(Monde) e-waste / DEEE

Comment anticiper au mieux le choc à venir (organisation de la société, questions politiques, conseils financiers, etc).

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64349
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: (Monde) e-waste / DEEE

Message par energy_isere » 21 avr. 2019, 11:23

Environnement : Apple met le paquet sur le recyclage et l'économie circulaire

Mickaël Bazoge | 18/04/2019

Apple étend les capacités de recyclage de son robot Daisy : les utilisateurs américains et néerlandais d’iPhone qui voudraient recycler leurs smartphones pourront se rendre dans un Best Buy (États-Unis) ou dans une boutique de l’opérateur KPN (Pays-Bas) afin d’y déposer l’appareil à désassembler1. Le robot recycleur prend désormais en charge 15 modèles d’iPhone, dont il trie les pièces et les composants au rythme de 200 unités par heure.

Daisy, présenté il y a un an quasiment jour pour jour, est le successeur de Liam, le précédent robot d’Apple préposé au recyclage de l’iPhone. À l’époque, Daisy savait désassembler neuf versions différentes du smartphone.
......
https://www.macg.co/aapl/2019/04/enviro ... ire-105940

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64349
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: (Monde) e-waste / DEEE

Message par energy_isere » 25 juil. 2019, 21:18

Voici les médailles des Jeux olympiques de 2020 fabriquées à partir de... déchets électroniques

MYRTILLE DELAMARCHE Usine Nouvelle 25/07/2019

Dépourvu de ressources minières, le Japon va recycler les métaux précieux contenus dans ses produits électroniques pour fabriquer les médailles olympiques et paralympiques des Jeux de 2020. Leur design vient d'être dévoilé.

Les organisateurs des Jeux olympiques et paralympiques de 2020 à Tokyo au Japon, n’ayant pas de groupe minier vers lequel se tourner pour sponsoriser la fabrication des médailles, ont choisi la mine urbaine. L’or, l’argent et le bronze seront donc issus des DEEE (déchets d'équipements électriques et électronique) en fin de vie. Leur design vient d'être dévoilé dans une vidéo.

En 2014, le Japon a recyclé à partir de produits électroniques 143 kg d’or, 1566 kg d’argent et 1112 tonnes de cuivre, le principal composant du bronze.
Le pays cache dans ses smartphones et autres tablettes largement de quoi couvrir les besoins des organisateurs des jeux olympiques. L’édition 2012 à Londres avait consommé pour la production des médailles 9,6 kg d’or, 1210 kg d’argent et 700 kg de cuivre.

Renforcer la collecte

C’est également l’occasion pour le pays de mettre en place un dispositif durable de collecte de ses DEEE en vue de leur recyclage. A ce jour, seulement 100 000 des 650 000 tonnes de produits électroniques arrivant en fin de vie sont collectés chaque année. L’objectif est de passer de 100 grammes de DEEE recyclés par personne et par an à 1 kg.

D’autres filières de recyclage, comme les briques de lait ou les bouchons plastiques, fonctionnent déjà très bien. Et l'adhésion de la population est importante. Le village japonais de Kamikatsu ambitionne même de devenir le premier village à zéro déchet enfoui d'ici 2020, grâce à son système de tri nécessitant 34 poubelles différentes.
https://www.usinenouvelle.com/article/a ... 20.N428752

Il y a une phrase incohérente dans l' article de Usine Nouvelle que je n' ai pas copiée ici.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64349
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: (Monde) e-waste / DEEE

Message par energy_isere » 02 oct. 2019, 19:43

[Sortie d'usine] Comment Samsung recycle ses smartphones et autres appareils électroniques

RIDHA LOUKIL Usine Nouvelle 02/10/2019

VIDÉO Dans 54 pays, Samsung dispose d’un réseau de collecte de ses produits usagés en vue de leur traitement. Avec l’objectif d’en recycler certains plastiques dans de nouveaux produits. Illustration vidéo dans les réfrigérateurs de la marque.

Le recyclage des déchets électroniques s’impose à la fois comme une contrainte et une opportunité pour Samsung. Pour se conformer à la réglementation, la marque coréenne, numéro un mondial des smartphones et des téléviseurs, dispose de son propre réseau de collecte de ses produits en fin de vie.

