Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7834
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par Remundo » 12 juin 2018, 22:39

en effet, ça pourrait bien être un coup de Croncron et ce genre de magouilles immondes lui ressemblent parfaitement. Hypothèse de Kercoz à creuser.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7901
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par kercoz » 12 juin 2018, 23:16

https://laerien.fr/2017/10/26/indonesie ... -citilink/

https://www.capital.fr/entreprises-marc ... ne-1217957
2017:
"""A quelques heures d’une réunion cruciale entre Airbus et les Etats clients de l’avion de transport militaire, la lettre d’intention de commande signée par l’Indonésie est la bienvenue.

La nouvelle ne pouvait pas mieux tomber. Même s’il ne s’agit pas - encore - d’une commande ferme, la la signature par l’Indonésie d’une lettre d’intention en vue d’acquérir des A400M devrait être bien accueillie par Airbus et les Etats clients qui ont prévu de se rencontrer aujourd’hui à Madrid pour tenter d’enrayer ce gouffre financier.......""

Alimentaire, mon cher Watson :
""""http://www.liberation.fr/planete/2018/0 ... ue_1657763""""
a quoi servent les journalistes ??

"""Face à de potentielles restrictions sur l’huile de palme en France ou en Europe, la Malaisie et l’Indonésie s’adonnent à un lobbying féroce qui vise, entre autres, un contrat de vente d’avions Dassault.

Huile de palme : des pressions en rafales sur l’UE
""""""""""""""
Serge Atlaoui a failli mourir pour de l’huile de palme. En 2016, peu avant le vote de la loi biodiversité, l’Indonésie a menacé d’exécuter le Français détenu dans son couloir de la mort depuis 2007, selon des informations de Libération. Alors qu’un article du texte législatif prévoyait de rehausser la fiscalité sur l’huile de palme non durable alimentaire pour la mettre au même niveau que l’huile d’olive, certains parlementaires ont eu accès, via le gouvernement, à une note blanche sur ces menaces visant des prisonniers français, se souvient la députée Delphine Batho. «Le ministère des Affaires étrangères et Matignon m’ont demandé expressément de faire marche arrière, raconte la rapporteure du projet de loi, Geneviève Gaillard. Cela m’a beaucoup perturbée de savoir que la vie de cet homme dépendait de ma décision. J’en garde un très mauvais souvenir.» Pour maintenir la pression, des représentants de l’Indonésie et de la Malaisie, premier et deuxième producteurs mondiaux, se trouvaient dans l’hémicycle au moment du vote de la loi.
"""""
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7834
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par Remundo » 12 juin 2018, 23:58

:roll: merci Kercoz pour les liens.

ni chaud ni froid
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1216
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par ni chaud ni froid » 13 juin 2018, 08:39

Bien vu.

Ca semble expliquer bien des choses.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52230
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par energy_isere » 13 juin 2018, 19:36

Carburants: les agriculteurs ont levé tous les blocages après des assurances du gouvernement

AFP13/06/2018

Les agriculteurs avaient levé tous leurs blocages de raffineries et dépôts de carburant mercredi en début de soirée, après que la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs (JA) ont obtenu des garanties du ministre de l'Agriculture Stéphane Travert.

En début de soirée, les agriculteurs avaient quitté les 18 sites bloqués depuis dimanche, a indiqué une porte-parole de la FNSEA à l'AFP.

"Il y a eu des points d'avancée, des points de déception et des engagements à travailler plus", avait expliqué plus tôt dans la journée la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, lors d'une conférence de presse avec le patron des JA, Jérémy Decerle, à l'issue d'une nuit de négociation au ministère de l'Agriculture.

M. Travert a précisé dans une lettre en milieu de journée les engagements du gouvernement.

"Les agriculteurs avaient besoin qu'on rappelle notre niveau d'exigence et de fermeté" sur la Politique agricole commune (PAC) et les accords internationaux, "pour lesquels nous avons besoin de nous inscrire dans le cadre européen", a assuré le ministre lors d'un point presse.

Par exemple, M. Travert s'engage "à porter auprès de (ses) homologues européens et de la Commission non seulement la pérennisation, mais aussi l'extension à d'autres produits" de l'étiquetage de l'origine des ingrédients dans les plats préparés, objet d'un essai de deux ans en France.

Le ministre a également rassuré les agriculteurs en sortant des limbes où il était tombé le Comité de rénovation des normes en agriculture (Corena), annoncé par le gouvernement lors de la crise du lait de 2015, et dont la première réunion aura finalement lieu le 13 juillet prochain.

Concernant l'importation d'huile de palme par le géant pétrolier Total, qui est à l'origine de la mobilisation des syndicats majoritaires, "nous souhaitons que Total aille plus loin" que les 50.000 tonnes de colza qu'il s'est engagé à acheter auprès des producteurs français et qu'il contractualise avec eux "pour qu'ils vivent dignement de leur production", a indiqué le ministre.

"Après à nous de contrôler, valider, vérifier, si Total est au rendez-vous des engagements pris et du soutien qu'il doit apporter à la filière", a-t-il ajouté.

- Pas d'allégement du coût du travail -

Pour Mme Lambert, "le sujet de déception c'est que nous n'avons pas obtenu d'allègement du coût du travail pour les travailleurs saisonniers".

"Tout ne s'arrête pas aujourd'hui, on continue à travailler, mais l'affirmation que nous attendions c'est la reconnaissance des distorsions" de concurrence, a ajouté Mme Lambert.

Les agriculteurs ont lancé leur mouvement dimanche soir pour protester contre l'importation de produits agricoles, et plus particulièrement de l'huile de palme, qui ne respectent pas, selon eux, les normes françaises et européennes.

La fin des blocages s'est échelonnée dans la journée et a eu lieu dans le calme le plus souvent, excepté à l'entrée du port fluvial Edouard Herriot à Lyon, où les agriculteurs sont partis sous la pression des CRS mercredi matin.

"Ca ne nous arrive pas souvent de nous faire déloger par la police comme ça. Ca a l'air d'être une méthode Macron", a réagi auprès de l'AFP Michel Joux, président de la FRSEA Auvergne-Rhône-Alpes.

"A nos troupes on n'a pas fait miroiter des choses, on avait conscience que les discussions allaient être longues et difficiles. Ca ne veut pas dire qu'on les arrête, qu'on ne continue pas à travailler et à négocier", a indiqué Franck Sander, président de la FDSEA du Bas-Rhin, après la levée des blocages des agriculteurs aux dépôts de carburants et de pétrole de Strasbourg et Reichstett.

La FRSEA et les JA de Normandie ont pour leur part décidé de suspendre en milieu de journée le blocage de la raffinerie de Gonfreville l'Orcher, mais "appellent leurs adhérents à rencontrer les parlementaires, en particulier les sénateurs, qui doivent examiner la loi alimentation à partir du 26 juin", ont-ils indiqué dans un communiqué.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 356dd87a86

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8519
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par mobar » 13 juin 2018, 20:38

Une promesse de pognon, et l'affaire est entendue
Vive le diesel de colza et son EROIE de 1:1
YES :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7901
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par kercoz » 13 juin 2018, 22:38

Il n' y a pas de contre pouvoir du consommateur : Pas de pompe sans palme ou colza. nous n' avons aucune possibilité de faire pression en refusant de consommer. C'est cette possibilité qu' il faut réclamer.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8519
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par mobar » 14 juin 2018, 08:21

Aucune chance que le pouvoir ne satisfasse ta demande, si tu veux agir, faut prendre l'initiative
Rien ne t'empêche de lancer une campagne de boycott des stations de Total, ça peut marcher

