Faire des économies d'énergie

De Oleowiki.

faire des économies d'énergie, c'est réduire sa dépendance énergétique face aux énergies (fossiles ou assimilées) ou utiliser les énergies renouvelables...


Sommaire

Quelques liens, pour commencer

En 2006, de nouvelles mesures pratiques pour encourager les économies d’énergie entreront en vigueur. (gouv.fr)

Mobilité

Avez vous pensé au covoiturage ?...

... aux biocarburants ?

... aux véhicules hybrides ?

... aux transports en commun plutôt qu'au transport individuel ?

  • La sncf (comme Jancovici), La ratp et tous les autres... (mais évitez l'avion tout de même...)

Evitez la climatisation

Une étude de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) montre que le fonctionnement d'un climatiseur entraîne une surconsommation d'essence de l'ordre de 25 à 35% en ville, et de 10 à 20 % sur route. Pire, toujours selon cette étude, la climatisation est à elle seule responsable de "10 à 15% des rejets annuels de gaz à effet de serre" pour un véhicule de gamme moyenne comme une Renault Clio ou une Peugeot 307.

La raison est simple : la climatisation a besoin d'énergie pour fonctionner, cette énergie ne peut venir d'ailleurs que de l'essence. Faire fonctionner la climatisation consomme donc de l'essence et crée ainsi des rejets de CO2. Ajoutons que les valeurs de consommation normalisée ne prennent pas en compte la consommation supplémentaire nécessaire au fonctionnement de la climatisation.

Par ailleurs, les circuits des climatiseurs emploient de l'hydroflorocarbone (HFC). Un seul kilo de ce fluide dans l'atmosphère équivaut à 1,3 tonne de CO2. Les constructeurs ont pris conscience de la situation et travaillent, depuis 1995, sur l'impact environnemental des climatiseurs. Les - sombres - prévisions actuelles font état pour 2010 de 4 à 4,5 millions de tonnes équivalents CO2 émises dans l'atmosphère.

Voir aussi

Habitat

Pour ceux qui sont propriétaires ou qui pensent à faire construire, c'est plus que jamais le moment de réfléchir aux travaux qui vous permettront d'améliorer l'efficacité énergétique de votre habitation.

Mais pour tous, la première réflexion à avoir est de minimiser le volume à chauffer : une mezzannine, c'est très joli, mais pourquoi vous amusez-vous à chauffer l'espace vide tout en haut l'hiver ? Et avez-vous vraiment besoin de chauffer toutes les pièces de votre maison à ce moment-là ? Couper le chauffage dans la chambre d'amis, la buanderie, l'entrée... peut vous amener de substantielles économies sans rien dépenser, juste un robinet à fermer ! Selon ces données de consommation , chauffer une pièce de 10 m2 l'hiver revient à faire 1000 km en ville avec un gros 4x4...


Architecture

Quelques liens sur la Rt (réglementation thermique), les exonérations, les maisons passives (une maison est dite "passive" lorsque la consommation énergétique n'y dépasse pas les 50 KWh/m2/an), et des tas d'exemples...

La définition de la maison "passive" tout d'abord: "on désigne généralement par maison passive un bâtiment qui est pratiquement autonome pour ses besoins en chauffage. Il se contente des apports solaires, des apports métaboliques (habitants, machines) et d'une bonne isolation, ce qui relègue le rôle du chauffage à un simple appoint. La norme allemande "Passivhaus" est accordée à partir d'un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh/m²/an, et un besoin de moins de 50 kWh/m²/an d'énergie primaire (les 15 kWh/m²/an du chauffage + l'énergie nécessaire au chauffage de l'eau + l'électricité consommée par la ventilation + climatisation). Un besoin calorifique aussi faible signifie qu'en pratique ces habitations n'utilisent un système de chauffage que quelques jours par an (et non pas qu'elles ont besoin d'une chaudière miniature). En comparaison, les logements des années 1960 et 1970 nécessitent en moyenne, 320 kWh/m²/an." (Ekopedia)

Cela dit, voici donc quelques références en terme d'achitecture économe en énergie:

Voir aussi: un lien "maison": (architecture actuelle et future...)

