Royaume-Uni

De Oleowiki.

Le Royaume-Uni est un important producteur de pétrole et de gaz, grâce aux gisements de la Mer du Nord, exploités depuis la fin des années 1970. C'est cette manne qui a permis au Royaume-Uni de redresser une situation économique délicate depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, plus que la nouvelle politique libérale mise en oeuvre par Margaret Thatcher et les conservateurs à partir des années 1980.

Les besoins énergétiques primaires sont fortement dépendants des industries fossiles :

ru1.png

Sources d'énergie primaire
Pétrole Gaz Charbon Nucléaire Renouvelables
35% 40% 15% 10% 0%
75%
Fossiles : 90%

La baisse des revenus pétroliers, dûs à la décroissance des productions de gaz et de pétrole, laisse penser que l'économie britannique pourrait être fortement secouée en 2006-2007.

Voir Economie du Royaume-Uni (article wikipédia)


Sommaire

Pétrole

Les réserves sont estimés par l'ASPO à environ 10 milliards de barils (Gb), soit le double des estimations officielles ; cela représente 13 ans de production 2004. 85% de cette production est absorbée par les besoins du Royaume, et sa chute continue et de plus en plus rapide, depuis 1995, fera que le Royaume-Uni devra probablement importer du pétrole en 2006, pour la première fois depuis 1980. Officiellement, le gouvernement britannique annonce que cette situation ne devrait pas survenir avant 2010.

Gaz

Selon BP, les réserves représentent seulement 6 ans de production 2004 ; le pic de Hubbert est survenu en 2002 et la production décline à un rythme de près de 7% par an. Le Royaume-Uni est passé du statut d'exportateur à celui d'importateur sur l'année 2006.

Pour compenser l'attrition de ses propres gisements, le Royaume-Uni s'est "branché" sur Ormen Lange, le deuxième gisement norvégien dont tout le gaz extrait lui est aujourd'hui destiné.

Charbon

Les réserves britanniques sont proches de l'épuisement, avec un ratio R/P de 9 ans.

Source : BP


Liens

  • La Grande Bretagne discute l'introduction d'un rationnement énergétique par les QDT:

Newsletter ASPO Aout 2005 (Oléocène.org)