Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 29 sept. 2019, 14:52

Hornsea One en construction fera 1.2 GW, et bien UK va faire 3 autres projets de encore 1.2 GW centrés sur le Doggerbank, soit 3.6 GW au total. :shock:
11 milliards de dollars à investir entre 2020 et 2026.
Offshore wind energy: Equinor will develop the world’s largest offshore wind farm

September 21, 2019 evwind

Equinor reported that it will intervene in the development of three large-scale offshore wind power projects in the Dogger Bank region in the North Sea, United Kingdom.
This will be the largest enclave of offshore wind farms in the world, with a total installed capacity of 3.6 gigawatts, and the wind energy projects are expected to produce enough energy to power the equivalent of 4.5 million homes In the British country.

The Dogger Bank wind farm, which will be jointly executed with the SSE company, associate of Equinor, will consist of three wind farm projects: Creyke Beck A, Creyke Beck B and Teesside A.

Each project will have an installed capacity of 1.2 GW
and together they can cover approximately five percent of the estimated electricity generation in the United Kingdom.

It is also expected that the execution of these will trigger a capital investment of more than 11 billion dollars between 2020 and 2026 and the first generation of energy is planned for 2023.

Successful offers for the world’s largest offshore wind development represent a game changer for our offshore wind business and support the development of Equinor as a large energy company. A large-scale development of Dogger Bank will constitute an industrial wind energy center in the heart of the North Sea, Eldar Sætre, CEO of Equinor, said.
https://www.evwind.es/2019/09/21/offsho ... farm/70997

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 01 oct. 2019, 20:29

Suite du post au dessus,
L'éolienne géante de General Electric équipera le plus grand champ offshore au monde

AFP parue le 01 oct. 2019

General Electric et son éolienne géante Haliade-X 12 MW, en grande partie fabriquée en France, ont été choisis pour équiper un gigantesque parc éolien en mer en cours de développement au large de la Grande-Bretagne, ont annoncé les parties mardi.

GE Renewable Energy sera le "fournisseur privilégié des éoliennes" de Dogger Bank Wind Farms, coentreprise du norvégien Equinor et du britannique SSE Renewables, retenue mi-septembre pour développer au large du Yorkshire "le plus grand champ d'éoliennes en mer au monde". Aucun détail commercial n'a été communiqué, le nombre définitif d'éoliennes restant en outre à confirmer.

Cet équipement est présenté par GE comme "l'éolienne en mer la plus puissante au monde" avec 12 MW. Elle est fabriquée à Saint-Nazaire pour les nacelles et Cherbourg pour les pales. Le mât est fabriqué à Séville en Espagne.

Il s'agira du "premier parc éolien d'Europe à installer et exploiter ces turbines innovantes", s'est félicité mardi dans le communiqué Paul Cooley, directeur des projets d'immobilisation de SSE Renewables. "Cette technologie pionnière à faible émission de carbone jouera un rôle essentiel pour aider le Royaume-Uni à atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050", ajoute-t-il.

Cette nouvelle éolienne Haliade-X 12 MW avait déjà été choisie par le groupe danois Ørsted pour deux de ses parcs en mer américains. Ørsted devrait ainsi en être le premier exploitant.

Au total, le parc éolien britannique se composera de trois projets de 1,2 GW situés en mer du Nord, à 130 km environ des côtes, un investissement de 9 milliards de livres (10,2 milliards d'euros). La construction à terre devrait intervenir début 2020, et la production d'énergie commencer en 2023.
https://www.connaissancedesenergies.org ... nde-191001

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2363
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par Glycogène » 01 oct. 2019, 23:28

Pour participer à la neutralité carbone en 2050, ces éoliennes ont interet à avoir une durée de vie de plus de 25 ans...

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1030
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par Silenius » 02 oct. 2019, 01:10

Hornsea One en construction fera 1.2 GW, et bien UK va faire 3 autres projets de encore 1.2 GW centrés sur le Doggerbank, soit 3.6 GW au total. :shock:
11 milliards de dollars à investir entre 2020 et 2026.
En cout, duree et puissance effective, on est dans les memes ordres de grandeur que le prototype de l'EPR Anglais, mais pour une duree de vie 3 fois plus faible et l’intermittence en sus. On est bien sur superieur en GES, encore plus quand on compte les fuites a l'exploitation du methane pour les turbines a gaz.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 05 oct. 2019, 22:57

La dernière turbine de Hornsea One vient d'être installée.

1 minute de video ici
https://www.energylivenews.com/2019/10/ ... wind-farm/

Image
https://www.evwind.es/2019/10/03/final- ... farm/71178

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 23 oct. 2019, 19:46

Le « Voltaire » posera les Haliade X du parc éolien Dogger bank

Publié le 23/10/2019 lemarin

Un navire XXL pour installer des éoliennes XXL dans un parc XXL…, le premier contrat remporté par le futur navire de Jan de Nul concernera la pose des éoliennes Haliade X sur le site britannique de Dogger bank.

Image
Ce contrat est le premier remporté par le futur navire de pose d’éoliennes de Jan de Nul. (Image : Jan de Nul)
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... ien-dogger

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 30 oct. 2019, 20:03

ABB et Aibel en charge des sous-stations électriques de Dogger Bank

Publié le 30/10/2019 lemarin.fr

Après GE pour les éoliennes et Jan de Nul pour leur installation, ABB et Aibel ont été choisies pour fournir les sous-stations électriques du parc éolien en mer Dogger Bank, au Royaume-Uni.

Image
Aibel construira les deux sous-stations tandis que qu’ABB les équipera de leur système de conversion électrique. (Illustration : Aiber)
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... triques-de

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 28 nov. 2019, 21:12

EDF lance les travaux pour un vaste parc éolien en mer au large de l'Écosse

SIMON CHODORGE Usine Nouvelle 28/11/2019

EDF a annoncé jeudi 28 novembre le début des travaux pour un nouveau parc éolien en mer au large de l'Écosse. Le projet d'une puissance de 450 MW doit entrer en service en 2023.

EDF lance de nouveaux travaux en mer du Nord. Jeudi 28 novembre, l'énergéticien français a annoncé le début de la construction d’un parc éolien offshore. Baptisé Neart na Gaoithe (“puissance du vent” en gaélique), la capacité du parc doit s’élever à 450 MW. L’entreprise irlandaise ESB a révélé le même jour son entrée dans le projet : elle va prendre une participation de 50 % dans les installations.

Un investissement de 2,1 milliards d’euros

e parc doit permettre à EDF Renouvelables d’augmenter significativement son portefeuille au Royaume-Uni. Pour l’instant, la filiale du groupe français ne compte que 103 MW de parcs éoliens en mer en exploitation ou en développement dans le pays. “Le projet NnG s’inscrit dans la stratégie CAP 2030 d’EDF visant à doubler sa capacité globale en énergies renouvelables entre 2015 et 2030 pour la porter à 50 GW”, explique l’électricien dans un communiqué.

EDF avait acquis le parc Neart na Gaoithe en mai 2018 auprès de Mainstream Renewable Power basée à Dublin (Irlande). À l’époque, l’entreprise française estimait le coût de réalisation du projet à près de 1,8 milliard de livres, soit 2,1 milliards d’euros. Un investissement conséquent qui justifie l’arrivée d’ESB. Selon l’Irlandais, EDF Renouvelables a désormais trouvé tous les financements nécessaires pour le parc avec les prêts de 25 banques différentes.

Fournir 4 % de l’électricité consommée en Écosse

Le parc éolien sera installé à environ 15 kilomètres des côtes de Fife, au sud-est de l’Écosse, et sur une zone de 105 kilomètres carrés. Avec 54 turbines, les installations doivent fournir en électricité 375 000 foyers, soit 4 % de l’électricité consommée en Écosse. Elles permettront aussi de créer 50 emplois permanents dans la région.

Chaque éolienne fournira une puissance unitaire de 8 MW. Elles seront fournies par Siemens Gamesa Renewable Energy (SGRE). Assemblées au port de Dundee (Écosse), elles seront transportées et installées par Fred Olsen Windcarrier, une entreprise installée en Allemagne, au Danemark et en Norvège.

D’autres entreprises sont impliquées dans le projet Neart na Gaoithe. EDF précise que l’entreprise italienne Saipem construira et installera les fondations des éoliennes ; GE Renewable Energy Grid Solutions fournira deux sous-stations électriques et des travaux électriques ; l’entreprise italienne Prysmian SRL fournira et installera les câbles export sur terre et en mer ; la société belge Deme Offshore assurera l’ingénierie, l’approvisionnement, la construction et l’installation en mer des câbles inter-éoliennes ; enfin l’entreprise britannique Eyemouth Harbour a été sélectionné pour gérer l’exploitation et la maintenance du parc pendant 25 ans.

Mise en service prévue en 2023

“La fabrication des composants à terre est désormais lancée. La construction sur le site en mer devrait débuter en juin 2020 et la mise en service du parc est prévue en 2023”, détaille EDF. L’électricien précise que le projet détient déjà toutes les autorisations administratives nécessaires dans un contexte où les parcs français sont ralentis par les procédures.

En parallèle, la France accuse du retard dans l’éolien offshore mais travaille à la mise en service d’un premier parc au large de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Mercredi 27 novembre, RTE a annoncé les travaux de raccordement du futur parc de 480 MW attendu pour 2022.
https://www.usinenouvelle.com/article/e ... se.N908364

Répondre