its latest Monthly Oil Market Report published earlier this week.

According to the United States EIA, Venezuelan production was 1.43 million bpd last month, down from 1.46 million bpd in April and from 1.98 million bpd in May of last year.

Lejla Villar, who works on projections for EIA’s monthly Short-Term Energy Outlook (STEO), currently expects Venezuela’s production to fall to 1 million bpd in the second quarter of 2019, but she is waiting to see June export numbers from Venezuela—if they are low, Venezuelan production could sink to 1 million bpd sooner than that.

“If the worst-case scenario for June production comes true, then we could see Venezuela’s production fall to 1 million b/d sooner,” Villar told Platts.

“Depending what June does, this may or may not lead me to take a more pessimistic view on Venezuela’s production outlook through the end of 2019,” she said.

The International Energy Agency (IEA) forecasts that Venezuela’s oil production could drop to just 800,000 bpd or even lower next year.
.........
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... -Year.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52584
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Venezuela

Message par energy_isere » 19 juin 2018, 13:52

Au Venezuela, être millionnaire n'empêche pas d'être pauvre


19 juin 2018

"Nous sommes un pays de millionnaires!", s'exclame, désabusée, Elizabeth Torres, en découvrant le prix d'une boîte d'oeufs: trois millions de bolivars, dans un Venezuela englouti par la hausse effrénée des prix à la consommation.

"Tu es millionnaire car tu paies des millions, mais (avec ça) tu as 36 oeufs", soupire cette comptable en retraite de 64 ans, avant de faire les comptes: "Le salaire minimum est de 2,6 millions" par mois, pas assez pour acheter cet aliment de base.


Le salaire minimum équivaut à 32 dollars au taux de change officiel mais à peine un dollar sur le marché noir, la référence de facto.

Le destin est cruel pour le Venezuela, autrefois pays le plus riche d'Amérique latine grâce à ses immenses réserves pétrolières. Désormais, y être millionnaire n'empêche pas d'être pauvre.

Elizabeth n'est pas la seule à s'en plaindre: parmi les stands du marché de Chacao, dans l'est de Caracas, la folle escalade des prix est le principal sujet de conversation.

Chaque jour les Vénézuéliens déboursent - ou plutôt, règlent par carte bancaire, car les billets sont introuvables - des sommes à sept ou huit chiffres pour payer le riz ou la farine de maïs.

Carmen Machado, 57 ans, licenciée par une société de nettoyage de bureaux, a touché pour solde de tout compte le montant astronomique de 5,8 millions de bolivars... tout juste de quoi acheter un kilo de viande.

Difficile de suivre le rythme des prix, qui bougent constamment alors que selon le Parlement, contrôlé par l'opposition, l'inflation a atteint 24.571% ces 12 derniers mois (donc, des tarifs multipliés par environ 250).

...................
https://www.romandie.com/news/ZOOM-Au-V ... 928811.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52584
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Venezuela

Message par energy_isere » 21 juin 2018, 17:08

Venezuela: Maduro double le revenu minimum face à l'hyperinflation

21 juin 2018

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a doublé le revenu minimum dans un contexte d'hyperinflation galopante qui asphyxie la société vénézuélienne.
Cette augmentation de 103% --la quatrième en un an-- fixe le revenu minimum à 5.196.000 bolivars, équivalent à 65 dollars à taux de change officiel et à peine 1,7 dollar sur le marché noir.


Le revenu minimum comprend le salaire (3.000.000 bolivars) et un bon alimentaire (2.196.000), qui représente 42% du total sans ouvrir d'accès à des prestations sociales.

"Une hausse de 103% doit avoir lieu de manière immédiate (...) pour tous les travailleurs", a annoncé mercredi le président socialiste réélu le 20 mai à l'issu d'un scrutin boycotté par l'opposition et vivement critiqué par la communauté internationale.

La dernière augmentation salariale (de 95,4%) remontait au 30 avril.

Des économistes critiquent les ajustements salariaux répétés, estimant qu'ils renforcent le coût de la vie, et déplorent qu'ils ne soient pas accompagnés d'un "plan anti-inflationniste" ni de "discipline fiscale et monétaire".

Le pays pétrolier traverse dans une sévère crise économique et les salaires des habitants ne résistent guère face à l'hyperinflation, attendue à 13.800% en 2018 par le FMI et même à 200.000% par le Parlement, contrôlé par l'opposition.

Les prix des produits alimentaires de base se comptent désormais en millions de bolivars et la population n'arrive plus à suivre le rythme des tarifs appliqués, relevés plusieurs fois par semaine.

Sur ordre de Nicolas Maduro, qui attribue cette hyperinflation à la "guerre économique" menée selon lui par l'opposition pour le renverser, le gouvernement a débuté cette semaine l'"occupation temporaire" par des militaires de 97 marchés municipaux.

L'économiste Luis Vicente Leon y voit pour sa part le symptôme du naufrage du modèle interventionniste de l'Etat, qui exerce un strict contrôle des changes et des prix, alors que la pauvreté atteignait 87% en 2017.

