USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58218
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 16 mai 2019, 10:15

Trump signe un décret qui exclut Huawei du marché US des télécoms

REUTERS | LE 16/05 2019 WASHINGTON

Le président Donald Trump a signé mercredi un décret interdisant aux entreprises américaines d'utiliser du matériel de télécommunication fabriqué par des entreprises présentant un risque pour la sécurité nationale.

Ce décret, qui revient à interdire aux groupes américains de faire affaire avec le chinois Huawei Technologies, confirme une information donnée par Reuters mardi.

Le département du Trésor a par ailleurs annoncé que Huawei et 70 de ses filiales étaient placées sur une liste noire - dénommée "Liste des entités" -, qui va contraindre le groupe télécoms chinois à demander une licence spéciale pour pouvoir acheter des pièces et composants électroniques auprès des sociétés américaines.

Dans un communiqué, le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, précise que Donald Trump a appuyé cette mesure qui "empêchera la technologie américaine d'être utilisée par des entités étrangères d'une manière qui peut potentiellement nuire à la sécurité nationale américaine ou à ses intérêts de politique étrangère".

Les Etats-Unis estiment que les équipements de Huawei pourraient servir à des activités d'espionnage de la Chine et ils exhortent leurs alliés, notamment en Europe, à ne pas s'appuyer sur le groupe chinois pour le déploiement de la nouvelle génération de téléphonie mobile, la 5G.
......
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 48977.html

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 990
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par tita » 16 mai 2019, 14:35

Couper politiquement le marché et les fournisseurs du N°2 mondial des téléphones mobiles, qui est en plus un fleuron de l'industrie chinoise et une fierté nationale pour ce pays... Qu'est-ce qui pourrait mal tourner?

Derrière tout ça, on peut aussi se demander si les Etats-Unis, et derrière l'OTAN, ne craignent pas en fait de perdre leur capacité de pouvoir espionner à leur guise les communications pour leurs besoins sécuritaires. Jusqu'à présent, les grands noms des télécommunications ont toujours fait partie de la sphère de l'OTAN.

On peut raisonnablement penser que la Chine a des ambitions similaires...

Bref, ça risque d'avoir des conséquences importantes cette histoire...

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 990
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par tita » 19 mai 2019, 21:45

Caricature du 27 mars dernier:
Image

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 990
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par tita » 20 mai 2019, 16:08

Google coupe les ponts avec Huawei
https://www.lemonde.fr/pixels/article/2 ... 08996.html
Les futurs téléphones vendus par Huawei devront se passer des services de Google. Les téléphones déjà sur le marché ne devraient pas être affectés.
Concrètement, les nouveaux téléphones n'auraient plus accès à Google maps, playstore, youtube, gmail... Ce qui est déjà le cas pour les smartphones vendus en Chine où Google est banni. Mais c'est plus compliqué pour le marché Européen, où les consommateurs sont habitués à utiliser les services de google.

Huawei peut toujours utiliser la version libre de l'OS android, mais c'est aussi un coup dur. Quand à développer son propre OS maison, c'est pratiquement peine perdue... Samsung avait tenté l'aventure, mais la grande force d'Android est son gigantesque catalogue d'applications, et le fait que les développeurs ne souhaitaient pas coder leur app pour plusieurs OS.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58218
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 21 mai 2019, 00:50

mon smartphone acheté en mars 2018 est ...... un HUAWEI !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58218
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 21 mai 2019, 02:37

Les groupes américains aussi victimes des sanctions contre Huawei

20 mai 2019

Les strictes sanctions imposées par les Etats-Unis à Huawei pourraient aussi porter un coup aux nombreuses entreprises américaines fournissant composants et logiciels au géant technologique chinois, qui pourrait, comme d'autres, chercher à s'affranchir de la Silicon Valley.

Les spécialistes du secteur estiment que les firmes américaines, par exemple les fabricants de puces, ont vendu l'an dernier pour 11 milliards de dollars de composants à Huawei, qui figure sur la liste noire de Washington interdisant aux compagnies américaines de commercer avec certaines entreprises jugées à risque, au nom de la sécurité nationale.
......
https://www.google.com/amp/s/actu.orang ... 1fQoLt.amp

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 990
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par tita » 21 mai 2019, 09:27

J'ai aussi un Huawei (enfin, Honor, mais c'est pareil) depuis fin 2016... Un choix dicté par le rapport qualité/prix. Bientôt 3 ans et demi que je le maltraite dans mes poches. C'est mon 3ème smartphone en 10 ans, le deuxième sous android. Le premier était sous... Bada (l'échec de Samsung).

Quoi qu'il en soit, marche arrière pour Trump. Les Etats-Unis accordent un sursis à Huawei de 3 mois avant d'imposer ces sanctions:
https://www.rts.ch/info/monde/10448604- ... tions.html

La raison... C'est probablement que le fabricant est déjà beaucoup trop implanté au niveau mondial pour lui imposer ces sanctions sans qu'il n'y ait de conséquences économiques sur les autres acteurs mondiaux.

Bref, on comprend vite les limites du politique à ingérer directement dans cette économie globalisée. Et accessoirement, Huawei dit clairement qu'ils n'ont pas besoin de la technologie américaine, la Chine ayant la capacité de fournir ces composants et les logiciels.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58218
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 30 mai 2019, 09:39

« Ne dites-pas que vous n’avez pas été prévenus », le cri de guerre de Pékin aux Etats-Unis

INVESTIR.FR | LE 30/05 2019

Dans Le Quotidien du Peuple, Pékin tient la même rhétorique guerrière qu’en 1979 et 1962, juste avant que la Chine entre en guerre avec le Vietnam et l’Inde. Les tensions commerciales entre les Etats-Unis montent encore d’un cran. Mais la Bourse préfère regarder ailleurs.
........
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 52371.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58218
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 02 juin 2019, 10:08

Guerre commerciale : la Chine lance la contre-offensive
Présentant son « Livre blanc », Pékin considère que les Etats-Unis portent « l’entière responsabilité » de l’échec des discussions commerciales bilatérales.


Le Monde avec AFP Publié le 2 juin 2019

Menaces d’embargo sur certains métaux, « liste noire » d’entreprises étrangères, hausse des droits de douane et rhétorique guerrière : en quelques jours, Pékin est passé résolument à la contre-offensive. Et la Chine a encore haussé le ton, dimanche 2 juin, en rejetant l’échec des discussions sur Washington et en rappelant qu’elle « ne transigerait pas sur les principes fondamentaux » dans sa guerre commerciale.

« La guerre commerciale ne rend pas sa grandeur à l’Amérique », a persiflé depuis Pékin le vice-ministre de l’information, Guo Weimin, en écho au slogan de campagne de Donald Trump.

Depuis lors, les prix et les coûts de production ont augmenté aux Etats-Unis, leurs exportations vers la Chine ont baissé et la croissance mondiale est menacée, a résumé M. Guo, en présentant à la presse un « Livre blanc ». Ce document de 21 pages, qui résume les positions chinoises, est publié au lendemain de l’entrée en vigueur de nouveaux droits de douane punitifs sur 60 milliards de dollars de produits américains importés chaque année en Chine, en réponse aux dernières sanctions américaines prises début mai sur 200 milliards de dollars de produits chinois.

« Si les Etats-Unis veulent l’affrontement, nous sommes prêts »

Un mois après l’échec à Washington des discussions commerciales, M. Guo a estimé pour sa part que les Etats-Unis portaient « l’entière responsabilité » de ce revers pour avoir à plusieurs reprises modifié leurs exigences.

Alors que le gouvernement chinois avait affirmé que les discussions reprendraient à Pékin à une date indéterminée, il n’en a pas été question lors de la conférence de presse de dimanche. M. Guo a dit ne pas avoir d’informations sur une possible rencontre bilatérale entre M. Trump et son homologue chinois Xi Jinping fin juin à Tokyo en marge du sommet du G20.

Même si « la coopération est le seul choix possible » avec Washington, « la Chine ne transigera pas sur les principes fondamentaux », assure le « Livre blanc », qui juge « totalement infondées » les accusations de vol de propriété intellectuelle formulées par l’administration Trump.

Presqu’au même moment, depuis Singapour, le ministre chinois de la défense assurait que la deuxième puissance économique mondiale répondrait aux assauts de Washington. « Si les Etats-Unis veulent parler, nous allons maintenir la porte ouverte. S’ils veulent l’affrontement, nous sommes prêts », a martelé le général Wei Fenghe lors d’un forum international.

La création d’une « liste noire » d’entreprises étrangères

L’affrontement commercial se double d’un conflit technologique. Le mois dernier, Washington a placé le géant chinois des télécoms, Huawei, soupçonné d’espionnage potentiel, sur une liste noire des entreprises auxquelles il est interdit de céder de la technologie américaine.

Le coup est considéré comme très dur pour Huawei, qui a besoin des puces électroniques américaines pour équiper ses téléphones portables. Pékin a répliqué vendredi en annonçant la création d’une « liste noire » d’entreprises étrangères « non fiables ». Le gouvernement chinois a aussi laissé entendre qu’il pourrait bloquer ses exportations de « terres rares », des métaux dont l’industrie américaine a besoin dans de nombreux secteurs de pointe.

A propos de Huawei, le ministre chinois de la défense a estimé que ce n’était pas une entreprise militaire. « Ne pensez pas que, puisque le patron de Huawei a servi dans l’armée, alors l’entreprise qu’il a bâtie fait partie de l’armée », a déclaré le général Wei Fenghe.
https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58218
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 02 juin 2019, 16:18

Plus de 5400 produits américains surtaxés par la Chine
Pékin a publié la liste de produits américains qui sont concernés par l’augmentation des droits de douane depuis le 1er juin à 25% maximum. La Chine ne laisse entrevoir aucune porte de sortie à court terme.


Par lefigaro.fr le 02/06/2019

Pékin riposte. Après l’échec de pourparlers à Washington début mai, Donald Trump avait ordonné de surtaxer à hauteur de 25% une large palette de biens chinois, équivalant à 200 milliards de dollars d’importations annuelles. Pékin a répliqué en annonçant une augmentation des droits de douane depuis le 1er juin, à 10%, 20% voire 25% sur un ensemble de marchandises américaines déjà taxées, représentant 60 milliards de dollars d’importations annuelles

Cette liste est désormais connue: elle se compose de plus de 5400 produits dont un peu de 2500 (2493 exactement) taxés à 25%. Parmi eux, on trouve des produits cosmétiques (parfums, maquillages, rouges à lèvres...), des articles de cuisine (fours, micro-ondes ou encore machines à café), des articles de sport (balles de ping-pong, raquettes de badminton et ballons de foot), les pianos et les instruments à cordes, des spiritueux (gin, vin et tequila) et d’autres articles comme les préservatifs, les diamants, les robots industriels, les pneus, le tissu, le bois et les jouets.
........
https://news.google.com/articles/CBMiYm ... id=FR%3Afr

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58218
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 25 juin 2019, 19:30

Embargo américain contre le constructeur chinois de supercalculateurs Sugon

RIDHA LOUKIL Usine Nouvelle 25/06/2019

Après ZTE, Jinhua et Huawei Technologies, le constructeur chinois de supercalculateurs Sugon subit à son tour un embargo américain. Il fait partie de cinq nouveaux acteurs chinois inscrits sur la liste noire des Etats-Unis.

La liste noire des entreprises dont l’activité est considérée comme une menace pour la sécurité nationale ou les intérêts des Etats-Unis, s’allonge de cinq nouveaux acteurs chinois. Parmi eux figure Sugon, troisième constructeur chinois de supercalculateurs après Lenovo et Inspur, et sixième mondial selon le cabinet Hyperion Research. Il ne pourra plus accéder aux logiciels, puces et autres composants américains vitaux pour ses produits.

2 coentreprises chinoises avec AMD touchées aussi

Après ZTE, Jinhua et Huawei Technologies, Sugon est le quatrième industriel chinois majeur en un an à subir un embargo américain implacable. La société, dont le nom officiel est Dawning Information Technology Co, compte plus de 2 200 personnes et affiche un chiffre d’affaires de 9 milliards de yuans, l’équivalent de 1,3 milliard de dollars, en 2018, en bond de 44% par rapport à 2017. Elle détient 63 supercalculateurs dans le Top 500, le classement des 500 supercalculateurs les plus puissants au monde publié le 17 juin 2019.

Sugon dépend à 100% des processeurs Xeon d’Intel et accélérateurs graphiques de Nvidia, deux fournisseurs américains de puces en position de quasi-monopole dans leurs domaines respectifs. L’embargo le laisse sans aucune alternative. D’autant que les deux coentreprises chinoises avec AMD, seule alternative à Intel dans les microprocesseurs à architecture X86, font partie des cinq nouvelles entreprises inscrites à la liste noire. Elles ne peuvent plus recevoir de transfert de technologie de la part d’AMD.

Les nouveaux entrants chinois dans les mémoires, prochaines victimes?

Les Etats-Unis semblent déterminés à casser l’élan de la Chine dans la high-tech en la privant des technologies américaines vitales à son plan d’autonomie. A qui le tour ? ChangXin Memory Technologies pourrait être la prochaine victime. La société se prépare à lancer la production de mémoires vives Dram, devenant le premier producteur chinois de cette famille de puces. Une initiative vue d’un mauvais œil par Micron Technology, principal fabricant américain de mémoires.

Washington pourrait également s’en prendre à Yangtze Memory Technologies Co, filiale de Tsinghua Unigroup, un nouvel entrant dans les mémoires flash 3D. Sans l’accès aux équipements américains de production, ces nouveaux entrants dans les mémoires risquent de voir leurs projets de développement stoppés net.
https://www.usinenouvelle.com/article/e ... on.N858885

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58218
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 16 août 2019, 11:28

Les US mettent en liste noire les plus grosses compagnies du nucléaire civil chinois.
US Government Blacklists China’s Biggest Nuclear Company

BY FRANK FANG, EPOCH TIMES
August 14, 2019

The U.S. Department of Commerce has placed China’s biggest state-owned nuclear company on its Entity List, according to an announcement on Aug. 14.

China General Nuclear Power Group (CGNPG) and three of its affiliates—China General Nuclear Power Corporation (CGNPC), China Nuclear Power Technology Research Institute, Suzhou Nuclear Power Research Institute—are now banned from buying parts and technologies from American firms without special U.S. government approval.

These four Chinese entities are on the list because they “engaged in or enabled efforts to acquire advanced U.S. nuclear technology and material for diversion to military uses in China,” according to the announcement.
.......
This is not the first time that the U.S. government has tried to stop China from obtaining U.S. nuclear technologies.
......
https://m.theepochtimes.com/us-governme ... 41767.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58218
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 19 août 2019, 18:25

Washington donne un nouveau répit de 90 jours au géant chinois Huawei

AFP•19/08/2019

Washington a accordé lundi un nouveau répit de trois mois au géant chinois des télécoms Huawei et à certains de ses clients américains.
La poursuite des exemptions pour 90 jours supplémentaires "a pour but de donner aux consommateurs à travers toute l'Amérique le temps nécessaire de trouver des fournisseurs autres que Huawei, en raison de la menace permanente (qu'il représente) pour la sécurité nationale et la politique étrangère", souligne un communiqué du ministère du Commerce.

L'administration Trump avait placé Huawei sur une liste noire en mai, accusant le groupe de travailler avec les autorités chinoises, mais elle avait dans a foulée déjà accordé des exemptions pour une première période de 90 jours.

Ces exemptions étaient accordées à certaines entreprises américaines pour continuer à vendre des produits de faible technologie au groupe chinois ou pour permettre à certains de ses clients de changer de fournisseurs.

"Il y a 90 jours en plus pour des entreprises de télécoms américaines, dont certaines entreprises rurales, qui dépendent de Huawei", a expliqué le ministre du Commerce Wilbur Ross sur Fox Business, ajoutant: "nous leur donnons plus de temps pour se sevrer".

Le ministère a toutefois ajouté qu'il avait ajouté 46 filiales de Huawei à la liste noire lundi, soulignant que depuis le mois de mai il avait au total inscrit une centaine de filiales et de personnes liées au groupe de télécoms chinois.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... aa9157cd48

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58218
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 19 août 2019, 19:30

Guerre commerciale: les touristes chinois désertent les États-Unis

Par RFI Publié le 16-08-2019

Elles sont les victimes collatérales de la guerre entre Donald Trump et la Chine. Selon une enquête du Financial Times, les professionnels du tourisme aux États-Unis observent impuissants la fuite des touristes chinois. Pour la première fois en 16 ans, la part des voyageurs en provenance de Chine a baissé en 2018.

Voyager aux États-Unis est globalement devenu moins attractif pour un touriste chinois. Au niveau administratif d'abord, depuis le début des tensions, les visas sont plus difficiles à obtenir.

Il y a aussi une volonté de Pékin de dissuader ses ressortissants d'aller aux États-Unis. En juin dernier, les autorités conseillaient d'éviter le sol américain, officiellement à cause des « fusillades, des vols et des agressions ».

La dévaluation du yuan en cause

Mais au-delà de cela, la guerre économique affaiblit le portefeuille des touristes chinois. Avec la dévaluation du yuan, prendre un avion pour New York ou San Francisco est devenu moins accessible pour un Pékinois ou un Shanghaïen par exemple.

Et cette dévaluation affecte aussi le pouvoir d'achat sur place des touristes. Le luxe est le premier secteur touché. Plusieurs enseignes américaines comme Tiffany ou Macy's ont enregistré un baisse de leurs ventes aux étrangers cette année, une baisse liée selon elles à la fuite des vacanciers chinois.

Un Chinois aux États-Unis c'est en moyenne 7 000 dollars dépensés par voyage. Un Français débourse deux fois moins.
http://www.rfi.fr/economie/20190816-gue ... etats-unis

Répondre