Mali

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

houlouk
Goudron
Goudron
Messages : 122
Inscription : 06 nov. 2010, 14:16

Re: Mali

Message par houlouk » 01 sept. 2016, 12:40

Et ils font presque 7 enfants par femme (comme dans les années 1960).
Par contre ils émettent 100 fois moins de co2 que la france par habitant

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 11788
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Mali

Message par mobar » 01 sept. 2016, 16:35

houlouk a écrit :Et ils font presque 7 enfants par femme (comme dans les années 1960).
Par contre ils émettent 100 fois moins de co2 que la france par habitant
Le problème de l'enfant malien, ce n'est pas les kilos de CO2 qu'il émettra dans sa vie mais les kilos de mil dont il va pouvoir disposer pour manger et éviter de mourir de faim
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Mali

Message par energy_isere » 27 oct. 2018, 12:57


Mali : la première centrale électrique construite par un producteur indépendant, opérationnelle dans une semaine


Agence Ecofin 25 oct 2018

La première centrale électrique construite par un producteur indépendant d’énergie, au Mali, entrera en service dans une semaine.

« Nous avons achevé hier les tests finaux et nous serons opérationnels le 31 octobre », a confié à Reuters, Ruth Beckers, une dirigeante d’Albatros, le développeur de l’infrastructure.

Albatros a en effet installé une centrale thermique fonctionnant au diesel, aux alentours de la ville de Kayes, près de la frontière avec le Sénégal.

D’une capacité de 90 MW, l’unité de production électrique a eu un coût de mise en place de 139 millions $. Elle fait l’objet d’un contrat de rachat d’électricité conclu avec le réseau électrique national, pour une durée de 20 ans.

Le Mali a actuellement une puissance installée de 350 MW, pour un taux d’électrification national de 30%.
https://www.agenceecofin.com/gestion-pu ... ne-semaine

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Mali

Message par energy_isere » 30 nov. 2018, 00:36

Mali : une centrale solaire hybride de 40 MW pour alimenter la mine d’or Syama à partir de fin 2020

Agence Ecofin 26 nov 2018

La compagnie minière Resolute Mining a conclu avec Ignite Energy Projects, un accord de développement conjoint d'une centrale hybride solaire indépendante de 40 MW à sa mine d'or Syama, au Mali. La centrale, qui sera opérationnelle d'ici la fin de 2020, combinera les technologies du mazout lourd, de la batterie et du solaire, et remplacera la centrale actuelle de 28 MW alimentée au diesel actuellement utilisée sur la mine.

Selon les termes convenus, Ignite concevra, financera, construira, détiendra et exploitera la centrale électrique et fournira de l'électricité à Resolute sur une base garantie, sous réserve d'un tarif maximum sur une période de 12 à 20 ans. Une fois construit, le projet devrait devenir la plus grande centrale électrique hybride entièrement intégrée hors réseau au monde pour une exploitation minière autonome. Resolute s'attend à ce que la solution d'énergie solaire hybride réduise de 40 %, les coûts énergétiques de Syama, ainsi que les émissions de carbone de la mine.

«Ce projet s'inscrit dans le cadre de nos efforts continus visant à utiliser l'innovation et la technologie pour optimiser et améliorer nos opérations de Syama et obtenir des résultats exceptionnels pour nos actionnaires.», a commenté le PDG de la compagnie, John Welborn (photo).

Resolute Mining produit de l’or depuis plus de 25 ans. Elle est présente sur les projets Syama (Mali), Bibiani (Ghana), Ravenswood (Australie), ainsi que sur deux concessions d’exploration en Égypte.
https://www.agenceecofin.com/compagnie/ ... e-fin-2020

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Mali

Message par energy_isere » 16 févr. 2019, 10:28

Mali : Barrick veut construire une centrale solaire pour alimenter sa mine Loulo

Agence Ecofin. 15 fev 2019

La compagnie minière Barrick veut installer une centrale solaire hybride de 24 MW pour aider sa centrale thermique existante de 63 MW à alimenter sa mine d’or Loulo, au Mali. Grâce à ce projet, la société veut réduire les coûts en abandonnant l’énergie thermique en Afrique, où le manque d'infrastructures fait que de nombreuses mines doivent compter sur l'énergie diesel autoproduite.

