Le gaz en Chine

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le gaz en Chine

Message par energy_isere » 13 nov. 2018, 08:37

Malgré la guerre commerciale un méthanier parti de Sabine Pass aux USA Est arrivé en Chine pour livraison.
10 % de taxes de la part des Chinois.
China Gets First U.S. LNG Since Slapping Tariff Two Months Ago

By Tsvetana Paraskova - Nov 12, 2018,

China has received its first cargo of liquefied natural gas (LNG) from the United States since it imposed in mid-September a 10-percent tariff on U.S. LNG imports in the heated tit-for-tat trade tariffs this summer, Reuters reports, citing Refinitiv Eikon shipping data.

LNG tanker Ribera Duero Knutsen departed from Sabine Pass in the U.S. on October 10, according to MarineTraffic, and arrived at the Zhejiang Ningbo terminal in China on Sunday, November 11, Refinitiv Eikon data showed.

According to the shipping data, this was the first U.S. LNG tanker to be sent to China since September 10, a week before Beijing slapped the 10-percent import tariff.

Although the levy is lower than China’s initial threat of a 25-percent tariff, analysts think that the tariffs are bound to influence the LNG market in the short-term with winter coming in the northern hemisphere, and in the long-term with shifting trade routes.

China was the second-biggest buyer of U.S. LNG in the 12 months to June 2018. But after the trade war began in earnest, Chinese buyers began to cut purchases of American LNG, according to Wood Mackenzie.

“The impact on the short term market is likely to be less than we previously indicated. This is partly because the level of the tariff is lower than initially proposed, 10% now vs 25% in August, but also because we think China has already completed the majority of its procurement for winter,” Wood Mackenzie’s Farrer said in September after China announced the tariff.
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... s-Ago.html

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7838
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Le gaz en Chine

Message par phyvette » 27 déc. 2018, 12:55

En Chine le gaz de schiste déçoit, trop profond, trop cher et trop compliqué a sortir. Manque de moyens ou de volonté, la plupart des projets en développements sont bloqués.

http://www.legazdeschiste.fr/prospectio ... ,1346.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le gaz en Chine

Message par energy_isere » 20 janv. 2019, 19:23

Gaz de schiste : la Chine veut accélérer

27/12/2018

La production de gaz de schiste du principal site chinois a augmenté de 40% cette année. La Chine dispose des réserves de gaz de schiste les plus importantes au monde. Mais le pays peine encore à les exploiter massivement.

31 500 milliards de m3. Les réserves de gaz de schiste de la Chine sont les plus importantes au monde, devant celles des États-Unis. Et leur exploitation progresse : le principal site chinois, la base du sud-Sichuan (sud-ouest du pays), devrait avoir produit cette année 4,2 milliards de m3, soit 40% de plus que l'an dernier. Ce sont les dernières estimations publiées sur le site de la compagnie publique China National Petroleum Corporation (CNPC), le premier producteur de pétrole et gaz du pays, et exploitant de ce site. A lui seul, ce site produit quasiment la moitié du gaz de schiste chinois.

Des objectifs ambitieux


La production totale de gaz de schiste en Chine atteint en effet aujourd'hui 9 milliards de m3. Une production que les autorités chinoises veulent voir plus que tripler d'ici 2020, pour atteindre 30 milliards de m3, afin de réduire la dépendance du pays au charbon.

Mais cet objectif est encore jugé très ambitieux par plusieurs experts. Les consultants du cabinet d'études Wood Mackenzie, un cabinet britannique spécialisé dans le conseil et la recherche dans le domaine de l'énergie, estiment quant à eux que la production de gaz de schiste en Chine va « seulement » doubler d'ici 2020, pour atteindre 17 milliards de m3.

Des réserves difficiles à exploiter

Car si le pays est assis sur les premières réserves mondiales de gaz de schiste, les champs sont difficiles à exploiter. Les puits sont souvent situés en zones montagneuses, et contrairement aux États-Unis, ils sont enfouis très profondément, souvent à 2 kilomètres de profondeur, parfois même jusqu'à 5 kilomètres. Une situation qui renchérit le coût des forages. Autre contrainte : le manque d'eau dans ces régions, pourtant nécessaire en très grande quantité pour la fracturation.

De quoi décourager les majors. Depuis janvier 2013, date de la mise en route du premier puit de gaz de schiste en Chine, Shell, Chevron, Total, Eni, toutes ont tenté leur chance mais ont fini par jeter l'éponge. BP est encore engagé. Mais l'essentiel des travaux est mené par les entreprises chinoises, CNPC en tête.

En 2012, trois ans après avoir découvert les énormes gisements de la province du Sichuan, la Chine prévoyait de produire 60 milliards de m3 de gaz de schiste en 2020. Elle a du réduire ses objectifs de moitié.
https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/gaz ... 98558.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le gaz en Chine

Message par energy_isere » 04 févr. 2019, 08:09

La Chine premier importateur mondial de Gaz avec 90 millions de tonnes en 2018. En augmentation de 32 %
En 2019 la demande de gaz va encore croître de 11. 4%
Breakneck LNG Demand Surge In China Is History

By Tsvetana Paraskova - Feb 02, 2019

The world’s main liquefied natural gas (LNG) demand growth market, China, will continue to be the single largest source of LNG demand globally in 2019.

However, the breakneck demand surge of the past two years is expected to slow down this year as China is determined to avoid severe shortages by boosting pipeline connectivity, building more storage and import terminals, and raising domestic natural gas production.

To be sure, LNG demand in China will still grow, just at a slower pace than it did in 2017 and 2018, analysts say.

In the 2017/2018 winter season, China gobbled up spot cargoes to meet soaring natural gas demand in freezing temperatures, upending the LNG market, which was thought to be on the verge of oversupply just a year ago.

The Chinese coal-to-gas switch policy for millions of households backfired with severe gas shortages last winter, lifting domestic Chinese LNG prices to more than US$20/mmBtu and driving Asian spot LNG prices up.

This winter season, China’s authorities have been determined to avoid another natural gas supply crunch. And they are handling supplies much better than past winter—domestic natural gas production is rising, state energy giants are boosting gas pipeline infrastructure and connectivity, and the coal-to-gas switch is more measured and moderate, taking into account expectations of demand.

This winter, Asian LNG spot prices fell last week for a fifth consecutive week amid above-average temperatures and ample supply. Major Asian buyers—especially China—had stockpiled gas well ahead of the winter. Milder winter weather in some parts of Asia and high stockpiles mean that there is currently little appetite for spot cargoes.

The improved pipeline connectivity and increased storage capabilities are expected to remove some bottlenecks across China and address seasonal demand shortages this year, according to S&P Global Platts Analytics.

In 2018, China’s natural gas imports—including pipeline and LNG imports—soared by nearly 32 percent from 2017 to a record 90.39 million tons, solidifying China’s position as the world’s biggest importer of the fuel.

China became the world’s top natural gas importer—including LNG and pipeline—in October last year, overtaking Japan which imports all its gas as LNG.

According to Platts Analytics, China—currently the world’s second-largest LNG importer behind Japan--is set to overtake Japan as the top global LNG importer by 2022 as China will continue to be the largest growth factor behind global LNG demand growth.

China’s total natural gas demand is expected to rise by 11.4 percent in 2019 over 2018, slower than the growth in previous years, according to analysts at the country’s largest oil and gas producer China National Petroleum Corporation (CNPC).

More than half of China’s expected 308 billion cubic meters (Bcm) of natural gas demand this year is set to be met by domestic production, which is seen rising by 6 percent on the year to 171 Bcm, according to CNPC’s analysts.

In 2018, China’s natural gas production increased by 7.5 percent on the year, with December output up 10 percent from December 2017, data from the National Bureau of Statistics of China showed last week.

Rising domestic production and improved pipeline infrastructure will surely help China to ration natural gas flows to avoid last winter’s severe gas shortages, but its LNG demand growth—albeit at a slower pace—is still set to be the key driver of global LNG demand growth.

“Economic slowdown, a more considered approach on coal-to-gas switching and increased domestic infrastructure availability will mean LNG demand will slow in 2019, from the 40-45% growth we have seen in 2017 and 2018,” energy consultancy Wood Mackenzie said in its 2019 LNG outlook earlier this month.

“But China will still grow at around 20%, by far the largest source of LNG demand growth in the global market,” according to WoodMac.

By Tsvetana Paraskova for Oilprice.com

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le gaz en Chine

Message par energy_isere » 04 févr. 2019, 23:59

Encore un mois où La Chine bat son record d'importations de gaz LNG. Ce mois de janvier.
Chinese LNG Imports Beat Another Record

By Irina Slav - Feb 04, 2019

China’s liquefied natural gas imports broke another record last month amid rising stockpiles that made some importers nervous, Reuters reports, citing industry sources as well as vessel-tracking data.

The January total reached 6.55 million tons, up by 2 percent from the previous record set in December. However, the winter turned out milder than would justify this massive intake of LNG and many importers are stranded with more LNG than they can’t sell.

“When people see these numbers, they think Chinese demand is up ... but actually it is causing a headache (for importers) as (they) have overbought and can’t find demand to absorb the cargoes,” one energy industry source told Reuters.
.........
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... ecord.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le gaz en Chine

Message par energy_isere » 12 avr. 2019, 00:23

BP sort aussi du gaz de schiste en Chine après des forages décevants

Publié le 11/04/2019 SHANGHAI/SINGAPOUR (Reuters)

Le groupe pétrolier BP a l'intention de mettre fin à deux contrats de partage de production portant sur des projets de forage de gaz de schiste dans la province chinoise du Sichuan, a appris Reuters cette semaine auprès de trois sources bien informées.

BP est la dernière en date des grandes majors pétrolières, dont Royal Dutch Shell, Exxon Mobil, ConocoPhillips et ENI, à cesser d'explorer le gaz de schiste en Chine en raison de mauvais résultats de forage.

Son départ laisse encore davantage le secteur aux mains des entreprises chinoises. PetroChina, branche cotée de China National Petroleum Corp (CNPC), et Sinopec devraient dominer le secteur du gaz de schiste en Chine en utilisant des technologies et des services à faible coûts développés sur le marché intérieur.

En mars 2016, BP était convenu avec CNPC d'explorer et de produire du gaz naturel à partir de formations de schiste argileux du bloc Neijiang-Dazu dans le Sichuan, son premier contrat de ce type en Chine. Elle a par la suite signé la même année un deuxième contrat de partage de production (PSC) pour le bloc Rongchangbei. CNPC était l'opérateur dans les deux transactions.

BP ne veut plus poursuivre les projets du Sichuan après avoir foré huit à dix puits avec des résultats décevants, ont déclaré deux des trois sources.

BP n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire. PetroChina n'a pas souhaité en faire un.

La Chine commence tout juste à exploiter ses vastes ressources en gaz de schiste. La production de l'an dernier ne représentait que 6% de sa production totale de gaz naturel, en raison de conditions d'environnement et de géologie qui rendent l'extraction du gaz difficile.

Total collabore avec Sinopec dans le gaz de schiste dans la province du Sichuan.

En ce qui concerne le pétrole de schiste en Chine, Royal Dutch Shell est l'un des rares grands groupes pétroliers internationaux à s'aventurer dans le secteur. Il s'est lancé via un partenariat avec Sinopec.
https://www.usinenouvelle.com/article/b ... ts.N830140

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le gaz en Chine

Message par energy_isere » 01 mai 2019, 09:47

Le gaz de schiste ne tiendra pas ses objectifs 2020 en Chine, et de très loin. Seulement la moitié de l'objectif sera produit, peut être 15 milliards de m3 au lieu de 30 milliards de m3.
China Set To Miss Shale Gas Production Target By A Mile

By Tsvetana Paraskova - Apr 30, 2019

Challenging geology, insufficient infrastructure, and low well productivity are set to result in China badly missing its own shale gas production target to 2020, analysts say.

China has set a target to produce 30 billion cubic meters (bcm) of shale gas per year by 2020.

Yet, according to analysts at S&P Global Platts Analytics and Wood Mackenzie, China will barely meet half of that target by next year, despite the increased efforts to tap more shale gas resources to add to the domestic gas supply amid soaring demand as many households are switching from coal-fired to gas-fired heating.

“We think the 30 billion cu m by 2020 target is unreachable unless there is a major breakthrough in technology and infrastructure,” Jeffrey Moore, Asia LNG manager with S&P Global Platts Analytics, told S&P Global Platts.

According to Moore, China will reach 13 billion bcm of shale gas production a year by 2020.

China is estimated to have huge shale gas reserves, but it is very unlikely that it will be able to repeat the U.S. shale gas boom. China’s shale gas deposits are in remote, geologically challenging areas. “Geologically challenging” means that they are in mountainous regions and the gas-bearing rocks are much deeper than they are in the U.S. shale patch. Also, the remoteness of these deposits means there is no established infrastructure for production and transportation of all these trillions of cubic feet of gas.

Earlier this month, BP was said to become the latest international major to quit drilling for shale gas in China because of poor exploration drilling results so far.

Commenting on BP’s intention to exit China’s shale gas, Xianhui Zhang, Wood Mackenzie Eastern Asia upstream research analyst, said earlier this month:

“We understand that both poor well performance and challenging above-ground conditions contributed to BP's decision. The difficulties, for both national oil companies (NOCs) and oil Majors, highlight the unique challenges of developing shale gas in China. These include complex and deep reservoir geology, low well productivity, marginal economics and infrastructure constraints.”

According to WoodMac, China will produce 15 bcm/year of shale gas by 2020—significantly lower than the government’s target of 30 bcm.

“While we still expect double-digit growth in shale gas output this year, development challenges remain. Shale gas is an important part of China’s gas supply story in the long-run, but for now it is a minor contributor,” Zhang said.

By Tsvetana Paraskova for Oilprice.com
https://oilprice.com/Energy/Crude-Oil/C ... -Mile.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le gaz en Chine

Message par energy_isere » 31 mai 2019, 16:14

Fracturation: l'injection de CO2 plus efficace que l'eau pour extraire pétrole et gaz de schiste, selon une expérience en Chine

AFP parue le 30 mai 2019

Le dioxyde de carbone (CO2) semble plus efficace que l'eau dans la fracturation hydraulique pour extraire pétrole et gaz de schiste, selon une expérience menée par des scientifiques dans des puits chinois et dont les résultats ont été publiés jeudi.

La fracturation hydraulique consiste à injecter des fluides sous pression dans le sous-sol pour fracturer des roches et en extraire les ressources (pétrole et gaz). De l'eau mélangée à des produits chimiques est aujourd'hui utilisée, à raison de millions de litres par puits. Aux Etats-Unis, ce mode d'extraction a permis une explosion de la production d'hydrocarbures depuis les années 2000. Mais la pratique est controversée : modification des sols, accusations de contamination des aquifères, mini-séismes, etc.

L'idée de remplacer l'eau par le CO2 pour réduire l'impact environnemental est étudiée depuis des années. Des scientifiques de l'Académie chinoise des sciences et de l'université chinoise du pétrole à Pékin l'ont testée en laboratoire et en conditions réelles, dans cinq puits du champ pétrolier de Jilin, dans le nord-est de la Chine.

"À notre grande satisfaction, la production de pétrole a augmenté d'environ 4 à 20 fois" avec le CO2 par rapport à l'eau, rapportent les auteurs dans leur étude, publiée par la revue américaine Joule. Le gaz fracture mieux les roches, selon eux. "Ces résultats du monde réel révèlent que, comparée à la fracturation hydraulique, la fracturation par CO2 est une alternative importante et plus verte", poursuivent-ils. A fortiori dans les régions arides, qui aujourd'hui obligent les producteurs à transporter de l'eau par camions-citernes.

Les scientifiques arguent que la technique permettrait de stocker du CO2 dans le sol. C'est le principal gaz à effet de serre émis par l'activité humaine, responsable du réchauffement climatique, et en retirer activement de l'atmosphère est un objectif pour de nombreux climatologues.

Mais l'idée d'injecter du CO2 pour extraire des hydrocarbures dont la combustion émettra ensuite... du CO2, peut paraître vaine. Hannah Chambers, de l'université d'Édimbourg, relève ainsi que l'étude n'inclut pas d'analyse de l'impact général sur les émissions mondiales de CO2.
https://www.connaissancedesenergies.org ... nce-190530

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le gaz en Chine

Message par energy_isere » 12 janv. 2020, 10:05

PetroChina à sorti 8 milliards de m3 de gaz de schiste du Sichuan en 2019.
PetroChina produces 8.03 bcm shale gas from Sichuan in 2019, up 88%

10/01/2020 Comments Offon PetroChina produces 8.03 bcm shale gas from Sichuan in 2019, up 88%

China’s state energy giant PetroChina pumped out 8.03 billion cubic metres (bcm) of shale gas in the southwestern province Sichuan in 2019, up 88% from 2018, the company said in a statement on Thursday. * Daily shale gas output at the Southern Sichuan field, the biggest shale gas production base in China, reached as much as 30.97 million cubic metres, it said * The company started to drill 456 new shale gas wells in 2019, with 229 wells having been launched
........
https://www.hellenicshippingnews.com/ca ... gy/page/3/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le gaz en Chine

Message par energy_isere » 24 janv. 2020, 22:11

Un projet de terminal de réception LNG va être construit à Tianjin.

5 millions de tonne de capacité annuel. Mise en service fin 2022.
China’s Beijing Gas gets nod to build 5 mil mt/year LNG terminal in Tianjin

in Port News 23/01/2020

Chinese state-owned gas distributor Beijing Gas Group has obtained the government’s approval to build a 5 million mt/year LNG receiving terminal at Nangang district, Tianjin city, adding new LNG receiving capacity to the Bohai Rim region — the most natural gas consuming region in China.

Natural gas consumption is estimated to be around 67 billion cu m in the Bohai Rim region in 2019, up 10.6% year on year, accounting for around 22% of China’s total gas consumption of 304 Bcm last year, according to data from state-owned CNPC’s Economics & Technology Research Institute.

China’s Bohai Rim region include two municipalities — Beijing, Tianjin, and three provinces — Hebei, Shandong and Liaoning.

“The project was approved by the National Development and Reform Commission on January 14,” a company official said Tuesday, but declined to be named.

The terminal is designed to have a LNG receiving capacity of 5 million mt/year, which is expected to be put into operation at the end of 2022, according to the official.

Beijing Gas’s LNG receiving terminal in Tianjin will be an emergency peak-shaving reserve project, which comprises the construction of 10 storage tanks of 200,000 cu m each, a dock capable of receiving LNG shipments up to 260,000 cu m, and a 229-km pipeline linking the terminal with its gas storage tanks in Beijing, another senior official said at a Beijing conference in October 2019.
https://www.hellenicshippingnews.com/ch ... TFFAePs1iR

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62142
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le gaz en Chine

Message par energy_isere » 07 févr. 2020, 08:25

Ça y est la CNOOC déclare force majeure à cause du Coronavirus et refuse des cargaisons de LNG de 3 fournisseurs.
China’s Top LNG Buyer Refuses Cargoes Amid Virus Outbreak
By Tsvetana Paraskova - Feb 06, 2020,
Lire https://oilprice.com/Energy/Natural-Gas ... break.html

Répondre