Démographie, naissances...

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7602
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par Remundo » 16 mai 2018, 22:46

il faut leur envoyer des Mercy Mercy : https://www.youtube.com/watch?v=c-5UnMdKg70

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7942
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Démographie, naissances...

Message par kercoz » 17 mai 2018, 18:23

On pourrait faire un concours de pronostiques sur la date du pic population mondiale..... Moi je vois ça avant 2050 , sinon je ne pourrais pas vérifier .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7722
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Démographie, naissances...

Message par mobar » 18 mai 2018, 07:28

Pour un pic avant 2050, il faudrait que les enfants qui naissent actuellement soient sensibilisés à la nécessité de limiter leur descendance et que les encouragements à proliférer disparaissent, j'ai bien peur que tu ne vois pas le pic population de ton vivant

Le rapport Meadows a étudié le sujet et selon les hypothèses retenues, notamment sur les niveaux de ressources disponibles et les scénarios de développement, arrive à des dates de pic de population très différentes

Qui vivra verra :-"

http://www.donellameadows.org/wp-conten ... ersion.pdf
The book contains a message of hope, as well: Man can create a society in which he can live indefinitely
on earth if he imposes limits on himself and his production of material goods to achieve a state of global equilibrium with population and production in carefully selected balance.
Tout est dit :-#

L'actualisation du rapport en 2012 confirme que tout se passe comme prévu dans le scénario Business As Asual, pic population prévu pour 2030, essentiellement pour des raison liées aux déficit de ressources.

Image

Il te reste un espoir :wtf:

Explications
http://loic-steffan.fr/WordPress3/leffo ... -imminent/
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7722
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Démographie, naissances...

Message par mobar » 31 mai 2018, 15:39

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/a ... ril-199551
Croissance de la population, synonyme de croissance des besoins en produits agricoles et en eau

Suivant les projections faites par les experts, en 2050, l’augmentation de la population devrait se traduire par un accroissement de 70 % de la demande mondiale en produits agricoles. Au rythme actuel de destruction des terres arables, il y aura plus de 3 millions de km2 qui auront disparu, soit 5 fois la superficie la France. Si la croissance démographique se traduit par des besoins accrus en produits agricoles cela s’accompagne également par des besoins croissants en eau. L’agriculture demeure le secteur le plus gourmand en eau puisqu’il représente à lui seul 70% de l’ensemble de la consommation (contre 20% pour l’industrie et 10% pour les besoins domestiques). Si rien n’est fait pour rationnaliser son utilisation dans l’agriculture, les besoins en eau devraient augmenter de 70 à 90% d’ici 2050 alors même qu’un certain nombre de pays atteignent déjà les limites de leurs ressources en eau.

Parallèlement, ces dernières années ont été marquées par une évolution des modes de consommation alimentaire, qui s’est traduite notamment par une plus forte demande en viande et en produits laitiers dans les pays émergents. Or, si la production d’un kilo de blé nécessite de 800 à 4000 litres d’eau, un kilo de viande de bœuf en demande entre 2000 et 16 000 litres. On estime que le consommateur chinois qui mangeait 20 kilos de viande par an en 1985 en consommera 50 kilos en 2009. A titre de comparaison, en 2002, la consommation de viande/habitant était de 76 kilos en Suède et de 125 kilos aux Etats-Unis.

La production de « biocarburants », qui s’est intensifiée ces dernières années, a également pesé de manière significative sur la demande en eau. La production d’éthanol, soit 77 milliards de litres en 2008, a triplé entre 2000 et 2007 et devrait atteindre 127 milliards de litres en 2017. Le Brésil et les Etats-Unis, qui assurent 77% de la demande mondiale, en sont les principaux producteurs. En 2007, 23% de la production de maïs des Etats-Unis et 54% de la récolte de canne à sucre au Brésil ont été utilisés pour produire de l’éthanol. Dans l’Union européenne, 47% de la production d’huile végétale a servi à produire du biodiesel en 2008. A cause de la croissance démographique, globalement la demande en eau n’a jamais été aussi forte. En cause : l’évolution des modes de consommation alimentaire, surtout les besoins accrus en énergie.

Dans moins de 15 ans, 47% de la population vivra dans des régions déjà soumises à un fort stress hydrique. En Afrique, entre 75 et 250 millions de personnes seront confrontées en 2020 à des pénuries croissantes liées au changement climatique. La pénurie que connaîtront certaines régions arides et semi-arides aura un impact décisif sur les migrations. On estime de 24 à 700 millions de personnes qui pourraient être forcées de migrer pour des raisons uniquement liées à l’eau.

Autre impact sur l’énergie, avec les nouveaux besoins liées à la nouvelle révolution des intelligences artificielles (quatrième révolution industrielle)

Les usines sans intervention humaine, les véhicules sans chauffeur ou les drones taxi et ceux pour les livraisons, ainsi que des robots pour toutes les opérations de manutention qui sont en cours d’expérimentation ne sont qu’un début annonciateur des profonds changements des rapports sociétaux, culturels et économiques que cela va entrainer avec des conséquences qu’il nous ait encore difficile d’apprécier … Comme il nous est aujourd’hui impossible de prévoir la nature et le type de nouvelles activités que générera forcément la 4ème Révolution industrielle d’ici les 15/20 prochaines années. Il était impossible à la fin des années 80 d’imaginer le bond du virtuel et du numérique qui contribue aujourd’hui à l’émergence de nouvelles formes d’emploi. Toutefois Sachant que cette nouvelle révolution des intelligences artificielles va avoir de très gros besoins énergétiques, en particulier en terres rares et en électricité, au rythme actuel de la croissance démographique les moyens et capacité de production vont à terme être confrontés à d’importantes difficultés.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par energy_isere » 19 juin 2018, 18:00

dans un autre fil Remundo a écrit :
19 juin 2018, 17:08
batista a écrit :
19 juin 2018, 16:04
C'est possible mais faut pas non plus exagérer la situation en France. Et l'Allemagne a aussi ses problèmes. Un pays qui ne se renouvelle pas sa population, c'est quand même le signe d'un malaise. D'ailleurs en 2050, toutes choses égales par ailleurs, on se plus nombreux qu'eux. Non Mobar, pas taper ! [-X
La natalité de la France serait très comparable à celle de l'Allemagne en excluant les zones comme le "93".

Les européens historiques se sont lancés dans un suicide démographique remarquable avec moins de 2 enfants par femme en moyenne.
Justement je lisais ce matin un cas local complétement atypique en Europe : les iles Féroé avec 2.6 enfants par femme !
Voici :
Boulot, marmots, dodo: les îles Féroé, pouponnière hyperactive dans l'Atlantique Nord

 19/06/2018

Image
..........
..........
https://www.boursedirect.fr/fr/actualit ... 54b3abece6

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5041
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Démographie, naissances...

Message par Raminagrobis » 04 juil. 2018, 22:18

1.4 enfants par femme en Italie. Rien n'indique que ça va remonter, tout a été essayé en ce sens.

Soit ils restent comme ça. Ils auront 50% de la population agée de plus de 55 ans en 2050. Pas top.

Ou alors, ils maintiennent la population action via l'immigration.
Mais prenons 100 personnes. Supposons que les immigrés aient la même fécondité
Génération zéro : 100 italiens
Génération un ; 70 enfants des italiens précédent, 30 immigrés venus pour combler le manque
Génération deux : 49 petits-enfants des italiens du départ, 21 enfants des immigrés précédents, 30 nouveau immigrés
Génération trois : 34 arrière-petits-enfants des italiens initiaux, 14 petits-enfants des immigrés de la génération un, 21 enfants des immigrés de la génération deux, 30 nouveaux immigrés.

En pratique les mariages mixtes rajoutent des catégories intermédiaires.

On se retrouve alors, après 3 générations, avec une population constituée au deux tiers de gens dont les grands-parents n'étaient pas italiens. Ca me parait pas viable. L'assimilation n'a jamais fonctionné à ce rythme. Il n'y a plus de sentiment d'appartenance nationale, plus personne ne se reconnait dans l'histoire du pays.
Toujours moins.

ni chaud ni froid
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1218
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: Démographie, naissances...

Message par ni chaud ni froid » 04 juil. 2018, 22:52

Ce que je vois autour de moi, en termes de natalité : de nombreux couples avec 2 à 3 enfants. Et de nombreux célibataires.

La réalité c'est qu'on est pas dans un problème de reproduction, mais d'appariement :

% de la population en couple en 1982 et en 2006

20 à 24 ans 29% => 16%
25 à 29 ans 71% => 48%
30 à 34 ans 81% => 67%
35 à 39 ans 84% => 72%

Il y a pas de solution, si ce n'est arrêter de faire bosser les femmes et leur interdire les hautes études. (pas que je souhaite cela, hein)

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7602
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par Remundo » 04 juil. 2018, 23:20

Raminagrobis a écrit :
04 juil. 2018, 22:18
1.4 enfants par femme en Italie. Rien n'indique que ça va remonter, tout a été essayé en ce sens.

Soit ils restent comme ça. Ils auront 50% de la population agée de plus de 55 ans en 2050. Pas top.

Ou alors, ils maintiennent la population action via l'immigration.
Mais prenons 100 personnes. Supposons que les immigrés aient la même fécondité
Génération zéro : 100 italiens
Génération un ; 70 enfants des italiens précédent, 30 immigrés venus pour combler le manque
Génération deux : 49 petits-enfants des italiens du départ, 21 enfants des immigrés précédents, 30 nouveau immigrés
Génération trois : 34 arrière-petits-enfants des italiens initiaux, 14 petits-enfants des immigrés de la génération un, 21 enfants des immigrés de la génération deux, 30 nouveaux immigrés.

En pratique les mariages mixtes rajoutent des catégories intermédiaires.

On se retrouve alors, après 3 générations, avec une population constituée au deux tiers de gens dont les grands-parents n'étaient pas italiens. Ca me parait pas viable. L'assimilation n'a jamais fonctionné à ce rythme. Il n'y a plus de sentiment d'appartenance nationale, plus personne ne se reconnait dans l'histoire du pays.
moi je pense Ramina que tu es un complotiste cryptofasciste et tout et tout,

dis-toi bien : il n'y a pas de remplacement de population du tout, hein, surtout si les mathématiques le démontrent implacablement. Et puis si tu doutes encore, prends les conférences d'Hervé le Bras (cassé) :-"

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2306
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Démographie, naissances...

Message par Glycogène » 05 juil. 2018, 00:26

ni chaud ni froid a écrit :
04 juil. 2018, 22:52
Il y a pas de solution
Mais est-ce qu'il y a un problème ?
On se plaint de la surpopulation, et on a une situation qui amène une décroissance de population : c'est tout bon !
A savoir que célibataire ne veut pas forcément dire sans enfant.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5041
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Démographie, naissances...

Message par Raminagrobis » 05 juil. 2018, 08:33

Remundo a écrit :
04 juil. 2018, 23:20
moi je pense Ramina que tu es un complotiste cryptofasciste et tout et tout,

dis-toi bien : il n'y a pas de remplacement de population du tout, hein, surtout si les mathématiques le démontrent implacablement. Et puis si tu doutes encore, prends les conférences d'Hervé le Bras (cassé) :-"
Actuellement l'Italie a peu d'immigration (les étrangers les plus nombreux sont les roumains). Donc ils sont plutôt dans la première alternative que je décrivais : "ils restent comme ça. Ils auront 50% de la population agée de plus de 55 ans en 2050".
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7722
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Démographie, naissances...

Message par mobar » 05 juil. 2018, 08:42

En 2050, si les fossiles ont diminué de 50%, l'espérance de vie risque d'en avoir pris un sérieux coup sur la tête, de même que la natalité

Faudrait pas oublier que les réfugiés Syriens, Afghans, Irakiens, Lybiens ... qui forment le gros des réfugiés, fuient des situations que l'on a grandement contribué à créer, n'en déplaise aux négationnistes de l'interventionnisme occidental qui se disent démocrates, républicains ou en marche ... on sait toujours pas vers quoi
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

ni chaud ni froid
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1218
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: Démographie, naissances...

Message par ni chaud ni froid » 05 juil. 2018, 09:38

Glycogène a écrit :
05 juil. 2018, 00:26
ni chaud ni froid a écrit :
04 juil. 2018, 22:52
Il y a pas de solution
Mais est-ce qu'il y a un problème ?
On se plaint de la surpopulation, et on a une situation qui amène une décroissance de population : c'est tout bon !
A savoir que célibataire ne veut pas forcément dire sans enfant.
Je sais pas s'il y a un problème.
En revanche, c'est pas non plus 10 millions de français en plus qui changeraient grand chose au problème de population globale, c'est vraiment pas à l'échelle...

batista
Condensat
Condensat
Messages : 601
Inscription : 16 juin 2008, 23:16
Localisation : Cognac

Re: Démographie, naissances...

Message par batista » 05 juil. 2018, 10:11

Raminagrobis a écrit :
04 juil. 2018, 22:18
On se retrouve alors, après 3 générations, avec une population constituée au deux tiers de gens dont les grands-parents n'étaient pas italiens. Ca me parait pas viable. L'assimilation n'a jamais fonctionné à ce rythme. Il n'y a plus de sentiment d'appartenance nationale, plus personne ne se reconnait dans l'histoire du pays.
Je pense que quand une personne est né dans le pays où elle vit, elle se sent chez soi. D'ailleurs c'est bien le cas vu qu'elle ne vit pas ailleurs... quand bien même avec des parents immigrés. Encore faudrait-il poser la question aux intéressés.

Les USA c'est quand même juste le contre-exemple parfait. Toutes ces migrations du monde entier ne l'ont pas empêché de devenir la première puissance mondiale.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7722
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Démographie, naissances...

Message par mobar » 05 juil. 2018, 15:53

Et de se sentir chez eux même à des dizaines de milliers de km de la Maison Blanche
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1693
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: Démographie, naissances...

Message par hyperion » 07 juil. 2018, 13:45

Tout a fait. De toute façon, le calcul de Ramina part très mal . Im n'y aurai jamais 30 % d'immigrant sur la génération 1 .. .. Au pire 5.
"ya une route, c'est mieux que rien, sous tes semelles , c'est dur et çà tient" Manset.
objectif d'inflation à 5,55% au lieu du 2% fixé arbitrairement à ce moment. un discours sur la dette sans precision sur cet objectif est futile.

Répondre