La guerre commerciale US est déclarée

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57394
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 29 nov. 2018, 11:03

Washington envisage une hausse des droits de douane sur l'automobile chinoise

Usine Nouvelle le 29/11/2018

Le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, a dit le 28 novembre étudier les moyens à sa disposition pour relever les droits de douane imposés par les Etats-Unis sur les importations d'automobiles chinoises, à hauteur des tarifs douaniers instaurés par la Chine sur les véhicules américains importés.

Washington met la pression sur Pékin avant le G20. Les Etats-Unis se disent prêts à encore augmenter les droits de douane sur les importations de voitures chinoises. Dans un communiqué, le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer a déclaré agir sur instruction du président Donald Trump et a critiqué les droits de douane "monstrueux", à hauteur de 40%, imposés par Pékin sur les importations d'automobiles américaines.

Engagés dans une guerre commerciale, les Etats-Unis et la Chine se sont mutuellement imposés plusieurs trains de droits de douane. Washington a ajouté 25% de taxes sur les importations d'automobiles chinoises aux 2,5% prélevés jusque-là, et Pékin a fait de même pour porter à 40% les tarifs imposés sur les importations de voitures américaines.

Pression mutuelle

Cette annonce de Robert Lighthizer intervient alors que Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping doivent s'entretenir en fin de semaine, en marge du sommet du G20 à Buenos Aires, pour tenter d'avancer vers une issue au conflit commercial entre les deux pays.

Washington, "déçu" par les réponses de Pékin sur le commerce, est ouvert à la conclusion d'un accord mais prêt à relever les droits de douane sur les importations chinoises s'il n'y a pas d'avancée lors de cet entretien, a déclaré mardi le conseiller économique de la Maison blanche, Larry Kudlow.

Plus tôt dans la journée de mercredi, Donald Trump a annoncé que des droits de douane étaient actuellement "à l'étude" dans le secteur automobile car de telles taxes auraient permis à General Motors d'éviter de fermer des usines aux Etats-Unis.
https://www.usinenouvelle.com/article/w ... se.N776084

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57394
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 02 déc. 2018, 15:11

Trump et Xi concluent une trêve commerciale en point d'orgue d'un G20 conflictuel

AFP le 02 déc. 2018

Donald Trump et Xi Jinping ont déclaré samedi une trêve dans leur conflit commercial, qui menace l'économie mondiale, en conclusion d'un sommet du G20 conflictuel à Buenos Aires.

Les deux présidents ont "trouvé un accord pour mettre fin à la mise en oeuvre de nouveaux droits de douane", a dit le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, après un dîner de travail de plus de deux heures des dirigeants et de leurs conseillers.

Le vice-ministre du commerce, Wang Shouwen, a précisé que Washington renonçait à porter comme prévu de 10% à 25% les droits de douanes sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises - la moitié du total - à partir du 1er janvier.

Mais la Maison Blanche a fait savoir que cette décision n'était que suspendue, plus précisément pour une durée de 90 jours.
.......
https://www.connaissancedesenergies.org ... l-181202-0

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57394
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 06 déc. 2018, 20:18

Commerce: la Chine appliquera les mesures convenues avec les Etats-Unis

Par RFI Publié le 06-12-2018

La Chine va appliquer « immédiatement » les mesures commerciales convenues avec les États-Unis lors de la rencontre entre les présidents Donald Trump et Xi Jinping, a annoncé jeudi le ministère chinois du Commerce. « La Chine va mettre en œuvre immédiatement (les points de) consensus auxquels sont parvenues les deux parties en matière de produits agricoles, d'énergie, d'automobile et autres biens spécifiques », a ainsi déclaré devant la presse le porte-parole du ministère, Gao Feng.


La déclaration intervient cinq jours après la rencontre, entre les présidents Donald Trump et Xi Jinpingà Buenos Aires, destinée à atténuer la guerre commerciale entre les deux premières économies mondiales.

Image
Le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump face-à-face, le 1er décembre 2018 à Buenos Aires.