Quelques réalisations

Projets

  • en Chine: Bedzed (un ensemble pour loger 50000 personnes à partir de 2010, 500000 d'ici 2040...).
  • à Nice: Maison passive à Nice (Un projet de construction d’une maison sans chauffage sur la côte d’azur)

Isolation

L'isolation thermique en général:

Les isolants "écologiques": la laine de mouton, le feutre, le chanvre, le lin, le liège, et la ouate de cellulose. Quelques liens, pour (encourager) ces nouveaux isolants:

Aération - Climatisation

L'hiver

C'est un chapitre important, faisant logiquement suite au précédent. On isole sa maison à outrance et on s'apercoit que la condensation sur les fenêtres c'est les chutes du Niagara... A quoi sert d'être bien isolé si l'air que l'on respire est détestable, car pas assez souvent renouvelé ? Isoler, c'est bien mais il faut aussi penser à votre confort; l'air "intérieur" est d'ailleurs devenu ces dernières années un vrai thème de discussion. A titre d'exemple au sujet des "petites fuites", souvenez-vous qu'un robinet qui "goutte" représente une consommation de 5000 Litres par an... C'est pareil pour l'air extérieur. Mieux vaut donc malgré tout se calfeutrer en hiver ! Préférez donc une "grande" aération de 5 Min plutôt qu'une fenêtre faiblement ouverte toute la journée... Installez un rideau de porte. Si vous avez une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée), faites réchauffer l'air extérieur avant qu'il ne pénètre chez vous: le long d'un conduit de cheminée ou d'air chaud par ex.

Une autre idée est de tempérer l'air entrant, en le tirant du sol plutôt que de l'air extérieur. Il est plus chaud en hiver et plus frais en été. Une espèce de climatisation écologique, si l'on veut:

L'été

Mais l'été arrive, comment rafraîchir sa maison sans craquer pour un climatiseur énergivore ?

Si vous avez une climatisation, évitez d'ouvrir les fenêtres pendant qu'elle fonctionne !

Si vous avez une pompe à chaleur, faites la fonctionner en mode climatisation !

Si vous en avez la possibilité, ventilez l'été votre maison la nuit, à l'heure ou l'air est plus frais et évitez toute entrée d'air extérieur pendant la journée.

En fait hiver comme été les mêmes idées fortes sont applicables. Isoler, protéger, ventiler...

... Et réduire sa facture énergétique...

Eh oui, pourquoi pas ? Réduire ses factures sans (trop) toucher à l'existant de l'habitation ... C'est tentant, non ?

La facture de gaz

La facture d'électricité

La facture d'eau

Certains diront "un peu hors sujet ici", mais une facture importante quelque fois. D'autant plus que l'eau chaude représente 11% des dépenses énergétiques "directes" de la maison. C'est à dire uniquement pour la chauffer. Donc sans compter l'énergie dépensée pour faire arriver l'eau jusqu'à la maison. Un poste à surveiller, donc...

Energies renouvelables

Nous avons tenté de préciser ici quelques démarches qui nous ont semblé particulièrement "gagnantes" (simplicité, efficacité, coûts) si l'on souhaite réduire dans sa consommation énergétique, sa dépendance à l'égard des énergies fossiles et non renouvelables. Mais il est possible d'être beaucoup plus audacieux et entreprenant ! A compléter par une visite à: sources d'énergies (Oléocène).


Solaire: généralités et chauffe-eau

...Comme installer un chauffe-eau solaire (ou des cellules photovoltaïques)...

Bois: chauffage

...Comme installer un chauffage au bois par exemple...

Géothermie: la pompe à chaleur

... Comme installer une pompe à chaleur qui a un rendement de l'ordre de 3,25 - 3,75 ! (à comparer aux rendements de 0,80 d'un insert ou de 0,35 d'une centrale nucléaire...)

Voir aussi...

et pourquoi pas ?:

et encore:

Et si l'on veut réflechir plus avant...