[Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par energy_isere » 31 juil. 2016, 17:25

Chevron dans le rouge au 2e trimestre, en raison de dépréciations d'actifs

29/07/2016 New York

La major pétrolière Chevron est tombée dans le rouge au deuxième trimestre, en raison de dépréciations d'actifs dans l'activité d'exploration et production énergétiques qui l'ont conduit à inscrire une charge de 2,8 milliards de dollars dans ses comptes.

La perte nette s'élève à 1,47 milliard de dollars contre un bénéfice net de 571 millions de dollars à la même période un an plus tôt, a indiqué vendredi le groupe californien qui aligne ainsi son troisième trimestre consécutif de pertes.
................
http://www.zonebourse.com/CHEVRON-CORPO ... -22780357/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par energy_isere » 12 févr. 2017, 13:04

Chevron passe dans le rouge en 2016, mais reste confiant pour 2017

27/01/2017 New York (awp/afp)

La major pétrolière Chevron est passée dans le rouge en 2016, accusant une perte nette de 497 millions de dollars, toujours affectée par de bas prix du baril de brut et du gaz naturel, a-t-elle annoncé vendredi.

Elle s'est dit confiante pour 2017 après avoir observé une stabilisation des prix en fin d'année, ce qui s'est traduit par un bénéfice net de 415 millions de dollars au quatrième trimestre.

Rapporté par action et ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice trimestriel est ressorti seulement à 22 cents, loin des 64 cents attendus en moyenne par les marchés financiers.

C'est aussi le cas pour l'année: le bénéfice par action ajusté 2016 est de 0,27 dollar, contre 1,38 dollar anticipé par les marchés.

A Wall Street, le titre était lourdement sanctionné: il perdait 2,61% à 113,51 dollars vers 13H50 dans les échanges de pré-séance.

Le chiffre d'affaires a en outre fondu à 114,47 milliards de dollars sur l'année, en chute de 17,3%, mais remonte de 7,7% à 31,5 milliards au quatrième trimestre.

La production du groupe a atteint sur l'année 2,59 millions de barils par jour (mbj), en baisse de 1% sur un an. Elle était de 2,67 millions de mbj au quatrième trimestre, inchangée sur un an.

"Nos résultats reflètent de bas prix du pétrole et du gaz durant l'année écoulée", a tenté d'expliquer le PDG John Watson, cité dans le communiqué, ajoutant que Chevron y avait répondu en réduisant ses investissements et ses dépenses opérationnelles à hauteur de 14 milliards de dollars.

Chevron est plus sensible aux fluctuations des cours de l'or noir que son rival ExxonMobil parce que 67% de sa production est constituée de pétrole.

Le groupe californien entend poursuivre sa cure d'austérité en 2017 et mise aussi sur une stabilisation des prix et une hausse de sa production pour accroître ses revenus.

"Cette confiance nous a permis d'augmenter le dividende annuel 2016 pour la 29e année consécutive", se réjouit John Watson.

Chevron vendait le baril de pétrole à 40 dollars au quatrième trimestre à ses clients aux Etats-Unis, contre 35 dollars à la même période en 2015. A l'international, le tarif était de 44 dollars le baril, contre 39 dollars un an plus tôt.

L'entreprise prévoit 19,8 milliards de dollars d'investissements pour 2017, en baisse de 11,6% sur un an.
http://www.zonebourse.com/CHEVRON-CORPO ... -23766836/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par energy_isere » 28 avr. 2017, 16:30

Chevron dépasse le consensus au 1e trimestre en réduisant ses coûts

Reuters le 28/04/2017 HOUSTON

Le pétrolier et gazier américain Chevron a publié vendredi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes grâce à une hausse des cours du brut, une baisse de ses coûts et des cessions d'actifs.


Comme nombre de ses pairs, Chevron a bénéficié d'un rebond des prix du pétrole en hausse de plus de 50% depuis le début de 2015. La division pétrolière et gazière de l'entreprise a renoué avec le bénéfice et le bénéfice dans la division de raffinage a bondi.

Les cessions d'actifs ont également dopé le résultat, notamment en Indonésie.

Le bénéfice net au premier trimestre s'est établi à 2,68 milliards de dollars, soit 1,41 dollar par action, après une perte de 725 millions de dollars, soit 39 cents par action, il y a un an.

Hors éléments exceptionnels, le BPA ressort à 1,23 dollar, alors que les analystes attendaient en moyenne 0,86 dollar par action, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

La production a augmenté de 0,4% à 2,67 millions de barils d'équivalent pétrole par jour, en partie grâce à une hausse des extractions dans le Bassin permien aux Etats-Unis.

Le directeur général John Watson a dit à Reuters ce mois-ci que ce bassin était vital pour la croissance de la société.

L'action avance de 2,2% à 107,80 dollars dans les transactions en avant-Bourse à Wall Street.
http://www.boursorama.com/actualites/ch ... e4571c88bd

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par energy_isere » 28 juil. 2017, 19:38

Chevron renoue avec le bénéfice au deuxième trimestre

Publié le 28/07/2017 Infos Reuters

Chevron a renoué avec le bénéfice au deuxième trimestre grâce essentiellement à une renaissance de la production pétrolière et gazière dans un contexte de hausse des prix et de baisse des coûts.

Les projets que le pétrolier américain a monté des années durant commencent à se concrétiser et lui ont permis de passer du stade de la dépense en infrastructures à celui de la commercialisation, lequel a bien profité de la remontée des cours de l'or noir.

"Nous réalisons plus de production avec moins de dépenses en biens d'équipement et de dépenses opérationnelles", a dit le directeur général John Watson dans un communiqué.

Le bénéfice net ressort à 1,45 milliard de dollars (1,24 milliard d'euros), soit 77 cents par action, contre une perte nette de 1,47 milliard (78 cents par action) un an auparavant.

Hors exceptionnels, le bénéfice par action est de 91 cents, dépassant le consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui le donnait à 87 cents.

La production a augmenté de 10% à 2,89 millions de barils d'équivalent pétrole par jour.

Le chiffre d'affaires du groupe de San Ramon (Californie) a atteint 33 milliards de dollars, dépassant là encore le consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui le donnait à 32,09 milliards.
http://www.usinenouvelle.com/article/ch ... re.N571703

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par energy_isere » 03 févr. 2018, 14:39

Chevron multiplie son bénéfice par plus de sept

REUTERS LE 02/02/18 HOUSTON,

Chevron a multiplié par plus de sept son bénéfice trimestriel en profitant de la hausse des cours du pétrole et de la baisse de ses coûts.

La compagnie pétrolière américaine a réalisé au quatrième trimestre un bénéfice net de 3,1 milliards de dollars (2,5 milliards d'euros), soit 1,64 dollar par action, contre 415 millions de dollars (BPA 22 cents) un an plus tôt.

Chevron a comptabilisé un produit de deux milliards de dollars en raison de la réforme fiscale adoptée en décembre aux Etats-Unis.

Sa production a augmenté de 3% à 2,7 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Chevron a changé de PDG jeudi, Mike Wirth ayant remplacé John Watson.
https://investir.lesechos.fr/actions/ac ... 738866.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par energy_isere » 28 avr. 2018, 13:40

Chevron améliore ses bénéfices et augmente sa production au 1er trimestre

AFP parue le 27 avr. 2018

La compagnie pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi une amélioration de ses résultats trimestriels, en raison du rebond des prix du brut, et est parvenue à augmenter nettement sa production d'hydrocarbures.

Le bénéfice net s'est envolé de 35,6%, à 3,64 milliards de dollars lors des trois premiers mois, ce qui s'est traduit par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 1,90 dollar contre 1,48 dollar attendu en moyenne par les analystes.