Le ministère chinois des Affaires étrangères avait déjà annoncé mercredi la prochaine « mise en œuvre de points spécifiques sur lesquelles un consensus a été obtenu » lors de cette rencontre en marge du G20, mais sans plus de précisions. Gao Feng n'a pas non plus précisé quelles mesures allaient s'ensuivre.

Depuis l'annonce que Pékin et Washington ont conclu une trêve, samedi dernier, dans leur dur conflit commercial, seule la partie américaine a donné des détails sur ces « points de consensus ».

Donald Trump a fait état, dans ses tweets, de promesses chinoises concernant d'importants achats de produits américains, en particulier agricoles, ou la diminution des surtaxes douanières sur les automobiles.

« 90 jours de discussions pour supprimer les droits de douanes accrus »

Jusqu'à mercredi, Pékin n'avait pas même confirmé que Chine et États-Unis se laissaient un délai de 90 jours pour reprendre le dialogue et tenter de résoudre leurs contentieux. Un flou qui avait jeté le doute sur les marchés quant aux chances d'aboutir à un accord. « Les équipes des deux parties sont en contact et coopèrent bien. Nous avons pleinement confiance dans la possibilité d'aboutir à un accord dans les 90 jours, a expliqué M. Gao. Le but des 90 jours de discussions, c'est de supprimer tous les droits de douanes accrus »

Selon le porte-parole, les négociations bilatérales vont notamment porter sur la protection de la propriété intellectuelle, la coopération technologique, l'accès aux marchés et un commerce équilibré.

Les États-Unis sont excédés par leur déficit commercial vis-à-vis de la Chine. Ils lui reprochent également de ne pas respecter la propriété industrielle et d'imposer des transferts de technologie « forcés » aux entreprises étrangères. Ces griefs sont souvent partagés par les chefs d'entreprises européennes.
http://www.rfi.fr/economie/20181206-gue ... etats-unis

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57394
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 14 déc. 2018, 20:56

Trump: un "grand accord" avec Pékin pourrait être conclu rapidement

AFP 14/12/2018

Le président américain Donald Trump a assuré vendredi que la Chine voulait aboutir à un "grand accord" commercial avec les Etats-Unis, et affiché son optimisme sur une telle éventualité.

Ce tweet intervient quelques heures après le premier signe concret de la trêve dans la guerre commerciale Pékin-Washington: l'annonce par la Chine de la suspension, le 1er janvier et pour trois mois, des surtaxes douanières imposées aux voitures et pièces automobiles importées des États-Unis.

"La Chine vient d'annoncer que la croissance de son économie était beaucoup plus faible que prévue en raison de notre guerre commerciale avec eux. Ils viennent de suspendre les surtaxes douanières", a tweeté le locataire de la Maison Blanche.

"La Chine veut aboutir à un grand accord très complet. Cela pourrait arriver, et plutôt rapidement!", a-t-il poursuivi.

Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping ont convenu début décembre, en marge du sommet du G20 de Buenos Aires, d'une trêve dans la guerre commerciale que se livrent leurs deux pays depuis plusieurs mois.

Dans la foulée de leur entretien, leurs deux administrations avaient fait des annonces contradictoires ou floues, ce qui avait entraîné des incertitudes et ébranlé les marchés boursiers mondiaux.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 7d96546f2b

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57394
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 17 déc. 2018, 20:34

La Chine et les USA croisent le fer devant l'OMC

Publié le 17/12/2018 GENEVE Reuters

Les Etats-Unis et la Chine ont porté lundi leurs divergences commerciales devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC), où les deux principales puissances économiques de la planète se sont mutuellement accusées de pratiques déloyales.

Zhang Xiangchen, ambassadeur de Chine auprès de l'OMC, a déclaré que les mesures commerciales prises par l'administration Trump et frappant un large spectre allant de l'acier à la propriété intellectuelle, sous couvert de protéger la sécurité nationale des Etats-Unis, étaient en train de "ressusciter le fantôme de l'unilatéralisme".

Il a enjoint aux Etats-Unis d'oeuvrer à la réforme de l'OMC via des "consultations sur une base d'égal à égal".

