Gaz de schiste en UK

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Gaz de schiste en UK

Message par energy_isere » 07 févr. 2019, 01:39

Au Royaume-Uni, Cuadrilla veut un assouplissement des règles de fracturation hydraulique

AFP le 06 févr. 2019

La société britannique Cuadrilla a demandé mercredi aux autorités d'assouplir la réglementation en manière de fracturation hydraulique, sans quoi son forage de gaz de schiste dans le nord-ouest de l'Angleterre pourrait être compromis.

Cuadrilla a indiqué dans un communiqué avoir saisi l'Autorité du pétrole et du gaz britannique (OGA) afin qu'elle révise sa réglementation en la matière, en particulier celle portant sur la limite imposée concernant les secousses sismiques induites par la technique de fracturation hydraulique.

Le groupe se dit convaincu de pouvoir assouplir les règles sans faire de compromis sur la sécurité. La réglementation prévoit pour l'heure de suspendre les opérations temporairement pour tout tremblement de terre supérieur à 0,5 sur l'échelle de Richter. Cuadrilla explique que le résultat de cette saisie des autorités déterminera l'avenir de ses forages entrepris dans le pays. Il estime d'ailleurs que le site de Preston New Road recèle un riche réservoir de gaz de très bonne qualité.

La société n'est pas la seule à demander un assouplissement puisque le groupe de chimie britannique Ineos a également appelé lundi le gouvernement à augmenter la limite pour les secousses sismiques, qui ne permet pas selon lui d'entreprendre des forages pérennes. Ineos, qui possède des droits d'exploration dans le nord et le centre de l'Angleterre, rappelle que la limite aux États-Unis est fixée en général à 4 sur l'échelle de Richter.

Cuadrilla a de son côté obtenu le feu vert des autorités pour opérer la première fracturation hydraulique au Royaume-Uni depuis 2011, malgré nombre d'opposants notamment écologistes. Au-delà des critiques contre l'injection de produits chimiques dans le sol, la fracturation hydraulique fait l'objet de craintes au Royaume-Uni depuis que les précédentes opérations de ce type menées par Cuadrilla sur un autre site de la région ont été accusées d'avoir contribué à deux petites secousses sismiques en 2011.

Les opérations de fracturation hydraulique horizontale qui ont débuté dans le sous-sol ne constituent que des tests destinés à préciser la quantité de gaz disponible à plus de 2 000 mètres de profondeur.

D'autres projets d'exploitation de gaz de schiste sont à l'étude au Royaume-Uni mais aucun n'a commencé à produire, du fait de la complexité des procédures d'autorisation et de la réticence, voire de l'hostilité, d'une partie des riverains.
https://www.connaissancedesenergies.org ... que-190206

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Gaz de schiste en UK

Message par energy_isere » 07 févr. 2019, 02:19

Cuadrilla Announces High Quality Gas Reservoir Find

By Tsvetana Paraskova - Feb 06, 2019

UK company Cuadrilla said on Wednesday that initial flow tests at its fracking site in northwest England showed a rich reservoir with high-quality recoverable natural gas, while it also called for the rules on tremor limits to be eased so proper appraisals could be made.

Cuadrilla started fracking at an exploration site in Lancashire in October 2018, resuming hydraulic fracturing in the UK for the first time in seven years. Natural gas started to flow to the surface from Cuadrilla’s shale exploration well at the Preston New Road site in early November. The company, however, has had to stop operations multiple times, due to micro seismic events measuring above the threshold requiring a halt.
........
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... -Find.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Gaz de schiste en UK

Message par energy_isere » 07 févr. 2019, 23:42

Gaz de schiste: Londres refuse d'assouplir la réglementation en matière de fracturation hydraulique

AFP le 07 févr. 2019

Le gouvernement britannique a écarté jeudi une demande d'industriels d'assouplir la réglementation en matière de fracturation hydraulique, au moment où l'exploitation du gaz de schiste peine à démarrer dans le pays.

"Nous fixons les règles en consultation avec le secteur et n'avons pas pour projet de les revoir", a expliqué un porte-parole du ministère des Entreprises, de l'Énergie et de la Stratégie industrielle. Cette réponse sonne comme une fin de non recevoir aux demandes formulées par plusieurs industriels du secteur, qui jugent trop stricte la régulation concernant les secousses sismiques induites par la technique de fracturation hydraulique, utilisée pour extraire les hydrocarbures enfouis dans les sous-sols.

"Le gouvernement a apporté au secteur un soutien important pour se développer tout en respectant nos régulations qui sont les meilleures au monde, afin de garantir que la fracturation hydraulique soit conduite de façon sûre et responsable", a ajouté le porte-parole.

Cette réglementation prévoit entre autres de suspendre la fracturation temporairement, lorsqu'un tremblement de terre supérieur à 0,5 sur l'échelle de Richter intervient du fait des opérations de forage.

Plusieurs industriels du secteur jugent cette limite ridiculement faible et assurent que cette dernière pourrait être légèrement augmentée sans danger. Ils soulignent que de légères vibrations du sol sont inhérentes aux opérations industrielles nécessaires à l'extraction des hydrocarbures enfouis à des centaines de mètres de profondeur.

Lundi, le groupe de chimie Ineos avait appelé le gouvernement à augmenter cette limite. Propriété du milliardaire britannique Jim Ratcliffe, ce géant qui possède des droits d'exploration dans le nord et le centre de l'Angleterre a rappelé que la limite aux États-Unis était fixée en général à 4 sur l'échelle de Richter.

Mercredi, la société britannique Cuadrilla s'est plainte à son tour, en saisissant l'Autorité du pétrole et du gaz britannique (OGA). Cette société a conduit depuis octobre dernier une série d'opérations tests de fracturation hydraulique à Preston New Road (nord-ouest de l'Angleterre), une première au Royaume-Uni depuis 2011. Cuadrilla a néanmoins dû suspendre ses essais à plusieurs reprises du fait de légères secousses sismiques au moment des forages. Elle a souligné mercredi que son site recélait un riche réservoir de gaz de très bonne qualité, mais qu'elle ne pourrait l'exploiter de façon viable que si la réglementation était assouplie.

Aucun projet d'exploitation de gaz de schiste n'a commencé à produire au Royaume-Uni, du fait de la complexité des procédures d'autorisation et de la réticence, voire de l'hostilité, d'une partie des riverains.
https://www.connaissancedesenergies.org ... que-190207

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Gaz de schiste en UK

Message par energy_isere » 12 mars 2019, 01:37

Cuadrilla a déclaré que son gisement de gaz de schiste est de bonne qualité.
Cuadrilla said last month that initial flow tests at its fracking site in northwest England showed a rich reservoir with high-quality recoverable natural gas, while it also called for the rules on tremor limits to be eased so proper appraisals could be made. The company has had to stop operations multiple times, due to micro seismic events measuring above the threshold requiring a halt.
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... 2030s.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Gaz de schiste en UK

Message par energy_isere » 29 avr. 2019, 22:33

Les British pas prêts de disposer de gaz de schiste avec les réglementations actuelles :
'' Ridiculous” Quake Rules Force UK Shale Gas Commissioner To Resign

By Irina Slav - Apr 29, 2019

Natascha Engel, UK’s shale gas commissioner of six months has handed in her resignation, calling the earthquake rules adopted by the government “ridiculous” and an effective “ban on fracking.”

The rules, according to a BBC report, stipulate a suspension of fracking activities if an earthquake with a magnitude of 0.5 on the Richter scale is detected. Engel, an ex-MP from the Labour Party, argues this is "really ridiculously low." She told the BBC it had been clear from the start that if this limit was not increased, fracking would struggle to take off.

The now former top fracking officials also said the resignation had been prompted by the “terrible paralysis” the UK government had put itself into by taking the earthquake rules to an extreme.

"The profile of environmentalism has really been raised and I think the need to reduce our carbon emissions is absolutely urgent and fracking is absolutely one way we can do that," Engel also said, calling concerns about the effects of fracking on seismic activity “myths and scare stories.”

“A perfectly viable industry is wasted because of a government policy driven by an environmental lobbying agenda rather than science, evidence and a desire to see U.K. industry to flourish,” Engel wrote in her resignation letter to the UK’s Business Minister, as quoted by Bloomberg.

