La dépopulation au secours du climat ?

Comment mettre en pratique la décroissance et vivre dans un monde sans pétrole (les «travaux pratiques» en somme : artisanat, nourriture, etc)

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7465
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

La dépopulation au secours du climat ?

Message par phyvette » 07 févr. 2019, 17:28

GillesH38 a écrit :
02 févr. 2019, 08:03
et encore tu n'as pas celles du petit Age glaciaire, on n'avait pas encore des thermomètres à cette époque. Petit Age glaciaire dont on est sorti .... tout à fait naturellement !
Sorti naturellement ? Mon oeil ...!!! [-X
Ni sorti ni entré naturellement dans ce petit Age glaciaire, encore une affirmation a kon, d'un mec qui se mobarise plus vite que ne fondent les calottes polaires.

La colonisation des Amériques par des colons européens a entraîné la mort de la plus grande partie des populations autochtones. 56 millions de personnes, 90 % de la population amérindienne, ou 10 % de la population mondiale de l'époque. Cette extinction a provoqué le petit âge glaciaire en rendant des terres cultivées à la forêt. Forêt qui ont donc absorbée des milliers de tonnes de CO2 dans l’atmosphère. et a refroidie le climat terrestre suite à une baisse des gaz à effet de serre qui aurait conduit à un refroidissement planétaire à l’époque.
Ce qui invalide le scénario bisounours du climat sauvé par un PO proche, et par manque de fossiles. Non ce qui sauvera le climat c'est une dépopulation mondial rapide, qui finira bien par arriver, sous la contrainte énergétique, sans attendre un future PO qui tarde un peu.

C'est ça de bien avec l'effondrement systémique, il se passe toujours quelque chose de nouveau.

https://www.20minutes.fr/monde/2445947- ... lue-climat

Pan sur le bec...!
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13015
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: La dépopulation au secours du climat ?

Message par GillesH38 » 07 févr. 2019, 17:59

phyvette a écrit :
07 févr. 2019, 17:28
GillesH38 a écrit :
02 févr. 2019, 08:03
et encore tu n'as pas celles du petit Age glaciaire, on n'avait pas encore des thermomètres à cette époque. Petit Age glaciaire dont on est sorti .... tout à fait naturellement !
Sorti naturellement ? Mon oeil ...!!! [-X
Ni sorti ni entré naturellement dans ce petit Age glaciaire, encore une affirmation a kon, d'un mec qui se mobarise plus vite que ne fondent les calottes polaires.

La colonisation des Amériques par des colons européens a entraîné la mort de la plus grande partie des populations autochtones. 56 millions de personnes, 90 % de la population amérindienne, ou 10 % de la population mondiale de l'époque. Cette extinction a provoqué le petit âge glaciaire en rendant des terres cultivées à la forêt. Forêt qui ont donc absorbée des milliers de tonnes de CO2 dans l’atmosphère. et a refroidie le climat terrestre suite à une baisse des gaz à effet de serre qui aurait conduit à un refroidissement planétaire à l’époque.
mon pauvre Phyvette ... le refroidissement climatique date de bien avant la colonisation de l'Amérique. Par ailleurs la colonisation du grand nord a connu de larges fluctuations dans l'histoire, suivant des cycles climatiques naturels qui n'ont rien à voir ni avec les fossiles, ni avec la colonisation européenne des Amériques
https://fr.wikipedia.org/wiki/Inuits

Il faut que tu arrêtes de prendre comme argent comptant tous les articles écrits par des scientifiques. Les scientifiques cherchent la vérité, mais ils ne la connaissent pas toujours, et ils sont obligés de publier pour continuer à avoir des crédits, même si c'est n'importe quoi. Tu ne connais pas ce milieu, moi , je le connais.


Ce qui invalide le scénario bisounours du climat sauvé par un PO proche, et par manque de fossiles. Non ce qui sauvera le climat c'est une dépopulation mondial rapide, qui finira bien par arriver, sous la contrainte énergétique, sans attendre un future PO qui tarde un peu.
excuse moi mais c'est complètement idiot ton argument, pourquoi la dépopulation sauverait plus le climat que le PO ? si c'est la disponibilité en ressource qui régule la production, la production sera la même quelle que soit la population, c'est simplement que si on est plus nombreux, on en aura moins par personne, et si on est moins nombreux, on en aura plus par personne. Mais ça ne changera pas la quantité de CO2 envoyée dans l'atmosphère, ni le climat. Justement il n'y a QUE la question des réserves accessibles qui peut agir dessus.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8218
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: La dépopulation au secours du climat ?