S'exprimant avant lui devant l'OMC, l'ambassadeur américain Dennis Shea avait dénoncé les "pratiques concurrentielles déloyales" de la Chine qui, a-t-il dit, portent préjudice aux entreprises et aux salariés étrangers en violation des règles de l'OMC.

Sa prise de parole ouvrait la procédure d'examen biannuel par l'OMC des politiques commerciales des Etats-Unis.

L'économie américaine, a assuré Shea, est "l'une des économies les plus ouvertes et les plus concurrentielles au monde" et elle pratique des droits de douane parmi les plus faibles.

L'administration Trump, loin de mener une politique commerciale "unilatérale et protectionniste", est au contraire engagée en faveur d'un commerce libre, juste et réciproque et de marchés ouverts à la concurrence, a-t-il ajouté.

Mais la Chine, a-t-il poursuivi, mène des "politiques industrielles hors (économie de) marché et d'autres pratiques concurrentielles inéquitables" dans le but de soutenir ses entreprises nationales et au détriment des entreprises étrangères.

"L'OMC n'est pas bien équipée pour gérer le défi fondamental que représente la Chine, qui continue à avoir une approche mercantile et étatiste de l'économie et du marché", a-t-il encore dit.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... mc.N784149

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57394
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 07 janv. 2019, 17:49

Chine-Etats-Unis: les négociateurs à Pékin pour un sixième round

Par Aabla Jounaïdi RFI lundi 7 janvier 2019

C'est la première rencontre entre négociateurs américains et chinois depuis la trêve de 90 jours annoncée le 1er décembre au sommet du G20 de Buenos Aires. Des représentants des deux plus grandes économies du monde discutent ce lundi 7 janvier à Pékin pour travailler à un accord sur les nombreux et vieux différends commerciaux qui les opposent. Un optimisme prudent entoure ce sixième round de négociations. Des deux côtés, on estime qu’il y a urgence à se mettre d'accord.

Lors du sommet du G20 à Buenos Aires il y a un mois, Donald Trump et Xi Jinping se sont donnés jusqu'à début mars pour y parvenir. Sinon, les droits de douane supplémentaires que les Etats-Unis menaçaient d'appliquer en janvier le seraient au printemps, avec des représailles à attendre ensuite de la part de Pékin.

A entendre Donald Trump ces derniers jours, Pékin serait en position de faire des concessions. « Leur économie va mal » a dit le président américain encore ce week-end.

Et c'est vrai !

En général, les économistes se méfient de la fiabilité des chiffres officiels chinois.

Mais la croissance affichée à la fin de l'année 2018, bien que remise en question, est au plus bas depuis la crise financière il y a 10 ans.

Sur place, le ralentissement est visible.

Des usines qui fonctionnaient à plein-régime ont mis en congé leurs salariés dès le mois de décembre pour le nouvel an lunaire... qui n'est fêté que début février.

Les entreprises, en particulier les plus petites ont d'énormes difficultés à se financer.

Même la consommation intérieure ralentit. Les ventes de véhicules neufs, un indicateur plutôt fiable, reculent.

Et le gouvernement chinois a dû recourir aux vieux remèdes en injectant 117 milliards de dollars dans le système financier, tout en pressant les banques de prêter aux entreprises.

Est-ce que ça veut dire que les Chinois feront des concessions aux Américains dès cette semaine ?

Non, parce que les négociateurs qui se voient ce lundi et demain encore à Pékin ne sont pas les têtes d’affiche des négociations. Certes, les faucons du département du commerce sont du voyage. Mais ils préparent surtout le terrain pour des rendez-vous plus importants: le voyage du vice-Premier ministre chinois, le tout puissant Liu Hé, le mois prochain à Washington. Et puis avant cela, la rencontre entre Donald Trump et le vice-président chinois au sommet de Davos fin janvier.

Ces dernières semaines, les Chinois ont déjà multiplié les gestes de bonne volonté. Ils ont annoncé qu'ils achèteraient plus de produits agricoles américains pour répondre à une des principales demandes de M. Trump de rétablir la balance. Ils ont promis d’établir des règles pour empêcher le transfert forcé de technologie, et d’ouvrir davantage le marché chinois aux entreprises concurrentes étrangères.

