La guerre commerciale US est déclarée

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52230
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 31 mai 2018, 21:06

Les Etats-Unis taxent l'acier et l'aluminium importés, les alliés promettent de riposter

31 Mai 2018

Les Etats-Unis ont mis leur menace à exécution dans la guerre commerciale qui les oppose à leurs partenaires en annonçant jeudi l'application dès vendredi d'importants tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium importés de l'Union européenne, du Mexique et du Canada.

Cette annonce, faite par le secrétaire au commerce de Donald Trump, Wilbur Ross, a été immédiatement suivie d'une réaction de la Commission européenne affirmant que des "contre-mesures" allaient être annoncées "dans les prochaines heures".

Les Etats-Unis ont donc décidé de ne pas prolonger l'exemption temporaire accordée à l'Union européenne jusqu'à jeudi minuit et vont mettre en place des taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium.

Le sursis sur ces taxes est également levé pour le Mexique et le Canada, ses deux partenaires de l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna) dont la renégociation, entamée il y a dix mois, peine à aboutir.

Wilbur Ross, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse téléphonique alors qu'il était à Paris pour une réunion de l'OCDE, a précisé que les Etats-Unis ne voulaient pas accorder aux 28 pays membres de l'Union européenne (UE) "une exemption permanente et inconditionnelle sur les taxes".

"Nous avons eu des discussions avec la Commission européenne et même si nous avons fait des progrès, ils ne sont pas allés jusqu'au point où il aurait été justifié soit de prolonger l'exemption temporaire, soit d'accorder une exemption permanente", a affirmé le ministre de Donald Trump.

Il a minimisé les risques de représailles de la part de ces pays estimant que les importations venant de l'Union européenne représentaient "peu de chose" par rapport au déficit commercial américain. Il a ajouté qu'il y avait "un potentiel de discussion" avec l'Union européenne.

Mais, a-t-il ajouté, "comme nous ne savons pas quelle va être leur réaction à l'idée de continuer les discussions" malgré l'imposition des droits de douane, "il est un peu prématuré pour savoir quels seront les sujets de ces négociations".

Nul doute que la décision américaine va être au centre des discussions du G7 Finances qui débute jeudi à Whistler au Canada.

- Pas OK Corral -

L'Union européenne avait exigé l'exemption définitive de ces taxes douanières comme tout préalable aux négociations. Les Européens, France en tête, ont insisté sur le fait qu'ils ne pouvaient discuter en ayant une épée de Damoclès au-dessus de leur tête, qui plus est de la part d'un allié.

Peu après l'annonce de Washington, qui était pressentie ces derniers jours même si certains Européens espéraient encore l'imposition de quotas à l'exportation plutôt que des tarifs douaniers, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a déclaré à Bruxelles: "l'Union européenne ne peut pas rester sans réagir (...) Ce qu'ils peuvent faire, nous sommes capables de faire exactement la même chose".

Le ministre français de l'économie Bruno Le Maire avait prévenu de son côté avant l'annonce, que l'UE prendrait "toutes les mesures nécessaires" si les Etats-Unis appliquaient les tarifs.

De telles mesures seraient "injustifiées, injustifiables et dangereuses", avait estimé M. Le Maire à l'issue d'un entretien à Paris avec le ministre américain.

"Le commerce mondial n'est pas un duel à OK Corral" avait ironisé le ministre français se référant à un western classique américain.

"Ce n'est pas chacun attaque l'autre et on voit qui reste debout à la fin", avait-il ajouté.

A propos du Mexique et du Canada, le secrétaire américain au Commerce a souligné que les négociations sur l'Aléna "prenaient plus de temps qu'espéré". "Il n'y a plus de date précise pour la conclusion des négociations, donc (ces pays) ont été ajoutés à la liste de ceux qui vont payer des tarifs", a-t-il déclaré.

