L'arsenal militaire des États-Unis

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 30 août 2019, 08:22

Trump lance un commandement de l'espace face aux menaces de guerre des étoiles

AFP•30/08/2019

Donald Trump veut être prêt en cas de guerre des étoiles: le président américain a lancé jeudi un commandement militaire de l'espace, qui sera chargé d'assurer la domination des Etats-Unis, menacée par la Chine et la Russie, sur ce nouveau terrain de guerre.

"C'est un moment historique, un jour historique, qui reconnaît que l'espace est au centre de la sécurité nationale et de la défense de l'Amérique", a affirmé le président lors d'une cérémonie à Washington.

Ce commandement, baptisé "Spacecom", "s'assurera que la domination américaine dans l'espace ne soit jamais remise en question ou menacée car nous savons que la meilleure façon d'empêcher les conflit, c'est de se préparer à la victoire", a-t-il ajouté.

Pour M. Trump, il s'agit de combattre les ennemis des Etats-Unis qui s'attaquent aux "satellites américains qui sont si importants pour les opérations sur les terrains de guerre et pour notre style de vie".

Le "Spacecom" devient le 11e commandement militaire du Pentagone, équivalent par exemple au Centcom, chargé des opérations militaires américaines au Moyen-Orient.

Après le Spacecom, M. Trump a confirmé la prochaine création d'une "Force de l'espace" qui deviendra une sixième branche de l'armée américaine, aux côtés de l'armée de Terre, l'US Navy, l'US Air Force, le corps des Marines et celui des garde-côtes.

La "Force" sera formée au sein de l'armée de l'Air, qui supervise depuis les années 50 les opérations militaires dans l'espace.

La mission du Spacecom est multiple: dissuader, défendre, offrir une capacité efficace de combat spatial et former des combattants pour la guerre dans l'espace, selon le Pentagone.

- "Rester en tête" -

L'objectif est d'assurer sur ce nouveau terrain de combat la suprématie des Etats-Unis, menacée par la Chine et la Russie qui ont développé leurs capacités technologiques.

"Nous sommes les meilleurs du monde dans l'espace aujourd'hui, mais notre niveau de supériorité se réduit. Nous voulons avancer vite et rester en tête", a assuré le général John Raymond, qui dirigera le Spacecom, lors d'un point-presse avant l'annonce officielle.

Les menaces vont du brouillage des communications et des satellites GPS à la frappe d'un missile sol-air contre un satellite "comme l'a fait la Chine en 2007", a affirmé ce général de l'armée de l'Air.

Le Spacecom travaillera avec les alliés traditionnels de Washington: le groupe des "Five Eyes" qui réunit les services de renseignement américain, néo-zélandais, britannique, canadien et australien, ainsi qu'avec l'Allemagne, le Japon et la France, qui a déjà annoncé la création prochaine d'un commandement dédié à l'espace.

"Historiquement, nous n'avions pas besoin d'alliés dans l'espace, qui était un domaine secondaire. C'est devenu très important aujourd'hui", a-t-il dit.

"L'espace ne sera pas notre talon d'Achille", a renchéri Steve Kitay, ministre adjoint de la Défense chargé des affaires spatiales.

Interrogé sur d'éventuelle recherches sur une vie extra-terrestre, M. Kitay a précisé que "le Spacecom et la Force de l'espace se focaliser(aie)nt sur la vie sur Terre".

M. Trump s'était attribué en mars 2018 l'idée de cette Force spatiale mais la Chambre des représentants avait voté un an plus tôt un texte prévoyant la création d'un "Corps de l'Espace".

Le ministre de la Défense de l'époque, Jim Mattis s'y était opposé publiquement, jugeant une sixième branche militaire trop onéreuse et inutile. La cheffe de l'US Air Force, Heather Wilson, avait également fait part de son opposition à cette idée.

En outre, la future Force de l'espace risque de se heurter à l'opposition du Congrès qui doit approuver son financement, estimé à huit milliards de dollars par la Maison Blanche.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 1acb849de0

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 04 sept. 2019, 08:14

Cannibalisation de fonds de l'armée pour le mur de Trump :
Etats-Unis : le Pentagone débloque 3,6 milliards de dollars pour le mur à la frontière mexicaine
Ces fonds serviront à la construction de 280 km de barrière. Le ministère a décidé de « reporter » 127 projets de construction et de modernisation des locaux militaires.

Le Monde avec AFP 4 sept 2019
......
https://www.lemonde.fr/international/ar ... L-32280539

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 21 sept. 2019, 14:45

1er vol du drone ravitailleur MQ-25 A:
Boeing's MQ-25 Stingray Carrier-Based Tanker Drone Demonstrator Flies For The First Time
The company will be working with this test asset for at least the next two years as it crafts its first full prototypes for the U.S. Navy.


BY JOSEPH TREVITHICK SEPTEMBER 19, 2019

Boeing's MQ-25 Stingray carrier-based tanker drone test asset, known as T1, has flown for the first time at MidAmerica Airport in Mascoutah, Illinois. The company is developing the Stingray for the U.S. Navy and plans to continue testing T1 in the coming years as it works toward the first flight of a full engineering and manufacturing development prototype in 2021

Image
.........
https://www.thedrive.com/the-war-zone/2 ... first-time
Le MQ-25A devra être en mesure de fournir près de 7 000 litres de carburant (environ 6,1 tonnes) à 500 milles marins (920 km environ) du porte-avions qui lui servira de base[7].
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Boeing_MQ-25_Stingray

Vidéo 1er vol
https://www.google.com/amp/s/amp.busine ... ght-2019-9

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4191
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par nemo » 24 sept. 2019, 13:41

Article très intéressant concernant les problèmes de défense anti aérienne des tazus et le pourquoi leur système n'a pu empécher l'attaque sur les sites pétroliers en Arabie.
https://www.nbcnews.com/think/opinion/t ... cna1057461
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 27 sept. 2019, 08:02

Les US ont encore 51 avions F117 retirés du service mais bien parqués sous hangar fermé à Tonopah.
thawk Stealth Jets Remain In Inventory, None Destroyed Since 2008 (Updated)
We finally have an official accounting of the F-117s, nearly all of which remain at Tonopah, but that is still set to change over the coming years.
BY JOSEPH TREVITHICK
AUGUST 28, 2019
........
https://www.thedrive.com/the-war-zone/2 ... -two-years

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 26 oct. 2019, 11:09

Le Pentagone attribue un contrat de 10 milliards à Microsoft

LE MONDE•26/10/2019

Le contrat JEDI, qui s'étend sur une durée de dix ans, vise à moderniser les systèmes informatiques militaires.
Le ministère américain de la défense a annoncé vendredi 25 octobre avoir attribué à Microsoft un contrat géant de stockage de données en ligne (« cloud »), pouvant atteindre 10 milliards de dollars, pour lequel Amazon était également sur les rangs.

Le contrat JEDI (Joint Enterprise Defense Infrastructure), qui s'étend sur une durée de dix ans, vise à moderniser les systèmes informatiques militaires. Afin de faciliter le déploiement d'une nouvelle architecture de stockage, le Pentagone a décidé de l'attribuer à un seul prestataire, plutôt que de le scinder en plusieurs appels d'offres.


Google s'était retiré de la course en octobre 2018, expliquant n'avoir « pas reçu l'assurance » que ce contrat « serait conforme à (ses) principes en matière d'intelligence artificielle ».
.......
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 4c0185e788

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 04 déc. 2019, 19:17

US Navy : un contrat à 20 milliards d’euros pour neuf sous-marins

Publié le 04/12/2019

General dynamics electric boat (GDEB), associé au chantier Newport news shipbuilding, a décroché le lundi 2 décembre un contrat portant sur la construction de la cinquième tranche de sous-marins nucléaires d’attaques de classe Virginia pour l’US Navy.

Les sous-marins de classe Virginia sont conçus pour attaquer des cibles terrestres et maritimes, notamment avec des missiles de croisière Tomahawk. (Photo : General dynamics electric boat)
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... -neuf-sous

Répondre