Mis en place en 1998 en Corée du Sud, ce programme, baptisé Re+, est aujourd’hui opérationnel dans 54 pays dans le monde, dont l’Afrique du Sud, l’Australie, le Brésil, le Canada, le Chine, la Colombie, le Costa Rica, les Etats-Unis, l’Inde, le Japon, le Pérou, le Vietnam et 37 pays européens.

Dépollution avant pulvérisation

Une fois le smartphone récupéré, sa batterie est retirée pour être traitée séparément. Cette étape de dépollution est cruciale car elle comporte des produits chimiques dangereux à la fois pour la sécurité des opérateurs et pour l’environnement. Son traitement séparé permet d’éviter tout risque pour les opérateurs et l’environnement, et de récupérer des métaux rares comme le cobalt et le nickel.

Après dépollution, les appareils passent dans des broyeurs où ils sont pulvérisés. Le produit de cette opération est ensuite trié automatiquement par type de matière : cuivre, aluminium, plastique, etc. Ces ressources sont ensuite envoyées dans des fonderies spécialisées pour être transformées en matières premières utilisables dans de nouveaux produits.

Recyclage des plastiques

Samsung se penche tout particulièrement sur le plastique, un matériau difficile à la fois à recycler car la qualité du produit final varie plus largement que celle des métaux. Depuis 2009, la marque coréenne en a recyclé environ 220 000 tonnes dans de nouveaux produits. Et l’objectif est d’utiliser 500 000 tonnes de plastique recyclé d'ici 2030.

Voici une vidéo où vous pouvez regarder le processus de recyclage de réfrigérateurs et voir comment le plastique est extrait et traité pour être réutilisé dans de nouveaux appareils.

(VIDEO 2 mn)
https://www.usinenouvelle.com/article/s ... es.N889884

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64349
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: (Monde) e-waste / DEEE

Message par energy_isere » 12 janv. 2020, 10:46

Des nouvelles du recyclage par Apple des Iphones
Apple pushes recycling with robot, but mined metals still needed

Reuters | January 10, 2020
.......
https://www.mining.com/web/apple-pushes ... ll-needed/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64349
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: (Monde) e-waste / DEEE

Message par energy_isere » 05 juil. 2020, 16:25

De plus en plus de déchets électroniques avertit l'ONU

03/07/2020

Les déchets provenant de l'électronique ont dépassé les 50 millions de tonnes en 2019, en augmentation de 20 % sur cinq ans, a averti jeudi l'ONU.

Seuls 17 % des 53 millions de tonnes de déchets provenant de l'électronique grand public - téléphones, ordinateurs, électroménager ou automobile - ont été recyclés, selon le rapport annuel de l'ONU sur le sujet. Le reste, pour un montant estimé à quelque 50 milliards d'euros, est jeté.

Ces déchets non-recyclés contiennent or, argent, cuivre, platine et des "terres rares", minerais qui doivent en conséquence être (sur)exploités pour produire de nouveaux appareils. Ils contiennent également des substances toxiques dangereuses pour la santé humaine, avertit le rapport. L'obsolescence programmée et le faible taux de recyclage aggravent ce problème, le principal actuellement en matière de déchets, selon l'ONU.

C'est l'Asie qui a généré le plus de déchets électroniques, avec 24,9 millions de tonnes, suivie par les Amériques (13,1 Mt) et l'Europe (12 Mt, mais le plus fort taux par habitant), l'Afrique et l'Océanie étant loin derrière, avec respectivement 2,9 Mt et 0,7 Mt. "Il faut urgemment augmenter les efforts pour une production, une consommation et une élimination plus soutenables d'équipements électriques et électroniques", a relevé David Malone, sous-secrétaire général et recteur de l'université des Nations-Unies. "La quantité de déchets électroniques a augmenté trois fois plus vite que la population humaine et 13 % de plus que le PIB mondial ces cinq dernières années", souligne de son côté Antonis Mavropoulos, président de l'Association internationale des déchets solides, pointant une "augmentation qui créé de fortes pressions en termes d'environnement et de santé".
https://www.linfodurable.fr/environneme ... lonu-18840

Répondre