La réunion de Pékin est importante parce qu'elle permet à la partie américaine de vérifier que les Chinois sont bien sincères et qu'il y aura moyen de vérifier que les engagements sont bien mis en œuvre.

Le «cas» Huawei

Huawei, le géant mondial des télécommunications, sera bien sûr au menu des discussions. L'une de ses dirigeantes a été arrêtée au Canada le mois dernier. Elle est poursuivie au Etats-Unis pour avoir contourné les sanctions contre l'Iran.

Ces dernières semaines, les Chinois ont arrêté treize ressortissants canadiens en représailles. Pour Pékin, on cherche à saper l'influence mondiale de la Chine dans les nouvelles technologies.

Cette affaire embarrasse tout autant Donald Trump, et lui aussi aimerait bien clore le chapitre de la guerre commerciale avec la Chine.

Même si l'économie américaine se porte mieux, les perspectives d'une « guerre » prolongée, à laquelle s'ajoute le blocage de l'administration américaine (le « shut-down ») dont on ne voit pas non plus l'issue, agitent énormément les marchés. Et les marchés, Donald Trump y est très attentif.

D'autant plus, qu'aux Etats-Unis, les regards sont déjà portés sur 2020 et les prochaines élections américaines !

En bref,
Les Chinois feront profil bas, au CES... La grand-messe de la Tech s'est ouverte dimanche à Las Vegas aux Etats-Unis

Pas de prise de parole publique prévue pour les dirigeants d'entreprises chinoises, notamment ceux de Huawei qui, l'année dernière, s'étaient exprimés pour critiquer le climat de défiance vis-à-vis des produits chinois aux Etats-Unis, taxés d'espionnage. Les entreprises chinoises sont moins bien représentées cette année à Las Vegas, même si elles occupent encore un quart des stands, derrière les Etats-Unis. La France, de son côté, n'a jamais été aussi bien représentée avec 420 entreprises, des grands groupes mais surtout des start-ups. En revanche, beaucoup moins de politiques français feront le déplacement, crise des gilets jaunes oblige !
http://www.rfi.fr/emission/20190107-chi ... xi-jinping

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9062
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par mobar » 12 janv. 2019, 21:54

Le buzz des Etats-Unis : Washington rétrograde le statut de l'Union européenne
L'UE, qui avait un statut comparable à celui d'un état, devient une simple organisation internationale pour les Etats-Unis
https://www.lesechos.fr/monde/europe/06 ... 234851.php

Enfin, on y vient :wtf:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57394
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 23 janv. 2019, 08:10

Washington rejette une proposition de Pékin pour des discussions préparatoires

INVESTIR.FR | LE 23/01 2019

L'administration Trump a rejeté une proposition de Pékin d'envoyer deux vices-ministres à Washington cette semaine pour des discussions préparatoires à la venue du vice-Premier ministre à la fin du mois faute de progrès sur des dossiers clés, rapporte le Financial Times (FT). Déjà hier soir, CNBC évoquait cette information. Un refus qui illustre les difficultés auxquelles Washington et Pékin sont confrontés dans leurs tentatives de parvenir à un accord d’ici à la date butoir du 1er mars.

La venue de Wang Shouwen et Lia Mins aux Etats-Unis cette semaine était destinée à préparer le terrain à une rencontre à Washington les 30 et 31 janvier entre Liu He, vice-Premier ministre chinois, et Robert Lighthizer, le représentant américain au Commerce, précise le quotidien.

Citant des personnes au fait des discussions, le FT ajoute que la visite des deux émissaires chinois, respectivement vice-ministre du Commerce et vice-ministre des Finances, a été annulée faute d’avancée dans les dossiers concernant les transferts « forcés » de technologies et les réformes « structurelles » potentiellement ambitieuses de l’économie chinoise.

Le président Trump avait déclaré que si aucun accord n’était signé le 31 mars, il porterait de 10% à 25% le taux des droits de douane imposés sur environ la moitié des importations chinoises vers les Etats-Unis.