Le chiffre d'affaires a progressé de 13% à 37,76 milliards de dollars, mais il est inférieur aux 40,76 milliards anticipés par les analystes financiers. "Nous avons bénéficié de l'augmentation de la production et des prix élevés" du brut; c'est ainsi que le PDG Michael Wirth, cité dans le communiqué, a justifié la hausse des profits.

La production d'hydrocarbures a augmenté de 6,34% à 2,85 millions de barils équivalent pétrole par jour, principalement grâce aux réserves de schiste dans le bassin permien dans le golfe du Mexique aux Etats-Unis.

La major pétrolière s'est félicitée de bonnes performances dans l'amont (upstream), c'est-à-dire la production et l'exploration, dont les profits ont bondi de 121%. Mais l'aval (downstream), en particulier le raffinage, a vu ses bénéfices plonger de 21,4% parce que la hausse des cours du brut renchérit les coûts de production.

Chevron, qui est plus sensible à la fluctuation des cours du brut que son rival ExxonMobil, a profité à plein de l'ascension des prix à leur plus haut depuis trois ans au premier trimestre après déjà une année 2017 favorable.

Les prix du brut évoluaient à fin mars entre 65 et 70 dollars, soit 10 à 15 dollars de plus qu'à la même période de 2017, tirés vers le haut par les efforts de l'Opep et de ses partenaires pour réduire la production, le dollar faible et les incertitudes géopolitiques.

A Wall Street, le titre gagnait 1,63% à 126,25 dollars vers 13H15 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance, alors que l'action d'ExxonMobil, qui a annoncé un peu plus tôt des résultats en demi-teinte, reculait de 2,24% à 79,04 dollars.

Chevron s'est félicité vendredi d'avoir augmenté ses flux de trésorerie disponible, à 5 milliards de dollars contre 3,8 milliards au premier trimestre 2017, principalement grâce à des cessions d'actifs. La major pétrolière a notamment cédé sa participation dans un puit en Californie et est en passe de vendre ses actifs dans le raffinage et le marketing en Afrique du sud.

La trésorerie disponible est un indicateur permettant de mesurer la capacité d'une entreprise à choyer ses actionnaires via des dividendes et des programmes de rachats d'actions.
https://www.connaissancedesenergies.org ... -1t-180427

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par energy_isere » 27 juil. 2018, 18:46

Chevron : résultats en hausse

Boursier.com 27 juillet 2018

Chevron annonce ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 3,41 Mds$ (1,78$ par action), contre 1,45 Md$ (0,77$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 42,2 Mds$, contre 34,5 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,09$, pour des revenus de 45 Mds$.
https://www.boursier.com/actions/actual ... 71893.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par energy_isere » 02 nov. 2018, 14:52


Chevron: bénéfice trimestriel plus que doublé mais revenus décevants


AFP le 02 nov. 2018

La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats trimestriels contrastés, marqués par une flambée de son bénéfice sur fond de rebond des prix du brut et le plus haut niveau jamais atteint par sa production d'hydrocarbures.

Le groupe californien a dégagé un bénéfice trimestriel de 4,1 milliards de dollars au troisième trimestre, plus que doublé comparé à la même période un an plus tôt.

Chevron a indiqué que ce profit important avait été quelque peu gonflé par la cession d'une raffinerie en Afrique qui lui a rapporté 350 millions de dollars.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action, référence des investisseurs nord-américains, est de 2,11 dollars, soit cinq cents de plus que ce qu'espéraient les analystes financiers.

Si le chiffre d'affaires a bondi de 21,5% sur un an à 43,4 milliards de dollars, il est en dessous des 46,67 milliards qui étaient anticipés.

A Wall Street, le titre gagnait près de 2% dans les échanges électroniques de pré-séance, les investisseurs saluant principalement les profits importants du groupe qui sont alimentés par le rebond du prix du pétrole.

"Nos solides résultats financiers reflètent une hausse de la production et des prix du brut à laquelle s'ajoute le fait qu'on reste focalisés sur des gains de productivité et d'efficacité", a commenté le PDG Michael Wirth, cité dans le communiqué.

