Recyclage des éoliennes

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Recyclage des éoliennes

Message par energy_isere » 21 mai 2019, 00:45

Mince alors, pas de sujet la dessus !
Allons y.
Éoliennes : le recyclage en question

Erwan Benezet 20 mai 2019,

Le recyclage des éoliennes, notamment des pales, n’a pas été suffisamment anticipé en France. Les experts plaident pour la mise en œuvre d’une filière dédiée.

Une petite musique se fait entendre depuis quelques mois, affirmant que les éoliennes ne se recyclent pas. Et que nous nous retrouverons d’ici peu au milieu de gigantesques cimetières de ces moulins à vent des temps modernes. « Le sujet fait actuellement polémique, confirme Raphaël Gerson, chef adjoint du service Énergies renouvelables à l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Ce n’est pas forcément une mauvaise chose car il faut anticiper. »

Les 7 000 éoliennes, soit 16 gigawatts (GW) de puissance installés, qui composent le parc français (selon le baromètre Observ’ER), ont été construites pour la plupart depuis les années 2000. Or une éolienne a une durée de vie de vingt-cinq ans environ.

Les premiers démantèlements interviendront donc dans les toutes prochaines années. Avec une règle : pour chaque éolienne de taille industrielle construite, environ 50 000 € sont provisionnés pour son démantèlement. Le problème est qu’aucune disposition n’a pour le moment été prise par les pouvoirs publics pour mettre en place une filière dédiée. Les Allemands, eux, démantèlent déjà plus de 1 000 machines par an.

Comment ? Une éolienne est constituée à 90 % d’acier et de béton, deux matières facilement recyclables. Les 10 % restants proviennent des pales, constituées de matières composites, essentiellement du plastique. Aujourd’hui, elles ne sont pas recyclables, ou alors à des coûts très élevés. Résultat : ­elles sont utilisées comme combustible pour produire la chaleur indispensable à certains procédés industriels. Le parc français actuel en compte 100 000 t. Et à partir de 2025, 10 000 t à traiter viendront s’ajouter par an.

Sachant que le flux ne pourra aller qu’en augmentant. La prochaine Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) devrait fixer un objectif de 35,6 GW terrestre et 5,2 GW en mer (dont 1 GW flottant) d’ici à 2028. Autant dire demain. La France est en effet le deuxième gisement européen en vent, selon l’Agence européenne de l’environnement.

« Nous n’avons pas trente-six solutions, reprend Raphaël Gerson. Soit nous apprenons à recycler ces matières, soit nous faisons de l’écoconception en fabriquant des pales à partir d’autres matières, recyclables cette fois-ci. Ce qui représente une formidable opportunité économique, fortement créatrice d’emplois. »
http://www.leparisien.fr/economie/eolie ... D-32280599

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recyclage des éoliennes

Message par energy_isere » 06 sept. 2019, 21:34

Le démantèlement et le recyclage des éoliennes

La durée de vie d’une éolienne est de 20 à 30 ans. Mais depuis quelques temps d’anciens parcs sont démantelés avant d’atteindre cet âge. La technologie dans ce domaine ayant fort évolué, le remplacement d‘anciennes machines par des éoliennes plus puissantes et plus productives est rentable et permet aussi de produire plus d’énergie renouvelable. Mais que fait-on alors des éoliennes démantelées ? Leur recyclage est-il possible ?

Bernard Deboyser 18 Fév 2019

C’est à Ulfborg au Danemark qu’a été construite en 1975 la première grande éolienne européenne munie de pales en fibre de verre. D’une puissance de 0,9 MW, elle tourne toujours aujourd’hui et produit de l’électricité pour le centre scolaire de Tvind. Mais c’est dans les années ’80 et ’90 que les parcs éoliens ont commencé à se multiplier sur notre continent. Aujourd’hui, après plus de 20 ans de bons services, ces machines sont démantelées pour être le plus souvent remplacées par des éoliennes plus puissantes. En France, on estime à 1.500 le nombre de turbines à démonter dans les cinq ans à venir. Cette perspective est à l’origine de la création d’une filière française pour le démantèlement des éoliennes en fin de vie. Dénommée D3R elle vise la Déconstruction des parcs éoliens, le Reconditionnement des gros composants, le Recyclage des pales et la Revente des métaux, des matériaux recyclés et des composants. A terme, plusieurs centaines d’emplois seront créés.

Démontage et remise en état du site

............
lire (+photos) : https://www.revolution-energetique.com/ ... eoliennes/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recyclage des éoliennes

Message par energy_isere » 03 déc. 2019, 02:16

Démontage du parc éolien de port la Nouvelle après 25 ans de service.

Vidéo à voir ici https://www.econologie.com/forums/energ ... ml#p373554

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12500
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Recyclage des éoliennes

Message par mobar » 03 déc. 2019, 07:50

Pourquoi démanteler un parc éolien, entièrement amorti, qui avait encore des années de vie productive potentielles?
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1478
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: Recyclage des éoliennes

Message par LeLama » 03 déc. 2019, 08:09

Je ne connais pas le détail, mais j'ai lu qu'au dela d'un certain nombre d'années d'utilisation, le coût d'entretien devient prohibitif. Les pieces subissent de grosses contraintes mecaniques, puisque justement on les expose en plein vent. Comme par ailleurs on construit de nouvelles éoliennes plus grandes et produisant pour moins cher, j'imagine que c'est un arbitrage cout entretien du vieux materiel/cout construction d'un nouveau qui aboutit au démentèlement des parcs anciens.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recyclage des éoliennes

Message par energy_isere » 03 déc. 2019, 08:20

Plus.
Aude. Le plus ancien parc éolien de France démonté et recyclé à Port-la-Nouvelle
Après plus de 26 ans de bons et loyaux services, trois éoliennes du plus ancien parc éolien de France, à Port-la-Nouvelle (Aude) viennent d’être démontées par ENGIE Green.


Publié le 2 Déc 19

Image

Situé à Port-La-Nouvelle (Aude), ce parc emblématique était constitué de cinq machines, dont la première éolienne de France (0,2 MW), raccordée au réseau électrique national en 1991. Les quatre autres machines de 0.5 MW ont été raccordées en 1993.

Respect de l’environnement

Acteur de référence des énergies renouvelables en France avec près de 800 éoliennes en exploitation, ENGIE Green a mis en oeuvre un chantier exemplaire quant à la sécurité et au respect de l’environnement.

Tous les éléments (mâts, nacelles, câblages, génératrices, huiles et pales) composants les trois premières éoliennes du parc ont ainsi été démontés, triés et acheminés vers des filières de recyclage et de valorisation spécialisées.

96% des composants recyclés
Pour son premier chantier de démontage, ENGIE Green a ainsi recyclé plus de 96% des composants démantelés des éoliennes. Les pales ont notamment été valorisées à près de 94%, dont 58% recyclés (la fibre de verre) et 36% (la résine) utilisés pour améliorer la performance du processus de recyclage.

Au total, seul 1% du poids total des éoliennes a été éliminé comme déchets. A ce jour, le site étant encore en exploitation, les fondations n’ont pas encore été retirées. Elles le seront le moment venu conformément à la réglementation en vigueur.

Un projet de renouvellement

ENGIE Green prévoit également le démontage des deux machines restantes de Port la Nouvelle et des 10 machines du parc éolien de Sigean (mis en service en 2000), situées à proximité. Au total 15 machines seront ainsi démontées tandis qu’un projet de renouvellement envisage d’installer 10 éoliennes de 3 MW unitaire sur le territoire de Sigean.

La performance du futur parc sera ainsi nettement améliorée en passant de 8,8 à 30 MW soit plus 30 000 personnes alimentées en électricité verte contre moins de 8000 à ce jour. Le projet bénéficiera des connaissances accumulées pendant toute la durée d’exploitation des parcs démantelés ainsi que des données environnementales récentes et se situera sur un linéaire respectueux des couloirs de migration.

Robert Fages
https://actu.fr/occitanie/port-la-nouve ... 26093.html

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12500
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Recyclage des éoliennes

Message par mobar » 03 déc. 2019, 08:29

Il y a aussi surement des questions règlementaires, des tarifs issus de contrats arrivés à terme qui ne sont pas reconduits, des procédures de renouvellement devant s'inscrire dans le nouveau cadre d'appel d'offres ...

Un contrat de rachat pourvu d'un tarif devrait pouvoir être prolongé et adapté pour maximiser la rentabilité des investissements qui ont été la plupart du temps été amortis depuis des lustres

C'est complètement idiot de devoir dépenser des fonds pour démanteler un outil qui peut produire de l'énergie à un cout imbattable pendant encore des années ](*,)
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1478
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: Recyclage des éoliennes

Message par LeLama » 03 déc. 2019, 10:04

mobar a écrit :
03 déc. 2019, 08:29
C'est complètement idiot de devoir dépenser des fonds pour démanteler un outil qui peut produire de l'énergie à un cout imbattable pendant encore des années ](*,)
Si c'est purement reglementaire et de la chasse aux primes, je suis d'accord avec toi. Mais je n'en suis pas convaincu et il est possible simplement que le cout imbattable soit du coté des nouvelles infrastructures neuves de grande dimension. Il faudrait avoir les détails vus par quelqu'un dans la place pour savoir vraiment.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12500
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Recyclage des éoliennes

Message par mobar » 03 déc. 2019, 10:20

Ces opérations de démantèlement anticipées sont la plupart du temps faites lorsque le propriétaire du parc est arrivé en fin de contrat de rachat et qu'il revends le site à un autre opérateur
Si ces moyens de production étaient la propriété de l'état et gérés par une entreprise publique, tu n'aurais pas ces dysfonctionnements et les machines iraient au bout de leur durée de vie
C'est toute la question de la privatisation des profits et de la mutualisation des couts. ça ne pose aucun problème au privé de ferrailler un investissement qui a été financé grâce à des tarifs de rachats subventionné par la collectivité, du moment que le politique qui a mis en place le mécanisme et que son banquier sont d'accord!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recyclage des éoliennes

Message par energy_isere » 11 févr. 2020, 19:55

Le démantèlement et le recyclage des éoliennes

18 Fév 2019 Bernard Deboyser

La durée de vie d’une éolienne est de 20 à 30 ans. Mais depuis quelques temps d’anciens parcs sont démantelés avant d’atteindre cet âge. La technologie dans ce domaine ayant fort évolué, le remplacement d‘anciennes machines par des éoliennes plus puissantes et plus productives est rentable et permet aussi de produire plus d’énergie renouvelable. Mais que fait-on alors des éoliennes démantelées ? Leur recyclage est-il possible ?

Image
Découpage du mat d’une éolienne en cours de démantèlement à Perwez (Wallonie)

Image
lire : https://www.revolution-energetique.com/ ... eoliennes/

et voir la vidéo dedans. On sait démolir la fondation béton, à l' aide d'un brise roche (ça sert par exemple à détruire des murs en béton , pont en béton ....). Le béton démoli est ensuite envoyé en concassage pour être ensuite réutilisé selon une granulométrie bien determinée.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9759
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Recyclage des éoliennes

Message par Remundo » 11 févr. 2020, 20:12

et bé, ils cassent même le béton... dommage qu'il ne serve pas à nouveau pour une autre éolienne.

Mais sans doute que les nouvelles éoliennes nécessitent de nouvelles fondations.

"on sait on sait", oui certes, tant qu'on a du Diesel à mettre dans des monstres mécaniques, "on sait" :roll:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recyclage des éoliennes

Message par energy_isere » 11 févr. 2020, 20:28

Remundo a écrit :
11 févr. 2020, 20:12
et bé, ils cassent même le béton... dommage qu'il ne serve pas à nouveau pour une autre éolienne.

Mais sans doute que les nouvelles éoliennes nécessitent de nouvelles fondations.

"on sait on sait", oui certes, tant qu'on a du Diesel à mettre dans des monstres mécaniques, "on sait" :roll:
Comme ce qui est démonté c'est des éoliennes de 15-20 ans, elles sont de plus petite puissance que ce qu' on fait maintenant, j'imagine donc que ces anciennes fondations ne sont pas assez grosses pour de nouvelles éoliennes plus puissantes.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9759
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Recyclage des éoliennes

Message par Remundo » 11 févr. 2020, 22:37

en effet, et même qu'il y a un autre problème : des éléments structurels plongent dans le béton au moment de la coulée, même une éolienne de taille identique risque de ne pas s'ancrer suffisamment par simple installation en surface.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recyclage des éoliennes

Message par energy_isere » 16 févr. 2020, 10:15

Il va y avoir 14 000 éoliennes à recycler d'ici 5 ans en Europe. Le problème des pales en composites est pas complètement réglé.
Pour l'instant la seule filière est de les brûler en cimenteries et d'incorporer la fibre de verre dans le ciment.
Blade recycling, a top priority for the wind energy industry

February 12, 2020 evwind

Wind turbines already have a recyclability rate of 85% to 90%. Making turbines 100% recyclable is an important task for the wind industry – and we are making significant progress in the right direction. Most components of a wind turbine – the foundation, tower, components of the gear box and generator – are recyclable and are treated as such.

But turbine blades represent a specific challenge. Wind turbine blades are made up of composite materials that boost the performance of wind energy by allowing lighter and longer blades. Today 2.5 million tonnes of composite material are in use in the wind sector globally.

The complexity of this composite material requires specific processes for recycling. Today, the main technology for recycling composite waste is through cement co-processing. The wind industry produces far less composite waste than other industries. It produces less composite waste than the building and construction sector, the electrical and electronics sector, the transportation sector, and the marine sector. And it does this, while also generating clean energy. Further development and industrialisation of alternative technologies like solvolysis and pyrolysis will provide the wind industry with additional solutions for turbine blades reaching their end-of-life, and will enable the industry to deliver zero-waste turbines.

Just last month, Vestas announced its plans for zero-waste turbines. Ambition like this is key: the end-of-life issue requires rapid action. The first generation of wind turbines are now starting to come to the end of their operational life and be replaced by modern turbines. 14,000 wind turbine blades will be decommissioned in Europe the next five years. The recycling of these old blades is a top priority for the wind industry.

The industry has already teamed up with the chemical and compositors industries to find effective ways to do this. WindEurope, Cefic (the European Chemical Industry Council) and EUCIA (the European Composites Industry Association) have created a cross-sector platform to advance novel approaches to the recycling of wind turbine blades. And later this year, WindEurope will host the second edition of EOLIS, the End-of-Life Issues and Strategies Conference.
Composite materials are being recycled today through cement co-processing, where the cement raw materials are being partially replaced by the glass fibres and fillers in the composite, and the organic fraction replaces coal as a fuel. Through that process, the CO2 output of the cement manufacturing process can be significantly reduced (up to 16 % reduction is possible if composites represent 75 % of cement raw materials).

Besides recycling through cement co-processing, alternative technologies like mechanical recycling, solvolysis and pyrolysis are being developed, ultimately providing the industry with additional solutions for end-of-life.
https://www.evwind.es/2020/02/12/blade- ... stry/73550

Répondre