Selon le gouvernement, près de 13 millions de travailleurs perçoivent un revenu minimum ou un "supplément alimentaire" sur une population active de 19,5 millions de personnes.
https://www.romandie.com/news/Venezuela ... 929595.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52584
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Venezuela

Message par energy_isere » 30 juin 2018, 16:03


Venezuela : un café vaut désormais un million de bolivars


Aujourd'hui, il faut 1 million de bolivars pour s'offrir un café au Venezuela. Selon BFM TV, le même café coûtait 450 bolivars il y a deux ans. Autrement dit, il était 2 222 fois moins cher. Entre temps, le pays a connu une inflation de 43 000%.
.....
https://www.laprovence.com/actu/en-dire ... ivars.html

alga
Condensat
Condensat
Messages : 518
Inscription : 10 sept. 2010, 01:07

Re: Venezuela

Message par alga » 02 juil. 2018, 21:26

...mais comment font les barmen pour connaitre le nouveau pris de leur café :idea:

tita
Condensat
Condensat
Messages : 625
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Venezuela

Message par tita » 05 juil. 2018, 15:56

Trump avait sérieusement envisagé d'envahir le Venezuela pour déposer Maduro, en 2017. Ses conseillers, choqués par sa suggestion, lui ont expliqué les risques d'un tel projet, en particulier de perdre les alliances avec les pays d'Amérique du Sud contre Maduro. Par la suite, il a aussi cherché des alliés chez d'autres pays voisins du Venezuela pour mener une opération militaire, alors que ses conseillers lui avaient expressément demander de ne pas parler de ce sujet. Au-delà de la question de Maduro et de son maintient au pouvoir, il y a quelque chose d'étonnant... Voir inquiétant dans la façon dont Trump tente de résoudre le problème.
As a meeting last August in the Oval Office to discuss sanctions on Venezuela was concluding, President Donald Trump turned to his top aides and asked an unsettling question: With a fast unraveling Venezuela threatening regional security, why can’t the U.S. just simply invade the troubled country?

The suggestion stunned those present at the meeting, including U.S. Secretary of State Rex Tillerson and national security adviser H.R. McMaster, both of whom have since left the administration. This account of the previously undisclosed conversation comes from a senior administration official familiar with what was said.

In an exchange that lasted around five minutes, McMaster and others took turns explaining to Trump how military action could backfire and risk losing hard-won support among Latin American governments to punish President Nicolas Maduro for taking Venezuela down the path of dictatorship, according to the official. The official spoke on the condition of anonymity because of the sensitive nature of the discussions.
https://www.apnews.com/a3309c4990ac4581 ... a-invasion

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52584
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Venezuela

Message par energy_isere » 13 juil. 2018, 20:26

Venezuela: la production pétrolière en chute libre

Caracas 11 juillet 2018

La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en juin, avec 1,5 million de barils par jour (mbj), soit son plus bas niveau en 30 ans, a annoncé mercredi l'Organisation des pays exportateurs de pétrole.


Seule une grève du secteur entre décembre 2002 et février 2003 avait fait passer la production à des niveaux inférieurs, précise l'Opep.

Ces chiffres sont publiés alors que le gouvernement socialiste vénézuélien du président Nicolas Maduro a ordonné à PDVSA d'augmenter sa production de brut.

Le Venezuela, qui tire 96% de ses revenus du pétrole, souffre d'un manque de devises qui l'a plongé dans une crise aiguë marquée par de graves pénuries. En cinq ans, le PIB a fondu de 45% selon le FMI, qui anticipe une contraction de 15% en 2018 et une inflation de 13.800%.

Selon le cabinet vénézuélien Ecoanalitica, le pays pourrait terminer l'année avec une production de 1,2 mbj.

Le gouvernement attribue cette chute à une mauvaise gestion de PDVSA, récemment touché par de nombreux cas de corruption, et a une baisse des investissements faute de revenus suffisants. Il accuse également les Etats-Unis qui ont infligé une série de sanctions financières au pays et à l'entreprise.

En novembre 2017, le Venezuela et sa compagnie pétrolière nationale PDVSA ont été déclarés en défaut partiel par plusieurs agences de notation.

Les experts assurent que la baisse de la production s'explique par le fait que le gouvernement utilise les revenus de PDVSA pour combler son déficit fiscal.
https://www.romandie.com/news/Venezuela ... 935682.rom

tita
Condensat
Condensat
Messages : 625
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Venezuela

Message par tita » 14 juil. 2018, 10:05

Les 1.5 Mb/j viennent des communications directes, chiffre stable sur les mois d'avril-juin. Les sources secondaires parlent de 1.35Mb/j, alors qu'ils étaient encore à 2.3Mb/j en 2016. Une baisse vertigineuse pour ce pays qui dépend énormément de ses exportations pétrolières pour l'équilibre de son économie. Et ça n'a pas l'air d'avoir touché le fond. En image:
Image

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités