Amendement azoté avec l' urine ?

Comment anticiper au mieux le choc à venir (organisation de la société, questions politiques, conseils financiers, etc).

Modérateurs : Rod, Modérateurs

shutdown
Kérogène
Kérogène
Messages : 96
Inscription : 12 juin 2008, 08:51
Localisation : A l'ouest de Paris

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par shutdown » 28 déc. 2010, 20:13

Hormis l"urine comme activateur du compost, je me méfie de l'utilisation directe de l'urine même diluée.
De mon côté, l'urine va dans les toilettes sèches avec le reste des déjections et finie dans le compost avec les déchets organiques de la cuisine.

Après un bon compostage, cela me semble plus "raisonnable" et moins agressif pour les plantes sans risque de surdosage.
De plus les médicaments et autres produits exotiques vont disparaitre pour une bonne partie d'entre eux lors du compostage

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10278
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par mobar » 29 déc. 2010, 14:18

J' ai lu dans "La Maison Ecologique " de Juillet-Aout qu' il était possible de récuperer l' urine (humaine) et de s' en servir pour arroser (aprés dilution) dans le jardin et ainsi amener de l' Azote.
A condition de d'obtenir l' urine bien séparée des matiére fécales (qui renferment des agents pathogénes)
L'azote et le phosphore peuvent etre récupérés des eaux usées sous forme de struvite, MgNH4PO4.6H20.

C'est généralement réalisé sur les les centrats de digestion anaérobie par ajout de magnésium. On obtient alors un précipité contenant de l'azote du phosphore et du magnésium.

Ce précipité peut être utilisé en agriculture comme engrais.

http://www.revue-ein.com/nouveautes-tec ... h_globale=
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

shutdown
Kérogène
Kérogène
Messages : 96
Inscription : 12 juin 2008, 08:51
Localisation : A l'ouest de Paris

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par shutdown » 29 déc. 2010, 18:53

Oui, mais à quel coût ?

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7727
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par phyvette » 29 déc. 2010, 23:23

Tout l'été j'arrose un cassisier à l'urine pure. Il est splendide, très vigoureux et très productif. Il ne semble pas indisposé par ce traitement de faveur. Je fais a l'automne avec ses fruits une liqueur de cassis somptueuse.

Si l'urine pure représente un danger, il ne semble pas le savoir.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

shutdown
Kérogène
Kérogène
Messages : 96
Inscription : 12 juin 2008, 08:51
Localisation : A l'ouest de Paris

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par shutdown » 30 déc. 2010, 18:06

Intéressant à savoir !

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10278
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par mobar » 30 déc. 2010, 19:14

shutdown a écrit :Oui, mais à quel coût ?
Le coût est à comparer au cout du traitement classique de l'azote et du phosphore.

Le critère qui est retenu par les promoteurs de la techno, c'est la démarche. ils vendent la struvite à 30% en dessous du prix du marché des engrais azotés et phosphorés.

On est plutôt dans une démarche recyclage et valorisation. Ce qui fait vendre ce n'est pas uniquement le prix.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par energy_isere » 03 janv. 2011, 13:36

mobar a écrit : .......

L'azote et le phosphore peuvent etre récupérés des eaux usées sous forme de struvite, MgNH4PO4.6H20.
.....
voir ce post viewtopic.php?p=281901#p281901 aussi dans le fil "Phosphate : + 700 % en 2007 !!!"

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10278
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par mobar » 03 janv. 2011, 20:32

energy_isere a écrit :
mobar a écrit : .......

L'azote et le phosphore peuvent etre récupérés des eaux usées sous forme de struvite, MgNH4PO4.6H20.
.....
voir ce post viewtopic.php?p=281901#p281901 aussi dans le fil "Phosphate : + 700 % en 2007 !!!"
J'avais pas vu merci.

La logique Struvite en traitement d'eau est plutôt vue comme un moyen de traiter un problème d'épuration en Phosphate. quand le gisement de phosphate dans les eaux usées sera épuisé (dès que l'on arrêtera d'utiliser des lessives aux phosphates),la solution sera abandonnée. La valorisation de la struvite est accessoire, ca fait green dans les plaquettes, plus du marketing que de l'économique.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par energy_isere » 29 mars 2014, 13:45

Agriculture : l’avenir est dans le pipi

3 mars 2014 terraeco

La pénurie de phosphate nous guette. Or, sans ce nutriment, pas d’engrais et sans engrais, pas de récolte agricole. Heureusement, des alternatives naturelles, comme l'urine, existent.

Quand les mines seront à sec, c’est dans les champs qu’il ne poussera plus rien. Ni proverbe chinois, ni prophétie mormone de la 45ème heure : c’est un scénario probable si les agriculteurs ne se creusent pas les méninges maintenant. Car, de la galerie au sillon, il y a le phosphore, un élément chimique que l’on trouve dans la nature – dans les squelettes ou les dents des êtres vivants, mais aussi dans les mines d’Afrique du Nord, du Proche-Orient et d’Asie – sous forme de phosphate et qui finit au pied de nos plants de tomates.

Le phosphore, l’azote et le potassium forment en effet le trio infernal, nommé NPK, de la Révolution agricole. C’est la pierre philosophale de l’intensification. Les miracles furent dignes de la démultiplication des pains. Selon la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), de la fin des années 1940 à la fin des années 1990, le rendement moyen du blé est passé, en France, de 1 800 à 7 100 kg/ha, et l’apport d’engrais de 45 à 250 kg/ha. Or, l’engrais, c’est NPK – et non NKM qui s’intéressera plutôt aux mines urbaines si elle lit Terra eco. « Aujourd’hui, sur les limons fertiles d’Europe du nord-ouest, les rendements du blé et du maïs dépassent parfois 10 000 kg de grains par hectare, pour des doses d’engrais de l’ordre de 200 kg d’azote, 50 kg de phosphate et 50 kg de potasse à l’hectare », cite l’agence internationale. L’humain peut fabriquer de l’engrais azoté à partir de l’azote de l’air. Et a priori, de l’air, il y en a encore pour tout le monde. Mais pour trouver le phosphore, il faut creuser jusqu’à la veine de phosphate.
2008 : le prix du minerai a augmenté de 800%

Et de côté-là, c’est bientôt la panne sèche. Le pic de phosphore, auquel on ne pensait pas vraiment jusque-là, préoccupés que nous étions par celui du pétrole, est prévu aux alentours de 2030-2040. Selon les scientifiques, les réserves mondiales de phosphate sont estimées entre 16 000 et 67 000 mégatonnes. La liquidation totale des stocks avant fermeture définitive pendra un peu de temps, entre cent et trois cents ans. Mais la menace de la fin des haricots suffit à faire valser les assiettes. Car bien entendu, tout le monde n’est pas servi à parts égales. Le Maroc, la Chine et les Etats-Unis contrôlent par exemple 85% des mines. En 2008, le prix du minerai a augmenté de 800% semant la pagaille jusqu’en Australie dans les calendriers de semis. A long terme, tout cela devrait finir par nous amener au pain sec et à l’eau. La Gudule de Boris Vian avait déjà prévu de se passer d’écrans plats et de smartphones puisqu’il n’y aura bientôt plus assez de métaux stratégiques pour tout le monde. De voiture puisqu’on sera prochainement en rade de pétrole. Quand le phosphate viendra à manquer, c’est son estomac qu’elle va devoir auto-digérer.

Mais même les prophètes de l’apocalypse ne sont pas encore au régime. D’abord, il y a du gâchis dans le phosphore : l’équivalent de 52% de la matière apportée par les engrais minéraux est en effet perdu chaque année, lessivé par les eaux de ruissellement. La Commission européenne s’en est émue et a lancé l’année dernière une consultation publique sur les pistes possibles de recyclage. Ensuite, on peut sélectionner des plantes qui en consomment moins et créer des variétés peu gourmandes. Enfin, il suffit de leur pisser dessus.
Le pipi d’un villageois burkinabé = 400 m2 de culture fertilisés


Notre urine est en effet une bombe à NPK. Régulièrement, des hommes en blouses blanches le confirment. Comme ces chercheurs finlandais qui comparèrent, il y a quelques années, la production d’un plant de tomates arrosé avec un mélange d’urine et de cendres, quatre fois meilleure que celle d’un plant sans apport. Mais en dehors des pipettes, le pipi fait également un tabac. De nombreuses ONG tentent de transformer les latrines en usines à fertilisants. En Afrique de l’Ouest, l’Agence intergouvernementale panafricaine eau et assainissement pour l’Afrique, un organisme panafricain, développe, depuis plusieurs années, le concept d’« ecological sanitation » (EcoSan) auprès des petits agriculteurs d’une dizaine de pays.
Au Burkina Faso, les résultats de trois années d’essais aux champs ont eu raison des sceptiques. Le rendement de parcelles d’aubergines a été multiplié par six par rapport aux parcelles non amendées, celui des parcelles de tomates par deux et demi et celui des parcelles de gombos par un et demi. Surtout, l’engrais à base d’urine tient la corde en comparaison du même apport en engrais minéral. Et les bourses ne s’en porteront que mieux. Le pipi d’un villageois peut suffire à fertiliser près de 400 mètres carrés de cultures grâce aux 500 litres d’urine annuels évacués. Chaque année, c’est une économie de 10 dollars (7 euros) de fertilisant et une plus-value de 50 dollars (36 euros) correspondant à l’accroissement des rendements. Le tout, quasi gratos.

Alors que les manuels destinés aux agriculteurs africains circulent sur le net, des blancs-becs nordistes ont, eux aussi, eu envie de prouver au monde que, pour contrer la pénurie de phosphate, la pisse avait ses chances. Ainsi, le « Rich Earth Institute », un groupe américain très motivé, a récolté l’année dernière quelque 11 000 litres d’urine, apportés par 170 volontaires du Vermont, afin de poursuivre une expérience sur des champs de foin. A Amsterdam, aux Pays-Bas, les rats des villes se sont inspirés des rats des champs. Au mois de décembre dernier, des urinoirs à récupération ont été installés en centre-ville pour fertiliser les toits plantés de la ville. L’opération avait vocation à alerter sur la rareté du phosphore et sa nécessaire économie. A l’occasion, les autorités calculèrent que si la cité entière était équipée de tels systèmes, c’est une zone agricole de l’équivalent de 10 000 terrains de football qui pourrait se passer d’engrais minéral. De quoi faire phosphorer les caboches.
http://www.terraeco.net/Mines-episode-2 ... 53965.html

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8565
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par kercoz » 29 mars 2014, 17:30

Bon , les lisiers c'est pas une nouveauté , mais le lisier d' humain est particulièrement craignos en terme de pollution médicamenteuse et de bio-accumulation des saloperies deja concentées ds la bouffe précédente .....ceci dit , je pratique déja la methode surtout sur mes fruitiers ...Le coix de l' heureux zélu dépend du vent du jour ...
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10278
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par mobar » 29 mars 2014, 19:19

shutdown a écrit :Oui, mais à quel coût ?
A un cout nul, voire négatif pour l'agriculteur

Aujourd'hui l'azote de l'urine des humains est transporté par les réseaux d'assainissement, traité dans stations d'épuration d'eaux usées et termine dans les digestats après méthanisation des boues
Les agriculteurs qui épandent des digestats disposent d'azote à zéro euro rendu racine

Faut arrêter de vouloir réinventer des roues qui existent depuis des lustres
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par energy_isere » 19 janv. 2017, 18:15

Urine, le nouvel or vert ?

Et si notre corps était une véritable machine à produire de l'engrais ? Chaque jour, l'humanité produirait jusqu'à 7 millions de tonnes d'urine. Une substance organique, riche en azote et en phosphore, qui représente un fertilisant efficace pour l'agriculture.

17 janvier 2017 | Actu-Environnement.com

L'urine est déjà utilisée dans certains pays, notamment en Afrique, pour la culture vivrière. Mais une difficulté se pose pour exploiter cette ressource à grande échelle: comment séparer l'urine des autres eaux usées, toutes mélangées lors du raccordement au tout-à-l'égout. Une solution : la séparation à la source grâce à l'installation de toilettes permettant de distinguer le type de déjections. Cette alternative est pour l'instant au stade expérimental et implique de se détacher de l'habitude du raccordement tout-à-l'égout.

Autre contrainte : l'ammoniaque contenue dans l'urine. Pour cela, un laboratoire Suisse a inventé la nitrification. Un procédé de traitement simple qui permet de stabiliser l'urine et de ne conserver que l'azote et le phosphore sous forme concentrée.

Le secteur agricole ne serait pas seul à bénéficier de la valorisation de cette ressource insoupçonnée. Extraire le phosphore de l'urine permettrait de limiter l'exploitation de mines de phosphate dont les gisements sont limités. D'autre part, prélever l'urine pour en faire de l'engrais permettrait de l'exclure du circuit classique de traitement en station d'épuration et ainsi de réduire la quantité de micropolluants rejetés dans la nature.

Une vidéo de notre nouveau partenaire universcience.tv
http://www.actu-environnement.com/ae/ne ... 28275.php4

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10278
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par mobar » 19 janv. 2017, 19:10

Encore un gros malin qui a trouvé comment réparer un truc qui fonctionne!

Les stations d'épuration d'eaux usées savent depuis longtemps comment extraire l'azote, le phosphore, les micro-polluant des eaux usées, elles sont même capables de produire du biométhane avec la matière organique des boues

Plutôt que d'extraire l'urine des eaux usées faudrait mieux ajouter les biodéchets broyés comme font les américains et réduire le nombre de bacs, de camions de collectes et arrêter d'alimenter les incinérateurs avec des déchets de cuisine recyclables en biogaz
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par energy_isere » 13 sept. 2019, 22:52

Et si l’on remplaçait les engrais chimiques par de l’urine humaine ?

par Yohan Demeure, rédacteur scientifique 12 septembre 2019

En France et en Suisse, des chercheurs travaillent sur une alternative aux engrais issus de l’industrie pétrochimique. Et utiliser de l’urine humaine serait tout sauf une idée ridicule ! Il s’agirait même d’une alternative très crédible.
......
https://sciencepost.fr/et-si-lon-rempla ... e-humaine/

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8899
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Amendement azoté avec l' urine ?

Message par Remundo » 14 sept. 2019, 08:06

moué... l'urine humaine doit faire à peu près comme le lisier d'un point de vue agricole,

mais pour collecter le pipi... pas simple. :roll: puis les quantités nécessaires... hmmm :roll:

Répondre