Le Cobalt flambe

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 21 févr. 2018, 20:32

Redoutant une pénurie de Cobalt, Apple veut traiter en direct avec les mineurs

Par Elisa Braun Publié le 21/02/2018 Le Figaro

La production de cobalt est centrale pour le monde des technologies et notamment pour des fabricants de smartphones comme Apple. L'entreprise a pris les devants pour ne pas souffrir d'une éventuelle pénurie.


Si l'intérêt est la règle de la prudence comme le disait Vauvenargues, Apple est en train de se montrer particulièrement précautionneux. L'entreprise est en pourparlers pour acheter des stocks de cobalt directement auprès des mineurs, selon des sources proches du média Bloomberg. Apple est l'un des plus grands utilisateurs de ce minerai indispensable pour les batteries de ses appareils. Jusqu'à présent, l'entreprise l'achetait aux fabricants. Mais en négociant directement son approvisionnement de plusieurs milliers de tonnes auprès des mineurs sur les cinq prochaines années, l'entreprise s'évite les tracas d'une potentielle pénurie. Elle n'est d'ailleurs pas la seule à adopter cette stratégie. Le PDG de Glencore, Ivan Glasenberg, a affirmé à Bloomberg que plusieurs entreprises avaient amorcé les négociations avec lui. Glencore est l'un des leaders de l'extraction des matières premières.

Dépendance mondiale

Apple a entamé ces discussions pour un impératif logistique, mais également économique. Le prix du minerai a triplé ces 18 derniers mois et coûte désormais environ 80.000 dollars (65.000 euros) la tonne. L'émergence des voitures connectées menace d‘augmenter encore davantage le prix du Cobalt. La demande pourrait augmenter de plus de 9.300 % d'ici à 2040, dans l'hypothèse où la demande de véhicules autonomes se généralise encore davantage, selon les Echos. S'il faut à peu près huit grammes de cobalt raffiné pour équiper les batteries de smartphones, une voiture électrique en nécessite en revanche 22 kg.

Un risque de nature géopolitique pèse aussi sur Apple et l'industrie technologique en général. Le Congo, qui totalise 50 % de la production de cobalt en 2016, souhaite instaurer une redevance sur les «métaux stratégiques». La liste sera définie par le Premier ministre et instaurera un taux d'imposition de 10 %, alors qu'il a jusqu'ici été de 2 %. Le président congolais, Joseph Kabila, doit promulguer un projet de loi voté fin janvier au Parlement.
http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tec ... ineurs.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 12 mars 2018, 21:17

La production de cobalt sera bien taxée à 10% en RD Congo

Myrtille Delamarche Usine Nouvelle le 12/03/2018

Tempête sur le stockage électrique. Malgré le lobbying acharné des géants miniers implantés en République démocratique du Congo, le président Joseph Kabila a promulgué le 10 mars le nouveau code minier qui impose une taxe de 10% sur les métaux critiques, dont le cobalt.

La mobilisation de Glencore, Randgold Resources, Ivanhoe et des chinois China Molybdenum et CDM (Congo Dongfang international Mining) n’y aura pas suffi. Les géants miniers mondiaux n’ont pas réussi à convaincre Joseph Kabila de stopper la réforme du code minier congolais. Le président de la République démocratique du Congo a bien promulgué, dans la nuit du 9 au 10 mars, le texte qui rehausse les taxes sur les métaux critiques et sur les superprofits des miniers en cas de hausse importante des cours.

Joseph Kabila a néanmoins "pris note" des inquiétudes exprimées par les compagnies minières dont il avait longuement rencontré les dirigeants le 7 mars. "Leurs préoccupations seront prises en compte à travers un dialogue constructif avec le gouvernement, autour des mesures d’application" du nouveau texte, a fait savoir la présidence.

Le cobalt, dont la RD Congo produit les deux-tiers des volumes mondiaux, sera taxé à 10% au lieu de moins de 2% actuellement. De quoi renchérir ce métal essentiel aux batteries électriques, dont les perspectives de demande dans un contexte de boom du véhicule électrique ont pratiquement fait quadrupler le cours depuis 2016.

Course à la substitution

Si les avis divergent entre observateurs sur le minéral – lithium ou cobalt – qui présente le plus fort risque de pénurie face à la demande croissante des fabricants de batteries, une chose est certaine : l’offre minière ne répondra pas à la demande des constructeurs d’autos électriques et de téléphones portables. A partir de là, deux scénarios sont possibles, séparément ou successivement: une hausse brutale des prix, ou une rupture technologique permettant leur substitution.

Le risque est, pour la RD Congo, de précipiter la substitution du cobalt dans les batteries si celui-ci devenait trop cher. Des recherches récentes ont d’ores et déjà permis à des fabricants comme SK Innovation et LG Chem de proposer des batteries à faible teneur en cobalt. Ces modèles dits NCM 811 sont composées à 80% de nickel, et à seulement 10% de cobalt et de manganèse.

Une avancée technologique qui ne convainc pas le belge Umicore. "Si vous augmentez la part du nickel, vous réduisez la stabilité de la batterie, ce qui a un impact sur la cyclabilité, la capacité de recharge rapide", a commenté son directeur général Marc Grynberg. Le cobalt permet de stabiliser le gain de densité énergétique apporté par le nickel dans une batterie. "La substitution ne se fera pas, du moins pas ces 30 prochaines années", ajoute Marc Grynberg. Umicore espère augmenter sa capacité de recyclage des batteries électriques d’automobiles. Cette source d’approvisionnement "restera modeste dans dix ans, mais devrait représenter une source significative dans vingt ans", selon le patron d’Umicore.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... go.N665024

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 13 mars 2018, 20:10

La Namibie pourrait produire ses premières tonnes de cobalt d’ici 2020

Agence Ecofin 06 Mars 2018

La compagnie minière Celsius Resources prévoit de démarrer d’ici 2020, la production sur sa mine Opuwo, première découverte de cobalt en Namibie. C’est ce qu’a déclaré lundi, son DG Brendon Borg, selon des propos rapportés par Reuters.

Le cobalt, composante clé des batteries rechargeables au lithium-ion, est utilisé dans les industries du smartphone et de l’automobile, mais la majeure partie de l’offre mondiale provient de RDC, un pays où le climat politique est très instable ; ce qui a poussé les compagnies à rechercher des sources alternatives.

«Nous avons trouvé du cobalt en Namibie et en grande quantité. Dans tous les trous que nous avons forés, nous avons trouvé du cobalt.», indique M. Borg.

La compagnie fera une première déclaration de ressource, vers la fin du mois de mars. Si l’entrée en production est prévue pour 2020, Celsius pourrait, apprend-on, franchir ce cap avec son partenaire namibien Gecko Namibia, ou se retirer du projet avant cette date.

«Nous avons toutes les composantes pour aller jusqu'à la production, compte tenu de notre relation avec Gecko. Allons-nous réellement le faire ou pas, est une autre question. Il se peut qu'il y ait à un moment donné, une occasion de céder le projet et nous nous montrons ouvert à ce propos.», explique le DG.

La Namibie est un grand producteur de diamants et d’uranium.
https://www.agenceecofin.com/cobalt/060 ... d-ici-2020

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 15 mars 2018, 21:52

Glencore vend un tiers de sa production de cobalt au chinois GEM

Publié le 15/03/2018 (Reuters)

Glencore, le premier producteur mondial de cobalt, va céder environ un tiers de sa production des trois prochaines années au groupe chinois GEM, spécialisé dans le recyclage de batteries, selon un avis financier publié par ce dernier mercredi.

L'accord prévoit que le géant du négoce cède à GEM 13.800 tonnes d'hydroxide de cobalt en 2018, 18.000 tonnes en 2019 et 21.000 en 2020, soit un total de 52.800 tonnes en trois ans.

Glencore, dont le cobalt est un sous-produit de ses mines de cuivre et de nickel en République démocratique du Congo, au Canada et en Australie, prévoit d'en produire 39.000 tonnes en 2018 - soit environ 35% de la production mondiale attendue - puis 65.000 tonnes en 2019 et 63.000 en 2020.

La demande pour le cobalt, utilisé dans les batteries lithium-ion, a fortement augmenté dans la perspective d'un bond des ventes de véhicules électriques. Le métal se paie autour de 39 dollars la livre, contre près de 10 dollars en janvier 2016, retrouvant ainsi ses niveaux de juillet 2008 avant la crise financière mondiale.
https://www.capital.fr/entreprises-marc ... em-1277461

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7736
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Le Cobalt flambe

Message par phyvette » 22 mars 2018, 11:01

Cobalt price: Automakers 'waking up too late' as China takes control

...Not only is primary production highly concentrated, but the downstream industry is beginning to resemble a monopsony. China, despite having no cobalt resources of its own, is responsible for 80% of the world’s cobalt chemical production, which overtook metal production around four years ago...]
http://www.mining.com/cobalt-price-auto ... s-control/
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 22 mars 2018, 18:15

On se demande ou Elon Musk / Tesla va chercher son cobalt. les USA c'est moins de 1% de la production mondiale (miniére) de Cobalt.

https://minerals.usgs.gov/minerals/pubs ... -cobal.pdf

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7736
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Le Cobalt flambe

Message par phyvette » 22 mars 2018, 18:30

energy_isere a écrit :
22 mars 2018, 18:15
On se demande ou Elon Musk / Tesla va chercher son cobalt.
Sur Mars, avec l'augmentation des prix du cobalt, les gisements Martiens vont devenir rentable. ;)

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... r-sur-mars
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1262
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Le Cobalt flambe

Message par tita » 23 mars 2018, 12:25

energy_isere a écrit :
22 mars 2018, 18:15
On se demande ou Elon Musk / Tesla va chercher son cobalt. les USA c'est moins de 1% de la production mondiale (miniére) de Cobalt.

https://minerals.usgs.gov/minerals/pubs ... -cobal.pdf
Bonne question... Panasonic s'approvisionne chez Sumitomo Metal Mining, une entreprise japonaise. Mais probablement que Tesla utilise le cobalt produit en Amérique du Nord.

Jusqu'à maintenant, ce n'était pas vraiment un problème... avec une production de 100'000 voitures par an, contenant ~15kg de cobalt, ça fait 1'500 tonnes... Soit 1.4% de la production mondiale, ou 30% de la production d'Amérique du Nord.

Mais Tesla vise une production de 250'000 voitures en 2018... soit 3'750 tonnes de cobalt, 75% de la production d'Amérique du Nord. Là, c'est déjà plus tendu et nécessite probablement d'autres fournisseurs... Ou un baisse des ambitions d'Elon Musk.

Là où ça devient complexe, c'est d'envisager une production d'un million de voitures par année, des semis contenant 800kWh de batteries, et des batteries stationnaires pour le réseau électrique. On se retrouve très vite à 20'000 tonnes par an, soit ~20% de la production mondiale 2017. Et si tout le monde part dans cette direction, la voiture électrique va se retrouver face à un mur.

Mais il faut aussi tenir compte du recyclage, qui sera probablement une grande source d'approvisionnement en Cobalt. Le problème, c'est qu'il faudra un certain temps avant que cela devienne un cycle.

Bref, le cobalt va probablement freiner l'expansion des voitures électriques. La transition risque donc de prendre plus de temps que ce que certains analystes prévoient.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10529
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le Cobalt flambe

Message par mobar » 23 mars 2018, 13:30

tita a écrit :
23 mars 2018, 12:25
Mais il faut aussi tenir compte du recyclage, qui sera probablement une grande source d'approvisionnement en Cobalt. Le problème, c'est qu'il faudra un certain temps avant que cela devienne un cycle.
Le cycle du cobalt des batteries, il sera celui de leur durée de vie.
Une batterie en fin de vie après dix ans d'utilisation rentrera dans le circuit du recyclage et aura une nouvelle vie. Quand le cycle sera à son régime de croisière la production minière ne servira plus qu'à remplacer les pertes de la filière

Si toutefois le cobalt n'est pas remplacé par un minerai plus abondant et moins couteux, il est également possible que les batteries cèdent la place à d'autres solutions ou que le transport évolue vers d'autres solutions que la voiture individuelle

L'envolée actuelle semble due à une bulle conjoncturelle (demande croissante de quelques consommateurs nouveaux) couplé à un déficit d'investissement dans la filière qui dure depuis des années du fait d'une surproduction structurelle entre 2000 et 2015

https://www.boursenews.ma/article/maroc ... -le-cobalt
L’année 2017 marque un tournant historique dans l’évolution du marché mondial du Cobalt", expliquaient récemment les analystes d'Attijari Intermédiation dans une note. Il faut dire qu'après 7 années consécutives d’excédent, ce marché entame un nouveau cycle. Celui-ci est marqué par un déficit structurel en termes d’Offre qui devrait perdurer durant les années à venir. Dans ce contexte, le cours du Cobalt a été multiplié par deux durant les derniers mois, passant de 14,0 $/lb à plus de 27,0 $/lb actuellement.
Les prix du cobalt ont dans le passé atteint des pics à 60$ (2010)/kg qui sont retombés aussi vite qu'ils avaient grimpé (1980, 1995 et 2008) comme le montre ce dossier de 2013 du BRGM qui écrivait à l'époque : http://www.mineralinfo.fr/sites/default ... cobalt.pdf
Selon ce diagramme, le marché du cobalt est excédentaire depuis 2009 et devrait le rester en 2014 et 2015, pour devenir déficitaire en 2016. Il est en effet attendu une poursuite de la croissance de la demande de près de 6 % par an (cf. 3.3.2), alors que la production devrait croître à un rythme moindre (près de 3 % par an, cf. 4.8)
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8968
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par Remundo » 23 mars 2018, 19:56

un article intéressant sur le Cobalt et les pénuries possibles :
http://www.automobile-propre.com/la-voi ... de-cobalt/

Image

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1262
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Le Cobalt flambe

Message par tita » 24 mars 2018, 13:43

mobar a écrit :
23 mars 2018, 13:30
L'envolée actuelle semble due à une bulle conjoncturelle (demande croissante de quelques consommateurs nouveaux) couplé à un déficit d'investissement dans la filière qui dure depuis des années du fait d'une surproduction structurelle entre 2000 et 2015
Oui, il y a certainement de la spéculation aussi. Après, il ne faut pas sous-estimer ces "quelques" consommateurs nouveaux. Leur besoins sont réels et grandissants, les constructeurs sont quasiment tous en train d'envisager la voiture électrique à grande échelle. On est au tout début de cette situation de déficit, qui pourrait durer des années avant qu'une technologie ou qu'un équilibrage se produise et ne dégonfle la bulle.

Les techniques de substitution ne sont parfois pas idéales. Les premières Leaf utilisaient des batteries sans Cobalt, et Nissan s'est ravisé par la suite devant les problèmes de durée de vie. Dans un autre contexte, une hausse du prix du cuivre en 1965 avait poussé à câbler les maisons avec de l'aluminium aux Etats-Unis, ce qui avait posé pas mal de problèmes.

Mais dans l'ensemble, vous avez raison... C'est les aléa du marché et de la spéculation qui sont à l'oeuvre ici.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8968
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par Remundo » 24 mars 2018, 14:37

je radote, mais du LiFePO4 me paraît une alternative très crédible au LiCoMn et autres métaux "semi-précieux".

De plus les constructeurs ne doivent pas envisager des tanks au Lithium ; il ne faudrait pas dépasser 30 kWh/voiture (200km d'autonomie) et hybrider.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 16 mai 2018, 17:33

Tesla se sèvre peu à peu du cobalt

Myrtille Delamarche Usine Nouvelle le 16/05/2018

De son tout premier roadster en 2008 à la Model 3 dix ans plus tard, Tesla a réduit de 59% la masse de cobalt par véhicule, a calculé l’expert des métaux pour batteries lithium-ion Benchmark Minerals. La première Model S, en 2013, contenait 11 kg de cobalt. À batterie équivalente, la Model 3 n’en inclut plus que 4,5 kg. "Nous pensons pouvoir réduire la part de cobalt à près de zéro", précisait Elon Musk, le 3 mai.

Bonne nouvelle pour les producteurs de véhicules électriques, cette rare confidence du fondateur de Tesla sur la composition de ses batteries pourrait suffire à calmer l’envolée des prix du métal critique, qui ont battu un record décennal en passant les 90 000?dollars la tonne. Fidèle à son partenaire Panasonic, Tesla s’en tient à son choix technologique de batteries NCA (nickel-cobalt-aluminium) plutôt que NCM (nickel-cobalt-manganèse), qui conserveraient pourtant 70% du marché d’ici à 2026, selon Benchmark Minerals. La batterie NCA a également été adoptée par Toyota, qui produit avec Panasonic (lui aussi !) des accumulateurs prismatiques, moins coûteux à assembler que les cellules cylindriques de Tesla.

Plus gourmandes en cobalt que les NCA, les NCM réduisent peu à peu leur part de cobalt d’un tiers à un dixième. Est-ce la fin du cobalt ? Non, répond sans hésitation Benchmark Minerals, qui rappelle que la croissance du marché des batteries lithium-ion va largement effacer leur plus grande sobriété en cobalt par unité.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... lt.N692844

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 10 juin 2018, 14:51

La RDC augmente de 8.2% sa production de Cobalt du Q1 2018 par rapport à Q1 2017.
Cobalt price: Congo production surges
Frik Els | Jun. 1, 2018

The DRC produced 296,717 tonnes of copper in the first quarter of 2018, up 8.2% over the same period last year, the central bank said in a report on Thursday. Cobalt production in the first quarter of 2018 rose 34.4% to 23,921 tonnes. Global production last year was around 117,000 tonnes.
..............
http://www.mining.com/cobalt-price-cong ... on-surges/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 17 sept. 2018, 21:45

La RD Congo va inscrire le cobalt sur la liste des minerais stratégiques

 Sylvie Rantrua Usine Nouvelle le 17/09/2018

En entrant sur la liste des minerais stratégiques, le cobalt de la RD Congo va être taxé à 10%


Dans les prochains jours, le premier ministre de la République démocratique du Congo va inclure le cobalt sur sa liste des produits stratégiques ce qui permettra d’appliquer une taxation plus élevée – 10% contre un peu moins de 2% - sur les exportations de ce minerai.

Ce changement induit par le nouveau code minier, qui a pris effet en juin dernier, a soulevé les protestations des géants du secteur, notamment Glencore et Randgold Ressources, sans effet.

Nouveau code minier

"Les substances stratégiques seront définies dans un décret publié par le Premier ministre dans les prochains jours", a déclaré le 15 septembre à Kolwezi le ministre congolais des Mines, Martin Kabwelulu, à l’agence Bloomberg, précisant que le cobalt ferait partie de la liste.

Le gouvernement congolais en quête de ressources financières, à trois mois de l’élection présidentielle, compte sur les royalties tirées de l’exploitation minière. Le pays dispose d’un atout maître : premier producteur de cobalt, avec environ les 2/3 des volumes mondiaux, et une demande mondiale, soutenue par la production de batteries électriques pour les véhicules et les téléphones portables, les cours ont été multipliés par 4 en deux ans. Le risque à terme pour la RD Congo est de voir les technologies de substitution prendre le pas.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... es.N742049

Répondre