[Acteurs] Saudi Aramco

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 56061
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par energy_isere » 08 août 2018, 20:19

Lanxess cède son caoutchouc synthétique à Saudi Aramco

Publié le 08/08/2018 FRANCFORT (Reuters)

Saudi Aramco va reprendre la participation de 50% de Lanxess dans leur coentreprise Arlanxeo de caoutchouc synthétique pour 1,4 milliard d'euros en numéraire, a annoncé mercredi le groupe allemand qui entend ainsi accélérer son recentrage sur la chimie de spécialité.

Cette sortie du caoutchouc synthétique intervient plus tôt que prévu pour Lanxess, qui avait précédemment dit vouloir conserver ses parts dans Arlanxeo au moins jusqu'en 2021.

Lanxess a précisé attendre un produit de 1,4 milliard d'euros de l'opération, qui valorise Arlanxeo à 3,0 milliards d'euros au total en comptant son passif.

Il compte finaliser la transaction avant la fin de l'année.

Aramco, qui prépare son introduction en Bourse et cherche à entrer au capital du géant de la pétrochimie Sabic, joue un rôle clé dans l'ambition du prince héritier Mohamed ben Salman de diversifier l'économie saoudienne au-delà du pétrole.

"La transaction projetée souligne la stratégie de Saudi Aramco de diversifier son portefeuille dans l'aval et de renforcer ses capacités sur l'ensemble de la chaîne de valeur du pétrole et de la chimie", a déclaré dans un communiqué Abdulaziz al-Judaimi, vice-président Downstream de la compagnie saoudienne.

Arlanxeo, le premier fournisseur de caoutchouc synthétique pour pneumatiques, était valorisé 2,75 milliards d'euros en 2015 quand Lanxess en avait cédé 50% à Saudi Aramco.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... co.N729354

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 56061
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par energy_isere » 22 août 2018, 22:01

L'Arabie saoudite renonce au projet d'IPO de Saudi Aramco

Reuters 22/08/2018 LONDRES/RYAD

L'Arabie saoudite a gelé le projet d'introduction en Bourse de sa compagnie pétrolière Saudi Aramco, qui devait être la plus importante jamais réalisée dans le monde, a-t-on appris mercredi de quatre sources haut placées dans le secteur pétrolier.

Ce projet d'IPO est suspendu aussi bien en ce qui concerne une cotation à Ryad que sur une place boursière étrangère.

L'Arabie saoudite s'est séparée des conseillers financiers travaillant sur cette opération car elle concentre désormais son attention sur un projet de prise d'une "participation stratégique" par Aramco au capital du groupe pétrochimique Saudi Basic Industries Corporation (Sabic), numéro quatre mondial de son secteur, ont dit deux sources.

"La décision d'annuler cette IPO a été prise il y a un certain temps mais personne ne peut l'avouer publiquement donc les déclarations vont progressivement dans ce sens: d'abord un report puis un abandon", a dit une source saoudienne informée du projet d'IPO.

Saudi Aramco n'a pas répondu dans l'immédiat aux demandes de Reuters adressées par courriel. Le palais royal saoudien n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 8c356b2731

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 56061
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par energy_isere » 23 août 2018, 23:24

L'Arabie Saoudite dément une annulation du projet d'IPO de Saudi Aramco

le 23/08/2018 LONDRES/RYAD Reuters

Le ministre saoudien de l'Energie a démenti jeudi une annulation du projet d'introduction en Bourse de la compagnie pétrolière Saudi Aramco.

"Le gouvernement reste attaché à l'introduction en Bourse de Saudi Aramco, selon les circonstances appropriées et le calendrier approprié choisi par le gouvernement", déclare Khalid al Falih, cité dans un communiqué.

Le ministre saoudien de l'Energie ajoute que Ryad a pris des mesures destinées à préparer cette opération et que le calendrier de sa mise en oeuvre dépendra de différents facteurs, notamment de conditions de marché favorables, et d'un projet d'acquisition au cours des prochains mois dans la partie aval de ses activités pétrolières.

Reuters, s'appuyant sur quatre sources haut placées, a rapporté mercredi que l'Arabie saoudite avait renoncé à l'IPO d'Aramco pour se concentrer sur une prise de "participation stratégique" de la compagnie au capital du groupe pétrochimique Saudi Basic Industries Corporation (Sabic).
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... co.N732584

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 56061
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par energy_isere » 05 oct. 2018, 22:34

Introduction en Bourse d'Aramco en 2020-2021 annonce le prince héritier saoudien

AFP 05/10/2018

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a affirmé dans une interview publiée vendredi par l'agence Bloomberg que son pays compte procéder à une introduction en bourse du géant pétrolier Aramco entre fin 2020 et début 2021.

Initialement prévue en 2018, l'introduction en Bourse d'une partie d'Aramco est un des piliers dans la stratégie de réformes menée par le prince héritier afin de diversifier l'économie saoudienne, jusqu'à aujourd'hui dépendante majoritairement de l'"or noir".

L'introduction en Bourse de 5% de la compagnie publique, est "à 100%" dans l'intérêt du royaume saoudien, a insisté Mohammed ben Salmane, dit MBS. Elle aura lieu, "je pense fin 2020 ou début 2021", a-t-il affirmé.

Cette date découle de l'idée qu'Aramco devra d'abord acquérir les 70% détenus par le Fonds d'investissement souverain saoudien dans la compagnie pétrochimique Sabic puis "intégrer" les activités de Sabic avant de pouvoir être introduite en Bourse, selon les propos recueillis par les journalistes de Bloomberg à Ryad mercredi soir.

La mise sur le marché des 5% d'Aramco devrait rapporter 100 milliards de dollars (87 milliards d'euros), s'attend toujours le prince héritier saoudien qui maintient une évaluation totale de la compagnie à 2.000 milliards de dollars (1.734 milliards d'euros) bien que de nombreux experts se montrent sceptiques.

"Les investisseurs décideront du prix ce jour-là" (de l'introduction en Bourse), mais je pense que la valeur "sera au-delà de 2.000 milliards de dollars" avec l'inclusion de Sabic, a ajouté MBS.

Selon lui, le fait que l'introduction en Bourse soit prévue plus tard qu'initialement escompté ne "portera pas ombrage aux plans de Vision 2030", son programme de réformes, car la vente de Sabic permettra au Fonds souverain saoudien de récolter suffisamment d'argent pour mener à bien ses projets.

L'Arabie saoudite est le premier exportateur de pétrole au monde.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... e505b168e2

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 56061
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par energy_isere » 25 oct. 2018, 22:58

Aramco « absolument prêt » pour une introduction en bourse selon le ministre saoudien de l'Énergie

AFP le 25 oct. 2018

Le géant saoudien du pétrole Saudi Aramco est "absolument prêt" pour une introduction en Bourse maintes fois reportée, mais plusieurs procédures réglementaires doivent encore être accomplies, a déclaré jeudi le ministre saoudien de l'Économie et de la Planification.

Le prince héritier Mohammed ben Salmane avait déclaré début octobre que l'introduction en Bourse de parts d'Aramco aurait lieu désormais fin 2020 ou début 2021, soit avec un retard d'environ deux ans.

L'Arabie saoudite prévoit de vendre jusqu'à 5% des parts de la plus grande entreprise énergétique du monde et espère ainsi lever jusqu'à 100 milliards de dollars, soit 87,6 milliards d'euros.

Le prince héritier avait nié tout abandon du projet après des informations de presse faisant état de la dissolution d'un groupe de conseillers financiers qui travaillaient sur la privatisation.

Le ministre saoudien de l'Économie et de la Planification Mohammed al-Toueijri a déclaré jeudi, lors d'un forum international sur l'investissement à Ryad, qu'"en terme de préparation, l'entreprise est absolument prête à se conformer aux meilleures normes mondiales".

Il a affirmé que toutes les exigences financières pour une vente d'actions étaient prêtes et qu'un nouveau conseil d'administration était déjà en place. Mais il a ajouté qu'il restait encore de longs processus réglementaires à achever, en particulier ceux liés à l'acquisition prévue d'une participation majoritaire dans le géant saoudien de la pétrochimie Sabic.

Le PDG de Saudi Aramco Amin Nasser a déclaré mardi devant le même forum que le gouvernement saoudien restait attaché à l'introduction en Bourse et que tous les éléments requis avaient été réunis. Mais il avait lui aussi souligné que l'entreprise devait encore passer par de longs processus réglementaires, y compris pour l'acquisition de Sabic qui pourrait coûter bien plus que 70 milliards de dollars (61,3 milliards d'euros).

