Du role du volcanisme sur le climat

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63911
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du role du volcanisme sur le climat

Message par energy_isere » 26 mai 2017, 12:50

Une éruption comparable en intensité à celle du Tambora de 1815 : l' éruption du volcan Kuwae dans les iles du Vanuatu en 1452
1452 : éruption du Kuwae,
Kuwae ou la naissance du Monde..
Des printemps glacés en Chine, la famine à Moscou... On le sait aujourd’hui, tous ces événements survenus en 1452 avaient une même cause : l’explosion de l’île de Kuwae dans le Pacifique.
...................


Celui qui intervient à Kuwae a la brutalité et l’impact d’une catastrophe planétaire. L’archipel de Vanuatu autrefois appelé « Nouvelles-Hébrides » est situé sur la ceinture de feu de la mer de Corail, dans le sud-ouest de l’océan Pacifique, soit l’une des zones de plus forte sismicité du globe. En 1452, une éruption gigantesque - la plus importante des dix mille dernières années, estiment aujourd’hui les spécialistes - fit exploser l’île de Kuwae, formant un cratère caldeira qui s’effondra dans la mer et provoqua un raz-de-marée.

Celui-ci dévasta probablement une bonne partie de ce que l’on appelle aujourd’hui l’Océanie, depuis la Nouvelle-Calédonie jusqu’à l’Australie dont les côtes sont distantes de 1 800 kilomètres à l’ouest de Vanuatu. Surtout, l’explosion éruptive projeta dans l’atmosphère une masse gigantesque peut-être 35 km3 de matières volcaniques, produisant un nuage de poussière qui parcourut le tour du globe et, pendant plusieurs mois, fit écran au rayonnement solaire. Ainsi s’explique une baisse de la température moyenne mondiale d’environ 1 degré, provoquant des dérèglements climatiques partout observés durant les années 1452-1453.
http://janus153.over-blog.com/2015/04/l ... toire.html
Kuwae Eruption of the 1450s: Missing or Mythical Caldera?
https://www.wired.com/2012/05/kuwae-eru ... l-caldera/

CLIMAT ET VOLCANS : LE KUWAE

24 janvier 2014

Les scientifiques ont estimés à 6 l’indice d’explosivité (VEI) de cette éruption qui a probablement rejeté entre 32 et 39 km3 de magma, voire 60 km3 selon certains auteurs. Une quantité considérable de dioxyde de soufre a été propulsée dans la stratosphère. En moyenne, les glaces du Groenland ont conservés de cette éruption un dépôt de 45 kg de SO4/km2 et celles de l’Antarctique un dépôt estimé à 93 kg de SO4/km2. A titre comparatif, l’éruption du Tambora en 1815 aurait déposé 50 kg de SO4/km2 au Groenland et 59 kg de SO4/km2 en Antarctique. Le Kuwae détient sans doute le record volcanique de ces 700 dernières années au niveau de la quantité d’aérosols émis lors d’une seule éruption, avec des dégradations climatiques certaines, dont on trouve des témoignages en Chine et en Turquie.

En 1453 il y aurait eu environ 10000 personnes qui seraient mortes gelées dans les provinces chinoises. Au sud du fleuve du Yang Tsé Kiang, dans une région au climat habituellement semi tropical, il neigera pendant plus de 40 jours. La mer de Chine, quant à elle, charriera des blocs de glace jusqu’à 20 kilomètres du rivage.

.............
http://climatetvolcans.canalblog.com/ar ... 30103.html

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3357
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: Du role du volcanisme sur le climat

Message par matthieu25 » 17 juin 2017, 07:44

http://earthquaketrack.com/r/yellowston ... ing/recent
27 tremblements de Terre un jour. Peut être bientôt un super volcan en préparation.
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63911
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du role du volcanisme sur le climat

Message par energy_isere » 17 juin 2017, 14:28

matthieu25 a écrit :http://earthquaketrack.com/r/yellowston ... ing/recent
27 tremblements de Terre un jour. Peut être bientôt un super volcan en préparation.
Ca n' a pas l' air de les affoler plus que ça .......

http://idahostatejournal.com/outdoors/x ... e1a27.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63911
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du role du volcanisme sur le climat

Message par energy_isere » 28 janv. 2018, 21:05


Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63911
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du role du volcanisme sur le climat

Message par energy_isere » 20 févr. 2018, 19:49

Supervolcan Toba : son éruption, finalement, ne semble pas avoir causé de catastrophe

le 14/02/2018 futura-sciences

La dernière éruption du supervolcan Toba, il y a environ 73.000 ans, est accusée d'avoir provoqué un hiver volcanique dévastateur, qui aurait anéanti nos ancêtres. Or, en faisant parler des restes végétaux fossilisés dans les sédiments du lac Malawi, des chercheurs mettent à mal cette théorie catastrophiste.

Les impacts que la terrible éruption du supervolcan Toba a pu avoir à l'époque sur le climat et les espèces vivantes font encore débat. Pour apporter des éléments de réponse, des chercheurs de l'université d'Arizona ont étudié les sédiments du lac Malawi, dans l'est africain, en quête d'indices fossiles.

Les résultats de leur recherche, publiés dans le Journal of Human Evolution, indiquent que la végétation de basse altitude n'a pas vraiment été affectée par l'éruption. L'évènement n'aurait donc pas provoqué d'hiver volcanique et, par conséquent, les populations d'Afrique de l'Est, berceau de l'humanité, sont restées sauves.
.........
https://www.futura-sciences.com/planete ... phe-21610/

Peakoilbarrel
Kérogène
Kérogène
Messages : 59
Inscription : 03 févr. 2018, 16:14

Re: Du role du volcanisme sur le climat

Message par Peakoilbarrel » 24 févr. 2018, 22:36


Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63911
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du role du volcanisme sur le climat

Message par energy_isere » 10 févr. 2019, 20:47


L’impact climatique des volcans extra-tropicaux serait plus important qu’envisagé

par Damien Altendorf, rédacteur scientifique
8 février 2019

Les éruptions volcaniques explosives de grande ampleur ont un effet considérable sur le climat. Toutefois, les scientifiques ont généralement considéré que c’est lorsqu’elles surviennent dans les tropiques qu’elles ont l’impact le plus important. Cette assertion a récemment été remise en question dans une étude parue le 28 janvier dernier.
.......
Lire ici https://sciencepost.fr/2019/02/limpact- ... uenvisage/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63911
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du role du volcanisme sur le climat

Message par energy_isere » 22 sept. 2019, 13:12

Une éruption volcanique en Russie à l’origine de levers et couchers de soleil violets

Thomas Boisson 19 septembre 2019

Les éruptions volcaniques, lorsqu’elles sont suffisamment puissantes, peuvent altérer temporairement la composition atmosphérique en la surchargeant d’aérosols volcaniques. Ainsi, lorsque les rayons du Soleil pénètrent l’atmosphère terrestre, ces derniers interagissent avec les particules en suspension et peuvent donner lieu à divers phénomènes lumineux spectaculaires. C’est le cas de l’éruption du volcan Raikoke en Russie, qui a transformé les levers et couchers de soleil estivaux en spectacles lumineux violets.

Les chasseurs de lever et de coucher de soleil ont découvert quelque chose d’étrange cet été : dans les régions rurales du Colorado et dans le reste de l’hémisphère Nord, ces phénomènes lumineux avaient une teinte violette. Maintenant, des ballons météorologiques explorant la stratosphère ont tracé la mystérieuse lumière pourpre jusqu’à une éruption volcanique en Russie.


Le 22 juin, le volcan russe Raikoke a projeté des cendres et du gaz sulfurique à 17 km dans la stratosphère. Les éruptions aussi violentes sont rares — le dernier à avoir craché des gaz de façon aussi intense date de 1991, lorsque le mont Pinatubo aux Philippines est entré en éruption. Les chercheurs surveillant la stratosphère à l’aide de ballons à haute altitude ont rapidement découvert une couche de particules de soufre 20 fois plus épaisse que la normale.

La diffusion de la lumière par les aérosols volcaniques
C’est suffisant pour expliquer les levers et couchers de soleil mauves et pour les relier à l’éruption de Raikoke. Lorsque le Soleil se lève ou se couche, ses rayons frappent l’atmosphère de biais, forçant la lumière à se déplacer plus loin et à filtrer à travers davantage de particules appelées aérosols.

Ces aérosols, y compris les particules de soufre qui volent très haut, agissent comme des boules à facettes, diffusant la lumière dans toutes les directions. Si une éruption volcanique émet suffisamment de soufre dans la stratosphère, cette dispersion de la lumière peut provoquer un refroidissement temporaire de la planète entière en déviant davantage de lumière solaire dans l’espace.

L’éruption de Raikoke a été puissante, mais n’a pas relâché assez d’aérosols pour altérer de manière significative le climat de la Terre. Mais c’est le même effet de diffusion de la lumière qui est à l’origine des récents levers et couchers de Soleil violets. L’effet ne durera pas éternellement, peut-être un mois ou deux selon les chercheurs. Jusque-là, un ciel dégagé et une faible pollution atmosphérique augmenteront les chances de pouvoir admirer le spectacle.
https://trustmyscience.com/eruption-vol ... l-violets/

Ce volcan constitue une île dans l'archipel des Kouriles.

Image
Éruption de 2019

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Raikoke

La photo est prise depuis l'espace.

Image

Photo NASA
https://www.wetteronline.at/wetterticke ... 0624373764

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63911
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du role du volcanisme sur le climat

Message par energy_isere » 23 mai 2020, 00:19

Ah tiens, ce dernier 18 mai, c'était le 40 ieme anniversaire de l' explosion du Mt St Hélene le 18 mai 1980.

Sur FS : https://www.futura-sciences.com/planete ... ans-23788/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63911
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du role du volcanisme sur le climat

Message par energy_isere » 23 juin 2020, 08:05

L'éruption d'un volcan en Alaska a contribué à la chute de la République romaine

AFP•22/06/2020 à

L'assassinat de Jules César, en 44 avant notre ère, a déclenché une lutte de pouvoirs de près de deux décennies marquant le début de la transition entre la République romaine et l'Empire romain. Selon les historiens, cette période a été marquée par d'étranges observations dans le ciel, un climat particulièrement froid et de grandes famines. Selon une nouvelle étude, une éruption en Alaska pourrait en être la cause.
L'analyse de cendres volcaniques (tephra) emprisonnées dans des carottes de glace prélevées dans l'Arctique a permis à une équipe de scientifiques internationaux de faire le lien entre une météo extrême alors observée en Méditerranée et l'éruption du volcan Okmok, en Alaska, en 43 avant notre ère.

Leur étude a été publiée dans la revue PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences).

"Trouver la preuve qu'un volcan à l'autre bout du monde est entré en éruption et a effectivement contribué à (...) l'essor de l'Empire romain est fascinant", a déclaré l'auteur principale, Joe McConnell, du Desert Research Institute (DRI) de Reno, dans le Nevada.

"Cela montre à quel point le monde était interconnecté, même il y a 2.000 ans", a-t-il ajouté.

Le scientifique suisse Michael Sigl et lui ont commencé leurs recherches après la découverte l'an dernier d'une couche de cendres particulièrement bien conservée dans une carotte de glace.

De nouvelles analyses d'autres prélèvements ont alors été faits au Groenland et en Russie, dont certains avaient été réalisés dans les années 1990 et préservés dans des archives jusqu'à aujourd'hui.

Ils ont alors été capables d'identifier deux éruptions distinctes: l'une puissante mais brève en 45 avant J.C., et l'autre beaucoup plus longue et étendue, en 43 avant J.C., avec des retombées durant plus de deux années.