Il a indiqué aussi que la Corée du Sud avait négocié un quota d'acier tandis que l'Argentine, l'Australie et le Brésil ont pris des dispositions pour "limiter le volume qu'ils peuvent expédier aux Etats-Unis au lieu des droits de douane".
https://www.romandie.com/news/ZOOM-Les- ... 923202.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52230
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 31 mai 2018, 21:15

Riposte instantanée ! (car c'était anticipé)
Taxes américaines: Mexico annonce des représailles commerciales

Mexico 31 Mai

Le gouvernement mexicain a annoncé jeudi des représailles commerciales contre les taxes douanières annoncées par les Etats-Unis, son principal partenaire commercial, sur l'acier et l'aluminium importés de l'Union européenne, du Mexique et du Canada.

"Le Mexique imposera des mesures équivalentes sur divers produits" dont certains aciers, des fruits et des fromages, a annoncé dans un communiqué le ministère de l'Economie, et celles-ci "seront en vigueur tant que le gouvernement américain n'éliminera pas les taxes imposées".

Le ministre des Affaires étrangères mexicain Luis Videgaray a ajouté sur Twitter que le "Mexique condamnait catégoriquement les mesures protectionnistes" des Etats-Unis.

Le président Enrique Peña Nieto et le Premier ministre canadien Justin Trudeau, qui se sont entretenus jeudi par téléphone, ont "déploré et exprimé leur refus de la récente décision des Etats-Unis", selon un communiqué du gouvernement mexicain.

Le Mexique est le principal acheteur d'aluminium américain et le deuxième acheteur d'acier américain, a rappelé le gouvernement mexicain.
...............
https://www.romandie.com/news/Taxes-am- ... 923288.rom

Le Canada riposte à Washington et impose 16,6 milliards de dollars canadiens de taxes punitives

Ottawa 31 Mai

Le Canada a annoncé jeudi qu'il ripostait aux tarifs décidés par Washington sur l'aluminium et l'acier en imposant 16,6 milliards de dollars canadiens de taxes (12,8 milliards de dollars américaines) sur des produits américains.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a affirmé lors d'une conférence de presse que les tarifs douaniers américains confirmés plus tôt dans la journée étaient "totalement inacceptables".

"Ces tarifs sont un affront au partenariat de sécurité existant de longue date entre le Canada et les Etats-Unis, et en particulier, un affront aux milliers de Canadiens qui ont combattu et ont péri aux côtés de leurs frères d'armes canadiens", a-t-il ajouté, notant que les Etats-Unis avait justifié leur décision par une volonté de protéger leur "sécurité nationale".

Les tarifs douaniers canadiens, qui sont proportionnels à ceux des Américains selon la ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland, porteront sur les importations américaines d'acier et d'aluminium, ainsi que sur des biens de consommation.

Parallèlement, Ottawa prévoit de contester la décision américaine dans le cadre de l'accord de libre-échange nord-américain Aléna et auprès de l'Organisation mondiale du commerce, a affirmé M. Trudeau.
https://www.romandie.com/news/Le-Canada ... 923295.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52230
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 02 juin 2018, 12:48

Traité Aléna: Trump suggère désormais deux accords séparés

02 Juin 2018

Le président américain Donald Trump a jeté un nouveau pavé dans la mare vendredi dans la difficile renégociation du traité de libre-échange Aléna entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique en suggérant qu'il serait préférable d'avoir deux accords séparés avec ces deux pays.

"Je n'aurais pas d'objection à voir un accord séparé avec le Canada où on aurait un certain type de produits pour ainsi dire et un autre avec le Mexique", a déclaré abruptement M. Trump sur la pelouse de la Maison Blanche. "Ce sont deux pays très différents", a-t-il poursuivi ajoutant que l'Aléna était "un accord lamentable pour les Etats-Unis".

"Nous perdons beaucoup d'argent avec le Canada et nous perdons une fortune avec le Mexique", a ajouté le président américain, lançant cette nouvelle idée en plein bras de fer commercial planétaire.

Au nom de "la sécurité nationale", l'administration américaine vient de décréter l'imposition de droits de douane sur l'acier (25%) et l'aluminium (10%) importés de l'Union européenne, du Canada et du Mexique, pourtant des alliés historiques des Etats-Unis.

