Chauffage électrique

De Oleowiki.

Le chauffage électrique est l'objet d'une longue discussion. Pour pouvoir suivre le fil du débat sans avoir à relire tous les posts du forum, un essai de résumé avec citation de tous les liens évoqués devrait être utile.

On estime que le chauffage électrique représente environ 10% de la consommation électrique annuelle en France, mais représente l'essentiel de la pointe.

La problématique

  • Le chauffage électrique est dans de nombreux pays européens mis sur la sellette : au Danemark il est carrément interdit. En Suisse, il est soumis à autorisation. Il faut prouver que l'on ne peut pas faire autremement... Il est interdit de publicité en Belgique. La raison en est son mauvais rendement énergétique disons "théorique". En effet, une centrale a un rendement de l'ordre de 40% pour produire de l'électricité. Il est dommage d'utiliser cette électricité si chèrement gagnée pour la retransformer en chaleur, alors que d'autres systèmes de production de chaleur ont des rendements de 80 ou 90%.
  • La France a un parc de centrales nucléaires important qui lui a permis de produire de l'électricité en surnombre à un coût assez faible. C'est dans cet esprit qu'a été lancée une campagne appelée "Vivrélec" qui a considérablement contribué au développement du chauffage électrique. Le chauffage électrique génère néanmoins une chaleur ne produisant pas (ou peu, enfin moins) de CO2.
  • Les derniers résultats sur Oléocène : "Ainsi, un radiateur d’un kilowatt génère chaque heure 180 grammes de gaz carbonique dans l’atmosphère (180 g/kWh), l’équivalent de ce que crache une grosse berline à chaque kilomètre parcouru. C’est bien évidemment moins que le chauffage au gaz (230 g de CO2/kWh), au fioul (300 g/kWh) ou au charbon (395 g/kWh)".
  • La question qui demeure est de savoir si le gain en CO2 est justifié par la perte de rendement... Le débat est ainsi ouvert...

Alternatives ?

Une alternative au chauffage électrique n'est pas facile à trouver. Si vous pouvez installer un conduit de cheminée, c'est la solution la plus simple, car alors tous les modes de chauffage, notamment ceux au bois (renouvelables) vous sont accessibles.

Sinon, une possibilité, qui ne nécessite pas d'évacuation: le chauffage à l'alcool:

Liens Web