Genèse de la Bolloré BlueCar.

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1836
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

[véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par Sylvain » 02 mars 2005, 17:10

Le groupe Bolloré annonce la sortie de la première voiture électrique, la Bluecar.
L'article ici.
Cela semble sérieux, commercialisation prévue en 2008.

Lorsque les gouvernements se rendront compte de la déplétion, ils subventionneront ce genre de projet. Ça permettrait de résoudre le problème de pénurie de carburants pour les voitures particulières.
Reste à voir pour les camions, les bateaux, les avions, ...

L'article, de Paul BUREL, est paru sur les site du journal Ouest-France
Bolloré dévoile sa voiture électrique, elle s'appellera BlueCar

Baptisée BlueCar, la voiture électrique de Vincent Bolloré fait sa première sortie médiatique la semaine prochaine au salon de Genève. Ouest-France vous la présente en avant-première. Mais attention ! Il faudra attendre 2008 pour espérer rouler en Bolloré.

Cette fois c'est le grand saut médiatique. La voiture électrique de Vincent Bolloré fait sa première apparition publique, la semaine prochaine, au Salon automobile de Genève. En dévoilant sa bonne bouille de petite citadine atypique et son nom de baptême. Ce sera BlueCar.

Le proto « suisse » de la BlueCar est l'aboutissement de 12 ans de recherche des ingénieurs Bolloré dans le domaine des batteries (lithium-métal-polymère). Ces recherches ont permis de mettre au point des batteries mieux adaptées aux exigences de l'époque. Plus performantes : 200 km d'autonomie assurés. Plus légères : cinq fois moins lourdes que celles au plomb. Plus sûres : il n'y a pas de liquide. Plus durables : dix ans mini. Entièrement recyclables, assez facilement rechargeables.

Petite et spacieuse

Il y avait donc la batterie, assemblée à Quimper par BatScap, la filiale ad hoc de Bolloré. Il ne restait plus qu'à fabriquer une voiture autour. Bolloré a eu le nez creux. Il a fait appel à Philippe Guédon, le père de l'Espace Renault, une référence dans le monde de l'automobile. Et voilà le résultat : une citadine compacte de 3,05 m de long seulement, au look et surtout à l'habitabilité incomparables. Totalement modulable. Vous pouvez embarquer au choix, 1, 3, 4, 5 personnes ou charger jusqu'à 810 litres.

Et maintenant ? « Nos essais à domicile ont montré que les batteries pouvaient tenir 200 000 km, explique Jean-Louis Bouquet, le président de BatScap. Il ne nous reste plus qu'à convaincre les constructeurs automobiles que ça marche et qu'il y a une demande. » Pas question, en effet, pour Bolloré de se lancer seul dans l'aventure. « Notre savoir-faire est dans les batteries. Nous ne sommes pas constructeurs auto. Notre objectif est donc de nouer des partenariats avec des constructeurs. » Sans a priori.

Tout bon pour Quimper

Si tout se passe bien, le partenariat industriel (voire capitalistique) pourrait être conclu d'ici à la fin de l'année, le lieu de production choisi rapidement après. Dans ce calendrier, la commercialisation pourrait démarrer en 2008. Jean-Louis Bouquet y croit vraiment. La preuve. Il anticipe le succès. Il a des projets d'agrandissement pour l'usine de Quimper qui restera dédiée à l'assemblage des batteries. Il « étudie la possibilité d'obtenir un permis de construire » pour pouvoir assembler 120 000 batteries par an, correspondant à la production de 12 000 véhicules. À comparer aux 500 batteries produites actuellement.

Si l'opération est menée à terme, c'est 60 millions d'euros d'investissements dans la capitale cornouaillaise. Et des emplois en plus.

Paul BUREL.

PRODENT
Kérogène
Kérogène
Messages : 43
Inscription : 25 oct. 2004, 15:34
Localisation : lille

Message par PRODENT » 02 mars 2005, 18:54

:-(

Le problème est de fabriquer des batteries pouvant tracter des bateaux, et des camions (je ne parle pas des avions, lol) .

De plus, le lithium ou l'iridium sont des métaux rares...

Il n'y a pas de solution toute prête.

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1023
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Message par Jeuf » 03 mars 2005, 10:35

J'ai essayé de chercher les réserves mondiales de lithium pour savoir combien de batteries on peut peut fabriquer : pas trouvée...

Hervé
Charbon
Charbon
Messages : 223
Inscription : 07 oct. 2004, 22:28
Localisation : banlieue parisienne

quelle connerie...

Message par Hervé » 03 mars 2005, 11:07

on est dans une voie de garage avec le pétrole, et ce Bolloré nous propose de nous engager dans une autre voie de garage, avec l'électro-nucléaire...

quand verrons-nous enfin quelqu'un promouvoir des solutions réalistes à long terme ?!

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1836
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

Message par Sylvain » 05 mars 2005, 21:08

PRODENT a écrit :De plus, le lithium ou l'iridium sont des métaux rares...
Avant de se lancer dans l'aventure de la voiture électrique et d'aller jusqu'à un prototype, Bolloré s'est certainement demandé :
- À combien vais-je vendre ma voiture électrique ?
- Combien me coutera la fabrication de chaque voiture ?

Bref, Bolloré a déjà réfléchi à ce que lui coutera la fabrication de ces fameuses batteries lithium-métal-polymère . Si ils étudient la possibilité de produire annuellement 120.000 batteries, c'est qu'ils jugent possible de les vendre. Elles ne doivent donc pas couter trop chères, malgré les métaux rares qu'elles contiennent.

Avatar de l’utilisateur
ktche
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 363
Inscription : 01 févr. 2005, 11:05

Message par ktche » 06 mars 2005, 15:54

PRODENT a écrit :De plus, le lithium ou l'iridium sont des métaux rares...
Malgré son nom exotique et science-fictionesque, le lithium est un matériau relativement abondant et assez banal.
La teneur moyenne de lithium dans l'écorce terrestre est d'environ 50 ppm. Il est plus abondant que l'étain ou le plomb et même dix fois plus abondant que l'uranium (3 à 4 ppm). Le prix d'un kg de lithium est inférieur à 5$ et les réserves sont estimées à 12 millions de tonnes (à titre de comparaison, les réserves en uranium naturel sont estimées à moins de 4 millions de tonnes et le prix d'un kg d'uranium est voisin de 100 $).

Source : CEA
Ce matériau est aussi impliqué dans la plupart des recherches autour de la filière "fusion thermonucléaire" du fait de ses potentialités pour la production indirect de tritium.

Des données en anglais : http://minerals.usgs.gov/minerals/pubs/ ... thium.html

Pour l'iridium, c'est beaucoup plus problématique. L'iridium étant apparenté au platine, c'est une ressource assez rare. De plus, les consommations actuelles sont déjà assez élevées puisque les propriétés catalytiques et d'inertie chimique de cette classe de matériau en font des éléments de base pour diverses industries (automobile, électronique...)

Des données en français : http://wwwdsa.uqac.ca/~sjbarnes/industrie-egp/
En 2000, la production de EGP (Eléments du groupe platine) a été estimée à 5,06 millions d'onces avec une demande de 5,69 millions onces, une augmentation de 2 % de la demande par rapport à 1999. [...] Depuis quelques années, la demande pour les EGP dans le secteur industriel des pays à économie de marché excède l'offre, occasionnant ainsi une augmentation des prix entre 1999 et 2000
Il semblerait que, soit monsieur Bolloré ait été abusé par quelques conseillers s'appuyant sur des études peu fouillées, soit que l'annonce participe à une politique de communication de son groupe à destination d'analystes pas toujours vigilants... Ou alors, il a un plan pour envahir l'Afrique du Sud et prendre le contrôle des réserves. Ca c'est déjà vu... :mrgreen:

Hervé
Charbon
Charbon
Messages : 223
Inscription : 07 oct. 2004, 22:28
Localisation : banlieue parisienne

merci pour ces précisions

Message par Hervé » 06 mars 2005, 19:14

merci ktche, ces précisions sont bien utiles.

tout ça nous ramène encore et toujours à ce fichu problème : quand arrêterons-nous de lancer des productions industrielles dépendant de ressources par définition limitées (pétrole pour les transports, uranium pour l'électro-nucléaire, maintenant les métaux rares pour les batteries...) ?

quand sortirons de cette époque aberrante de courte vue ? quand nous investirons-nous sérieusement dans les ressources renouvelables : ces fameuses algues qui semblent si prometteuses pour les transports, le solaire et l'éolien pour l'électricité (ce ne sont pourtant pas des nouveautés mais on en est toujours aux balbultiements) ... quand ?!

Avatar de l’utilisateur
ktche
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 363
Inscription : 01 févr. 2005, 11:05

Re: merci pour ces précisions

Message par ktche » 06 mars 2005, 21:21

Hervé a écrit :quand ?!
Euh... trop tard ? (désolé, je sors... :mrgreen: )

En fait, quand on aura individuellement et collectivement choisi de remettre en cause notre mode de vie, de le refonder sur une matérialité intuitive, de rejeter l'idéologie qui cherche à faire de l'Homme l'agent d'une transformation de la réalité en abstraction, d'accepter la potentialité de l'autonomie...

Mais, je m'emballe, tout ça n'est pas très précis. On attrape tous nos agendas, il doit bien y avoir moyen de se mettre d'accord sur une date ? :mrgreen:

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1023
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Message par Jeuf » 07 mars 2005, 10:46

Le lithium, comme l'uranium, se trouve un peu partout sur terre dans la roche. à certains endroit, il est un peu plus concentré, c'est là qu'on fait des mines.

Je me souviens d'ailleurs, il y a longtemps, au cours d'une sortie géologie, avoir trouvé une roche un peu verte clair : le prof m'a dit que c'est parce qu'elle était riche en lithium. Mais la je raconte ma vie :oops:

12 millions de tonnes , dite vous? il nous faudrait savoir combien de lithium il faut par voiture (sans compter les autres usages). 60kg, mettons? alors on fera 200 millions de voitures : y'en aura pas pour tout le monde !

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1836
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

Re: merci pour ces précisions

Message par Sylvain » 07 mars 2005, 23:58

ktche a écrit :En fait, quand on aura individuellement et collectivement choisi de remettre en cause notre mode de vie.
Entièrement d'accord :smt038

Pour en revenir à la voiture électrique, le dossier de presse de la Bluecar est disponible sur le site de Batscap, la filiale de Bolloré qui produit ces fameuses batteries Lithium-Métal-Polymère.
Batscap a écrit :Batscap se trouve aujourd'hui dans une phase de montée en puissance de ses capacités de production, avec pour objectif à moyen terme de pouvoir fournir les batteries nécessaires à l'équipement de 10 à 15 000 véhicules.
Et bé ... Effectivement, il n'y en aura pas pour tout le monde :-o.

Comment en est-on venu à parler d'iridium (il n'y en a pas dans ces batteries) ?
En revanche, elles contiennent du vanadium (Rubrique : "la technologie")


Prix du pétrole le 08 mars 2005 à 00h05 :
Brent (Londres) 51,79 $/baril
WTI (New York) 53.80 $/baril
source : lesechos.fr (à droite, en bas).[/quote]

Hervé
Charbon
Charbon
Messages : 223
Inscription : 07 oct. 2004, 22:28
Localisation : banlieue parisienne

Re: merci pour ces précisions

Message par Hervé » 08 mars 2005, 19:23

ktche a écrit :En fait, quand on aura individuellement et collectivement choisi de remettre en cause notre mode de vie
pour ce qui me concerne, je viens de le faire aujourd'hui :-)

sérieusement, ces derniers temps j'en avais assez du stress de mes trajets domicile-boulot à moto, alors je viens d'essayer une nouvelle formule, un mix de marche à pied (30 minutes) et de transports en commun.

c'est bien entendu beaucoup plus lent (une cinquantaine de minutes au lieu d'une vingtaine) mais beaucoup moins dangereux, et hourra... je respire de l'air ! nettement meilleur pour la santé.

et puis surtout, pour ce qui concerne ce forum : je consomme moins de pétrole. enfin si on divise la consommation du bus par le nombre de voyageurs, ça doit aller...

bref il y a un espoir.

kouack
Brut léger
Brut léger
Messages : 417
Inscription : 28 juin 2005, 19:25

La voiture électrique

Message par kouack » 28 août 2005, 12:32

Quels seraient les conséquences d’un passage au "tout électrique" dans le domaine du transport individuel ?

-En ce qui concerne les besoins électriques : Chaque jour, on peut estimer qu'une voiture parcourt 40 km. Pour 29 millions de véhicules et 10 kWh/100 km, cela fait un appel de 170 millions de kWh. Sur 10 heures de charge la nuit (des heures creuses), cela représente 10 centrales EPR en fonctionnement.

http://sfp.in2p3.fr/Debat/debat_energie ... -elect.htm

Je me renseigne actuellement sur les prix en occasion de se genre
de véhicule , il y a le choix ,clio , 106 , saxo etc....

http://www.ciao.fr/Peugeot_106_Electrique__5620

Mais l'autonomie (80 km) , et la durée de vie des batteries posent
problèmes.

Si j'en repère une pas trop chère , je vais peut-être franchir le pas.
(pour une utilisation urbaine et périurbaine)

N'étant pas spécialiste , quel est votre avis ?

kouack
Brut léger
Brut léger
Messages : 417
Inscription : 28 juin 2005, 19:25

Message par kouack » 28 août 2005, 14:31

matthieu25 a écrit :Encore une fausse bonne idée.... :-x Tu veux vraiment que l'on appelle ensuite ce site uranium.org..Car je vois pas que le renouvellable puisse produire toute l'electricté disponible...
Tout à fait d'accord , mais j'envisage cette solution comme une roue de
secours , c'est une vision à court terme au cas ou l'essence ne soit plus
abordable financièrement .

J'ai déjà deux velos , mais je ne pense pas pouvoir transporter tout mon
matériel de bricolage (caisses à outils , échelles, échafaudages etc....)
sur le porte bagages du vtt.

Et puis , si le prix du baril continue à "flamber" , et l'info sur le PO commence à circuler dans les médias , peut-être que la cote des
voitures électriques va elle aussi s'envoler.

Pour l'instant , je n'ai rien trouvé sur le net en occasion , mais je cherche.

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 25 janv. 2006, 16:53

BlueCar. 100 emplois pour la batterie Bolloré

Lors d’essais routiers de sa voiture électrique BlueCar, hier, à Ergué-Gabéric (29), Vincent Bolloré a annoncé la construction d’une usine près de Quimper pour la production industrielle de la batterie électrique mise au point par sa filiale BatScap (80 % Bolloré, 20 % EDF). Une centaine d’emplois serait à la clé.
Route coupée à la circulation pendant 20 minutes pour rejoindre les 2 sites d’Odet et de Pen Carn du groupe Bolloré à Ergué-Gabéric, motards de la police ouvrant la route, présence d’élus et d’officiels dans le cortège malgré la discrétion de leurs agendas... Vincent Bolloré n’a pas fait dans la demi-mesure pour démontrer que sa BlueCar ainsi que 2 « mulets », en fait des Ford Fusion démotorisées et rééquipées en énergie électrique, étaient en mesure de rouler après la présentation statique de la BlueCar lors du salon de Genève en mars 2005.

12 ans de recherche
12 ans de recherche et 70 millions d’euros d’investissement ont été nécessaires à Bolloré pour la mise au point de la batterie lithuim-métal-polymère annoncée comme étant 5 fois plus légère qu’une batterie au plomb, offrant une autonomie d’environ 250 kilomètres. La BlueCar, prototype de 2 millions d’euros conçu autour du moteur électrique, affiche une vitesse de pointe de 125 km/h, 6 heures pour une recharge complète de batterie et un coût d’1 euro aux 100 km. Conçue par Philippe Guédon, ancien président de Matra Automobile, et dessinée par l’italien Pininfarina, la BlueCar peut emporter 3 personnes et 810 dm³ de bagages. Bien qu’il se confirme que Vincent Bolloré n’a pas trouvé de constructeur pour sa voiture, une petite série devrait cependant voir le jour.

10.000 batteries par an
L’usine de Pen Carn, d’une surface comprise entre 16.000 et 20.000 m², dont Vincent Bolloré a annoncé la construction hier, aura, elle, pour objet de fabriquer de manière industrielle la batterie et passer d’une production de 200 à 10.000 unités par an. L’investissement serait estimé à 150 millions d’euros pour cette batterie ayant aussi des applications dans des installations stationnaires. Le permis de construire doit être déposé au mois de mars pour une usine opérationnelle dans environ 2 ans. Vincent Bolloré a évoqué la création de 100 emplois nouveaux (ingénieurs et bac + 4). La version roulante de la BlueCar sera présentée au prochain salon de Genève, en mars.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58090
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 03 févr. 2006, 17:54

http://www.boursorama.com/infos/actuali ... ws=3244628
Bolloré cherche un constructeur français pour sa voiture électrique

Bolloré est à la recherche d'un partenaire français pour développer sa voiture électrique BlueCar, mais pourrait également la produire lui-même à petite échelle, a indiqué vendredi le président du groupe diversifié, Vincent Bolloré, lors de la présentation d'un prototype.

Répondre