[véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Remundo » 22 janv. 2020, 19:40

une entreprise mieux valorisée que VW qui ne peut même pas construire son usine à cause des chauve-souris :-$

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » 22 janv. 2020, 12:37

C'est fait... la valorisation de Tesla dépasse désormais celle de Volkswagen dans ce rallye qui paraît insensé.

L'origine de cette exubérance semble venir des gros gestionnaires de fonds, comme Black Rock, qui se désinvestissent de valeur plus traditionnelles (comme le pétrole ou le gaz) pour mettre leur billes dans des entreprises comme Tesla.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par energy_isere » 13 janv. 2020, 21:20

paradigme a écrit :
13 janv. 2020, 21:13

Quant à la réussite de Tesla, elle est due à plusieurs qualités, notamment celle-là :
Bientôt trois millions de vues pour celle qui va mutiler l'économie allemande :
https://www.youtube.com/watch?v=WG8y2KBH0xY
La vidéo date du 21 octobre 2019.
Le conducteur est toujours vivant ? :mrgreen:

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Remundo » 12 janv. 2020, 16:54

rappelons que Tesla est une entreprise écologique ! O:)

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par energy_isere » 12 janv. 2020, 14:25

Cette forêt que Tesla doit abattre pour construire la Gigafactory 4 (Allemagne)

8 janv 2020

Les premières tronçonneuses ont rugi dans la forêt où la Gigafactory 4 doit s’élever. Tesla doit abattre plusieurs milliers d’arbres sur cette parcelle de 300 hectares près de Berlin. Les travaux pourraient être retardés par la présence de chauves-souris et d’oiseaux nicheurs protégés.


Pour ériger sa Gigafactory 4 européenne près de Berlin, le constructeur doit raser 300 hectares de forêt. Les premiers arbres ont été abattus il y a quelques jours. Mais l’opération, délicate tant sur la communication que sur le terrain, soulève quelques questions. Si la parcelle concernée provient d’anciennes exploitations de sylviculture et n’est pas composée de forêt « primaire », elle abrite plusieurs espèces protégées d’animaux. La présence de chauves-souris en voie de disparition pourrait notamment retarder l’avancée des travaux.

Image

Ces volatiles sont actuellement en hibernation « jusqu’à fin février et mars », explique Christian Schröder, le directeur général de la Nature Conservation Association (Nabu). Problème : leur saison d’accouplement débute ensuite et ces animaux « ne doivent pas être dérangés durant ces phases » précise le défenseur de l’environnement. Alors que Tesla doit terminer le défrichage avant la période de reproduction qui commence le 27 février, le constructeur pourrait être contraint à déplacer les chauves-souris en hibernation. Une opération qui nécessite un « permis spécial » et des moyens spécifiques. De plus, les loups, cerfs, sangliers, reptiles et oiseaux nicheurs qui peuplent cette forêt pourraient imposer d’autres mesures de conservation.

Image
Le plan de la Tesla Gigafactory 4

Le choix de Tesla, soutenu par le land du Brandebourg, d’installer son usine en plein parc naturel régional est au final assez surprenant. Le constructeur a promis qu’il respecterait les lois et le rapport d’impact environnemental du projet. Il a également annoncé la mise en place de clôtures pour empêcher certaines espèces d’animaux de pénétrer sur le site de construction. Une cartographie des lieux de nidification d’oiseaux et de fourmis forestières a aussi été réalisée. Enfin, la firme s’est engagée à replanter « trois fois plus d’arbres » que ceux qui seront abattus. Une initiative souvent annoncée lors de projets industriels sur des sites naturels mais dont l’intérêt écologique est controversé.

La première tranche de la Gigafactory 4 doit être achevée en juillet 2021 et sera réservée à la production de la Tesla Model Y. Trois autres tranches seront ensuite érigées et pourraient notamment accueillir les lignes de la Model 3. A terme, le constructeur californien prévoit d’assembler 500.000 véhicules par an. Plus de 8500 personnes doivent y travailler dont 70% disposeront d’une place de parking. Chaque jour, 4 trains et 236 camions livreront les pièces nécessaires aux opérations. Les véhicules seront expédiés via 2 trains et 137 camions quotidiens.
https://www.automobile-propre.com/cette ... ory-4/amp/

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Remundo » 10 janv. 2020, 18:35

Merci Tita pour ces analyses :geek:

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » 10 janv. 2020, 15:30

Un point sur l'influence des subventions étatiques et les ventes.

Sur la dernière semaine de décembre, Tesla avait livré 3400 véhicules aux Pays-Bas. Sur la première semaine de janvier, c'est... 9 véhicules. Pour la Norvège, c'était 300 véhicules contre 60. On a ainsi des ventes en dent de scie qui font drastiquement varier la demande en fonction des subventions. Il y a probablement un phénomène similaire aux USA avec la disparition de la subvention fédérale qui était encore à $1'875.

Visiblement, Tesla cherche toujours à maximiser ses ventes sur chaque trimestre, créant une effervescence de livraisons à la fin au lieu de les planifier des livraisons plus étalées. On remarque aussi qu'au niveau de la demande, le site de Tesla indique des livraisons pour février ce qui laisse penser que leur carnet de commande est loin d'être rempli. Après les ventes record du 4ème trimestre (112'000), il y aura probablement une grosse baisse au premier trimestre... Mais les ventes en Chine de la production de l'usine de Shanghai pourraient créer la surprise.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par paradigme » 10 janv. 2020, 14:05

C'est étrange ce qui se joue dans la voiture électrique, on dirait une course dans le toujours plus ?

Quid du financement des routes et infrastructures du monde de la bagnole qui était financé par les taxes sur les carburants du pétrole ?
https://phys.org/news/2019-02-electric- ... roads.html
Quid des batteries en fin de vie ?
https://www.consoglobe.com/vehicules-el ... tteries-cg
Quid de la production électrique ?
https://selectra.info/energie/actualite ... rance-2040
Quid de ceux qui n'ont pas la possibilité d'avoir une recharge à leur domicile ?
https://www.caradisiac.com/La-possibili ... -76728.htm
Quid des incendies... il va faire de plus en plus chaud et pas qu'en Australie !!
https://www.thedrive.com/news/31763/nor ... ds-flights

La voiture électrique est encore hors de portée de bien des personnes, aujourd’hui elle bénéficie d'énormément de soutients, en amont au niveau national ou européen (le grand plan batterie), lors de l’achat via des primes de toute sorte et en aval par l'électricité qu'elle consomme qui n'est pas taxé comme l'essence et le diesel.
La voiture électrique est-elle une solution ou une aliénation ? elle laisse croire que la bagnole est possible dans ce monde de fous ?

Nos amis les British ont parfois le sens de l'humour et du pragmatisme :
https://www.youtube.com/watch?v=2FlTEnpSvzo

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Silenius » 09 janv. 2020, 22:02

Ca va pas aller si vite en Allemagne, ils doivent demenager des chauves-souris qui habitent la foret.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par energy_isere » 09 janv. 2020, 20:10

Tesla produira dès 2021 dans sa méga usine d'Allemagne
Elon Musk vise une ouverture dans un an avec une production annuelle à terme de 500 000 automobiles, un tour de force déjà réalisé avec l'usine chinoise.
Le Point Auto avec AFP

Publié le 09/01/2020 Le Point.fr

Les déclarations d'intention existaient, encore fallait-il entrer dans le vif du sujet et la réalisation elle-même afin de ne pas perdre de temps. L'État allemand du Brandebourg a validé jeudi la vente de plusieurs centaines d'hectares de terres au constructeur automobile américain Tesla, dans le cadre de la construction de sa méga usine de voitures électriques près de Berlin.

« La commission du Budget et des Finances du Parlement a approuvé aujourd'hui la vente de 300 hectares de terres à Tesla », s'est félicité dans un communiqué le ministère des Finances de cet État de l'est de l'Allemagne qui entoure la capitale.

Le contrat signé entre l'exécutif régional et l'entreprise américaine prévoit une transaction à hauteur de 40,91 millions d'euros, une somme qui devra toutefois être confirmée lors d'une seconde expertise « externe » qui sera effectuée d'ici fin janvier.

Taille critique

Cette usine, annoncée en novembre, est une première en Europe. Elle permettra à Tesla de fournir les marchés européens en batteries, motorisation et en véhicules, à commencer par les Model Y et Model 3. L'entreprise d'Elon Musk vise une ouverture dès 2021 et une production annuelle de 500 000 automobiles à terme.

Tesla représente déjà 30 % du marché européen de voitures électriques à batteries, d'après Matthias Schmidt, un analyste spécialiste de l'industrie automobile.

L'arrivée du spécialiste des voitures électriques en Allemagne est emblématique, alors que le secteur automobile du pays, plongé depuis plusieurs années dans le scandale des moteurs truqués, s'est engagé dans une transition électrique à marche forcée. C'est à un face-à-face direct auquel doit se préparer Tesla qui cherche, au passage, à se rapprocher de la taille critique alors qu'il n'a jamais réalisé de bénéfices.

Amélioration en vue

Tesla a fini l'année 2019 – qui a vu son patron poursuivi pour ses tweets intempestifs et le titre temporairement s'effondrer en Bourse – sur une note positive : la production et la livraison de ses fameuses voitures électriques ont dépassé les attentes. Et ce qui n'est pas une performance secondaire, Elon Musk a réussi à faire sortir de terre sa première usine hors des États-Unis – à Shanghai en Chine – pour y produire et livrer ses premières voitures. Le tout en moins de 12 mois.

Le pari de faire, avec une usine similaire, aussi vite en Allemagne qu'en Chine apparaît dès lors crédible. L'usine de Berlin comprendra aussi un centre d'ingénierie et de design. Mais l'Allemagne ne fera pas comme la Chine qui a aidé de façon inhabituelle l'implantation d'un constructeur étranger. Tesla a ainsi échappé à l'obligation qui est traditionnellement faite aux groupes étrangers présents sur son sol de nouer une alliance avec une entreprise locale. Tesla, totalement propriétaire de son usine, devrait pouvoir compter en plus sur une exonération de taxe pour les acheteurs d'un Model 3 « made in China » qui recevra même une subvention jusqu'à 25 000 yuans.

Elon Musk en Europe n'aura pas d'aides différentes de celles des autres producteurs de voitures électriques, mais il s'installe sur un théâtre d'opérations capital pour l'avenir de la marque qui reste une naine. Au dernier trimestre de 2019, Tesla a livré au total 112 000 véhicules. Sur l'ensemble de l'année, les livraisons ont bondi de plus de 50 % par rapport à 2018 mais pour n'atteindre que 367 500 voitures livrées aux clients. Avec la démonstration qu'il peut produire 3 000 voitures par semaine, Tesla a fait passer le cours de l'action dans le vert.
https://www.lepoint.fr/automobile/tesla ... or=CS3-192

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » 08 janv. 2020, 23:50

L'action Tesla atteint quasiment $500, soit une capitalisation de $85 milliards, se rapprochant de celle de Volkswagen. Ce bull-run a débuté fin octobre, lorsque l'action stagnait encore à $250 et que Tesla présentait ses résultats pour le 3ème trimestre. En moins de 3 mois, la valeur a simplement doublé.

L'optimisme boursiers des derniers mois, et probablement une part de short squeeze (les positions qui parient à la baisse et doivent être couvertes en cas de hausse... à la manière dont les actionnaires vendent par panique en cas de chute brutale), ont poussé l'action à ce niveau qui est très spéculatif.

Le cours est aussi très volatile... Il y a 7 mois, c'était tombé à $180. Dans un sens ou dans l'autre, des investisseurs perdent ou gagne de l'argent.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par mobar » 08 janv. 2020, 11:54

Tu es donc vacciné \:D/

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Remundo » 08 janv. 2020, 11:24

oh ben tu sais, je me suis fais virer du forum véhiculeselectriques.fr pour avoir vertement critiqué Tesla. Je suis devenu une star même à cause de ça... =D>

fallait voir il y a quelques années le niveau de béteslatitude sur ce forum...

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par mobar » 08 janv. 2020, 11:00

Remundo a écrit :
08 janv. 2020, 10:54
bah quand même, c'est pas un tacot une TM3 :lol:
La Teslamania serait elle contagieuse, tu devrais consulter, il parait que ça peut devenir chronique! ;)

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Remundo » 08 janv. 2020, 10:54

bah quand même, c'est pas un tacot une TM3 :lol:

j'ai trouvé cet homme rafraîchissant, parce que quand on parle au Teslaïste "moyen", tout est génial, alors que les Tesla sont mal conçues en tout électrique, et surtout sont survendues. Le gars s'exprime bien, avec un certain humour, et reste pertinent et mesuré.

une entreprise suisse a tout compris : voici :
https://www.tomsguide.fr/tesla-model-3- ... 200-euros/
pour 3200 €, elle vire 2/3 du pack électrique, garde 18 kWh et ajoute un "range extender" à l'essence (qu'il faudrait passer à l'éthanol idéalement).

Haut