Larry Kudlow, le principal conseiller économique de la Maison-Blanche, a déclaré mardi après-midi qu’aucune « réunion intermédiaire » n’était prévue avec des délégués chinois et démenti toute annulation. Il a signalé que Washington poursuivait les préparatifs à la venue du vice-Premier ministre Liu He à la fin du mois. « L’histoire reste inchangée, nous nous dirigeons vers des négociations », a-t-il indiqué sur CNBC.
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 21386.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57394
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 14 févr. 2019, 20:32

Guerre commerciale Chine-Etats-Unis: reprise des pourparlers avant la prochaine salve

AFP 14/02/2019

Les négociations entre la Chine et les Etats-Unis ont repris jeudi matin à Pékin, alors que l'administration Trump menace de tirer, dans à peine plus de deux semaines, une nouvelle salve dans la guerre commerciale entre les deux premières économies mondiales.

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et le représentant pour le Commerce, Robert Lighthizer, ont serré la main du vice-Premier ministre chinois Liu He devant les photographes, avant d'entamer des entretiens à la résidence diplomatique de Diaoyutai, un parc arboré de l'ouest de la capitale chinoise.

Les journalistes ont dû quitter la pièce avant que les protagonistes engagent la discussion.

Juste avant de quitter son hôtel, M. Mnuchin s'était dit "impatient" de tenir ces entretiens avec ses interlocuteurs chinois.

Les Etats-Unis ont donné jusqu'au 1er mars à Pékin pour trouver un terrain d'entente sur les différends commerciaux entre les deux pays, avant de faire passer de 10 à 25% les droits de douane sur des produits chinois représentant 200 milliards de dollars d'importations annuelles chaque année.

Le président américain Donald Trump a cependant affirmé cette semaine qu'il pourrait accorder à la Chine un délai supplémentaire "si nous sommes proches d'un accord, un vrai accord". La trêve pourrait ainsi être prolongée de 60 jours, a indiqué jeudi l'agence Bloomberg, citant une source proche du dossier.

- Jusqu'à vendredi -

Les entretiens, qui doivent se dérouler jusqu'à vendredi, ont été précédés depuis lundi à Pékin par des discussions de niveau subalterne, mais rien n'a filtré quant à la teneur des pourparlers.

Après un regain d'optimisme à la suite de précédentes discussions à Washington le mois dernier, l'administration Trump a soufflé le froid la semaine dernière, en assurant qu'il y avait "encore beaucoup de travail" avant que les deux premières puissances économiques mondiales ne parviennent à surmonter leurs multiples différends.

Washington, qui se plaint de l'énorme excédent commercial que la Chine dégage de ses échanges bilatéraux, exige aussi que Pékin mette fin à ses pratiques jugées déloyales: le transfert forcé de technologies, le "vol" de propriété intellectuelle, le piratage informatique, ainsi que les subventions massives accordées aux entreprises publiques pour en faire des champions nationaux.

Les marchés financiers semblent faire preuve d'un optimisme mesuré ces derniers jours, à l'instar de la presse officielle chinoise qui veut croire que les deux puissances cherchent véritablement à parvenir à un accord.

"Une issue positive est largement attendue", écrit jeudi le quotidien de langue anglaise Global Times, voulant voir un signe positif dans les informations non confirmées selon lesquelles le président Xi Jinping recevrait la délégation américaine vendredi.

- 'Banquet gastronomique' -

Pékin ne néglige rien pour amadouer ses interlocuteurs: selon le quotidien hongkongais South China Morning Post, M. Liu doit convier ses hôtes à un "banquet gastronomique" dans un grand restaurant de Pékin, en geste de "bonne volonté" vis-à-vis des Etats-Unis.

Donald Trump a cependant annoncé la semaine dernière qu'il ne comptait pas rencontrer son homologue chinois avant la date butoir de début mars.

Or, "les relations sino-américaines dépendent entièrement des deux dirigeants et il appartiendra au bout du compte à Xi et à Trump de parvenir à un compromis", estime l'économiste Trey McArver, du cabinet Trivium Research.

