Position des partis et des hommes politiques

De Oleowiki.

Le but de cette page est de résumer le point de vue des hommes politiques et d'influence pour se rendre compte de l'état d'avancement de la sensibilisation au pic de pétrole.


Présidentielles et législatives 2007 en France

  • Parti Socialiste : le programme obtenu par consensus en juin 2006 est assez vague, sinon risible ("passage à 20% d’ici 2020, et à 50% à plus long terme, de la part des énergies renouvelables (hors gros hydraulique) dans la consommation finale d’énergie"). Cependant, Ségolène Royal lors d'une émission télévisée sur France 2 le 15 juin 2006, a souligné la nécessité que la France construise une politique énergétique pour l'Europe, en évoquant l'après-pétrole et le problème du réchauffement climatique de façon crédible.


Liste d'hommes politiques

  • Thierry Breton, Ministre de l'Economie et des Finances : il a parlé du pic pétrolier lors d'une conférence de presse, le jour de l'ouverture du Forum Economique Mondial à Davos, en janvier 2006 : "Nous parlons tous du Peak Oil, cela signifie que dans deux décennies, ou trois, la production de pétrole va baisser (...), la ressource est de moins en moins importante, nous avons besoin de développer des sources d'énergie alternatives, c'est pourquoi la France a un important programme nucléaire"
  • Dominique de Villepin, Premier Ministre : il a été le premier membre de gouvernement à parler explicitement de la fin prochaine de l'âge du pétrole : "Nous sommes entrés dans l’ère de l’après pétrole. Je veux en tirer toutes les conséquences et donner une vraie impulsion aux économies d’énergie comme à l’utilisation des énergies renouvelables." (1er septembre 2005, lors d'une conférence de presse).
  • Yves Cochet, député français (Verts) : très sensibilisé au pic pétrolier, il a écrit en 2005 Pétrole Apocalypse.
  • Bill Clinton, ancien président des Etats-Unis, lors d'une conférence le 28 mars 2006 à la London Business School : "Nous pourrions être au moment du pic de production de pétrole. On pourrait voir le pétrole à 100$ le baril dans les deux ou trois prochaines années"
  • Göran Persson, premier ministre suédois, veut rendre son pays indépendant du pétrole d'ici 2020, et a participé à une conférence sur le pic du pétrole à Stockholm le 13 décembre 2005.

Liste de personnalités