[Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par Remundo » 17 sept. 2019, 23:18

Christine Lagourde, la candidate idéale pour apporter du liquide sur les marchés. Tout ça coule de source ! =D>

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par energy_isere » 17 sept. 2019, 22:53

Comme annoncé il y a quelques temps :
Christine Lagarde présidente de la BCE : le Parlement européen donne son feu vert

BOURSORAMA AVEC AFP SERVICES•17/09/2019

Elle a été auditionnée pendant plusieurs heures par la commission des affaires économiques du Parlement européen.
........
https://www.google.com/amp/s/www.bourso ... 29c9c78d5e

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par mobar » 15 sept. 2019, 03:52

Le plan de la BCE
Différents scénarios et montants ont circulé depuis lors. Les économistes ci-dessus parlent de 175 euros par mois pendant 19 mois. Le Financial Times a demandé son avis à Moritz Kraemer, conseiller économique en chef chez Acreditus. Il parle d’environ 200 euros par mois jusqu’en 2023. Selon lui, l’inflation reviendrait alors à 2 %.
https://fr.express.live/monnaie-helicop ... e-relance/

Sapir explique le pourquoi du comment
https://youtu.be/3J5j7JNIYe8

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par mobar » 14 sept. 2019, 10:53

La création monétaire cumulée des 3 principales banques centrales (US, UE et Japon) depuis 2007 doit avoisiner le 20 000 milliards de dollars actuellement
Tu as vu de la création d'inflation ailleurs qu'au Zimbabwe et au Venezuela?

Image

Pour la seule BCE tu as ça !!!

Image

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par Remundo » 14 sept. 2019, 08:17

@Alain : L'"étranger" est ici un pays en concurrence économique ; si tu imprimes de la monnaie ex-nihilo pour acheter à l'étranger, tu perds 3 fois
- cela dévalue de manière rampante la monnaie préexistante
- ta balance commerciale est négative, donc même les € imprimés sont aussi perdus
- le pognon que tu donnes à l'étranger lui sert à renforcer sa compétitivité économique et/ou à prendre le contrôle de tes meilleurs actifs, directement chez toi.

Dans les achats que tu proposes, certains sont effectivement une recirculation d'argent intranationale, mais cela ne fait que déshabiller Pierre pour habiller Paul. Il faut néanmoins le faire pour des choses utiles (qui laisse une vraie richesse tangible dans le pays) et ce que tu cites est pertinent. Mais il faudrait aussi que l'Etat abaisse les taxes sur ce genre de transactions intranationales. Parce que si à chaque fois que Pierre et Paul transactionnent, l'Etat les rince, Pierre et Paul s'appauvrissent au final, et ont juste envie de ne plus rien faire, ou de le faire au black...

Pour Gilles, je suis d'accord avec ses analyses dans le dernier post.

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par GillesH38 » 14 sept. 2019, 08:05

Créer de la monnaie sans qu'il n'y ait de capacité de production supplémentaire derrière, ça n'a jamais produit qu'une chose : de l'inflation.

Demandez au zimbabwéens et au vénézuéliens, ils pourront vous parler des conséquences.

Ce qui est amusant, c''est que l'idée d'asseoir la croissance de la masse monétaire sur des emprunts à la banque centrale, qui met en fureur les eurosceptiques, a quand meme été une manière très efficace de limiter la création de monnaie et donc l'inflation. En revanche, les taux négatifs sont en train de faire disparaitre cet avantage... ça va etre compliqué d'imposer une limite au taux d'endettement avec des taux négatifs !

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par alain2908 » 14 sept. 2019, 07:28

je comprends que le mot "étranger" soit très angoissant. mais il faut savoir dépasser cela.
tu n'es pas obligé d'acheter un télephone portable.
tu peux :
refaire la peinture de ta salle à manger
offrir une semaine de vacances à tes enfants
installer un kit E85 sur ta voiture
te faire poser une couronne

autant d'actions qui enrichissent ton voisin plutot que le vilain $#!*#& à l'autre bout du monde. :D
et même si tu achetes un téléphone portable, 20 % revient dans la poche de l'état pour payer la retraite des fonctionnaires. on n'aura pas tout perdu.

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par Remundo » 13 sept. 2019, 23:00

toujours au rayon des conneries de la création monétaire ex-nihilo, il se murmure qu'on pourrait avoir un "hélicoptère monétaire"

SAPIR en parle sur Russia Today

en résumé, c'est une somme offerte sur tous les comptes de particuliers pour relancer la consommation... c'est du quantitative easing pour Mr tout le monde... ça peut se faire indirectement par l'Etat qui baisse les impôts fortement tout en s'endettant comme un porc obèse et immobile auprès de la BCE

sauf qu'on ne produit pas grand chose en France... ça va être des dépenses d'abrutis (i-phone, TV, vêtements) made in elswhere à forte dépréciation, donc encore de la perte de devises offertes à l'étranger.

je crois que ça va mal, mais ça n'est pas un scoop.

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par energy_isere » 13 sept. 2019, 21:00

La relance des rachats de dette sème la zizanie à la BCE

AFP•13/09/2019

"Disproportionnée", "dépassant les bornes", la relance du vaste programme de rachats de dette de la Banque centrale européenne a déclenché vendredi une fronde ouverte au sein de l'institut monétaire, mettant en jeu sa crédibilité.
......
......
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 7fb0294af1

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par mobar » 13 sept. 2019, 19:20

Elles auraient eu le traitement qu'elles méritaient en 2009, elles seraient administrées aujourd'hui par la puissance publique!
Leurs dirigeants feraient moins les malins, et le prochain krach aurait été évité
Les mêmes causes entrainant les mêmes effets on va bientôt revoir le merdier réapparaitre
D'habitude c'est en octobre

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par Remundo » 13 sept. 2019, 17:53

oui, en principe il faut pouvoir faire face à ses annuités,

le cas des subprimes étaient en grande défaveur des emprunteurs, car les banques demeuraient puissantes et étranglaient leurs clients (à la fois par les taux d'intérêt et les saisies immobilières).

De nos jours, les banques sont plus fragiles.

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par mobar » 13 sept. 2019, 16:33

Par contre si tu empruntes faut être sur de pouvoir rembourser le banquier, sinon en cas de krach généralisé tu risques de te retrouver comme les blaireaux américains lors des subprimes

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par Remundo » 13 sept. 2019, 15:20

en effet dans un contexte d'inflation, de taux d'intérêt très bas, et de non-garantie des dépôts bancaire, investir dans l'immobilier peut être pertinent.

Il faut cependant "bien choisir" et que ça corresponde aussi à un projet de long terme...

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par tita » 13 sept. 2019, 14:27

tuefeli a écrit :
13 sept. 2019, 03:05
bon ben c'est feu vert pour les investissements immobiliers, alors!
On n'a pas justement sur-investi dans l'immobilier ces dernières années? A cause des taux avantageux?

Du coup, ça encouragerait à investir encore un peu plus et à faire monter les prix de l'immobilier...

Re: [Finance] Taux d'interets en France / taux de la BCE

par tuefeli » 13 sept. 2019, 03:05

bon ben c'est feu vert pour les investissements immobiliers, alors!

Haut