Elément qui devrait un peu détendre les négociations: l'excédent commercial de la Chine avec les Etats-Unis -- au coeur du différend bilatéral -- s'est tassé en janvier, ont annoncé jeudi les Douanes chinoises. S'il reste élevé (27,3 milliards de dollars), il s'agit d'une baisse par rapport à décembre (29,87) et novembre (35,54).

De leur côté, les exportations totales du géant asiatique ont encore progressé de 9,1% le mois dernier, alors que les importations reculaient de 1,5%.

Pékin a ainsi dégagé un nouvel excédent massif de 39,2 milliards de dollars avec le reste du monde, en net recul toutefois avec son score du mois de décembre (57,06 milliards).
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 7042d80daa

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57394
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 21 févr. 2019, 21:10

Les négociations commerciales ont repris entre Washington et Pékin

AFP 21/02/2019

Round de la dernière heure: ministres américains et chinois poursuivaient jeudi à Washington leurs négociations commerciales pour tenter d'aboutir à un accord après des mois de tensions et de menaces.

Le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et le vice-Premier ministre chinois Liu He se sont retrouvés autour d'une table dans l'Eisenhower Executive Office Building, immense bâtiment qui jouxte la Maison Blanche. Interrogés sur l'avancée des négociations, ils sont restés muets.

Ils ont ensuite rejoint les bâtiments des services du représentant au Commerce (USTR) de l'autre côté de la rue, où les discussions se sont poursuivies, a indiqué l'USTR dans un tweet.

"Ces consultations intensives (...) ont pour objectif de travailler sans relâche pour parvenir à un accord conforme aux consensus des deux chefs d'Etat", a indiqué à Pékin un porte-parole du ministère du Commerce, Gao Feng.

Ces négociations à haut niveau font suite à deux jours de travaux dans la capitale américaine entre les délégations des deux pays.

Mardi, affirmant que les pourparlers "très complexes" se passaient "très bien", le président américain Donald Trump avait semblé donner du mou sur la date butoir du 1er mars, au-delà de laquelle la Maison Blanche veut faire grimper les droits de douane de 10% à 25% sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises.

"La date n'est pas une date magique", avait lancé M. Trump.

........................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 848c296200

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57394
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 25 févr. 2019, 08:39

ACCORDS COMMERCIAUX
Satisfait des négociations avec la Chine, Trump retarde la hausse des droits de douane

24 fev 2019

Le président américain Donald Trump a déclaré dimanche qu'il allait reporter le relèvement, initialement prévu vendredi prochain, des droits de douane sur les produits chinois importés aux États-Unis, en raison des « progrès substantiels » effectués par Washington et Pékin dans leurs négociations commerciales.

Le président américain menaçait de porter de 10 % à 25 % les droits de douane sur quelque 200 milliards de dollars américains de produits chinois importés si aucun accord n'était conclu d'ici au 1er mars entre les États-Unis et la Chine sur plusieurs de ses exigences.

Trump a écrit sur Twitter que des avancées avaient été effectuées sur plusieurs questions sensibles du différend commercial avec Pékin, dont la protection de la propriété intellectuelle, les transferts de technologie forcés, l'agriculture, le secteur des services et les devises.

En conséquence, a-t-il dit, « je vais reporter la hausse des tarifs douaniers actuellement prévue au 1er mars ».

Il a ajouté qu'il prévoyait organiser un sommet avec son homologue chinois Xi Jinping dans sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride, à condition que les deux camps aient effectué suffisamment de progrès en vue d'un accord commercial.

Une telle rencontre pourrait intervenir en mars, avait dit auparavant le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin.

Donald Trump n'a pas fixé de nouvelle date-butoir pour la conclusion d'un accord avec la Chine.

S'exprimant dans la soirée devant les gouverneurs américains qu'il recevait à la Maison-Blanche, Trump a dit envisager une très grande annonce d'ici une à deux semaines si tout se passait bien dans les pourparlers avec la Chine.

Aucune déclaration n'a été effectuée par la Maison-Blanche concernant la date-butoir pour le relèvement des droits de douane ou l'avancée des négociations.

Donald Trump, président des États-Unis
Optimisme
L'agence Chine Nouvelle, citant des membres de la délégation chinoise en visite à Washington, a rapporté que des « progrès substantiels » ont été effectués sur des questions spécifiques lors du dernier cycle de négociations.

La décision de Donald Trump de repousser la hausse des droits de douane est le signe le plus marquant d'une avancée majeure depuis la trêve commerciale de 90 jours dont il a convenu avec Xi Jinping en marge du sommet du G20 début décembre.

Trump, recevant vendredi le négociateur en chef de Pékin – le vice-premier ministre Liu He –, avait fait part de son optimisme quant à la conclusion d'un accord entre les deux plus grandes puissances économiques mondiales et annoncé la prolongation des discussions organisées à Washington.

Négociateurs américains et chinois ont évoqué dimanche un point délicat, a-t-on appris d'une source au fait des discussions : le contrôle de la mise en œuvre des engagements pris par Pékin dans le cadre d'un éventuel accord commercial.

Plusieurs représentants de l'administration américaine ont déclaré par le passé que Washington souhaitait l'instauration d'un mécanisme de contrôle, avec la possibilité de relever les droits de douane en cas d'infractions de Pékin.

Reuters rapportait la semaine dernière que les États-Unis et la Chine ont débuté la rédaction de protocoles d'accord non contraignants (« Memorandum of Understanding » ou MoU) sur plusieurs questions structurelles au cœur des préoccupations de l'administration américaine.

Mais Trump s'est dit défavorable au recours à des MoU, disant vouloir uniquement « un accord à long terme » et se montrant ainsi en désaccord avec son représentant au Commerce, Robert Lighthizer.

Ce dernier, défendant le caractère contraignant des MoU, a alors concédé qu'il ne parlerait plus désormais que d'« accord commercial ».
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/11 ... mp-jinping

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57394
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 01 avr. 2019, 22:42

La Chine prolonge la suspension des taxes sur les automobiles US

Publié le 31/03/2019 PEKIN (Reuters)

La Chine a décidé de prolonger le moratoire sur de nouvelles taxes touchant les automobiles et pièces détachées américaines, qui devait expirer le 1er avril.

Cette décision, annoncée dimanche par le Conseil d'Etat (gouvernement), est présentée comme un geste de bonne volonté en réponse à la décision des Etats-Unis de suspendre un relèvement des taxes sur les importations chinoises.

En décembre, Pékin avait suspendu temporairement pendant trois mois une hausse de 25% des taxes sur les véhicules et pièces automobiles américaines.

Les Etats-Unis et la Chine sont engagés depuis cette date dans des négociations pour tenter de mettre fin à leur guerre commerciale déclenchée l'an dernier par Donald Trump afin d'inciter la Chine à modifier ses pratiques commerciales et à ouvrir son marché aux entreprises américaines.

Des entretiens à haut niveau jeudi soir à Pékin ont été "fructueux" selon le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin.

Le vice-Premier ministre chinois Liu He est attendu dans les jours qui viennent à Washington pour poursuivre les discussions.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... us.N824640

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57394
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 28 avr. 2019, 15:23

Trump demande au Japon de produire plus de véhicules aux Etats-Unis

REUTERS•28/04/2019 WASHINGTON

Le président américain Donald Trump a demandé au Premier ministre japonais Shinzo Abe de faire en sorte que les constructeurs automobiles japonais produisent plus de véhicules aux Etats-Unis, a indiqué samedi l'ambassadeur américain au Japon.

Les deux dirigeants ont discuté des récentes annonces pour les constructeurs japonais, notamment la décision de Toyota d'investir dans les usines américaines, et du désir de Donald Trump de voir "plus de mouvement dans cette direction", selon un compte-rendu de leur réunion fourni par l'ambassadeur William Hagerty.

S'exprimant samedi soir lors d'un meeting à Green Bay, dans le Wisconsin, Donald Trump a déclaré que Shinzo Abe lui avait annoncé un investissement de Tokyo à hauteur de 40 millions de dollars dans les usines américaines. Le président américain n'a pas donné de précisions, ni d'échéancier.