“The [0.5 magnitude] threshold might have had the veneer of wisdom if it were not for the 49 geoscientists who have called for a much higher limit. They are the experts. And yet they are ignored.”

Fracking is a highly controversial topic in the UK, with the governments of Wales, Scotland, and Northern Ireland all opposing the practice, awaiting further data about its environmental impact. In England, more than 100 fracking licenses have been awarded, but only one company, Cuadrilla, has received the final go-ahead from the authorities.

Shale gas could be a game changer for the UK, whose offshore gas production is falling short of demand growth, but there is little chance attitudes to fracking are anywhere near changing as Engel’s move suggests.

By Irina Slav for Oilprice.com
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... esign.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Gaz de schiste en UK

Message par energy_isere » 16 août 2019, 11:35

Surprise, Cuadrilla reprend des essais ! Sur un autre puits.
Shale Gas Firm Cuadrilla Resumes Fracking In The UK

By Tsvetana Paraskova - Aug 15, 2019

Cuadrilla has resumed fracking at a second well at its hydraulic fracturing site in northwest England after it secured all permits to do so, the UK shale gas group said on Thursday, after fracking at a first well had to be stopped several times over the past year due to minor seismic events.

Earlier this month, the UK’s regulator, the Oil & Gas Authority (OGA), agreed Cuadrilla’s fracking plan for the second well at the Preston New Road site in Lancashire. The authority approved a well completion proposal for the second well, as well as a three-year extended well test which includes a one-year consent for gas flaring.

Cuadrilla plans to complete the work at the well by the end of November this year and flow test the well afterwards, with results expected early next year.

Cuadrilla resumes its fracking operations in Lancashire amid opposition from local residents, while the company—as well as the British government—believe that shale gas could reduce the UK’s gas import dependence and contribute to its net zero emissions target by 2050.

Cuadrilla has stopped fracking at its first well multiple times over the past year, because under UK regulations, in case of micro seismic events of 0.50 on the Richter scale or higher, fracking must temporarily be halted and pressure in the well reduced.
.......
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... he-UK.html

alain2908
Charbon
Charbon
Messages : 292
Inscription : 13 nov. 2005, 09:58

Re: Gaz de schiste en UK

Message par alain2908 » 16 août 2019, 14:16

j'aime beaucoup l'argument : produire du gaz localement plutot que l'importer contribue à notre objectif de réduction des gaz à effet de serre. =D>

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Gaz de schiste en UK

Message par energy_isere » 23 août 2019, 08:06

Pas de chance pour Cuadrilla, de nouveaux mini tremblements :
Cuadrilla Halts UK Fracking Again After Biggest Tremor Yet

By Tsvetana Paraskova - Aug 22, 2019

Just a week after resuming fracking at its UK site, Cuadrilla paused operations—yet again—after a tremor estimated to be the biggest yet since the UK shale gas company began hydraulic fracturing exploration in northwest England last year.

Cuadrilla confirmed that micro seismicity had been detected at the monitoring system in place at the shale gas exploration site at Preston New Road near Blackpool in Lancashire. The company said that “Most local people will not have felt it due to its small size.”

“The equivalent ground motion would be similar to a large bag of shopping dropping to the floor,” Cuadrilla said, adding that it was pausing operations and would monitor the situation for the next 18 hours.

The halting of fracking comes just a week after Cuadrilla resumed fracking at a second well at Preston New Road after it secured all permits to do so.

Cuadrilla resumes its fracking operations in Lancashire amid opposition from local residents, while the company—as well as the British government—believe that shale gas could reduce the UK’s gas import dependence and contribute to its net zero emissions target by 2050.

At the Preston New Road fracking site, Cuadrilla has stopped fracking at its first well multiple times over the past year, because under UK regulations, in case of micro seismic events of 0.50 on the Richter scale or higher, fracking must temporarily be halted and pressure in the well reduced.

While Cuadrilla aims to continue with its well completion program at the site and touts spending on shale gas as boosting the Lancashire economy, climate activists and local residents continue to voice their opposition to the activities.