Dès l'annonce jeudi de l'imposition de ces taxes sur les métaux importés, l'urgence d'une conclusion sur un nouvel accord Aléna a semblé s'évaporer, le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross admettant qu'il n'y avait désormais "pas de date" pour l'aboutissement des discussions.

Celui-ci a aussi insisté sur la préférence de son administration pour des accords bilatéraux plutôt que pour un système multilatéral aux "palabres infinies".

Négociateurs américains, canadiens et mexicains travaillent depuis août dernier à la modernisation de cet accord en vigueur depuis 1994, réclamé par Donald Trump.

Pour ce dernier, l'Aléna a détruit de nombreux emplois américains et est responsable des délocalisations des constructeurs automobiles américains vers le Mexique où le coût salarial est moins élevé.

- Escalade rhétorique ? -

Devant des journalistes, M. Trump a affirmé que les Etats-Unis perdaient "plus de 100 milliards de dollars par an avec le Mexique et des milliards avec le Canada".

Le président a en fait largement arrondi au-dessus le déficit commercial américain avec le Mexique qui était de 70 milliards de dollars en 2017 dont 76 milliards pour les seules marchandises, les échanges étant positifs pour Washington sur les services.

Avec le Canada, les Etats-Unis sont commercialement excédentaires (+2 milliards de dollars), les échanges dans les services compensant largement un déficit de 23 milliards sur les marchandises, selon les chiffres officiels américains.

Il y a encore deux semaines, les trois pays, sous forte pression pour conclure la renégociation, étaient parus optimistes espérant encore l'aboutissement d'un "très bon accord", selon les mots d'Ottawa.

Mais dès le printemps, devant l'allongement des discussions, Donald Trump a très vite lié le sort des négociations sur l'Aléna à celui des taxes douanières sur l'acier, accordant une exemption temporaire sur ces tarifs douaniers sur les métaux qu'il n'a finalement pas renouvelée jeudi.

Le Canada est le principal fournisseur d'acier pour les Etats-Unis.

L'escalade rhétorique du président américain est intervenue au lendemain des représailles commerciales annoncées par Ottawa sur l'affaire de l'acier.

Qualifiant les taxes sur l'acier et l'aluminium d'"inacceptables", le Premier ministre canadien Justin Trudeau a estimé qu'elles constituaient "un affront au partenariat de sécurité existant de longue date entre le Canada et les Etats-Unis et un affront aux milliers de Canadiens qui ont combattu et péri aux côtés de leurs frères d'armes américains".

Ottawa a riposté concrètement en annonçant des taxes sur 16,6 milliards de dollars canadiens (12,8 mds USD) de produits américains.

A Whistler au Canada où se tenait une réunion du G7 finances, le ministre des finances canadien Bill Morneau a reconnu que "clairement, les discussions allaient être difficiles".
https://www.romandie.com/news/Trait-Al- ... 923756.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52230
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 06 juin 2018, 19:54

Taxes sur l'acier: Mexico taxe des produits américains en représailles

Mexico 05 juin 2018

Viande de porc, whisky, fromages, pommes et raisins font partie des produits américains qui subiront des taxes douanières de 15 à 25%, selon une liste publiée mardi par Mexico en représailles aux taxes américaines.

Face à l'"adoption unilatérale" par les Etats-Unis de taxes sur l'acier et l'aluminium, le Mexique "a le droit de prendre des mesures aux effets commerciaux équivalents", explique le ministère de l'Economie dans le journal officiel.

Les produits visés sont essentiellement des produits agricoles, auxquels s'ajoutent des produits à base de métal tels que des plaques d'acier ou encore des tubes de perforation.

"Le Mexique peut ajuster la composition de la liste des produits originaires des Etats-Unis" visés par ces taxes, prévient le ministère.

Les hausses de taxes douanières visent notamment des secteurs politiquement favorables au président Donald Trump, comme celui de la production porcine, selon certains experts mexicains.

Lundi, le Mexique a annoncé qu'il allait déposer une plainte auprès de l'OMC au sujet des taxes américaines sur l'acier et l'aluminium, estimant que ces taxes n'ont pas été "adoptées conformément aux procédures prévues, et violent également l'accord général sur les taxes douanières et le commerce de 1994" selon le ministère.

L'OMC "a reçu une plainte du Mexique aujourd'hui", a confirmé ce mardi à l'AFP un responsable de l'OMC à Genève.

Le Canada et l'Union européenne ont également annoncé le dépôt d'une plainte auprès de l'OMC.
...........
https://www.romandie.com/news/Taxes-sur ... 924669.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52230
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 07 juin 2018, 09:33

Commerce: la Chine a proposé d'acheter 70 milliards de dollars de biens américains Washington

07 juin 2018

La Chine a proposé d'acheter près de 70 milliards de dollars de biens américains supplémentaires à condition que l'administration Trump abandonne sa menace de tarifs douaniers sur 50 milliards de dollars de marchandises chinoises, a confirmé mercredi un responsable du gouvernement américain.

Cette proposition a été faite lors de la troisième session de discussions le week-end dernier à Pékin entre des hauts responsables chinois, emmenés par Liu He, le conseiller économique du président Xi Jinping, et une délégation américaine conduite par le secrétaire au Commerce Wilbur Ross, avait révélé mardi le Wall Street Journal.


Ces acquisitions incluent des achats supplémentaires de soja, de gaz naturel, de pétrole brut et de charbon, a confirmé mercredi un responsable de l'administration Trump à l'AFP.

"Aucun accord définitif n'a été signé par les deux parties. Nous n'avons pas plus d'informations pour l'instant", a par ailleurs déclaré un porte-parole du département du Commerce.

De son côté, le ministère chinois du Commerce a confirmé jeudi à Pékin lors d'un point de presse que les deux parties avaient discuté le week-end dernier de propositions concrètes.

"La Chine et les Etats-Unis ont mené des discussions approfondies et précises sur certains secteurs spécifiques de coopération commerciale, notamment sur les produits agricoles et l'énergie", a déclaré le porte-parole Gao Feng.

Interrogé sur le montant supposé des 70 milliards de dollars, il n'a pas confirmé ce chiffre.

"La Chine est désireuse d'augmenter ses importations, à la condition que les deux parties continuent de marcher l'une vers l'autre", a cependant indiqué M. Gao.

En 2017, les exportations de marchandises américaines vers la Chine ont représenté 130,36 milliards de dollars, selon les statistiques du département du commerce. 70 milliards supplémentaires représenteraient ainsi un bond de plus de 53,8%.

Le déficit commercial américain pour les seules marchandises était de plus de 375 milliards de dollars en 2017. La Maison Blanche exige de Pékin de le réduire de 200 milliards mais la Chine s'y est jusqu'à présent refusée.

"Si les Etats-Unis introduisent des sanctions commerciales, y compris en relevant leurs droits de douane, alors tous les fruits des négociations commerciales et économiques (entre les deux puissances) deviendront sans effet", avait déjà menacé dimanche l'agence étatique Chine Nouvelle lors de la visite de Wilbur Ross.

Selon le Wall Street Journal, Liu He a fait savoir au secrétaire américain que cette proposition d'achats supplémentaires serait nulle et non avenue si Washington poursuivait son projet d'imposer des tarifs sur 50 milliards de marchandises.

Or la semaine dernière, l'administration Trump avait dévoilé qu'elle préparait toujours des mesures punitives contre la Chine, en dépit de la trêve annoncée le 19 mai par les deux pays.
https://www.romandie.com/news/Commerce- ... 925092.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52230
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 07 juin 2018, 20:13

La Chine prête à importer davantage de coton américain

RFI 7 juin 2018

Pour amadouer Trump, la Chine s'apprête à importer davantage de coton américain. Le commerce de la fibre blanche se porte mieux, ce qui propulse les cours du coton à leur plus haut niveau depuis quatre ans.
..............
http://www.rfi.fr/emission/20180607-chi ... -americain

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52230
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 10 juin 2018, 12:47

Trump saborde le G7 et menace ses alliés de nouvelles taxes

10 juin 2018

Le président américain Donald Trump a fait volte-face ce week-end contre ses alliés d'Europe et du Canada, qu'il a menacés de droits de douanes alourdis, après un sommet du G7 qui s'est fini en fiasco.

Des tensions qui tranchent avec "l'unité" affichée lors d'un sommet en Chine réunissant notamment les chefs d'Etat chinois, russe et iranien sur fond de tensions commerciales et diplomatiques avec les Etats-Unis.

Samedi, Donald Trump a brusquement retiré samedi son soutien au communiqué final du sommet de deux jours à La Malbaie (Québec, est du Canada), malgré le compromis qui avait été forgé de haute lutte sur les questions commerciales.

Sa délégation et lui-même avaient pourtant donné leur aval à ce document en 28 points péniblement négocié par le "Groupe des sept" (Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Japon).

Donald Trump a justifié ce camouflet infligé aux vieux alliés des Etats-Unis par des propos de Justin Trudeau, l'hôte du sommet, lors de sa conférence de presse de clôture.

Le Premier ministre du Canada, pays frappé comme l'Europe et le reste du monde de nouveaux droits de douanes américains sur l'acier et l'aluminium, a redit à cette occasion que ces taxes étaient "insultantes", au regard de l'histoire entre les deux pays. Comme l'Union européenne, il a confirmé des représailles pour juillet.
...................

Les Etats-Unis sont le premier marché étranger pour les marques européennes de voitures.

L'Allemagne est particulièrement inquiète: les automobiles représentent en valeur le quart de ce que le pays exporte vers les Etats-Unis. La part de marché des marques allemandes pour le segment des voitures haut de gamme dépasse 40%, selon la fédération automobile allemande (VDA).

Les droits de douanes actuels sont effectivement différents entre l'UE et les Etats-Unis. L'Europe taxe les importations de voitures hors-UE, donc américaines, de 10%.

Aux Etats-Unis, les Audi, Volkswagen et autres voitures étrangères sont frappées d'une taxe de 2,5%.


"Pas étonnant que l'Allemagne nous vende trois fois plus de voitures que nous en exportons vers elle", a écrit le conseiller pour les questions commerciales de Donald Trump, Peter Navarro, dans une tribune récente dans le New York Times.

Donald Trump s'est souvent plaint, en privé, de voir trop de Mercedes à New York... mais pas assez de voitures américaines dans les rues européennes.

...................
https://www.romandie.com/news/ZOOM-Trum ... 926028.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52230
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 14 juin 2018, 20:17

Acier: les 28 adoptent "à l'unanimité" les mesures de rétorsion contre Washington

Bruxelles 14 juin 2018

Les 28 Etats membres de l'Union européenne ont validé jeudi "à l'unanimité" les mesures de rétorsion contre certains produits américains, comme les jeans, le bourbon ou les motos, en réponse aux taxes imposées par Washington sur l'acier et l'aluminium, ont indiqué à l'AFP plusieurs sources européennes.

"La mise en oeuvre de ces mesures a été adoptée à l'unanimité" par les Etats membres et la Commission européenne va prendre les dispositions pour leur entrée en vigueur, ont précisé ces sources.

Les contre-mesures européennes peuvent entrer en vigueur à partir du 20 juin en toute légalité, mais l'UE pourrait attendre le 1er juillet pour réagir en même temps que le Canada, également sanctionné par Washington, qui souhaite lancer les représailles ce jour là, a-t-on indiqué de source diplomatique.

La liste européenne comporte des dizaines de produits américains dont certains sont très emblématiques comme le bourbon, les motos de la marque Harley-Davidson et les jeans. Elle doit repasser par la Commission européenne -- une formalité -- avant son exécution.

La mesure vise à compenser dans un premier temps à hauteur de 2,8 milliards d'euros les dommages causés à son industrie par les taxes américaines sur son acier (25%) et son aluminium (10%).

Ce chiffre est jugé "mesuré" par la Commission, qui tient à ce que la procédure respecte pleinement les règles de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC).