Le baril de Brent a dépassé en fin de troisième trimestre le seuil des 80 dollars pour évoluer au plus haut depuis 2014, alors que les cours n'étaient qu'à 50 dollars un an plus tôt.

Les prix se sont envolés sur fond de tensions géopolitiques et surtout après le rétablissement des sanctions américaines contre l'Iran, faisant craindre un recul de l'offre, laquelle est déjà sous pression en raison des limites de production imposées par l'Opep et ses partenaires, dont la Russie, depuis début 2017.

La production d'hydrocarbures a augmenté de 8,8% à 2,96 millions de barils équivalent pétrole par jour, principalement grâce à des gisements en Australie, dans le Nouveau-Mexique aux Etats-Unis et aux réserves de schiste dans le bassin permien (Texas). Chevron a tenu à souligner que c'est "le plus haut niveau trimestriel" jamais atteint.
https://www.connaissancedesenergies.org ... nts-181102

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par energy_isere » 14 déc. 2018, 08:11

Chevron dévoile sa politique d'investissements 2019.
Ils vont investir gros sur le gisement de Tengiz au Kazakhstan, 4.3 milliards de dollars.
Et poursuite du développent des Oil shales aux US

Chevron Bets Big On Supergiant Oil Field

By Tsvetana Paraskova - Dec 12, 2018

Chevron announced last week its capital and exploratory budget for 2019, which sees the first annual increase in spending since the 2014 oil price crash.

While most of the investment is geared toward short-cycle projects that could start bringing in cash flows within two years, the U.S. supermajor continues to channel a significant portion of its upstream investment into a major capital-intensive project to boost the production of a supergiant oil field in western Kazakhstan.

Chevron will invest US$4.3 billion in 2019 in the Future Growth Project at the Tengiz field which lies deep beneath the western Kazakhstan steppe—the deepest producing supergiant oil field and the largest single-trap producing reservoir in existence. The investment in boosting production at the giant oil field will take most of Chevron’s US$5.1 billion upstream program for major capital projects in 2019. For this year, Chevron had allocated US$3.7 billion to the Tengiz field expansion project.

The Kazakhstan field expansion and the U.S. shale patch are the two pillars of Chevron’s capital spending for next year—growing shorter-cycle shale production and continuing investments in a supergiant oil field that is expected to pump oil for decades.

For 2019, Chevron has earmarked US$3.6 billion for expanding its production in the Permian and another US$1.6 billion will be invested in other shale plays in the United States. That makes a total of US$5.2 billion for U.S. shale, which is substantially higher than this year’s shale budget of US$4.3 billion.
Related: Will China Turn Its Back On U.S. LNG?

“Our 2019 budget supports a robust portfolio of upstream and downstream investments, highlighted by our world-class Permian Basin position, additional shale and tight development in other basins and our major capital project at TCO in Kazakhstan,” Chevron chairman and CEO Michael K. Wirth said, commenting on next year’s budget.

Chevron holds 50 percent in the operator of the Tengiz field, Tengizchevroil (TCO), in which the other shareholders are Kazakhstan’s state-held energy firm KazMunayGas with 20 percent, ExxonMobil Kazakhstan with 25 percent, and LukArco with 5 percent.

The so-called Future Growth and Wellhead Pressure Management Project (FGP-WPMP) is planned to increase crude oil production at Tengiz by about 260,000 bpd, and was estimated to cost US$36.8 billion when Chevron approved the expansion project back in 2016.

The FGP-WPMP, with first oil planned for 2022, is expected to boost the Tengiz crude oil production capacity by about 260,000 bpd, and the field’s total production will increase to around 1 million barrels of oil-equivalent per day, Chevron says.

Tengiz and Kazakhstan operations continue to be a priority for Chevron, while the U.S. major is considering selling its interests in the oil industry of another former Soviet republic—Azerbaijan, as it is re-aligning its global operations to its new priorities after the downturn.
Related: The Solar Tech Flying Under The Radar

Chevron is looking to sell its 9.6-percent stake in the giant Azeri oil field Azeri-Chirag-Gunashli (ACG) in the Caspian Sea and its 8.9-percent interest in the BTC pipeline, which carries oil from the ACG field and condensate from Shah Deniz across Azerbaijan, Georgia, and Turkey.

Chevron is currently reviewing its global asset portfolio and has “decided to initiate the process of marketing, with a view to a potential sale, of our Chevron affiliate interests in the Azeri Chirag and Deep Water Gunashli (ACG) project and the Baku-Tbilisi-Ceyhan (BTC) Pipeline,” the company said in a statement to Reuters last week.

The U.S. oil and gas major is not breaking from the Big Oil pack when it comes to re-aligning priorities for the next few years—betting big on shorter-term cash-flow generators like the U.S. shale patch and high-grading the global portfolio to boost production at major oil assets for decades to come.

By Tsvetana Paraskova for Oilprice.com
https://oilprice.com/Energy/Crude-Oil/C ... Field.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par energy_isere » 31 déc. 2018, 11:57

Chevron établit un contrat de 830 millions de dollars avec Transocean pour une plate-forme de forage en mer ultra profond, assorti d'un programme de 5 ans de forages.
Transocean Lands $830MM Rig Contract with Chevron

by Valerie Jones|Rigzone Staff|Friday, December 28, 2018

Transocean has signed a rig design and construction management contract and a five-year drilling contract with Chevron.

Offshore drilling contractor Transocean Ltd. has landed a contract with Chevron worth $830 million, the company announced Friday.

Transocean signed a rig design and construction management contract, as well as a five-year drilling contract for one of its ultra-deepwater drillships currently under construction at the Jurong shipyard in Singapore.

The rig, which will be the first ultra-deepwater floater rated for 20,000 psi operations, will begin operations in the Gulf of Mexico in the second half of 2021.
......
https://www.rigzone.com/news/transocean ... 6-article/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par energy_isere » 02 févr. 2019, 01:33

Chevron: résultats mitigés au 4e trimestre 2018 malgré un gros bénéfice

AFP le 01 févr. 2019

La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats contrastés au quatrième trimestre, marqués par une flambée de son bénéfice net en dépit de la volatilité des cours du brut. Le groupe californien a mis en avant une hausse de 7% de sa production d'hydrocarbures, ressortie à 2,93 millions de barils de pétrole par jour au 31 décembre, un "record" pour un quatrième trimestre, a-t-il précisé.

Le résultat net trimestriel a bondi de 19,9%, à 3,73 milliards de dollars, ce qui s'est traduit par un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du Nord, de 1,95 dollar, contre 1,87 dollar attendu en moyenne par les analystes. Le chiffre d'affaires de 42,35 milliards de dollars, en hausse de 12,6% sur un an, est en revanche inférieur aux 46,13 milliards anticipés.

Après avoir monté pendant une grande partie de l'année, les prix de l'or noir ont décroché brutalement pour tomber à 50 dollars vers Noël, emportés par les doutes sur la capacité des pays producteurs à les faire remonter et rattrapés par les inquiétudes sur la demande dans un contexte de ralentissement économique mondial. Mais la hausse des prix du gaz naturel liquéfié (GNL) a quelque peu limité les déconvenues de l'or noir.

À Wall Street, le titre gagnait près de 2% dans les échanges électroniques de pré-séance, les investisseurs semblant se concentrer sur la production.

Les marchés s'inquiètent de la santé de l'activité d'exploration pétrolière face à la baisse des investissements des majors pétrolières et au renforcement des politiques publiques environnementales. "Nous prévoyons une augmentation continue de 4 à 7% de notre production en 2019", a déclaré le PDG, Michael Wirth, cité dans le communiqué, qui a annoncé récemment qu'il allait consacrer 20 milliards de dollars dans l'activité d'exploration pétrolière et gazière cette année.

Chevron compte notamment sur des gisements de pétrole au Kazakstan et au Nouveau Mexique (Etats-Unis), de GNL en Australie et aux réserves de schiste dans le bassin permien (Texas). Il espère également se reposer sur la production du gisement "Big Foot", dont il vient de démarrer la production dans le Golfe du Mexique, et sur la raffinerie de Pasadena (Houston, Texas), désormais sous son contrôle après le rachat cette semaine, pour 350 millions de dollars, de la participation du brésilien Petrobras. Sur l'ensemble de l'année 2018, le groupe pétrolier a gagné 14,8 milliards de dollars, en hausse de 61,2%, malgré une charge de 1,59 milliard.

Le chiffre d'affaires a, pour sa part, augmenté de 17,4%, à 166,3 milliards de dollars.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ice-190201

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1189
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par tita » 12 avr. 2019, 12:27

Chevron annonce son intention d'acquérir la compagnie "Anadarko" pour 33 milliards de dollars!
https://www.cnbc.com/2019/04/12/chevron ... -deal.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par energy_isere » 12 avr. 2019, 21:29

En Français.
Chevron acquiert Anadarko pour 33 milliards de dollars

Myrtille Delamarche Usine Nouvelle le 12/04/2019

Mega fusion dans le pétrole. La compagnie pétrolière américaine Chevron a annoncé le 12 avril l’acquisition de sa concurrente Anadarko pour un montant total de 33 milliards de dollars. Chevron se renforce ainsi dans le pétrole de schiste et le gaz naturel liquéfié.

Renforcée par ses bons résultats 2018 (14,8 milliards de dollars de chiffre d'affaires, contre 9,2 milliards en 2017), la major pétrolière américaine Chevron a annoncé, le 12 avril, l'acquisition d'Anadarko pour un montant de 33 milliards de dollars. Les synergies entre les deux groupes sont évaluées à 2 milliards de dollars.

Les actionnaires d’Anadarko recevront 0,3869 action Chevron et 16,25 dollars par action, soit une valeur totale de 65 dollars par part. Sur la base du cours de clôture de l’action Chevron le 11 avril, la transaction se ferait à 75% en actions et à 25% en cash (8 milliards de dollars). Chevron reprendra également une dette nette de 15 milliards.

Menaces sur les actifs gaziers au Mozambique

Les actifs d’Anadarko (dont 1,47 milliard de barils équivalent pétrole de réserves) viendront renforcer Chevron dans l’amont (exploration-production de pétrole et de gaz), tant dans les schistes du bassin Permien aux Etats-Unis qu’en eaux profondes dans le golfe du Mexique.

Dans le GNL, Chevron met aussi la main sur un gisement de gaz de classe mondiale au Mozambique (le bloc 1 dans le bassin offshore de la Rovuma) et sur l'usine de liquéfaction d'Anadarko, un met de choix en cette ère de croissance de la demande de gaz naturel liquéfié. Chevron devra néanmoins en gérer les aléas, tant financiers que sécuritaires (le site a été attaqué fin février) et judiciaires. Une demande d'annulation des concessions accordées à Anadarko a été déposée en décembre par des avocats mozambicains, qui arguent du retard pris dans le développement du projet.

Recentrage sur les actifs les plus rentables

Chevron va profiter de cette opportunité pour assainir son portefeuille, en ne conservant que les actifs les plus rentables. La compagnie pétrolière prévoit des cessions d’actifs à hauteur de 15 à 20 milliards de dollars entre 2020 et 2022.
https://www.usinenouvelle.com/article/c ... rs.N830750

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par energy_isere » 24 avr. 2019, 15:34

Coup de théâtre, Occidental surenchérit sur l' offre de Chevron qui voulait acheter Anadarko !
Occidental offre 57 milliards de dollars pour Anadarko, surenchérit sur Chevron

REUTERS•24/04/2019

Occidental Petroleum, compagnie pétrolière américaine spécialisée dans le schiste, a annoncé mercredi son intention de racheter sa concurrente Anadarko Petroleum pour 57 milliards de dollars (50,9 milliards d'euros), mettant ainsi sur la table sept milliards de dollars de plus que Chevron.

Les deux propositions - celle de Chevron remonte au 12 avril - sont toutes deux en numéraire et en actions et comprennent la reprise de la dette d'Anadarko, dont le titre bondit de plus de 9% dans des échanges d'avant-Bourse.

L'offre de 76 dollars par action d'Anadarko (38 dollars en numéraire et 0,6094 titre Occidental pour chaque action Anadarko) représente une prime de 19% par rapport au cours de clôture d'Anadarko de mardi et une prime de 62% par rapport au cours de clôture du 11 avril, la veille de l'annonce de la proposition de Chevron.

Le titre Occidental perdait 4,5% en avant-Bourse et l'action Chevron 0,5%.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... bf0fba9913

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Message par energy_isere » 26 avr. 2019, 22:36

La major américaine Chevron affectée au 1er trimestre par les prix bas du pétrole

AFP parue le 26 avr. 2019

La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats en demi-teinte au premier trimestre, invoquant des prix bas du brut et des pressions sur les marges pour ses raffineries.

Le groupe californien a tenu à mettre en avant la hausse de 6,7% de sa production d'hydrocarbures, ressortie à 3,04 millions de barils de pétrole par jour au 31 mars, grâce aux gisements du bassin permien (Texas) et de gaz naturel liquéfié (GNL) en Australie.

Le bénéfice net trimestriel a certes plongé de 27,1%, à 2,65 milliards de dollars, mais ceci s'est traduit par un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du Nord, de 1,39 dollar, supérieur au 1,30 dollar attendu en moyenne par les analystes. Le chiffre d'affaires de 35,2 milliards de dollars, en baisse de 7% sur un an, est en revanche inférieur aux 38,42 milliards anticipés. "Les résultats du premier trimestre ont décliné, principalement à cause de faibles prix du pétrole et des marges faibles dans l'aval et la chimie", a commenté Michael Wirth, le PDG, cité dans le communiqué.

Les prix de l'or noir ont évolué aux alentours de 55 dollars au premier trimestre, soit près de 8 dollars de moins qu'à la même période en 2018. Les marges dans les raffineries pâtissent, elles, des coûts de maintenance élevés: le bénéfice opérationnel de "l'aval" (raffineries) a ainsi fondu de 65,4% en un an.

Chevron n'a en revanche pas dit vendredi s'il comptait surenchérir pour l'emporter dans la bataille pour le contrôle de son compatriote Anadarko, spécialiste de gaz naturel devenu une des ressources les plus prisées par les majors au moment où la lutte contre le changement climatique a rendu les énergies fossiles indésirables.

Début avril, Chevron avait trouvé un accord avec Anadarko pour l'acquérir pour 33 milliards de dollars mais lundi Occidental Petroleum a fait une contre-offre non sollicitée estimée à 38 milliards, dette non comprise pour les deux.

"Nous sommes persuadés que cette transaction va dégager de la valeur pour les actionnaires", a simplement déclaré M. Wirth, qui va sans doute être pressé de questions par les analystes financiers lors de la conférence téléphonique de présentation des résultats prévue à la mi-journée.

La bataille pour Anadarko traduit la volonté des géants américains d'investir massivement dans le nouvel eldorado du secteur: la région du bassin permien, qui s'étend de l'ouest du Texas au sud-est du Nouveau Mexique.

Cette zone abrite les principales réserves américaines et est devenue officiellement il y a quelques semaines le champ le plus prolifique au monde devant le bassin saoudien Ghawar avec des extractions de 4,1 millions de barils par jour (Mb/j) en mars d'après l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).
https://www.connaissancedesenergies.org ... ole-190426

Répondre