Comme les allemands qui ont fait plier Shell et Esso en 95 pour une sombre histoire d'immersion de plateforme pétrolière
http://www.liberation.fr/futurs/1995/06 ... ell_137056
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52230
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par energy_isere » 14 juin 2018, 09:33

kercoz a écrit :
13 juin 2018, 22:38
Il n' y a pas de contre pouvoir du consommateur : Pas de pompe sans palme ou colza. nous n' avons aucune possibilité de faire pression en refusant de consommer. C'est cette possibilité qu' il faut réclamer.
Pour pas prendre de biodiesel d' origine huile de palme, t' a qu' a plus rouler au diesel. C'est la mode en plus.
Roule à l'essence.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7901
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par kercoz » 14 juin 2018, 11:19

energy_isere a écrit :
14 juin 2018, 09:33
kercoz a écrit :
13 juin 2018, 22:38
Il n' y a pas de contre pouvoir du consommateur : Pas de pompe sans palme ou colza. nous n' avons aucune possibilité de faire pression en refusant de consommer. C'est cette possibilité qu' il faut réclamer.
Pour pas prendre de biodiesel d' origine huile de palme, t' a qu' a plus rouler au diesel. C'est la mode en plus.
Roule à l'essence.
un lien complet : Pas de choix
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/biocarburants
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 6706
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par phyvette » 14 juin 2018, 12:06

energy_isere a écrit :
14 juin 2018, 09:33
Pour pas prendre de biodiesel d' origine huile de palme, t' a qu' a plus rouler au diesel. C'est la mode en plus.
Roule à l'essence.
Oui comme ça c'est mieux, on roule à la betterave à sucre et au maïs.
A ben non finalement c'est pas mieux. :-"
Quand on ne peut pas prendre place autour de la table, on se retrouve au menu.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7834
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par Remundo » 14 juin 2018, 16:49

ce sont des productions locales et assez respectueuses de l'environnement, quand même moins polluantes que d'importer de l'autre bout de la Terre de l'huile qui pisse de palmiers ayant brutalement remplacé les forêts tropicales.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7901
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par kercoz » 14 juin 2018, 18:31

Remundo a écrit :
14 juin 2018, 16:49
ce sont des productions locales et assez respectueuses de l'environnement, quand même moins polluantes que d'importer de l'autre bout de la Terre de l'huile qui pisse de palmiers ayant brutalement remplacé les forêts tropicales.
Pas d'accord. Ca renforce le lien entre le prix des prod agricoles et le prix de l' énergie . Le gaz est déja collé au pétrole et ce sera l' ha agricole qui va l' être. L' usage du sol pour le carburant devrait être strictement réservé ( lorsque la pénurie va s'aggraver) aux véhicules prioritaires.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7834
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par Remundo » 14 juin 2018, 19:07

les agrocarburants ne représentent que quelques % des terres cultivées,

et en plus il y a déjà des techniques pour produire des carburants SANS les parties alimentaires des plantes.

Plus d'infos ici :
http://sycomoreen.free.fr/syco_Golf_GTE ... l#15122017
http://sycomoreen.free.fr/syco_Golf_GTE ... l#01102017

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8519
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le déclin inéluctable de l'industrie agricole française.

Message par mobar » 14 juin 2018, 20:58

kercoz a écrit :
14 juin 2018, 18:31

Pas d'accord. Ca renforce le lien entre le prix des prod agricoles et le prix de l' énergie . Le gaz est déja collé au pétrole et ce sera l' ha agricole qui va l' être. L' usage du sol pour le carburant devrait être strictement réservé ( lorsque la pénurie va s'aggraver) aux véhicules prioritaires.
Les prix des produits de l'agriculture intensive sont déjà la conséquence du prix des fossiles pour plus de 30%

Prix du gaz nat pour les fertilisants azotés et les pesticides, charbon et pétrole pour les phosphates extraits des mines nord africaines, pétrole carburants des engins qui font 12 passages sur une grande culture de céréales

Ce ne sont pas les pouillèmes de biocarburants qui changent fondamentalement la donne
Si jamais tu éliminais les divers fossiles utilisés directement ou indirectement par l'agro-industrie, la production actuelle serait divisée par 5 au bas mot

Regarde bien le doigt que l'on te montre, tu le sens bien?
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités