[Acteurs] La compagnie TOTAL

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 55091
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 12 janv. 2019, 00:02

L'usine de La Mède menacée par l'exclusion de l'huile de palme des biocarburants (PDG de Total au Figaro)

AFP le 11 janv. 2019

L'exclusion de l'huile de palme de la liste des biocarburants menace la "viabilité" de la bioraffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône), a dénoncé vendredi le PDG de Total, Patrick Pouyanné, dans un entretien au Figaro.

Les députés ont supprimé mi-décembre l'avantage fiscal dont pouvaient bénéficier les biocarburants à base d'huile de palme, une mesure qui "remet potentiellement en cause la viabilité de l'unité, la rentabilité globale du site et le maintien d'emplois", a affirmé M. Pouyanné dans un entretien publié vendredi sur le site internet du Figaro.

"Je ne fais pas de chantage à l'emploi. Mais soyons clairs: ce n'est pas parce que Total est riche qu'il a vocation à faire tourner des usines à perte", a-t-il insisté.

Le PDG du géant pétrolier espère aussi que les parlementaires "reviendront à une position plus raisonnable" d'ici la fin de l'année.

En adoptant mi-décembre dans le projet de budget 2019 cette mesure, les députés ont réintroduit une exclusion qu'il avaient déjà adopté en première lecture du texte, contre l'avis du gouvernement, mais qui avait ensuite été rejetée par le Sénat.

"Oui pour bannir l'huile de palme non durable, mais non pour bannir l'huile de palme certifiée responsable qui respecte la biodiversité", a défendu M. Pouyanné.

Le géant pétrolier a reconverti sa raffinerie de La Mède en bioraffinerie, et le biocarburant qui y sera produit doit provenir en partie d'huile de palme, accusée par des associations environnementales de favoriser la déforestation.

Selon Total, la bioraffinerie pourra traiter 650.000 tonnes par an et elle s'approvisionnera en huile de palme "durable et certifiée" à hauteur de 300.000 tonnes au maximum.

Interrogé en pleine affaire Carlos Ghosn, Patrick Pouyanné a aussi affirmé qu'il payait "tous (ses) impôts en France", avec un taux de prélèvement de 43,1%, et qu'aucune filiale ne lui versait de salaire.

"Je considère que les patrons ont un devoir de transparence absolue", a-t-il ajouté, soutenant la volonté du président de la République de voir les patrons des groupes français payer leurs impôts en France.
https://www.connaissancedesenergies.org ... aro-190111

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 55091
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 15 janv. 2019, 17:00

Total lance la vente de ses champs gaziers aux Pays-Bas

Reuters 15/01/2019

Total a lancé la vente de ses gisements gaziers en mer aux Pays-Bas, où la compagnie française va ainsi cesser sa production après 55 ans de présence, a-t-on appris de sources sectorielles et bancaires.

Le groupe français a mandaté en décembre la banque Jefferies pour diriger cette opération qui pourrait s'élever entre 300 et 400 millions de dollars (262 et 349 millions d'euros), selon ces sources.

Total n'a pas commenté ces informations dans l'immédiat et Jefferies a refusé de s'exprimer sur le sujet.

Les plates-formes de Total aux Pays-Bas approchent de leur fin de vie avec le tarissement de leurs réserves en gaz.

La plupart d'entre elles devront être démantelées, ce qui pourrait fournir des avantages fiscaux à leurs propriétaires, ont dit les sources.

La production de Total aux Pays-Bas a baissé d'environ 20% en 2017, à 20.000 barils équivalent pétrole par jour (bepj), en raison du déclin naturel des gisements, montre son rapport financier annuel de 2017.

Total, qui a lancé ses activités aux Pays-Bas en 1964, détient des intérêts dans 24 permis de production offshore dans ce pays, dont 20 dont il assure l'exploitation.

Parallèlement à cette production, le groupe français possède une participation de 55% dans la raffinerie de Flessingue, dans la province néerlandaise de Zélande. Elle dispose aussi d'une activité de gros dans l'électricité et le gaz aux Pays-Bas.

Comme nombre de ses concurrents, Total s'est progressivement séparé de ses actifs vieillissants en mer du Nord pour se développer dans de nouveaux projets de développement. Ces actifs sont généralement repris par des entreprises non cotées de plus petite taille.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 1875d71e18

Répondre