Les moyens de substitution

De Oleowiki.

poandsubstitutesxz5.jpg

Sommaire

Les moyens de substitution: la méthode

Le pétrole est utilisé partout: utilisations du pétrole. Il est vain de vouloir le remplacer du jour au lendemain. Tout aussi stupide serait de ne rien faire, car il faut bien se dire que la ressource pétrole est désormais limité dans le temps.

La substitution du pétrole n'est pas aisée. Elle peut se faire grâce aux énergies renouvelables (solaire direct ou indirect et géothermie) ou à une pression accrue sur les énergies fossiles restantes (gaz, charbon, nucléaire). Voir les source d'energie

Principalement il faut se poser quatre questions essentielles: quelle substitution (pour quel coût "C"?) pour quelle durée (court, moyen ou long terme "D"?), pour quelle application (chauffage, mobilité, industrie ou production d'énergie ?) et cela dans quelles quantités (anecdotiques, moyennes ou conséquentes "Q"?).

C'est là que réside toute la problématique. Quelques idées sont listées ci-dessous.

Les moyens de substitution: par type d'usage

Mobilité: carburant

  • le gaz naturel peut remplacer l'essence, gazole et même le fioul marin dans les transports maritimes et routiers, moyennant quelques modifications techniques des moteurs depuis le simple changement du système de carburation et d'injection (automobile) jusqu'au remplacement du moteur à pistons par une turbine (bateau, train). [C++, D+, Q++]
  • Les biocarburants peuvent remplacer l'essence et le gazole, avec des modifications plus ou moins mineures sur les moteurs, mais supposent le déploiement d'une filière agri-industrielle capables de les produire en grand volume. [C++, D+++, Q+]
  • L'hydrogène génère bien des espoirs. Il doit cependant d'abord être produit, puis transporté et distribué sans générer de catastrophe majeure ni de pertes trop importantes. En revanche sa combustion ne produit que de l'eau ! [C--, D+++, Q+++]
  • Seule l'aviation n'a pas de véritable solution de rechange (voir Aéronautique et Pic Pétrolier), mis à part la fabrication d'hydrocarbures à partir du charbon, procédé vorace en énergie et dégageant du CO2 (en plus de celui qui sera émis lors de la combustion du carburant). Des avions volent à l'éthanol au Brésil, mais il s'agit de petits appareils d'épandage agricole ; cette voie technologique n'est pas applicable au transport aérien.

060421_seuil_rentabilit__divers_substituts_p_trole.gif

source : The Economist

Habitat: chauffage

  • Le gaz naturel peut remplacer le fioul et le pétrole lampant, moyennant une conversion assez lourde de la chaudière. Des chuadières au gaz sont très largement fiables. [C++, D+, Q++]
  • Le bois de chauffage apporte en terme de chauffage une alternative tout à fait crédible. [C++, D+++, Q+]
  • La géothermie à travers le puits canadien ou la pompe à chaleur sont des solutions à envisager avec sérieux lorsque la situation le permet (nouvelle construction, bassin géothermique, etc...) [C+, D+++, Q+++]
  • Le solaire thermique apporte quant à lui une réponse parfaitement adaptée au chauffage de l'eau chaude sanitaire. [C++, D+++, Q+++]

Production d'électricité

Le pétrole n'est plus vraiment utilisé (au moins dans de grandes installations) comme source d'énergie électrique. De plus en plus souvent le gaz ou le charbon le remplace déjà dans cette application.

  • Le gaz naturel peut remplacer le fioul, moyennant une conversion assez lourde de la chaudière ; mieux vaut sans doute installer une chaudière dédiée gaz. [C+, D+, Q++]
  • Le charbon et ses cousins les sables bitumineux sont de plus en plus souvent évoqués pour jouer un rôle majeur dans le futur [C+, D++, Q+++]. Voir aussi FutureGen
  • Le nucléaire de fission est très aimé des politiques car il crée de l'emploi et dégage moins de CO2 que d'autres sources d'énergie. Néanmoins ses risques sont bien supérieurs aux autres formes d'énergie. Le problème des éléments irradiés n'est depuis cinquante ans toujours pas vraiment réglé. [C+, D+, Q++]
  • Les éoliennes sont une solution intéressante à moyen terme. Les quantités produites sont irrégulières et imprévisibles, mais totalement gratuites. Le problème principal est qu'elles ne peuvent complètement approvisionner un pays développé en énergie, comme le montre l'exemple du Danemark [C+, D+++, Q+]
  • Le solaire photovoltaïque génère beaucoup d'espoirs. Son coût de production reste très important mais son énergie est totalement gratuite et inépuisable. Certainement un acteur d'avenir. [C--, D+++, Q+++]

Matières premières

Les produits concernés sont : les matières plastiques et composites, la pétrochimie fine, la pharmacopée et d'autres matériaux divers, tous produits à partir du pétrole.

Ces produits dits aujourd'hui pétroliers pourront être synthétisés à partir de gaz ou de charbon "liquéfiés", c'est à dire transformés en combustibles carbonés liquides selon les procédés "GtL" (gas to liquid) ou "CtL" (Coal to Liquid).

Ensuite il faudra, quand le gaz et le charbon seront devenus trop chers, généraliser les procédés "BtL" (Biomass to Liquid) pour produire à partir de ces composés synthétiques des ersatz de plastiques...

Les moyens de substitution: par secteur d'activité

Secteur primaire (l'agriculture, les mines)

  • Mobilité: machines agricoles ->carburants. Voir tout particulièrement biocarburants
  • Matière première: -> engrais. Aussi surprenant que cela paraisse, l'industrie pétrolière joue un rôle considérable dans la production des engrais. Bien sûr un mode plus traditionnel d'enrichissement des sols est possible.
  • Habitat: -> infrastructures. Les modes de construction utilisant des ressources locales sont bien sûr à privilégier. Bien se loger

Secteur secondaire (l'industrie)

  • Mobilité: transport des matieres premières, produits finis et intermédiaires, déplacement des "ressources humaines".
  • Habitat: infrastructure, logement des "ressources humaines"
  • Production d'énergie: outils de production, fabrication

Secteur tertiaire (le service)

  • Mobilité: déplacement des "ressources humaines"
  • Habitat: infrastructure, logement des "ressources humaines"
  • Production d'énergie: outils de travail : ordinateurs, téléphones, consommables...

Les moyens de substitution: conclusion

  • de toutes les énergies, c'est l'énergie que l'on n'utilise pas qui coute le moins cher !

Voir aussi