Message par kercoz » 07 févr. 2019, 20:03

GillesH38 a écrit :
07 févr. 2019, 17:59


excuse moi mais c'est complètement idiot ton argument, pourquoi la dépopulation sauverait plus le climat que le PO ? si c'est la disponibilité en ressource qui régule la production, la production sera la même quelle que soit la population, c'est simplement que si on est plus nombreux, on en aura moins par personne, et si on est moins nombreux, on en aura plus par personne. Mais ça ne changera pas la quantité de CO2 envoyée dans l'atmosphère, ni le climat. Justement il n'y a QUE la question des réserves accessibles qui peut agir dessus.
Ton argument n'est pas tout à fait juste: "on en aura moins par personne".... Ca ne marche pas, la rareté ferait bien trop monter le prix....Ce qui est plus probable, c'est que la "constante " qui fixe le modèle sera le consumérisme-pructivisme possible (même pas mort).... donc un prix énergie compatible et accessible , ...ce qui implique de limiter le nb de demandeurs et pas nécessairement en les tuant.
Après ce n'est pas un modèle tres réjouissant, faut pas mal d' interface en uniforme à motiver etc ...
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 55992
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La dépopulation au secours du climat ?

Message par energy_isere » 07 févr. 2019, 20:11

J' avais vu cet article il y a 2 jours, et j' ai pas osé en parler ici.

J' attends un peu que d'autres scientifiques répondent à l' équipe qui a fait l' étude et l' article.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8871
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: La dépopulation au secours du climat ?

Message par mobar » 08 févr. 2019, 09:48

kercoz a écrit :
07 févr. 2019, 20:03

Ton argument n'est pas tout à fait juste: "on en aura moins par personne".... Ca ne marche pas, la rareté ferait bien trop monter le prix....Ce qui est plus probable, c'est que la "constante " qui fixe le modèle sera le consumérisme-pructivisme possible (même pas mort).... donc un prix énergie compatible et accessible , ...ce qui implique de limiter le nb de demandeurs et pas nécessairement en les tuant.
Après ce n'est pas un modèle tres réjouissant, faut pas mal d' interface en uniforme à motiver etc ...
Il suffirait d'un virus mutant pour que la question se règle naturellement, la peste noire au Moyen Age à décimé la population européenne sans que personne n'ai eu à intervenir

Si aujourd'hui un nouveau virus particulièrement contagieux et mortel, venait à apparaitre, avec les mouvements incessants et rapide de population sur toute la planète, les "dégâts" seraient sans commune mesure avec ce qui a été dans le passé

Un hybride Grippe/Ebola te ratatinerait la population humaine en quelques semaines tout au plus :-D
Ilil doit bien y avoir des cerveaux dérangés qui y travaillent!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13015
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: La dépopulation au secours du climat ?

Message par GillesH38 » 08 févr. 2019, 10:21

je répète que le seul paramètre pour le climat est la quantité totale de fossiles qu'on extrait , point final. A moins qu'on fasse de la séquestration à grande échelle, ce qui n'a pas l'air probable actuellement.
Qu'on partage ces fossiles entre beaucoup ou peu de personnes, qu'on donne plus aux riches ou plus aux pauvres, l'atmosphère s'en fiche royalement. Ce qui compte c'est le nombre de molécules de CO2 rencontrés par un photon infra rouge émis par le sol, et c'est tout, point barre.

Donc la seule question qui intervient pour le climat est le montant des réserves accessibles, point final. Et bien évidemment il est totalement aberrant de prétendre qu'avancer la date du pic et diminuer le montant total des fossiles brûlés n'aurait aucun impact sur le climat, puisque c'est au contraire le facteur déterminant. C'est d'ailleurs totalement contradictoire avec le fait de poursuivre des "politiques climatiques" en essayant de réduire les GES. Bien évidemment qu'on les réduise par des efforts technologiques ou qu'elles se réduisent naturellement par la déplétion, l'effet final sur le CO2 est le même. On ne peut pas prétendre que ça a un effet dans un cas et pas d'effet dans l'autre, c'est absurde. Et ceci quel que soit l'opinion des boulangers sur le sujet . :-D
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8871
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: La dépopulation au secours du climat ?

Message par mobar » 08 févr. 2019, 13:41

Non et non et non, le nombre de molécules de CO2 importe très peu, encore moins que le nombre de molécules de CH4 qui lui importe moins que le nombre de molécules de N2O
Ce qui importe c'est le nombre de molécules de H2O, qui représentent 80% des gaz à soi disant effet de serre qui amplifient de moins de 0,02% les facteurs naturels qui impactent l'énergie reçue et dégradée qui commande températures de surface

Quand on sait que les émissions de CO2 fossiles anthropiques représentent moins de 5% des émissions naturelles de CO2, on dit pshittt!

Pareto, toujours se référer à Pareto avant d'envisager de sodomiser le diptères :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13015
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: La dépopulation au secours du climat ?

Message par GillesH38 » 08 févr. 2019, 14:13

les émissions naturelles sont en moyenne annuelle nulles, tout ce qui est émis est recapté (je ne parle pas des évolutions sur des milliers d'années bien sur). Alors que les émissions anthropiques sont non nulles, même si c'est quelques % de ce qui est émis et réabsorbé chaque année, à la fin ça fait 200 % de la variation annuelle, à des pouillèmes près, puisque la moitié environ est absorbée.

