L'armurerie des Peakniks

De Oleowiki.

Des arguments simples et forts pour le Pic de Pétrole !

Verbatim

  • "Avant tout, je tiens à rappeler que le « peak oil » ne signifie pas la fin du pétrole mais l’arrivée à un maximum de production précédant un déclin progressif des gisements qui durera plusieurs décennies. La production de pétrole pourrait ainsi plafonner, vers 2020-2030 aux alentours de 100 à 110 millions de barils par jour. Elle en est aujourd’hui à 82 millions. Cela nous laisse une certaine marge de manœuvre en termes de croissance !", Jean-Michel Gires, Directeur du développement durable et de l'environnement, Total, en ligne sur le site institutionnel de Total en décembre 2007
  • "Les réflexions en cours dans les pays de l'OCDE en matière de politique énergétique convergent autour de deux axes : d'une part, la diversification des sources d'énergie, en faisant plus appel au gaz, au charbon, aux énergies renouvelables, à la biomasse, au nucléaire... et d'autre part, un effort de maîtrise de la consommation passant par des mesures d'économie et par la recherche d'une plus grande efficacité énergétique. Des inflexions sont en toute hypothèse rendues nécessaires par la réalité du changement climatique, dont l'utilisation des combustibles fossiles est la cause principale. Pour réduire les tensions actuelles et se donner le temps exigé pour la mise en place des solutions aptes à prendre dans l'avenir le relais des hydrocarbures, il faut en priorité ralentir la croissance de la consommation de pétrole. Ramener son augmentation annuelle en dessous d'un million de barils/jour, c'est diminuer les tensions présentes et retarder d'une vingtaine d'années le moment où la production plafonnera, ce qu'on appelle le «peak oil». Il paraît normal que les pays développés supportent la plus grande part de cet effort dans la mesure où leur consommation d'énergie par habitant est cinq à dix fois supérieure à celle des pays émergents ; ces derniers néanmoins doivent s'attacher à mieux utiliser l'énergie ; le transfert de technologies plus efficaces par les pays développés peut les y aider. , Thierry DESMARETS, Président, Total, juin 2006 - Lien vers forum
  • "Le monde ne peut pas satisfaire la demande de pétrole. (...) Des nombres comme 120 millions de barils par jour ne seront jamais atteint, jamais.", Christophe de MARGERIE, Directeur de l'Exploration-Production, Total, avril 2006 - Lien vers forum
  • "Il faut impérativement modérer nos consommations d'énergie", Claude MANDIL, directeur exécutif de l'Agence Internationale de l'Energie, avril 2006 - Lien vers forum

Documents officiels


Liens

Sur le wiki Oléocène :

Sur le forum Oléocène :

armurerie.jpg