La liste a été communiquée par l'UE à l'OMC le 18 mai dernier, en prévision de la décision de Washington. Les produits visés sont fabriqués sur le territoire américain et non pas vendus par les marques américaines - ces derniers sont eux susceptibles d'être fabriqués partout dans le monde. L'UE cible plusieurs Etats américains, souvent agricoles, qui ont voté pour Donald Trump en 2016.

D'autres produits américains pourraient à l'avenir être également taxés par l'UE, à hauteur de 3,6 milliards d'euros, si celle-ci remporte le litige qui l'oppose aux Etats-Unis devant l'OMC depuis sa plainte le 1er juin.
https://www.romandie.com/news/Acier-les ... 927667.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52230
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 15 juin 2018, 19:21

Etats-Unis: Donald Trump relance les hostilités commerciales avec la Chine

Par RFI Publié le 15-06-2018

Le président américain Trump a ouvert les hostilités dans la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine : 50 milliards de dollars d'importations chinoises vont subir des droits de douanes de 25 %. Mais Pékin prépare déjà la riposte.


A compter du 6 juillet, plus de 800 produits en provenance de Chine d'une valeur de 50 milliards de dollars seront frappés de 25 % de droits de douanes à leur entrée aux Etats-Unis. Une seconde vague de 280 produits sera touchée à une date ultérieure, non précisée. Les téléphones portables et les téléviseurs chinois sont en revanche épargnés. Or, ils constituent le premier poste d'importations américaines en provenance de Chine.

L'objectif affiché par le président Trump est de réduire le déficit commercial abyssal des Etats-Unis avec la Chine, qui s'élève à 375 milliards de dollars. Les discussions qui ont eu lieu entre l'administration trump et les responsables chinois au cours des derniers mois pour éviter une guerre commerciale entre les deux puissances semblent bien à ce stade avoir été vaines.

La Chine a déjà annoncé la riposte et s'apprête à appliquer les mêmes mesures à ses importations américaines. Dans un communiqué publié sur son site internet, le ministère chinois du Commerce annonce que Pékin va également invalider les accords conclus avec les Etats-Unis au cours de précédentes consultations sur une trêve dans les représailles commerciales.

Si rien n'a encore été précisé sur l'application des mesures douanières décidées à l'encontre des Etats-Unis, la Chine avait auparavant fourni une liste de produits américains qu'elle taxerait en cas de guerre commerciale. Ce serait notamment le cas du bœuf et du soja, mais aussi du bourbon et du ginseng.

« Dans ce genre de guerre commerciale, tout le monde est perdant, prévient Mary-Françoise Renard, spécialiste de la Chine au sein du Centre d'études et de recherches sur le développement international (Cerdi). On entre dans une surenchère très coûteuse. Cela ne règlera pas les problèmes de désindustrialisation qu'ont connus les Etats-Unis. » Pékin appelle les autres pays à une « action collective » contre une conduite jugée « rétrograde et dépassée » de Washington.

Et, dans cette escalade, le président Trump ne s'arrête d'ailleurs pas là. Il menace d'ajouter une nouvelle série de produits chinois représentant 100 milliards de dollars supplémentaires à la liste des importations surtaxées si la Chine exerçait effectivement des représailles contre les produits et entreprises américaines.
http://www.rfi.fr/economie/20180615-gue ... tilites%20

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7901
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par kercoz » 16 juin 2018, 11:28

Je viens de recevoir ce message:
""""""Livraison vers l’Australie
Taxe australienne sur les produits importés de faible valeur

Cher partenaire,

À partir du 1er juillet 2018, l'Australie mettra en œuvre une loi visant à imposer la taxe sur les produits et services (TPS) sur les biens importés dont la valeur en douane est inférieure ou égale à 1 000 $ AUD (produits importés de faible valeur, « Low Value Imported Goods » ou LVIG).

À partir de cette date, AbeBooks est tenu de verser la TPS de 10% sur les LVIG vendus sur AbeBooks par des vendeurs qui sont expédiés de l'extérieur de l'Australie ainsi qu’à des clients en Australie. AbeBooks se conformera à cette exigence.""""
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités