Croissance de l'économie chinoise

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Croissance de l'économie chinoise

Re: Croissance de l'économie chinoise

par energy_isere » 22 mai 2020, 10:36

La Chine renonce à un objectif de croissance économique annuelle

le 22/05/2020 par Kevin Yao et Judy Hua

PÉKIN (Reuters) - La Chine s'est abstenue pour la première fois de fixer un objectif de croissance annuelle et a promis d'augmenter ses dépenses publiques alors que la crise sanitaire liée au coronavirus pèse lourdement sur la deuxième puissance économique mondiale.

L'absence d'objectif de produit intérieur brut (PIB) est une première depuis que le gouvernement chinois a commencé à publier ses prévisions économiques en 1990.

"Nous n'avons pas fixé d'objectif de croissance économique pour l'ensemble de l'année, principalement parce que la situation épidémique mondiale et la situation économique et commerciale sont très incertaines", a déclaré le Premier ministre Li Keqiang à l'ouverture de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire (ANP), le Parlement chinois.

"Le développement de la Chine est confronté à des facteurs imprévisibles", a-t-il ajouté.

La consommation intérieure, les investissements et les exportations diminuent tandis que la pression sur l'emploi et les risques financiers augmentent, a-t-il averti.

L'économie chinoise a subi au premier trimestre sa première contraction depuis au moins 1992, de -6,8% en rythme annuel, l'épidémie de coronavirus ayant paralysé la production et la consommation, accentuant la pression sur Pékin pour qu'il engage des mesures supplémentaires pour contrer les effets de la crise sanitaire.

La Chine vise un déficit budgétaire d'au moins 3,6% du PIB en 2020, supérieur aux 2,8% de 2019, et a fixé le quota d'émission d'obligations spéciales des gouvernements locaux à 3.750 milliards de yuans (481,8 milliards d'euros), contre 2.150 milliards de yuans l'année dernière.

Le Premier ministre a également annoncé l'émission d'un emprunt d'État pour un montant de 1.000 milliards de yuans cette année.

Les annonces de Li Keqiang ne sortent "pas trop de l'ordinaire", a déclaré Nie Wen, économiste chez Hwabao Trust et "renforcent l'hypothèse de certains acteurs du marché selon laquelle la Chine ne recourrait pas à des mesures de relance de masse".

Sur l'ensemble de 2020, la croissance chinoise pourrait ralentir à 2% ou 3%, contre 6,1% en 2019, d'après l'économiste.

.............
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... le.N967166

Re: Croissance de l'économie chinoise

par energy_isere » 19 mai 2020, 00:27

La demande de pétrole en Chine revient au niveau pre Covid19.
China’s Oil Demand Rebounds To Pre-Coronavirus Levels

By Tsvetana Paraskova - May 18, 2020,

Oil demand in the world’s top oil importer, China, has rebounded to pre-coronavirus levels, Bloomberg reported on Monday, citing sources with inside knowledge of China’s energy sector.

China was the first to go into lockdown after the COVID-19 virus emerged in Wuhan, but it was also the first country to exit lockdown. Demand for oil and fuels has been rising over the past month as people return to commuting to work, preferring their own vehicles to public transportation.

According to Bloomberg’s sources, China’s gasoline and diesel consumption are already back to the pre-virus levels—a bullish sign for the oil market, which is looking at China for clues about when demand in the rest of the world could return to some form of normality.

In February and early March, in the full lockdown and extended factory shutdowns and holidays, China’s oil demand had plunged by around 20 percent.

Over the past few weeks, more and more encouraging signs have emerged that China’s demand is recovering and helping lift global oil demand from the lows of the ‘Black April.’

Chinese refineries increased their run rates by 11 percent in April as the country began to emerge from the months-long lockdown prompted by the coronavirus outbreak that became a pandemic. At 13.1 million bpd, the April run rates were also higher than the average for the same month in 2019.

China’s crude oil imports jumped in April to about 9.84 million bpd as demand for fuels began to rebound and local refiners started to ramp up crude processing, according to Chinese customs data cited by Reuters.

Recovering demand, not only in China but with signs of more demand ahead as U.S. states and major European economies continue to ease lockdowns, plus accelerated production cuts from OPEC+ and North America, were driving U.S. oil prices up by nearly 10 percent early on Monday - WTI Crude traded at $33.16 a barrel at 11:42 a.m. EDT, up by 12.67 percent on the day, a day before the expiry of the June contract.
https://oilprice.com/Energy/Crude-Oil/C ... evels.html

Re: Croissance de l'économie chinoise

par energy_isere » 17 avr. 2020, 09:05

Chine: Contraction historique de l'économie sur fond de crise sanitaire

PUBLIÉ LE 17/04/2020 (Reuters)

L'économie chinoise s'est contractée au premier trimestre pour la première fois depuis au moins 1992, alors que l'épidémie de coronavirus a paralysé la production et la consommation, accentuant la pression sur Pékin pour qu'il engage des mesures supplémentaires pour contrer les effets de la crise sanitaire.

Le produit intérieur brut (PIB) de la Chine a chuté de 6,8% en rythme annuel sur la période janvier-mars, montrent des données officielles publiées vendredi, un déclin supérieur au consensus qui ressortait à -6,5% après une croissance de 6% au quatrième trimestre 2019.

Il s'agit de la première contraction du PIB chinois depuis au moins 1992, année de l'introduction des statistiques officielles sur la croissance.

Signe encourageant pour la deuxième puissance économique mondiale, toutefois, le déclin moins important qu'attendu de la production industrielle en mars, qui suggère que les efforts des autorités pour faire redémarrer l'économie après sa paralysie en février portent leurs fruits.

Cependant les analystes estiment que les décideurs à Pékin ont devant eux un immense défi pour revigorer la croissance économique alors que la propagation mondiale de l'épidémie de coronavirus pèse lourdement sur la demande venant des principaux partenaires commerciaux de la Chine, tandis que la consommation privée reste aussi sous pression.

"Les données du premier trimestre sont globalement conformes aux attentes, reflétant l'impact de la paralysie économique lorsque l'ensemble de la société était placée en confinement", a relevé Lu Zhengwei, économiste à Industrial Bank à Shanghaï.

"Au cours de la prochaine phase, le manque global de demande sera une préoccupation. La demande intérieure ne s'est pas complètement rétablie alors que la consommation liée aux rassemblements sociaux est toujours interdite tandis que la demande extérieure devrait être ravagée par la propagation de l'épidémie", a-t-il ajouté.

INQUIÉTUDE POUR L'EMPLOI

D'un trimestre sur l'autre, le PIB a décliné de 9,8% sur la période janvier-mars, contre un consensus de -9,9% et après une croissance de 1,5% au trimestre précédent.

Les marchés financiers ont peu réagi aux données communiquées par le Bureau national de la statistique (BNS), dans l'ensemble conformes au consensus.

...............
https://www.usinenouvelle.com/article/c ... re.N954481

Re: Croissance de l'économie chinoise

par energy_isere » 14 avr. 2020, 08:57

Chine: Déclin moins prononcé que prévu des exportations en mars

REUTERS•14/04/2020

Les exportations chinoises ont chuté de 6,6% en mars, tandis que les importations ont diminué de 0,9%, des chiffres meilleurs que prévu qui reflètent la reprise de production des usines dans le pays même si la crise du coronavirus semble devoir maintenir les échanges sous pression au cours des prochains mois.

Les analystes interrogés par Reuters attendaient pour leur part une chute de 14% des exportations le mois dernier. Celles-ci avaient chuté de 17,2% en janvier-février.

Les analystes prévoyaient également une contraction de 9,5% des importations, après une baisse de 4% au cours des deux premiers mois de l'année.

La Chine a enregistré un excédent commercial de 19,9 milliards de dollars (18,18 milliards d'euros) le mois dernier, alors que les analystes interrogés par Reuters prévoyaient un excédent de 18,55 milliards de dollars. Sur la période janvier-février, le déficit commercial avait atteint 7,096 milliards de dollars.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... f8258a240b

Re: Croissance de l'économie chinoise

par energy_isere » 12 avr. 2020, 11:48

L' activité du secteur des commodities repart à fond la caisse en Chine.
The state of Chinese commodities shows recovery taking hold

Bloomberg News | April 7, 2020

From oil to copper to coal, China’s gigantic commodities industry is signaling that the first economy to be flattened by the coronavirus is getting closer to a return to normality.

Bloomberg Economics estimates that most of China was 90%-95% back to work at the end of last week, noting pick-ups in the steel market, construction activity and crude processing. Those oil refineries, as well as coal-fired power plants, are nearing last year’s operating rates, while metals stockpiles have shrunk from record or near-record levels. It’s a three-month cycle of collapse and recovery marked by perhaps the most heartening milestone for those nations still fending off the worst of the virus: China has now reported zero new Covid-19 deaths for the first time since January.

Here’s a rundown of some key indicators of China’s commodity demand:

Returning refiners
Throughput at state-owned oil majors and independent refiners is likely to rise to 13 million barrels a day this month from 12 million in March, according to senior officials at the nation’s top processors. That’s nearing the 13.4 million barrels a day averaged over last year.

State-owned giants such as Sinopec are preparing to restore more capacity as the central government pushes for a recovery in industrial activity to shore up economic growth, while some idled private oil refiners, known as teapots, will resume processing in April.

On the road
China’s drivers have returned to the roads in greater numbers than this time last year as social distancing encourages more people to use their own cars instead of public transportation, according to BloombergNEF.

An exception is that drivers appear to be avoiding non-essential journeys. That’s evidenced by TomTom Traffic Index congestion data, which show a precipitous drop outside rush hour, and by highway traffic during this past weekend’s tomb-sweeping holiday. Vehicles were way down compared to last year as the government advised people to stay away from ancestral burial sites.

Power plan
The daily coal burn at select coastal plants has doubled from early February and the height of the country’s lockdown to arrest the spread of Covid-19. The plants are responding to resurgent electricity demand as factories restart in the world’s second-largest economy.

..................
https://www.mining.com/web/the-state-of ... king-hold/

Re: Croissance de l'économie chinoise

par energy_isere » 22 mars 2020, 09:34

Début de reprises dans les activités acier, cuivre et zinc en Chine.
China steel, copper inventories dip as demand recovers from virus
Reuters | March 20, 2020
https://www.mining.com/web/china-steel- ... rom-virus/

Re: Croissance de l'économie chinoise

par energy_isere » 17 mars 2020, 19:40

Goldman Sachs voit le PIB de la Chine en contraction de 9% au 1er trimestre

PUBLIÉ LE 17/03/2020 PEKIN/SHANGHAI (Reuters)

Le produit intérieur brut (PIB) de la Chine pourrait s'être contracter de 9% au premier trimestre 2020, selon Goldman Sachs, qui donne ainsi une idée de l'ampleur du choc de l'épidémie de coronavirus sur la deuxième économie du monde.

.................
https://www.usinenouvelle.com/article/g ... re.N941486

Re: Croissance de l'économie chinoise

par energy_isere » 11 mars 2020, 21:00

Coronavirus: La Chine autorise une reprise partielle de l'activité à Wuhan

PUBLIÉ LE 11/03/2020 PEKIN (Reuters)

Les industries clés de la ville chinoise de Wuhan, où est apparu en décembre dernier le nouveau coronavirus, vont reprendre leur activité, ont annoncé mercredi les autorités de la province de Hubei, dans le centre du pays.

Dans une note, le gouvernement provincial du Hubei indique avoir autorisé la reprise à Wuhan de différents secteurs comme les transports publics, l'approvisionnement en fournitures médicales, et la production de produits de première nécessité.
https://www.usinenouvelle.com/article/c ... an.N938946

Re: Croissance de l'économie chinoise

par energy_isere » 07 mars 2020, 20:15

Le coronavirus fait plonger les exportations chinoises

Par latribune.fr | 07/03/2020

La Chine a vu ses exportations s'effondrer de 17,2% sur un an sur les deux mois cumulés de janvier-février, reflet d'une économie paralysée par l'épidémie due au nouveau coronavirus, tandis que ses importations ont légèrement reculé de 4%.

Le coronavirus fait plonger les exportations chinoises. En janvier et février, elles ont dégringolé de 17,2% par rapport à la même période de l'année dernière ont annoncé samedi les Douanes chinoises. Un plongeon supérieur aux 16,2% attendus en moyenne par les économistes sondés par l'agence Bloomberg

Il s'agit de la plus forte chute des exportations du géant asiatique depuis février 2019, en pleine guerre commerciale avec les Etats-Unis. Elle est plus marquée que le plongeon de 16,2% attendu en moyenne par les économistes sondés par l'agence Bloomberg.

Les longues vacances du Nouvel an lunaire, qui tombait le 25 janvier, ont été prolongées jusqu'au 10 février dans la majeure partie du pays pour tenter d'enrayer l'épidémie, mais la reprise de l'activité est restée ensuite très parcellaire, la plupart des usines ayant les plus grandes peines à redémarrer leur production.

Des mesures drastiques de quarantaine et des restrictions persistantes de circulation compliquent le retour des ouvriers et bouleversent les chaînes d'approvisionnement, tandis que le transport des marchandises reste extrêmement perturbé.
.......
https://www.latribune.fr/economie/inter ... 41416.html

Re: Croissance de l'économie chinoise

par energy_isere » 04 mars 2020, 21:21

En Chine , l'activité du secteur des services à un plus bas historique

LE 04/03/2020 Reuters

L'activité du secteur des services chinois a plongé en février à un plus bas inédit alors que les nouvelles commandes ont décliné à leur rythme le plus important depuis la crise financière mondiale de 2008-2009, montrent les résultats de l'enquête réalisée par Caixin/Markit auprès des directeurs d'achats publiés mercredi.

L'indice PMI des services calculé par Caixin/Markit a diminué le mois dernier de près de moitié, à 26,5 contre 51,8 en janvier.
...............
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... ue.N936604

Re: Croissance de l'économie chinoise

par mobar » 02 mars 2020, 09:53

Re: Croissance de l'économie chinoise

par energy_isere » 01 mars 2020, 11:21

Virus: faute d'ouvriers, la reprise piétine dans les usines chinoises

AFP•01/03/2020

Elle a jadis revendiqué la couronne de "capitale mondiale de la chaussure". Mais dans les usines de Wenzhou, dans l'est de la Chine, la production peine à redémarrer pour cause d'épidémie: les ouvriers restent bloqués dans leur région d'origine.

En cette période de l'année, l'usine de chaussures Xuda tourne normalement à plein régime, lorsque les salariés, rentrés de leur long congé du Nouvel an chinois, relancent la production.

Mais l'épidémie de Covid-19 a bloqué la belle mécanique du site, qui emploie un millier de travailleurs à Wenzhou, ville côtière orientée export, à environ 450 km au sud de Shanghai. Seul un tiers de la main d'oeuvre a regagné l'usine, les autres étant bloqués par les restrictions de transport, des mesures de quarantaine, ou bien par la peur de voyager en période de contagion potentielle.
......
Lire https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 7cb96e1631

Re: Croissance de l'économie chinoise

par energy_isere » 29 févr. 2020, 10:46

Covid-19: l'activité manufacturière s'écroule à son plus bas historique en Chine

AFP•29/02/2020

C'est un premier signe de l'impact dévastateur du coronavirus sur la Chine: l'activité manufacturière s'est écroulée en février à son plus bas niveau jamais enregistré, alimentant les inquiétudes sur une déroute de l'économie mondiale.

L'annonce intervient au moment où l'épidémie a déjà atteint une cinquantaine de pays, la crainte d'une pandémie ayant fait dévisser vendredi Wall Street à des niveaux jamais vus depuis la crise financière mondiale en 2008.

D'ores et déjà, les analystes s'accordent à dire que la croissance économique chinoise sera probablement très affectée au premier trimestre par l'effet coronavirus. Sur l'année 2019, elle était déjà de 6,1% -- sa pire performance en près de 30 ans.

L'indice des directeurs d'achats (PMI) pour le mois de février en Chine s'est donc établi à 35,7 contre 50,0 en janvier, a annoncé samedi le Bureau national des statistiques (BNS). Un chiffre supérieur à 50 témoigne d'une expansion de l'activité. En deçà, il traduit une contraction.

C'est bien inférieur à la prévision moyenne des analystes sondés par l'agence Bloomberg, qui était de 45,0. Signe de l'ampleur de la chute: elle est encore plus marquée que celle enregistrée lors de la crise financière en 2008.

Ce mauvais résultat s'explique largement par les mesures drastiques prises par les autorités chinoises afin de contenir la propagation du Covid-19 dans le pays.

A commencer par l'interdiction d'entrée ou de sortie de la province du Hubei (centre), épicentre de l'épidémie mais aussi grand centre manufacturier, notamment automobile.

- "Plongeon" -

Par ailleurs, des quarantaines et des restrictions aux déplacements visent des millions de personnes en Chine. Des mesures qui limitent la consommation des ménages et rend surtout difficile le retour des ouvriers dans les usines, après les longues vacances du Nouvel an lunaire.

Autre élément: les transports étant fortement perturbés, les approvisionnements en pièces détachées et matières premières deviennent ardues, compliquant évidemment la production.

Premier indicateur officiel à être publié pour le mois de février, le PMI donne un aperçu de l'ampleur de la tâche à accomplir avant d'espérer un retour à la normale de l'économie chinoise.

Ce chiffre morose pourrait surtout provoquer de nouveaux remous sur les Bourses mondiales, qui ont déjà dévissé vendredi, les investisseurs s'affolant des conséquences économiques de l'épidémie.

Wall Street a clôturé sur ses plus lourdes pertes hebdomadaires depuis octobre 2008, au pic de la crise financière. Les grandes places asiatiques et européennes ont terminé entre -3% et -5%.

Selon le BNS, les secteurs de l'automobile et des équipements spécialisés ont été particulièrement touchés en février en Chine, mais l'impact est encore "plus grave" dans les services.

"Il y a eu un plongeon de la demande dans les secteurs (...) impliquant des rassemblements de personnes, comme les transports, l'hôtellerie, la restauration, le tourisme", a-t-il indiqué dans un communiqué.

- Croissance à 2%? -

Les services reposent sur les interactions humaines. Or la plupart des Chinois sont restés chez eux en février par peur de contracter le coronavirus. Résultat: l'indice PMI non-manufacturier, également publié samedi, a plongé à 29,6 -- contre 54,1 en janvier.

Le BNS se veut toutefois optimiste: l'épidémie "semble commencer à être sous contrôle, et l'impact sur la production s'atténue progressivement", a-t-il estimé.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens de contaminations montrant une tendance à la baisse depuis une dizaine de jours, le gouvernement encourage désormais les entreprises à reprendre progressivement le travail.

Pour catalyser cette reprise, il a annoncé cette semaine un vaste plan de soutien aux PME, en encourageant les banques à leur offrir des prêts préférentiels, et en octroyant des rabais de TVA.

Mais "les chances d'un rebond en forme de V sont faibles, car il est peu probable que le gouvernement lance un plan de relance massif", ont souligné dans une note Raymond Yeung et Zhaopeng Xing, analystes d'ANZ.

La banque a abaissé ses prévisions de croissance pour le premier trimestre à +2% sur un an, les derniers chiffres "nous confortant dans l'idée que la normalisation de l'activité économique devra encore attendre".
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 0d5dc87e2d

Re: Croissance de l'économie chinoise

par energy_isere » 16 janv. 2020, 20:34

mobar a écrit :
16 janv. 2020, 20:19
La suppression des contraintes environnementales émises par le plan Obama et les aides des états miniers aux exploitants
ça mettra du temps à inverser la tendance qui s'est installé et peut être même que ça ne servira à rien, mais c'est quand même une direction qui est donnée, dont on peut s'étonner de la pertinence par rapport à la stratégie chinoise plus portée vers le high tech et les technos nouvelles
Faudrait voir à pas trafiquer le langage. Des aides, c'est pas des investissements.

Re: Croissance de l'économie chinoise

par mobar » 16 janv. 2020, 20:19

La suppression des contraintes environnementales émises par le plan Obama et les aides des états miniers aux exploitants
ça mettra du temps à inverser la tendance qui s'est installé et peut être même que ça ne servira à rien, mais c'est quand même une direction qui est donnée, dont on peut s'étonner de la pertinence par rapport à la stratégie chinoise plus portée vers le high tech et les technos nouvelles

Haut