Jordanie

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Jordanie

Message par energy_isere » 04 févr. 2019, 23:48

La Jordanie va têter le petrole Irakien :

L'acheminement de pétrole reprend à la frontière entre Irak et Jordanie

AFP le 02 févr. 2019

Des camions ont repris samedi l'acheminement de pétrole irakien vers la Jordanie via un poste-frontière où les dirigeants des deux pays ont annoncé la construction d'une zone franche industrielle commune et des mesures pour augmenter leurs échanges commerciaux.

Les Premiers ministres irakien Adel Abdel Mahdi et jordanien Omar al-Razzaz se sont retrouvés avec plusieurs ministres au poste-frontière de Treibil - al-Karameh côté jordanien - rouvert fin août 2017. L'unique point de passage entre les deux pays était resté fermé trois ans à cause du groupe État islamique (EI), vaincu fin 2017 en Irak selon Bagdad.

Samedi, les deux pays ont convenu que l'Irak allait "fournir chaque jour 10 000 barils de pétrole de Kirkouk" par camion à la Jordanie, a indiqué l'agence jordanienne Petra. Le prix du baril - actuellement autour de 60 dollars - pratiqué pour ces échanges n'a pas été communiqué. Petra précise toutefois que des frais, notamment de transport, seront pris en compte. La possibilité d'accorder des réductions sur les prix à la Jordanie avait mis en ébullition les réseaux sociaux irakiens.

La priorité pour Amman est de satisfaire ses besoins en hydrocarbures importés grâce à un projet d'oléoduc qui reliera Bassora, à la pointe sud de l'Irak, à son port d'Aqaba. Les deux pays ont indiqué samedi avoir entamé des études pour sa construction.

Mi-janvier, le roi Abdallah II de Jordanie avait effectué sa deuxième visite en plus de dix ans à Bagdad, après plusieurs rencontres entre hauts responsables dans les deux capitales. Tous ont évoqué la question de l'électricité, qui fait l'objet de pénuries chroniques en Irak depuis des années.

Pour obtenir de Washington une exemption temporaire de son dernier train de sanctions contre l'Iran, Bagdad a annoncé vouloir acheter son électricité à la Jordanie, à la Turquie et au Koweït. Amman et Bagdad se sont mis samedi d'accord pour lancer les opérations de raccordement sous trois mois afin que "la Jordanie exporte de l'électricité vers l'Irak d'ici moins de deux ans", selon Petra.

Depuis samedi également, 393 produits jordaniens sont exempts de taxes en Irak. Les deux pays s'attellent par ailleurs à ouvrir une zone industrielle commune. L'Irak est bordé par la Jordanie et la Syrie en guerre à l'ouest, la Turquie au nord, l'Iran à l'est et l'Arabie saoudite au sud ainsi que le Koweït. La frontière avec l'Iran, deuxième fournisseur commercial de l'Irak, est l'une des principales portes d'entrée des importations par voie terrestre. Au sud, Bagdad et Riyad disent vouloir rouvrir prochainement leur principal poste-frontière, Arar, fermé depuis 28 ans.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ere-190202

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Jordanie

Message par energy_isere » 02 juil. 2019, 19:56

Pétrole/Gaz: un groupe britannique va explorer en Jordanie

AFP parue le 02 juill. 2019

Le groupe britannique Southern Procurement Services a remporté une offre pour l'exploration de gaz et de pétrole en Jordanie, qui importe plus de 90 de ses besoins énergétiques, ont annoncé les autorités.

La ministre de l'Energie, Hala Zawati, citée par l'agence officielle Petra, a indique que le Southern Procurement Services avait remporté l'appel d'offres pour la prospection de gaz et de pétrole dans les régions Al-Azraq (nord-est) et Al-Sarhan (nord).

Le groupe britannique et le ministère jordanien vont "entamer prochainement les discussions sur les modalites de cet accord avant qu'il ne soit ratifié par le gouvernement" a dit la ministre sans autres précisions.

Les autorites ont oeuvré ces dernières années à adopter des mesures d'incitation pour encourager les compagnies étrangères à investir dans des opérations de prospection pétrolière dans le royaume, en leur proposant des accords de partage de production.

Le royaume, qui importe actuellement 98% de ses besoins énergétiques notamment de l'Arabie saoudite voisine, consomme 134.000 barils de pétrole par jour (b/j).
https://www.connaissancedesenergies.org ... nie-190702

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Jordanie

Message par energy_isere » 04 sept. 2019, 22:11

Jordanie: première livraison de pétrole irakien depuis cinq ans

AFP parue le 04 sept. 2019

La Jordanie a reçu mercredi une première livraison de pétrole irakien, dont l'acheminement avait été interrompu après que le groupe Etat islamique (EI) eut conquis de larges territoires de l'Irak en 2014, a annoncé la ministre jordanienne de l'Energie.

Les deux pays avaient conclu en février dernier un accord d'entente en vertu duquel l'Irak fournirait chaque jour 10.000 barils de pétrole par camion au royaume jordanien.

"Nous avons reçu ce jour la première livraison de pétrole irakien", s'est félicitée devant la presse la ministre jordanienne de l'Energie Hala Zawati, estimant que ces échanges allaient permettre un nouvel essor du transport terrestre entre les deux pays.

Le pétrole irakien a été acheminé via le poste-frontière de Treibil --al-Karameh côté jordanien-- qui a été rouvert fin août 2017.

Cet unique point de passage entre les deux pays était resté fermé trois ans à cause des attaques de l'EI, vaincu fin 2017 en Irak.

Les livraisons irakiennes constituent 7% des besoins du royaume jordanien, dépourvu de ressources naturelles.

Sous Saddam Hussein renversé lors de l'invasion américaine de l'Irak en 2003, la Jordanie, qui importait 98% de ses besoins énergétiques, recevait du pétrole irakien à des prix préférentiels.

La ministre jordanienne a par ailleurs indiqué qu'un projet d'oléoduc devant relier Bassora, à la pointe sud de l'Irak, au port jordanien d'Aqaba et un autre sur la vente d'électricité jordanienne à l'Irak, étaient en cours de réalisation.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ans-190904

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Jordanie

Message par energy_isere » 20 oct. 2019, 10:06

Inauguration d'un parc éolien de 89 MW.
Jordan’s Fujeij wind energy project inaugurated

October 16, 2019 evwind

Deputising for Prime Minister Omar Razzaz, Energy Minister Hala Zawati on Tuesday inaugurated the Fujeij Project for wind energy with a capacity of 89 megawatts.

The wind farm can produce 24 per cent of the compound wind power connected to the national power grid.

The total cost is $180 million, financed by the Korea Electric Power Corporation (KEPCO), which also implemented the scheme.

Zawati highlighted the importance of the venture in increasing the compound capacity of the wind energy connected to the power grid to 372MW, making the total capacity of renewable energy 1,423MW.

Over the past 10 years, Jordan has faced several challenges, one of which came from its reliance on imported energy. The Kingdom imported 98 per cent of its energy needs in 2011, the minister noted.

This challenge, she added, required strategising goals to focus on reliable, sustainable and safe energy that is cost-efficient and secured through self-reliance and a variety of resources.

Zawati said that power generated from renewable sources went up from 1 per cent in 2014 to 10 per cent in 2018. She expects the rate to reach 20 per cent in 2020/2021.

The national power grid today receives more than 1,423MW of renewable energy, 1,051MW from solar and 372MW from wind resources, and is expected to reach the 2,400MW goal in 2021 instead of 2025 as originally planned, the minister added.

National Electric Power Company (NEPCO) CEO Amjad Rawashdeh said the company currently operates 20 projects and is following up on building, installing and inspecting 12 projects on solar and wind energy with wind turbines.

South Korean Ambassador to Amman Lee Jae-wan said that the Fujeij project is a “qualitative transformation” in the use of clean energy and is part of the Kingdom’s endeavours to utilise wind energy.

Jong Kap-kim, president of KEPCO, which owns the Fujeij Wind Energy Company, said that cooperation with Jordan started in 2008 and has resulted in three projects.
https://www.evwind.es/2019/10/16/jordan ... ated/71345

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Jordanie

Message par energy_isere » 04 déc. 2019, 21:24

La Jordanie à quelques ressources d' Uranium.

Peut être jusqu'à environ 40 000 tonnes.

Lire https://www.wise-uranium.org/upjo.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Jordanie

Message par energy_isere » 02 janv. 2020, 08:40

Ça y est le champs Leviathan d'Israël qui a commencé à produire à envoyé du premier gaz à la Jordanie.
Jordan gets first natural gas supplies from Israel
Reuters Suleiman Al-Khalidi


January 1, 2020 AMMAN

Texas-based Noble Energy has begun pumping the first supplies of Israeli gas to Jordan, Jordan’s National Electricity Company (NEPCO) said on Wednesday, amid opposition in the Middle Eastern kingdom.

The supplies, from Israel’s largest offshore natural gas field Leviathan have begun for an experimental three-month period, according to the terms of a $10 billion deal NEPCO struck with Noble Energy Inc in 2016, the state-owned power utility said in a statement.

“The experimental pumping will continue for three-months under the technical and contractual terms between the two sides,” said the statement by NEPCO which was released in state media with no further details.

Under the agreement, the U.S.-Israeli consortium will supply Jordan gas for 15 years from the field in the Mediterranean.

The deal has faced opposition in Jordan where many view Israel as an erstwhile enemy. Activists and parliamentarians have lobbied the government for years with little success of scrapping the purchase
.........
A pipeline that goes to the north of the country distributes the gas to the country’s power plants for electricity generation.
.........
https://business.financialpost.com/pmn/ ... rom-israel

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64274
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Jordanie

Message par energy_isere » 19 janv. 2020, 15:47

Oppositions dans le pays au sujet de l'importation de gaz Israélien.
Jordanie: motion parlementaire pour interdire l'importation de gaz israélien

AFP parue le 19 janv. 2020

Le Parlement jordanien a voté dimanche une motion visant à interdire l'importation de gaz d'Israël, alors qu'une phase d'essai est en cours depuis trois semaines en vertu d'un accord signé en 2016 avec l'Etat hébreu mais rejeté par la rue.

La motion "interdit" au gouvernement "l'importation de gaz d'Israël" et "confie au gouvernement la tâche d'élaborer un projet de loi" en ce sens afin de le soumettre à l'approbation du Parlement.

Selon un accord signé en septembre 2016, un consortium américano-israélien développant les réserves israéliennes de gaz en Méditerranée orientale doit fournir du gaz à la Jordanie à partir du gisement "Leviathan".

L'accord porte sur 8,4 millions de mètres cubes de gaz par jour sur une période de 15 ans, avec une option de 1,4 million de mètres cubes supplémentaires, selon l'Américain Noble, principal partenaire du consortium.

Vendredi, des centaines de Jordaniens ont manifesté dans le centre d'Amman pour demander l'abandon de cet accord gazier, dénonçant sur des pancartes "le gaz de l'ennemi" et "l'accord de la honte".

La Jordanie, où la moitié de la population est d'origine palestinienne, et Israël sont liés par un accord de paix depuis 1994. Mais leurs relations se sont crispées, en raison notamment de désaccords sur le conflit israélo-palestinien.

Le 1er janvier 2020, la National Electric Power Company of Jordan (Nepco) a annoncé le début de la phase d'essai de l'importation de gaz naturel d'Israël. Cette période doit durer trois mois, pour des raisons techniques et en vertu de l'accord entre les deux pays.

Le gouvernement jordanien assure que l'accord avec l'Etat hébreu va réduire de 600 millions de dollars par an la facture énergétique du royaume, dépourvu de ressources et qui est confronté à des difficultés financières.

Selon la ministre de l'Energie Hala Zawati, un retrait de l'accord gazier coûterait ainsi 1,5 milliard de dollars au pays.

Le Parlement avait déjà demandé au gouvernement le retrait de l'accord en mars 2019. Mais, en septembre, la Cour constitutionnelle avait statué qu'il ne nécessitait pas l'approbation du Parlement.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ien-200119

Répondre