Le projet de privatisation partielle d'Aramco constitue la pierre angulaire du programme de réformes Vision 2030, cher au prince Mohammed, pour mettre fin à la dépendance de l'économie saoudienne vis-à-vis du pétrole
https://www.connaissancedesenergies.org ... ien-181025

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 56061
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par energy_isere » 15 nov. 2018, 21:41

Aramco cherche 5 milliards de dollars de financement pour son projet avec Total

Publié le 15/11/2018 Reuters

Saudi Aramco discute avec des banques afin de s'assurer du financement d'Amiral, un projet pétrochimique de cinq milliards de dollars (4,43 milliards d'euros) que la compagnie pétrolière publique saoudienne veut développer avec Total, rapportent cinq sources au fait de discussions.

Saudi Aramco, premier producteur mondial de pétrole, veut accroître ses investissements dans le raffinage et la pétrochimie afin de réduire sa dépendance à l'égard du brut sur fond de ralentissement de la demande de pétrole.

Le projet de la construction d'Amiral, un complexe pétrochimique géant dans la ville de Jubail, a été dévoilé en avril. Il sera implanté près de Satorp (Saudi Arabia Total Refining and Petrochemical), la plate-forme de raffinage et de pétrochimie qu'Aramco et Total possèdent et exploitent conjointement.

Aramco a demandé aux banques d'assurer un rôle de conseil et de fournir des engagements indicatifs pour le financement de l'opération, ont dit deux des sources.

Aramco et Total n'ont pas souhaité s'exprimer.

Les deux groupes ont déclaré cette année que ce complexe inclurait une unité de craquage capable de fournir 1,5 million de tonnes par an d'éthylène. Il comprendra également d'autres entités de produits pétrochimiques à haute valeur ajoutée.

Ce complexe, qui devrait être opérationnel en 2024, demande des investissements d'environ cinq milliards de dollars.

L'unité de craquage alimentera d'autres usines de produits pétrochimiques et chimiques de spécialité, d'une valeur de quatre milliards de dollars, qui seront construites par d'autres investisseurs, ce qui portera l'investissement total à neuf milliards de dollars, ont souligné les sources.

Le financement d'un projet comprend généralement des prêts représentant environ 70 à 80% de l'investissement total, le reste étant couvert en fonds propres. Une source a déclaré qu'on ignorait pour l'heure le montant exact du financement par emprunt, car celui-ci dépendait des engagements des banques.

Aramco et Total ont signé en octobre un accord de développement d'un complexe pétrochimique intégré et un parc en aval, dans le cadre de la deuxième phase de la raffinerie Satorp.

"Amiral nous permet d'accélérer notre stratégie en aval visant à devenir un leader mondial du raffinage et de la commercialisation, des huiles lubrifiantes et des produits chimiques", avait déclaré le directeur général d'Aramco, Amin Nasser, en octobre.

Parallèlement, Aramco discute avec les banques pour son projet de prise de contrôle du fabricant saoudien de produits pétrochimiques Sabic, un accord qui pourrait nécessiter un financement pouvant atteindre 70 milliards de dollars.

Amin Nasser n'a pas donné de calendrier, notant qu l'approbation de l'opération par les autorités de la concurrence internationales prendrait du temps.
https://www.usinenouvelle.com/article/a ... al.N769944

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 56061
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par energy_isere » 26 nov. 2018, 18:57

Aramco va signer 30 contrats pour 25 milliards de dollars

Usine nouvelle le 25/11/2018
DHAHRAN, Arabie Saoudite (Reuters)

Le groupe saoudien Aramco signera la semaine prochaine 30 contrats d'une valeur totale de 25 milliards de dollars (€22 milliards) avec des groupes locaux et étrangers dans le cadre de son projet de développement du secteur industriel dans le royaume, a déclaré dimanche un responsable d'Aramco.

Cette série d'accords sera signée en marge de l'événement

"In-Kingdom Total Value Add Program" (IKTVA) d'Aramco, organisé lundi et mardi.

Lancé il y a quelques années par le géant pétrolier saoudien, le projet IKTVA prévoit de doubler le pourcentage des biens et services produits localement dans l'énergie à 70% d'ici 2021.
https://www.usinenouvelle.com/article/a ... rs.N773829

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 56061
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par energy_isere » 27 nov. 2018, 23:00

Aramco veut booster fortement sa production de gaz :
Aramco Plans To Significantly Boost Gas Output

By Irina Slav - Nov 27, 2018

Aramco has plans to increase its natural gas production by 64 percent from the current 14 billion cubic meters daily to 23 billion cubic meters, the company’s chief executive officer, Amin Nasser, said at an industry event in Dubai as quoted by S&P Global Platts.

Natural gas is among Aramco’s top priorities for the future along with downstream crude oil operations with a particular focus on petrochemicals.

The company will invest some US$160 billion in raising its natural gas production, Nasser said, as part of a larger US$500-billion investment program for the next decade. Natural gas production capacity will be boosted to 25 billion cubic meters.

The company will pursue both conventional gas developments and unconventional ones, the executive also said. Earlier this year, Aramco began production of unconventional gas at the North Arabia field. Production from the field was seen to ramp up from the initial 55 million cu ft per day to 190 million cu ft per day by the end of this year.

As part of its gas plans, Aramco earlier this month signed a joint exploration and production agreement with Adnoc, covering both natural gas and LNG. Under the terms of the deal the two companies will look into LNG investment opportunities, the companies said at the time.

Nasser yesterday said Aramco had allocated total investments of US$500 billion for its international expansion and diversification over the next ten years. Besides the US$160 billion earmarked for natural gas, the company would also set aside US$100 billion for growing its petrochemical business, on top of the US$70 billion Aramco is expected to pay for a majority stake in Saudi petrochemicals major Sabic.

The company also plans to boost its refining capacity to 8-10 million barrels daily, the chief executive also said, to “create a better balance between our upstream and downstream segments."

By Irina Slav for Oilprice.com
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... utput.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 56061
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par energy_isere » 09 janv. 2019, 18:13

On connaît les résultats du premier audit des réserves de pétrole de l’Arabie saoudite en 40 ans

Myrtille Delamarche Usine Nouvelle le 09/01/2019

L’Arabie saoudite a dévoilé le 9 janvier le niveau de ses réserves de pétrole et de gaz, après que celles-ci ont fait l’objet de leur premier audit indépendant en 40 ans.

C’est dans la confusion que l’Arabie saoudite a rendu publics, le 9 janvier, les résultats de l’audit de ses réserves de pétrole et de gaz effectué par un cabinet américain. Une déclaration du ministère saoudien de l’énergie, publiée par l’agence nationale de presse SPA, dévoile que les réserves saoudiennes de pétrole s’élèvent à 268,5 milliards de barils, un chiffre rapidement corrigé à la hausse après une première version à 266,3 milliards de barils.

Si l’on exclut la zone neutre partagée ente l’Arabie saoudite et le Koweit, ces réserves facilement exploitables se montent à 263,1 milliards de barils. Au rythme actuel de production de l’Arabie saoudite (10,6 millions de barils par jour en décembre), cela équivaut à 70 ans d’exploitation. Les réserves saoudiennes de gaz, elles, s’élèveraient à 9047 milliards de mètres cubes. Une évaluation en hausse de 328 milliards de mètres cubes sur la précédente, précise le Platts. Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a précisé que le coût d'extraction du pétrole saoudien restait le moins cher au monde, à seulement quatre dollars (3,5 euros) le baril.

Premier audit depuis la nationalisation d'Aramco

Cet audit, réalisé par le cabinet américain DeGolyer et MacNaughton, est le premier rendu public depuis la nationalisation complète d’Aramco par le royaume en 1980. Il était devenu indispensable dans le cadre de la potentielle cotation en Bourse de la compagnie, dans une ouverture de capital maintes fois retardée. L’inconnue de l’état des réserves laissait planer un doute sur la valorisation (2000 milliards de dollars) de la compagnie pétrolière nationale Saudi Aramco, dont 5% doivent être cotés dans ce qui devrait être l’entrée en Bourse du siècle.

Après avoir longtemps traîné les pieds, Aramco avait tout de même fini par sélectionner pour réaliser cet audit de ses réserves deux cabinets américains – Gaffney, Cline et associés (groupe Baker Hughes) et DeGolyer et MacNaughton. C’est ce dernier qui est cité comme source de cette nouvelle évaluation.

BP avait raison

Depuis presque 30 ans, le pays déclarait invariablement des réserves de 261 millions de barils de pétrole. Il s’avère que l’évaluation de la "Statistical Review of World Energy" de BP, qui fait référence, était très proche de la réalité, à 266,23 milliards de barils de pétrole. Chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), l'Arabie saoudite (10,6 millions de barils par jour en 2018) est le troisième producteur mondial de pétrole derrière les Etats-Unis (11,6 Mbj) et la Russie (11,16 Mbj).
https://www.usinenouvelle.com/article/o ... ns.N790444

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 56061
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par energy_isere » 12 janv. 2019, 21:52

Saudi Aramco lancerait sur les marchés financiers en Q2 une obligation en vue d'emprunter des milliards de dollars voire des dizaines de milliards de dollars pour acheter 70 % de Sabic dans un deal à 70 milliards de dollars .

Oil Giant to Issue First Global Bond in 2019

by Bloomberg|Anthony DiPaola and Vivian Nereim|Thursday, January 10, 2019

Bloomberg) -- Saudi Aramco plans to tap the debt market in the second quarter to finance the acquisition of petrochemical giant Sabic, likely issuing its first ever international bond and disclosing its accounts in the process.

Saudi Arabian Energy Minister Khalid Al-Falih revealed the plan on Wednesday in Riyadh, adding the company wanted flexibility in funding the Sabic deal, which could cost about $70 billion.

The Aramco bond is “probably going to be in U.S. dollars,” Al-Falih said.

That debt sale would force the world’s largest oil producer to disclose its accounts to investors for the first time since its nationalization roughly four decades ago. It would also have to make public details about oil reserves and operations. The kingdom took a first step in that direction on Wednesday by releasing the first audit of Aramco’s oil and gas reserves since 1980.

The funding program “will be sustained over time as Saudi Aramco grows and undertakes its capital program,” Al-Falih said. “We believe that having bonds and commercial paper as one of its sources of capital is prudent and necessary.”

The plans for the bond, first reported by Bloomberg News last year, come as the Saudi government reactivates its plan to sell shares in the company. Al-Falih reiterated Crown Prince Mohammed bin Salman’s comments in 2018 that Riyadh is aiming for Aramco’s initial public offering in 2021. The kingdom had initially targeted 2018.

Al-Falih didn’t disclose the size of the potential bond sale, but it could rank among the largest issued by a company if Aramco plans to finance a large chunk of the Sabic deal with it. Verizon Communications Inc. raised $49 billion in the largest ever corporate bond sale in 2013 to buy Vodafone Group Plc’s stake in its cellular phone unit. Anheuser-Busch InBev NV took out $46 billion in 2016 to finance the takeover of SABMiller Plc.

Al-Falih played down chatter in the market that Aramco would fund the entire $70 billion Sabic deal with the bond offering. “It’s not going to be anywhere near the number that’s been rumored,” he said.

The bond, likely to be combined with banks loans, would allow state-owned Aramco to pay the kingdom’s sovereign wealth fund for its 70 percent stake in Sabic. In turn, the Public Investment Fund would obtain the money it had initially hoped to raise from the Aramco IPO.
........
https://www.rigzone.com/news/wire/oil_g ... 5-article/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 56061
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par energy_isere » 24 janv. 2019, 07:50

Aramco déclare vouloir investir des milliards de dollars dans le gaz aux USA.
Aramco Ready To Pour Billions In U.S. Natural Gas

By Irina Slav - Jan 23, 2019

Aramco is looking to invest in U.S. natural gas and is prepared to spend “billions” on acquisitions in the segment, the company’s chief executive Amin Nasser told Reuters on the sidelines of the World Economic Forum in Davos.

Aramco’s international gas team has been given an open platform to look at gas acquisitions along the whole supply chain. They have been given significant financial firepower – in the billions of dollars,” Nasser said after he noted Aramco will pour US$10 billion in fresh investments into its U.S. refinery, Motiva, which is the largest in the country.

The asset acquisition push into the United States is part of am ambitious US$150-billion natural gas expansion strategy over a period of ten years to 2030. As a result of the strategy, Aramco plans to become a net gas exporter.

It makes perfect sense to look for expansion opportunities in the United States in light of this strategy, and Nasser told Reuters as much, noting that the country had abundant ethane resources that made investments in the industry “very lucrative”, Reuters quotes him as saying.

Aramco currently produces 14 billion cu ft of natural gas daily and is the ninth largest producer of the fuel globally, behind the Netherlands and ahead of Algeria at number ten. However, most of this is consumed domestically, so there isn’t much left for exports. Aramco plans to change this by boosting local production to 23 billion cu ft daily by 2030. To this end, it will also boost its gas production capacity to 70 percent of the total, from 50 percent now.

Along with natural gas, Aramco is expanding into petrochemicals as well, committing tens of billions of dollars to various oil refining and petrochemicals production ventures around the world. As part of this drive, the company also plans to buy a 70-percent stake in Saudi petrochemicals major Sabic. To this end, it would need to borrow on international bond markets. Saudi Arabia’s energy minister, Khalid al-Falih earlier this year said it is preparing for the issuance of a US$10-billion bond.

By Irina Slav for Oilprice.com
https://oilprice.com/Energy/Energy-Gene ... l-Gas.html

Répondre