[véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » Hier, 14:00

Les ventes en Norvège et aux Pays-Bas n'ont toujours pas décollées, comme on peut le voir sur ce site: https://eu-evs.com/

C'est un peu étonnant. Bien sûr, Tesla a l'habitude de livrer sur la seconde partie du trimestre. Au entre janvier et février 2019, Tesla avait écoulé 2000 véhicules dans ces trois pays. Pour le moment, Tesla en est à 360... On verra si la tendance reste la même dans les 10 prochains jours.

Ces marchés ont représenté quasiment 20% des ventes au quatrième trimestre 2019.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par mobar » 17 févr. 2020, 15:13

La logique de Tesla, c'est de faire du pognon avec du pognon!
Si pour faire cela, il lui faut produire des bagnoles, des fusées, des hyperloops ou de la merde en barre, ça ne pose aucun problème à Elon

Elon est dans la logique du système, il prospère et trouve même des adversaires de ses projets débiles pour l'encenser!
Un génie qui ne fais que des conneries cesse d'être un génie, c'est un sinistre abruti!
Enfin c'est mon opinion!
Mort aux cons!

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Remundo » 17 févr. 2020, 14:42

mobar a écrit :
17 févr. 2020, 10:35
La forêt que Tesla déboise, ce sont des champs d'arbres qui avaient vocation à un moment ou a un autre à être coupé, débardés, vendus et replantés (logique de rentabilité)
La gestion durable de la forêt, ce n'est pas forcément de la coupe rase, et jamais le bétonnage des sols...
Concernant les friches industrielles, y planter des champs d'arbres peut être moins couteux que de les dépolluer et d'y construire une usine et les infrastructures qu'elle suppose
Les arbres sont mal sur du goudron/béton.
Tesla fait partie du monde capitaliste, sa logique est celle de ce monde, cela n'a aucun sens de critiquer les pratiques de Tesla et d'accepter le monde qui a fait naitre et justifie ces pratiques
Tesla est une superbe escroquerie au "greenwashing", spécialistes dans l"écologie des tanks électriques lithiumisés de 2 tonnes alimentés aux électrons nucléo-gazo-charbonneux pour la modique somme de 70 k€.

Bon ils bricolent un peu de photovoltaïque, mais c'est symbolique.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par energy_isere » 17 févr. 2020, 11:25

Un des paramètre de choix était la présence d'une voie ferrée pour la logistique.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » 17 févr. 2020, 10:45

Superbe forêt de x hectares... Mouais. C'est visiblement une forêt très artificielle composée d'une seule essence, le pin. Mais en effet, les friches industrielles ne manquent pas en Allemagne. C'est un peu absurde de bouffer encore plus de sol... Mais c'est probablement moins cher.

Non, le problème semble surtout se situer sur la faune qui s'est installée dans cette forêt. En particulier le fait de la raser juste avant le printemps et la saison d'accouplement des oiseaux.

Mais surtout, c'est le fait qu'une opposition n'avait pas encore été jugée... Et que le jugement aurait pu être rendu après le rasage de la forêt, créant une situation absurde.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par mobar » 17 févr. 2020, 10:35

La forêt que Tesla déboise, ce sont des champs d'arbres qui avaient vocation à un moment ou a un autre à être coupé, débardés, vendus et replantés (logique de rentabilité)

Si l'usine Tesla produit un revenu supérieur à la forêt, la logique du système veut que l'On préfère l'usine à la forêt
Dans le système actuel "On" est l'investisseur, et Tesla est un pur produit du système

Rien d'illogique là dedans!

Concernant les friches industrielles, y planter des champs d'arbres peut être moins couteux que de les dépolluer et d'y construire une usine et les infrastructures qu'elle suppose

Tesla fait partie du monde capitaliste, sa logique est celle de ce monde, cela n'a aucun sens de critiquer les pratiques de Tesla et d'accepter le monde qui a fait naitre et justifie ces pratiques

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Remundo » 17 févr. 2020, 10:10

ça déboisait...

La Justice Allemande suspend l'autorisation de déboisement
https://www.moteurnature.com/30248-tesl ... n-stand-by

je radote un peu, mais il faut être d'une stupidité quand même, comme si en Allemagne, on n'avait aucune friche industrielle à (re)valoriser... il faut que Tesla "l'écologique" s'installe en rasant une superbe forêt sur X hectares.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par energy_isere » 16 févr. 2020, 14:58

Ça deboise à tout va pour la Gigafactory près de Berlin.
Drone footage: Tesla Giga Berlin forest-clearing is moving quickly (UPDATE: stopped by court)
Jameson Dow - Feb. 15th 2020

Tesla started clearing the forest at their new Giga Berlin site just two days ago and now we have drone footage showing just how extensive the work already is.

Image

In it, there are a lot of trees missing after just two days of work.

The forest was originally planted to be cut down for cardboard, which is why the trees are laid out in such straight, regular lines. This makes forest-clearing efforts easier than if it were a natural forest, since trees are roughly uniform. Machines can more quickly clear large swaths of land this way.



Tesla says they’ll plant three times as many trees as they cut down for the factory.

The wider shots show that the work covers most of the “phase 1” clearing area that Tesla laid out in their original plan for the site. The area of “phase 1” is around 90 hectares, and this is the region that needs to be cleared before March.
.........
https://electrek.co/2020/02/15/drone-fo ... ng-effort/

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » 14 févr. 2020, 10:39

Cette idée d'un emprunt a reçu un accueil plutôt frais à Wall Street où le titre Tesla cédait plus 2 % dans les premiers échanges.
Au contraire, l'action a fini la journée d'hier avec une hausse de quasi 5% pour finir au-dessus des $800, sa meilleure clôture journalière derrière celle du 4 février à $887.

Les investisseurs ont plutôt le sentiment que cette levée de fonds est bienvenue. L'action, loin de s'être effondrée après sa hausse spectaculaire, se maintien désormais aux alentours de $800, ce qui conforte les investisseurs dans leur croyance que ce n'était pas qu'une bulle spéculative.

La question, c'est de savoir qui a investi autant dans Tesla pour que le cours monte autant.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par energy_isere » 13 févr. 2020, 20:23

Tesla tire sur les cordons de la Bourse en levant un emprunt record
La firme qui pèse plus que GM, Ford et FCA réunis fait volte-face en cherchant plus de 2 milliards de dollars sur le marché.


Jacques Chevalier (avec AFP) Publié le 13/02/2020

Décidément insaisissable et délivrant une parole selon l'air du temps, Elon Musk change brutalement de stratégie après avoir juré quinze jours plus tôt qu'il ne le ferait pas. Après avoir ensorcelé les investisseurs au point que ceux-ci lui accordent une valeur sans rapport avec ses chiffres de production, le fantasque patron du constructeur californien, Elon Musk, n'a pas hésité à prêcher le contraire de ce qu'il jurait un peu plus tôt.

En dépit de sa promesse de ne pas profiter de la flambée boursière pour s'endetter à nouveau auprès des marchés, Tesla a annoncé jeudi vouloir lever plus de 2 milliards de dollars d'argent frais. Ces fonds vont servir à « renforcer davantage le bilan » et à financer les dépenses et frais généraux de l'entreprise, a indiqué le constructeur de véhicules électriques dans un document adressé au gendarme de la Bourse, la SEC.

Production homéopathique
Dans le détail, Tesla entend céder un peu plus de 2,65 millions de ses actions, ce qui lui rapporterait un peu plus de 2 milliards de dollars au prix de clôture du titre Tesla (767,29 dollars) mercredi soir à la Bourse de New York. M. Musk s'est engagé lui-même à acquérir 13 032 titres pour 10 millions de dollars au total, tandis que Larry Ellison, membre du conseil d'administration de Tesla, et cofondateur du groupe informatique Oracle, en achètera pour 1 million.

Ce revirement illustre à quel point Elon Musk sait jouer de son image et enflammer, au-delà de toute raison, les investisseurs avec la fée électricité. Il est vrai que la tentation est forte, au moment où la marque assemble péniblement 367 500 voitures en 2019, de tirer profit d'une valorisation sans rapport avec ce volume. À plus de 135 milliards de dollars mercredi, Tesla pèse plus que General Motors, Ford et Fiat Chrysler réunis (112 milliards à eux trois). Il est pourtant un nain au pays des géants qui produisent de 12 à 20 fois plus de voitures que lui. Mais ils sont tous en recul faute de véhicules électriques ou hybrides en nombre suffisant alors que Tesla, partant de très bas, est naturellement en progression constante.

Pourtant, Tesla vit des espoirs du marché et d'un chèque en blanc des investisseurs qui ne veulent pas voir qu'aucun exercice bénéficiaire depuis sa création en 2003 n'a été bouclé. Le marketing et la communication de bateleur d'Elon Musk « font le job » comme l'a démontré la présentation de son Cybertruck, un pick-up électrique au design sommaire de blindé furtif que seul Tesla pouvait oser présenter. Bilan, selon Elon Musk, trois ans de production seraient déjà prévendus, il est vrai avec un chèque de réservation dérisoire.

Cette idée d'un emprunt a reçu un accueil plutôt frais à Wall Street où le titre Tesla cédait plus 2 % dans les premiers échanges. Mais trois fois rien rapporté à l'envolée de l'action ces dernières semaines, aussi vertigineuse qu'une fusée Space X, autre activité d'Elon Musk. Pourtant, jeudi les investisseurs étaient perplexes, car Elon Musk avait justifié que Tesla n'allait pas s'endetter davantage sur les marchés pour financer ses opérations. Deux semaines après, cette promesse a fait long feu.

« C'est insensé de lever de l'argent alors que nous nous attendons à générer des flux de trésorerie », avait notamment déclaré le fantasque Elon Musk lors d'une conférence le 29 janvier. La dette de Tesla était de 11,6 milliards de dollars au 31 décembre 2019. Cela n'empêche nullement le groupe de fourmiller de projets.

Il est en train de construire sa première usine européenne à Berlin et a promis qu'elle sera opérationnelle en 2021. En revanche, il a démarré récemment la production dans son usine chinoise à Shanghai qui est exposée aux conséquences du coronavirus et à un marché local en retrait sévère, de 18 % en janvier. Il y produit le Model 3 et va lancer aux États-Unis son premier SUV, le Model Y.
https://www.lepoint.fr/automobile/tesla ... or=CS3-192

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par energy_isere » 11 févr. 2020, 08:45

Petite reprise de l'usine Tesla de Shanghai

https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... kdown.html

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » 05 févr. 2020, 16:38

Ce n'était pas une rumeur... Cette fermeture était connue depuis le 29 janvier. Le gouvernement chinois promet des compensations financières... Je doute que ça fasse du tort à Tesla.

Quoi qu'il en soit, le cours est à la baisse aujourd'hui, chutant pour le moment de 15% à $750. Bien malin qui saura jusqu'où il va tomber...

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par mobar » 05 févr. 2020, 10:42

Qu'en est il de la gigafactory de Tesla à Shanghai?

Des rumeurs disent qu'elle aurait été fermée dans le sillage du coronavirus
"Nous prévoyons actuellement un retard d'une à 1½ semaines dans la mise en service du modèle 3 de Shanghai, en raison de la fermeture de l'usine exigée par le gouvernement", a déclaré Zachary Kirkhorn, directeur financier de Tesla, lors d'un appel de fonds mercredi.

Kirkhorn a déclaré que le coup porté aux revenus de Tesla sera limité car les bénéfices des voitures fabriquées en Chine n'en sont qu'à leurs débuts. Il a ajouté que la société surveille également s'il y aura des perturbations dans la chaîne d'approvisionnement des voitures Tesla fabriquées en Californie."
https://www.abcbourse.com/forums/msg736 ... hine-.aspx

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » 05 févr. 2020, 07:54

mobar a écrit :
04 févr. 2020, 22:51
Un peu la même chose que la tulpenmanie
Au plus fort de la tulipomanie, en février 1637, des promesses de vente pour un bulbe se négociaient pour un montant égal à dix fois le salaire annuel d’un artisan spécialisé. Certains historiens ont qualifié cette crise de « première bulle spéculative » de l’histoire
Les néerlandais s'en sont remis
La tulipomanie est entourée de pas mal de légendes... Je préfèrerais comparer au krach de 1720 de la compagnie des mer du sud.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Krach_de_1720
La compagnie se met ensuite à propager « les rumeurs les plus extravagantes » sur la valeur potentielle de son commerce avec le Nouveau Monde, ce qui a pour effet de déclencher la spéculation. Le cours de l'action augmente tout au long de la période où le rachat de dette est négocié : 128 livres en janvier 1720, 175 en février, 330 en mars, et 550 fin mai après l'accord.
Cette affaire avait donné lieu à une citation de Sir Isaac Newton:
"I can calculate the movement of the stars, but not the madness of men".

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Remundo » 05 févr. 2020, 00:02

on va faire une fleur à Tesla :lol:

Haut