Friends of the Earth UK says that “It’s time for this climate-wrecking industry to be banned,” and calls on the new UK government “not to frack it up.”

By Tsvetana Paraskova for Oilprice.com
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... r-Yet.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Gaz de schiste en UK

Message par energy_isere » 23 oct. 2019, 18:28

Gaz de schiste : le Royaume-Uni loin de ses objectifs

AFP parue le 23 oct. 2019

Le projet de développement du gaz de schiste au Royaume-Uni grâce à la fracturation hydraulique a du plomb dans l'aile, en raison de l'impact environnemental et de l'inquiétude du public, selon un rapport officiel publié mercredi.

Le National Audit Office (NAO), organe chargé de contrôler les dépenses gouvernementales, estime que cette technique controversée de fracturation hydraulique, utilisée pour extraire les hydrocarbures enfouis dans les sous-sols, met plus longtemps que prévu à faire ces preuves dans le pays.

Le gouvernement conservateur avait espéré en 2016 que 20 puits puissent être ouverts d'ici la mi-2020. Mais à ce jour seuls trois puits ont été forés, sans qu'aucune exploitation de gaz de schiste n'ait débuté et sans que les pouvoirs publics ne sachent quelles quantités pourraient être extraites à terme.

Le NAO remarque que le soutien de la population est faible et s'est réduit au fil du temps, en raison des risques pour l'environnement et la santé publique, du fait des émissions de gaz à effets de serre, de la pollution des eaux souterraines ou encore des risques de secousses sismiques.

Le procédé de fracturation hydraulique consiste à créer des fissures souterraines et y infiltrer un mélange d'eau, de sable et de produits chimiques pour permettre l'extraction de gaz capturé dans la roche.

Le gouvernement entend développer le gaz de schiste tout en respectant ses objectifs sur le climat, mais n'a pas encore développé les technologies nécessaires, observe le rapport.

Toujours selon le NAO, les professionnels du secteur expliquent quant à eux le retard pris par une réglementation trop stricte au Royaume-Uni concernant les secousses sismiques induites par la technique de fracturation hydraulique. Cette réglementation prévoit, entre autres, de suspendre la fracturation temporairement, lorsqu'un tremblement de terre supérieur à 0,5 sur l'échelle de Richter intervient du fait des opérations de forage.

C'est d'ailleurs à la suite d'une vive secousse en août dernier que la société Cuadrilla a décidé de suspendre indéfiniment son forage près de Blackpool (nord-ouest de l'Angleterre), qui était le seul projet en cours au Royaume-Uni. Le NAO remarque en outre que la fracturation hydraulique se révèle coûteuse pour les autorités locales et les forces de l'ordre, en raison des nombreuses manifestations qu'elles suscitent, des perturbations du trafic routier et de la nécessité d'assurer la sécurité sur les sites.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ort-191023

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1047
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: Gaz de schiste en UK

Message par LeLama » 23 oct. 2019, 23:08

Gaz de schiste : le Royaume-Uni loin de ses objectifs

Le gouvernement entend développer le gaz de schiste tout en respectant ses objectifs sur le climat, mais n'a pas encore développé les technologies nécessaires, observe le rapport.
Celle la, elle vaut son pesant de cacahuètes :-D

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10759
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Gaz de schiste en UK

Message par mobar » 24 oct. 2019, 07:01

Encore un peuple qui croit que le climat n'a rien à voir avec le CO² anthropique ;)
On recrute sévère chez les climato hérétiques =D>

Que fait Greta? :lol: :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Gaz de schiste en UK

Message par energy_isere » 02 nov. 2019, 11:08

Gaz de schiste: Londres suspend la fracturation hydraulique par crainte des séismes

AFP•02/11/2019

Le gouvernement britannique a annoncé samedi suspendre la fracturation hydraulique destinée à extraire du sous-sol du gaz de schiste en raison des risques de secousses sismiques, faisant marche arrière sur ce sujet impopulaire, au tout début de la campagne des législatives.

Le Royaume-Uni voulait à l'origine suivre l'exemple des Etats-Unis où l'industrie du schiste a connu un boom spectaculaire renforçant l'indépendance énergétique du pays, grâce à la technique de la fracturation hydraulique. Mais ce procédé est critiqué, partout dans le monde, en raison de son impact environnemental, et a été interdit en France et en Allemagne.

La ministre chargée des Entreprises et de l'Energie, Andrea Leadsom, a expliqué que le gouvernement est revenu sur sa position à la suite d'un rapport du régulateur du secteur, The Oil and Gas Authority (OGA), ayant étudié l'activité sismique survenue près d'un site où est pratiquée la fracturation hydraulique, à Preston New Road, dans le Lancashire (nord-ouest de l'Angleterre).

"Après avoir examiné le rapport de l'OGA (...), il est clair que nous ne pouvons pas exclure de nouvelles conséquences inacceptables pour la population locale", a déclaré dans un communiqué Mme Leadsom.

"Pour cette raison, j'ai conclu que nous devrions instaurer un moratoire sur la fracturation hydraulique en Angleterre avec effet immédiat", a-t-elle ajouté.

- Forte mobilisation -
Le gouvernement a expliqué qu'il ne donnerait pas son consentement à de nouveaux projets de fracturation hydraulique "à moins que de nouvelles preuves convaincantes ne soient fournies".

Le procédé de fracturation hydraulique consiste à créer des fissures souterraines et y infiltrer un mélange d'eau, de sable et de produits chimiques pour permettre l'extraction de gaz ou de pétrole capturé dans la roche.

Le développement de cette technique avait provoqué une forte mobilisation de la part des populations concernées et des militants écologistes, qui ont accueilli avec soulagement cette annonce.

Les partis d'opposition l'ont en revanche jugée insuffisante, et prônent une interdiction définitive.

En ce début de campagne, Rebecca Long Bailey, chargée de l'Energie au sein du Labour, a promis que s'il arrivait au pouvoir, son parti "interdira la fracturation hydraulique alors que les conservateurs ne l'interrompront que temporairement. Vous ne pouvez pas faire confiance au Premier ministre", a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Pourquoi le gouvernement n'a pas opté pour une interdiction? "Parce que ça reste une énorme opportunité pour le Royaume-Uni" a répondu Andrea Leadsom au micro de la BBC samedi.

- David contre Goliath -
Le Royaume-Uni avait soutenu la fracturation hydraulique dans l'espoir de réduire sa dépendance envers le gaz, importé essentiellement de Norvège et du Qatar.

Le gouvernement conservateur avait escompté en 2016 l'ouverture de 20 puits d'ici à mi-2020.

Or, à ce jour, seuls trois puits ont été forés, sans qu'aucune exploitation de gaz de schiste ait débuté et sans que les pouvoirs publics sachent quelles quantités pourraient être extraites à terme, a souligné récemment un rapport du National Audit Office (NAO), organe chargé de contrôler les dépenses publiques.

Selon le NAO, les professionnels du secteur expliquaient le retard pris par une réglementation trop stricte au Royaume-Uni concernant les secousses sismiques induites par la fracturation hydraulique.

Cette réglementation prévoit, entre autres, de suspendre la fracturation temporairement, lorsqu'un tremblement de terre supérieur à 0,5 sur l'échelle de Richter intervient du fait des opérations d'extraction.

C'est d'ailleurs à la suite d'une vive secousse en août dernier que la société Cuadrilla avait décidé de suspendre indéfiniment son forage de Preston New Road, près de Blackpool, qui était le seul projet en cours au Royaume-Uni.

Les autres nations du Royaume-Uni, l'Ecosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord sont opposés au développement de la fracturation hydraulique.

Rebecca Newsom, cheffe de programme au sein de Greenpeace, a estimé dans un communiqué que "le grand pari du gouvernement sur la fracturation hydraulique est un fiasco".

Le directeur exécutif de l'ONG environnementale Les Amis de la Terre, Craig Bennett, a qualifié le moratoire de "victoire immense pour les populations et pour l'environnement".

"Pendant près d'une décennie, les populations locales partout dans le pays ont mené un combat de David contre Goliath contre cette industrie puissante", a-t-il souligné, espérant maintenant qu'une loi rendra l'interdiction de la fracturation hydraulique permanente.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 3b4ce63481

Répondre