- Récoltes diminuées -
Une analyse géochimique a alors été réalisée sur des échantillons de glace datant de la seconde éruption, et s'est révélée parfaitement correspondre avec celle du volcan Okmok -- l'une des plus grosses éruptions depuis 2.500 ans.

"La correspondance (entre les prélèvements) ne pouvait pas être meilleure", a expliqué le volcanologue Gill Plunkett, de la Queen's University de Belfast.

L'équipe a également recueilli d'autres éléments de preuve dans le monde, allant d'archives météorologiques basées sur l'analyse des cercles des arbres en Scandinavie, à la formation de grottes dans le nord de la Chine.

Ces données ont été utilisées pour alimenter un modèle climatique, selon lequel les deux années suivant l'éruption ont été parmi les plus froides dans l'hémisphère nord ces dernières 2.500 années.

Selon ce modèle, les températures moyennes ont été de quelque 7 degrés en dessous des normales durant l'été et l'automne ayant suivi l'éruption, et les précipitations près de 400% plus élevées que la normale dans le sud de l'Europe durant l'automne.

"Dans la région méditerranéenne, ces conditions humides et extrêmement froides durant le printemps et l'automne, saisons très importantes pour l'agriculture, ont probablement réduit le rendement des récoltes et créé des problèmes d'approvisionnement, au moment des bouleversements politiques de cette période", a détaillé l'archéologue Andrew Wilson de l'université d'Oxford.

Ces événements ont également coïncidé avec l'incapacité du Nil à recouvrir les plaines cette année là, ce qui a découlé sur des maladies et des famines, a ajouté l'historien de l'université de Yale, Joe Manning.

L'éruption pourrait également expliquer les phénomènes atmosphériques étranges observés alors, comme des halos solaires, un soleil assombri, ou un phénomène optique faisant apparaître l'image de trois soleils dans le ciel.

Mais les auteurs précisent que beaucoup de ces observations ont été faites avant l'éruption dans l'Alaska, et pourraient être liées à une plus petit éruption de l'Etna en 44 avant J.C.

Selon Joe McConnell, si beaucoup de facteurs ont contribué à la chute de la République romaine, ainsi que du royaume ptolémaïque en Egypte --également précipité par l'avènement de l'Empire romain--, l'éruption en question a bien joué un grand rôle, et contribue à combler un manque de connaissance qui laissait jusqu'ici les historiens perplexes
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... de2136d535

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63911
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du role du volcanisme sur le climat

Message par energy_isere » 28 juin 2020, 00:12

Suite de ce post du 17 mai 2016 viewtopic.php?p=389821#p389821
Événement climatique de 535-536

Le refroidissement climatique observé au cours des deux années 535 et 536 dans l'hémisphère nord est l'événement climatique le plus important des deux derniers millénaires[1]. Bien qu'il n'ait été que de brève durée (environ deux ans), il s'est accompagné de bouleversements durables. Une cause possible en est un voile de poussière provoqué par une éruption volcanique sous les tropiques[2], possiblement attribuée au Krakatoa ou à l'Ilopango ; une autre, l'impact de débris d'objets sidéraux[3]. Parmi les multiples effets, des perturbations climatiques (baisse des températures moyennes d’été en Europe de 2,5° - « petit âge glaciaire de l’Antiquité tardive » - fortement corrélé à l’irruption de yersinia pestis[4]), des récoltes désastreuses et des famines dans le monde entier[2]. Des recherches récentes lient la déstabilisation des empires sassanide et byzantin à un refroidissement du climat mondial causé par plusieurs explosions volcaniques très importantes[5], qui toucha aussi l'Europe jusqu'au Groenland.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/%C3%89v ... de_535-536
Les éruptions du 6ème siècle // The sixth-century eruptions
https://www.google.com/amp/s/claudegran ... tions/amp/

Répondre