L'étude de faisabilité du projet prévoit que la centrale photovoltaïque remplacera 50 000 MWh/an de production thermique, ce qui permettra d'économiser 10 millions de litres de carburant par an et de réduire les émissions de CO2 de 42 000 tonnes sur la même période. L'introduction de la composante solaire réduira le coût énergétique du complexe minier d'environ 0,02 $/kWh.

La construction du projet commencera cette année et sa mise en service est prévue pour la fin de l’année 2020.
https://www.agenceecofin.com/compagnie/ ... mine-loulo

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Mali

Message par energy_isere » 10 août 2019, 11:22

Mali : une centrale solaire de 38 millions $ sera construite sur la mine d'or Fekola

Image

Agence Ecofin. 8 août 2019

Les dirigeants de B2Gold ont approuvé le projet de construction d’une centrale solaire de 38 millions $ sur le site de la mine d’or Fekola, au Mali. La compagnie a indiqué qu’une étude préliminaire a montré que la centrale peut permettre de réduire considérablement les coûts d'exploitation.

La centrale solaire, d’une capacité d’environ 30 MW, devrait être achevée en août 2020. La société investira durant l’exercice en cours 20 millions $ et le reste l’année prochaine. Le capital sera récupéré au bout de 4 ans.

« La centrale solaire de Fekola sera l'une des plus grandes centrales hybrides (solaire/mazout lourd) hors réseau au monde. On s'attend à ce qu'il permette l'arrêt de trois génératrices de mazout lourd quand il fait jour, ce qui permettra d'économiser environ 13,1 millions de litres de mazout lourd par année », a déclaré B2Gold cette semaine, précisant que les coûts de traitement seraient réduits de 7 %.

Au deuxième trimestre 2019, la compagnie a produit 246 020 onces d’or, en hausse de 2 % en glissement annuel. Le projet Fekola est le plus grand contributeur à la production globale de B2Gold. En 2019, la compagnie prévoit de produire entre 935 000 et 975 000 onces d’or, dont environ 430 000 onces provenant de sa mine malienne.
https://www.agenceecofin.com/or/0808-68 ... ine-fekola

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Mali

Message par energy_isere » 24 août 2019, 10:50

Le Mali adopte un nouveau code minier pour augmenter la contribution des mines à l’économie

Agence Ecofin 22 août 2019

Au Mali, le Conseil des ministres a adopté, mercredi, un projet d’ordonnance portant code minier. Le nouveau code minier vise, apprend-on, à combler les lacunes de l’ancienne loi datant de 2012, en augmentant de manière substantielle la contribution du secteur minier à l’économie.

Selon les détails qui nous sont parvenus, la nouvelle charte minière apporte un certain nombre d’innovations, dont la « suppression de l’autorisation de prospection, d’exploitation par dragage, de l’exonération sur la TVA pendant la phase de production et de certains avantages douaniers et fiscaux ».

On y retrouve également des dispositions de réduction de la durée de période de stabilité pendant laquelle les investissements des compagnies sont protégés des modifications des régimes fiscaux et douaniers. Elle permet désormais d’attribuer des titres miniers par appel d’offres, réaménage les groupes de substances minérales, étend les obligations de protection de l’environnement à la phase de recherche.

Le gouvernement malien négociait avec les sociétés minières pour rédiger un nouveau code minier, mais a déclaré l’année dernière qu’il agirait unilatéralement si aucun compromis n’est trouvé. Le compte-rendu du Conseil des ministres, mercredi, n’a pas précisé si le nouveau code est le fruit d’un compromis ou s’il a été proposé sans consultation.

Toutefois, il convient de préciser que certaines des nouvelles clauses ont déjà fait l’objet de vives contestations de la part de l’industrie minière dans d’autres pays, notamment en RDC. Il sera donc intéressant de voir la réaction des compagnies minières opérant au Mali, qui comprennent de grands groupes comme Barrick, AngloGold Ashanti ou encore B2Gold.
https://www.agenceecofin.com/gestion-pu ... l-economie

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Mali

Message par energy_isere » 14 déc. 2019, 10:57

Suite de deux posts au dessus.
Mali : la centrale solaire de la mine d’or de Fekola sera dotée d’une capacité de stockage d’énergie

Agence Ecofin) - Au Mali, la compagnie finlandaise Wärtsilä fournira une unité de stockage d’énergie à la centrale de la mine d’or de Fekola. La compagnie canadienne B2Gold qui exploite cette mine, y a lancé en août dernier, la construction d’une centrale solaire de 30 MW afin d’optimiser le coût de son exploitation.