Négociateurs américains et japonais ont débuté ce mois-ci des discussions visant à obtenir un nouvel accord commercial, Trump voulant équilibrer les échanges entre les deux pays.

Le président américain dénonce l'excédent commercial à ses yeux trop important du Japon vis-à-vis des Etats-Unis (67,6 milliards de dollars en 2018, soit 60 milliards d'euros environ), dont près des deux tiers proviennent des exportations de voitures. Il menace d'imposer des droits de douane de 25% sur les véhicules japonais importés aux Etats-Unis.

Recevant le Premier ministre japonais à la Maison blanche vendredi, Trump a déclaré qu'il était possible que Washington et Tokyo parviennent à un accord commercial d'ici à la fin mai, en indiquant toutefois que des divergences subsistaient.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 3d2df45a3d

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57394
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 01 mai 2019, 12:01

Commerce Chine-USA: les négociations reprennent

Par Challenges.fr le 01.05.2019

Le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin qui est en déplacement en Chine a estimé que Pékin et Washington approchaient du moment décisif qui déterminera si un accord final est possible.

........
A la veille de son déplacement en Chine, M. Mnuchin a estimé que Pékin et Washington approchaient du moment décisif qui déterminera si un accord final est possible. Une nouvelle réunion est prévue le 8 mai à Washington où se rendront à leur tour les négociateurs chinois.
https://www.challenges.fr/monde/commerc ... ent_654578

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57394
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La guerre commerciale US est déclarée

Message par energy_isere » 06 mai 2019, 08:45

Trump remet la pression sur Pékin avant des négociations commerciales à haut risque

AFP•06/05/2019

Donald Trump a annoncé dimanche une hausse des droits de douane sur 200 milliards de dollars de produits chinois, un avertissement à Pékin sans équivoque, à quelques jours de la tenue de négociations à Washington présentées comme ultimes avant la signature d'un accord ou la reprise de la guerre commerciale.

La menace de reprise de la guerre commerciale entre les deux premières économies mondiales a provoqué un plongeon des Bourses et de la monnaie chinoise lundi matin à l'ouverture.

En réaction à l'annonce du président américain, le gouvernement chinois envisagerait désormais d'annuler les tractations qui devaient reprendre mercredi, affirme le Wall Street Journal (WSJ), citant une source proche des discussions.

La décision d'annuler ou de maintenir les négociations dépend du vice-Premier ministre Liu He, selon le WSJ, soulignant que pour l'heure, le principal négociateur chinois se rend à Washington comme prévu. Annuler ces discussions serait toutefois conforme à la stratégie de Pékin de ne pas négocier sous la menace, a observé la source du WSJ.

Les responsables chinois avaient en effet l'an passé constamment refusé de discuter avec Washington "un pistolet sur la tempe".

- "Non!" -

Signe de l'embarras de Pékin, le régime communiste n'avait pas réagi lundi en milieu de matinée aux propos de Donald Trump, dont les médias officiels ne faisaient pas même état.

Donald Trump a constamment brandi la menace des droits de douane pour contraindre Pékin à accepter les exigences américaines. Pour accroître la pression, il s'est de nouveau dit prêt dimanche à taxer la totalité des exportations chinoises vers les Etats-Unis (539,5 milliards de dollars en 2018) s'il n'obtenait pas d'accord.

'' Pendant 10 mois, la Chine a payé des droits de douane aux Etats-Unis à hauteur de 25% sur 50 milliards de dollars de (biens) technologiques, et 10% sur 200 milliards de dollars d'autres biens", a écrit le président américain sur Twitter.

"Les 10% vont être relevés à 25% vendredi", a-t-il annoncé, justifiant cette mesure par le fait que les négociations n'avançaient pas assez vite.

Le président républicain avait décidé début décembre de suspendre l'augmentation de ces tarifs douaniers en raison de la reprise des discussions commerciales qui étaient présentées jusqu'à cette semaine comme "fructueuses" avec de grandes chances d'aboutir à un accord.

.........
.........
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 0ac6cdec90

Répondre