Ethiopie

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63911
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 20 juin 2020, 11:48

GERD : les négociations entre les trois parties reprennent à quelques semaines du début du remplissage

Agence Ecofin 15 juin 2020

Les négociations entre l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan autour du remplissage du barrage de la Grande Renaissance reprennent cette semaine. L’Egypte espère parvenir à un accord afin que le remplissage prévu pour démarrer dans quelques semaines ne mette pas en péril son approvisionnement en eau.

L’Ethiopie, l’Egypte et le Soudan reprennent les négociations sur le barrage de la Grande Renaissance (GERD) au cours de cette semaine afin de parvenir à un consensus sur les modalités de remplissage de l’infrastructure. Les négociations qui ont été arrêtées il y a plusieurs mois, reprendront par vidéoconférence alors que l’Ethiopie prévoit de lancer le remplissage du réservoir dans quelques semaines.

L’Egypte pour sa part estime que le rythme prévu est trop rapide et risque d’entraîner une réduction significative de la réserve d’eau disponible dans le fleuve. Les parties doivent également mettre en place des mécanismes de gestion des périodes de sécheresse ou encore des éventuels différends qui pourraient survenir lors de l’exploitation de l’infrastructure.

En attendant, les deux pays multiplient les commentaires sur le dossier, affirmant leur détermination à défendre leur droit. Pour l’Egypte celui de disposer de la majorité des eaux du fleuve en vertu d’un accord colonial bipartite avec la Grande-Bretagne, et pour l’Ethiopie, celui de disposer de cette ressource hydrique qui traverse son territoire. Si l’Egypte dépend entièrement du Nil pour satisfaire ses besoins en eau douce, l’Ethiopie pourrait alimenter en énergie électrique 100 millions de personnes grâce à son barrage de 6 450 MW construit à plus de 4 milliards $ sur fonds propres et achevé à plus de 70 %.

Les dernières négociations, boudées par l’Ethiopie, avaient été menées avec le soutien des Etats-Unis et de la Banque mondiale, exacerbant les tensions entre les deux pays. Le ministre des Affaires étrangères égyptien avait alors affirmé que le pays utiliserait tous les moyens disponibles pour défendre les intérêts de son peuple. Ce à quoi le numéro 2 de l’armée éthiopienne a répondu que son pays se défendra fermement et ne négociera pas sa souveraineté. Le pays a par ailleurs déployé une partie de son armée autour du barrage.

En attendant, la communauté internationale de plus en plus alarmée par la situation, redouble les appels à la négociation et au consensus entre les deux pays.
https://www.agenceecofin.com/hydroelect ... emplissage

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63911
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 27 juin 2020, 09:32

Barrage sur le Nil : l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan s’accordent pour reporter la mise en eau
La tension était montée récemment entre les trois pays alors que l’Ethiopie avait annoncé son intention de procéder au remplissage du réservoir du grand barrage de la Renaissance.

Le Monde avec AFP 27 juin 2020
https://www.lemonde.fr/afrique/article/ ... _3212.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63911
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 27 juin 2020, 10:06

Ethiopie : la Danske Bank du Danemark alloue 117,3 millions € à la centrale éolienne d’Assela (100 MW)

Agence Ecofin. 26 juin 2020

En Ethiopie, le projet de construction de la centrale éolienne d’Assela a obtenu un prêt de 117,3 millions € auprès de la première banque danoise, la Danske Bank. Les fonds serviront à la construction, par Siemens Gamesa, de cette centrale de 100 MW près de la ville d’Itaya.

La Danske Bank du Danemark vient d’allouer un prêt de 117,3 millions € à l’Ethiopie pour le financement du secteur électrique. Les fonds iront au profit de la construction de la centrale éolienne d’Assela. L’infrastructure a une capacité de 100 MW et est implantée à 150 km environ de la capitale Addis-Abeba près de la ville d’Itaya dans l’Etat d’Oromia.

La centrale est développée par l’Ethiopian Electric Power (EEP), la compagnie électrique nationale qui a signé un contrat d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction avec Siemens Gamesa Renewable Energy. Selon les dispositions de l’accord, la filiale danoise de Siemens Gamesa contrôlera 60 % du développement du projet et les 40 % restants seront assurés par la maison mère de la compagnie établie en Espagne. La production de la centrale éolienne d’Assela sera acheminée vers le réseau électrique national, par le biais d’une sous-station d’une valeur de 10 millions $ construite avec l’appui de la Banque africaine de développement (BAD).

Cette somme de 117,3 millions € n’est qu’une partie du financement promis par la banque danoise au projet. Le solde qui s’élève à 28,7 millions €, sera fourni sous forme de subventions par la Danida Business Fund (DBF).
https://www.agenceecofin.com/eolien/260 ... ela-100-mw

Répondre