Le système de stockage d’énergie qui y sera adjoint aura une capacité comprise entre 15 et 17 MWh. « Les systèmes hybrides avec stockage d’énergie sont idéaux pour assurer la stabilité énergétique et l’amélioration globale des opérations dans les régions minières éloignées où les conditions sont souvent difficiles. La période de récupération de ces investissements est généralement assez courte, car le coût d’approvisionnement en carburant dans les régions éloignées peut s’avérer excessif », a affirmé Wärtsilä dans un communiqué.

La centrale permettra en effet à la compagnie d’économiser l’achat de 13,1 millions de litres de mazout lourd par an. La centrale solaire est prévue pour coûter 38 millions $ qui seront investis à partir de l’année prochaine et récupérés au bout de 4 ans.
https://www.agenceecofin.com/solaire/13 ... -d-energie

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Mali

Message par energy_isere » 01 févr. 2020, 12:02

Mali : le Dubaïote AMEA Power décroche la construction d’une centrale solaire de 50 Mwc

Agence Ecofin. 28 janv 2020

Après le Togo, le producteur émirati d’énergies renouvelables AMEA Power, va implanter une centrale solaire photovoltaïque de 50 MWc au Mali. Un nouvel épisode de son plan de développement en Afrique, où l’opérateur a une dizaine de projets en discussion.

C’est Tiakadougou-Dialakoro, Cercle de Kati, Région de Koulikoro, près de Bamako, qui accueillera cette infrastructure. Les travaux de construction, d’une durée de 12 mois, devraient coûter 44,6 milliards FCFA (près de 75 millions $). AMEA qui a signé un contrat de 25 ans pour l’exploitation devrait aussi mobiliser le financement nécessaire, alors que son patron, l'homme d'affaires émirati, Hussain Al Nowais, a annoncé récemment qu’il préparait le lancement d’un fonds de 500 millions $ pour stimuler les investissements dans les énergies renouvelables au Moyen-Orient et en Afrique.

Pour les autorités maliennes, la concrétisation de ce projet permettra de « résorber de façon substantielle le déficit de production et d’augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique ». L’infrastructure, une fois mise en exploitation servira de relais de fourniture à EDM, toujours dans une mauvaise passe financière.

De toute vraisemblance, EDM ne devrait pas sortir le chéquier pour ce PPP. Essentiellement, c’est le groupe émirati qui mettra son carnet d’adresses à profit. Le Fonds d'Abou Dhabi pour le développement pourrait être mis à contribution. D’autres institutions sont également pressenties pour mobiliser le financement nécessaire à la construction de l’infrastructure énergétique.
https://www.agenceecofin.com/solaire/28 ... -de-50-mwc

Je ne comprend que pour un tel gros projet ils en soient encore à près de 1500 dollars par KWc. (75 millions de dollars pour 50 MWc)
Pourtant avec de la main d'œuvre locale ça devrait baisser les coûts.
Peut être les problèmes d'infrastructure ?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Mali

Message par energy_isere » 15 févr. 2020, 11:13

Mali : l’Émirati Pal 4 Energie Solaire construira une centrale solaire de 100 MW à Diéma

Agence Ecofin 14 fev 2020

Le producteur indépendant d’énergie Pal4 Energie Solaire vient de signer un contrat pour la construction d’une centrale solaire de 100 MW au Mali. L’Émirati entend implanter cette infrastructure dans la commune locale de Diéma, à l’ouest du pays.

Elle l’exploitera pendant une durée de 25 ans et prévoit de céder sa production au réseau électrique national.

Le projet inclut également l’implantation de lignes moyenne et haute tension afin de relier la ville de Diéma à la capitale Bamako. Ces lignes permettront le raccordement au réseau électrique de plusieurs régions comme celles de Nara, Nioro et Banamba. « L’ensemble des travaux qui devraient démarrer bientôt, dureront entre 12 et 14 mois », rapporte Afrik 21.

Le Mali qui a actuellement un taux d’électrification de moins de 43,1 % selon la Banque mondiale entend faire passer ce taux à 87 % d’ici 2030. Pour cela, il compte s’appuyer entre autres sur le solaire.
https://www.agenceecofin.com/solaire/14 ... mw-a-diema

Répondre