Et si ça a un effet. Ca n'a pas un effet catastrophique contrairement à ce qu'on nous serine, c'est tout. En tout cas jusqu'ici ça n'a aucunement empêché l'humanité de prospérer démographiquement et économiquement.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8871
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: La dépopulation au secours du climat ?

Message par mobar » 08 févr. 2019, 14:44

Si toutes les émissions naturelles qui sont émises sont réabsorbées par l'écosystème c'est que tu as atteint un niveau d'équilibre
Ce niveau d'équilibre atteint veut dire que tu as aussi atteint le niveau minimal de captation du CO2 atmosphérique et que l'écosystème est contraint par le CO2 disponible dans son développement

Quand tu extrait des sols des fossiles et que tu les transformes en CO2 l'état d'équilibre antérieur évolue et une grande partie de ce que tu as émis va être absorbée à son tour via la photosynthèse pour produire plus de biomasse

Plus la concentration de l'atmosphère en CO2 augmente plus la capacité d'absorption initiale augmente ... à moins que tu ne la détruises (déforestation, désertification anthropique, artificialisation des sols ...)

Le problème, encore une fois, n'est pas dans les émissions de CO2, mais dans leur montant qui lui même est fonction du niveau de consommation multiplié par la population de consommateurs

Il est impossible de diminuer les émissions de CO2 sans diminuer la population et la consommation sans impact sur l'environnement au sens large, les émissions de CO2 et la croissance des concentrations atmosphérique sont un indicateur, rien de plus

On sait qu'on consomme trop et que nous sommes trop nombreux à consommer trop

Punkt
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13015
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: La dépopulation au secours du climat ?

Message par GillesH38 » 08 févr. 2019, 15:07

mobar a écrit :
08 févr. 2019, 14:44
Si toutes les émissions naturelles qui sont émises sont réabsorbées par l'écosystème c'est que tu as atteint un niveau d'équilibre
Ce niveau d'équilibre atteint veut dire que tu as aussi atteint le niveau minimal de captation du CO2 atmosphérique et que l'écosystème est contraint par le CO2 disponible dans son développement

Quand tu extrait des sols des fossiles et que tu les transformes en CO2 l'état d'équilibre antérieur évolue et une grande partie de ce que tu as émis va être absorbée à son tour via la photosynthèse pour produire plus de biomasse
justement, "une grande partie", c'est la moitié environ, et l'autre moitié reste dans l'atmosphère pour le moment (une partie sera plus lentement absorbée par les océans, et une partie encore plus lente par des processus géologique comme la carbonatation des silicates )

On sait qu'on consomme trop et que nous sommes trop nombreux à consommer trop

Punkt
bah non moi je ne "sais" pas ça. Je sais qu'on consomme des ressources finies, comme quand tu bois du très bon vin d'un certain millésime de ta cave, que tu ne retrouveras plus . Après , savoir si tu le bois trop vite ou pas, c'est subjectif, mais ce qui est sur, c'est que quand tu l'auras bu y en aura pu !
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8871
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: La dépopulation au secours du climat ?

Message par mobar » 08 févr. 2019, 15:16

Quand il en aura plus, tes descendants ils auront peut être envie de boire du cidre, du kéfir, du coca ou autre chose

Et comme tu seras mort quand il n'y aura plus de pétrole et que tes descendants ne viendront pas chatouiller les doigts de pieds pour que tu leur en fournisse, je ne vois pas ou est le problème!

Le postulat qui voudrait qu'on ne pourrai plus vivre sans fossiles est faux, on le sait tous, les humains ont vécu sans fossiles pendant plus de 10 000 ans et la planète s'en est très bien porté!

Il est même faux qu'on ne pourra pas vivre mieux sans fossiles, mais ça c'est l'avenir qui le dira à nos descendants!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13015
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: La dépopulation au secours du climat ?

Message par GillesH38 » 08 févr. 2019, 16:01

mobar a écrit :
08 févr. 2019, 15:16

Le postulat qui voudrait qu'on ne pourrai plus vivre sans fossiles est faux,
Ca tombe bien, j'ai jamais prétendu ça moi :)

En revanche le postulat qu'on ne peut pas vivre de façon occidentale moderne sans fossile est probablement vrai, et c'est déjà un problème pour beaucoup de gens.

(Mais le postulat qu'on ne peut pas vivre de façon occidentale moderne avec un °C de plus en moyenne sur Terre est lui probablement faux).
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8871
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: La dépopulation au secours du climat ?

Message par mobar » 08 févr. 2019, 17:35

Ce qui est un problème aujourd'hui n'en est souvent plus un quelques années, décennies, siècles plus tard
Si l'homme occidental n'a pas de problème à résoudre, il s'en crée et les solutions qu'il apporte lui en génère d'autres
Le voilà le problème du modèle occidental, on s'en détachera probablement avant qu'il ne nous rende la vie impossible;)
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre