[Maritime] Le transport maritime mondial

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [Maritime] Le transport maritime mondial

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par energy_isere » Hier, 00:30

Un 4e navire équipé du mat rotor de Norsepower

Publié le 27/05/2020 lemarin

L’équipementier finlandais Norsepower qui a remis à jour le mat rotor utilisant le principe Magnus mis au point peu après la première guerre mondiale par l’ingénieur allemand Anton Flettner vient d’équiper un quatrième navire.

Image

Le ferry hybride « Copenhagen » espère économiser 4 à 5 % de sa consommation avec ce mat rotor de 30 mètres de haut. (Photo : Norsepower)
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... norsepower

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par energy_isere » 19 mai 2020, 23:39

China merchants commande deux VLCC écolos

Publié le 19/05/2020 lemarin

China merchants energy shipping (CMES) va faire construire deux pétroliers de 307 000 tpl, l’un équipé de voiles rigides, l’autre d'un système de lubrification à bulle d’air.

Image

La propulsion vélique a déjà été testée en 2018 à bord du « New Vitality » de CMES. (photo : DR)
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... lcc-ecolos

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par energy_isere » 13 mai 2020, 21:09

Encore une tuile pour les Iraniens en mer, après le bateau militaire touché par un missile, un porte conteneur en mauvais état après une collision :
Un porte-conteneurs littéralement voilé après une collision

Publié le 13/05/2020 lemarin

Image spectaculaire que celle du porte-conteneurs iranien Shahraz après sa collision le 11 mai au matin dans le détroit de Singapour à côté de l’île de Sambu.

En provenance de Port Kelang et se rendant en Chine, le porte-conteneurs sous pavillon iranien, géré par Hanseatic trade trust & shipping basé à Hambourg, semble-t-il une émanation de l’armateur iranien Irisl (soumis aux sanctions américaines), est entré en collision avec le vraquier indonésien Samudra Sakti I. Il n’y a eu ni blessé, ni pollution, ni gêne au trafic dans ce secteur particulièrement fréquenté, selon les autorités de Singapour.

Après s’être échoué, le vraquier de 23 600 tpl a été remis à flot et placé à l’ancre à Batam. Mais le Shahraz, porte-conteneurs de 6 600 EVP construit en 2008, s’il n’a pas coulé, se retrouve dans un état pour le moins inquiétant. Il est voilé dans sa partie centrale, rappelant les images impressionnantes du MOL Comfort qui avait fini par se casser en deux dans l’océan Indien en 2013.

Image

Le « Shahraz » est voilé, comme en témoigne cette photo prise après l’accident. (photo : MPA)
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... -collision

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par energy_isere » 08 mai 2020, 14:56

Confinés en mer: le SOS des équipages de paquebots de croisière
AFP•08/05/2020

Au terme d'odyssées infernales marquées par des infections au coronavirus et des refus d'accoster dans les ports, les navires de croisière ont débarqué et rapatrié leurs passagers. Mais des dizaines de milliers de membres d'équipage restent, eux, coincés à bord, souvent en pleine mer.
.............

Au total 104 navires de croisière se trouvent actuellement dans les eaux américaines, avec 71.900 membres d'équipage à leur bord, ont confirmé cette semaine les garde-côtes américains à l'AFP.
........
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 26ba99fab8

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par energy_isere » 08 mai 2020, 13:09

Nostalgie :
RETOUR SUR - Il y a 60 ans, le mythique paquebot France était mis à l'eau à Saint-Nazaire
AFP•08/05/2020
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... b5a2e5a5c0

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par energy_isere » 03 mai 2020, 16:38

ABB veut propulser des navires à l'hydrogène

3 mai 2020 Usine Nouvelle

L’horizon maritime de l’hydrogène s’élargit. Ce carburant pourrait ne pas uniquement servir à alimenter en électricité la vie à bord, comme l’envisage CMA CGM qui travaille sur le sujet avec l’équipe R & D de l’« Energy Observer ».

Le groupe électrotechnique suisse ABB croit lui que l’hydrogène pourrait aussi servir à la propulsion, pour les navires équipés d’un moteur électrique et uniquement sur de courtes distances, une arrivée dans un port par exemple, et la navigation dans une aire protégée, comme les fjords norvégiens qui seront interdits aux moteurs thermiques en 2030.

Pour avancer dans cette voie, ABB a signé un protocole d’accord avec Hydrogène de France qui va construire à partir de 2023, à Bordeaux (Gironde), des piles à combustibles géantes de 1 MW, suffisante pour propulser un ferry ou un navire de croisière.
https://www.usinenouvelle.com/article/a ... ne.N957676

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par sceptique » 03 mai 2020, 10:33

energy_isere a écrit :
03 mai 2020, 10:23

209 mètres de long pour une largeur de 47,7 mètres et un tirant d'eau de 69 700 tonnes ....


Le chiffre de 80 000 tonnes est erroné. [-( il manque au moins 2 ordres de grandeur.

80 000 tonnes c'est pour un seul gros méthanier. C'est peut être ça que Usine Nouvelle à voulu dire.
Ce n'est pas la seule : un tirant d'eau (au début) est une donnée en mètres pas en tonnes ! 80 000 tonnes représente peut être une cargaison ...
Bref, je suis d'accord, pas très sérieux.

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par energy_isere » 03 mai 2020, 10:23

suite de ce post du 23 avril 2020 viewtopic.php?p=2301484#p2301484
La Russie commande le plus puissant brise-glace nucléaire jamais conçu

HUBERT MARY Usine Nouvelle 03/05/2020

IMAGES Ce sera le nouveau poids-lourd du projet Leader, initié par le Kremlin pour assurer sa domination sur la route maritime du Nord, ouverte en partie grâce au réchauffement climatique. Commandé officiellement le 23 avril dernier, ce nouveau géant des mers doit assurer un acheminement permanent en gaz naturel liquéfié (GNL) de la Russie Arctique vers l'Asie du Sud-est.

209 mètres de long pour une largeur de 47,7 mètres et un tirant d'eau de 69 700 tonnes… Ce sont les caractéristiques hors-normes du nouveau brise-glace russe qui doit permettre au Kremlin d'assoir ses ambitions commerciales en Arctique. Capable de briser des "murs" de glace de 4 mètres grâce à ses deux puissants réacteurs nucléaires RITM-400 (développés par une filiale de l'agence nucléaire russe Rosatom, OKBM Afrikantov), il pourra atteindre une vitesse de 22 nœuds en eaux libres à l'aide de ses quatre moteurs à hélice délivrant quelques 30 megawatt de puissance chacun.

La signature du contrat entérinant la construction de ce navire a eu lieu le 23 avril dernier, entre l'armateur Atomflot (filiale de Rosatomflot appartenant à Rosatom) et le constructeur Zvezda, basé dans la ville de Bolchoï Kamen dans l'Extrême-Orient russe, qui doit auparavant repenser son chantier naval pour l'adapter aux mensurations de ce géant des mers. Selon les termes du contrat, le mastodonte devrait voir le jour en 2027.

Image

Le plus gros navire de sa catégorie jamais conçu

Le nouveau bâtiment russe devrait surpasser de loin tout ce qui a été construit en la matière. Son prédécesseur, "l'Arktika", ne mesure "que" 173 mètres de long pour 34 mètres de largeur et peut s'affranchir d'une glace de 2,8 mètres d'épaisseur.

Mis à l'eau en 2016, l'Arktika a débuté ses essais en décembre dernier avec une première sortie en mer Baltique en vue d'une mise en service en 2020. Deux navires similaires sont en construction, "l’Oural" et le "Sibir", dont les chantiers ont débuté en 2017 et 2019. Une commande de deux autres brise-glaces a été formulée en août 2019 pour une livraison programmée en 2024 et 2026. Avec cette dernière commande, Moscou compte donc porter à 6 le nombre de ses brise-glaces géants.

Acheminer du gaz naturel liquéfié en Asie du Sud-est

Le projet "Leader" initié par Moscou ambitionne d'ouvrir toute l'année à la navigation le passage du Nord-Est, ce couloir maritime qui relie l'océan Atlantique à l'océan Pacifique en passant par l'Arctique, pour acheminer 80 000 tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL). A l'aide de ses brise-glaces à propulsion nucléaire, le Kremlin estime cet objectif atteignable à l'horizon 2023-2025. Le passage du Nord-Est est empruntable uniquement pendant l'été en temps normal, mais l'épaisseur de glace a fortement diminué sous l'effet du réchauffement climatique, constituant une aubaine pour les navires développé par le Kremlin.

Présentée par Vladimir Poutine comme une priorité, l’expansion économique dans l’Arctique oppose les intérêts de cinq pays, dont les États-Unis. La Russie souhaite devenir la première puissance de la région, profitant du réchauffement climatique et de la fonte des glaces qui ouvrent de nouvelles routes commerciales dans le Grand Nord. De nouveaux passages maritimes controversés en raison de leur impact sur la faune et la flore sauvage, déjà fortement affectées par les changements climatiques.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... cu.N958806

Le chiffre de 80 000 tonnes est erroné. [-( il manque au moins 2 ordres de grandeur.

80 000 tonnes c'est pour un seul gros méthanier. C'est peut être ça que Usine Nouvelle à voulu dire.

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par energy_isere » 02 mai 2020, 14:49

Le golfe de Guinée considéré comme la zone de piraterie la plus dangereuse pour les compagnies pétrolières

Agence Ecofin 1 Mai 2020

Selon une étude du Bureau maritime international (BMI), le golfe de Guinée est devenu la zone de piraterie la plus dangereuse pour les compagnies pétrolières, avec un record des attaques au cours des dernières années. La région qui couvre l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale surclasse ainsi le golfe d'Aden en Somalie tristement célèbre pour la piraterie particulièrement tournée vers les tankers.

Le premier trimestre de 2020 a été marqué par un pic de la piraterie maritime dans le monde entier, avec le golfe de Guinée qui enregistre 21 sur les 47 attaques déclarées. Par ailleurs, dix-sept membres d'équipage ont été kidnappés lors de ces attaques. En 2019, 38 attaques avaient été signalées sur toute l’année dans le monde. On compte 121 enlèvements pour le golfe de Guinée, soit 90 % du total des enlèvements en mer dans le monde.

Selon les experts, cette situation s’explique par le fait que le golfe de Guinée abrite au moins huit pays exportateurs de pétrole avec de vastes programmes d’exploration dans toute la zone qui verra en plus de nouveaux producteurs dans les prochaines années.

Il faut souligner que la majorité des incidents se sont produits dans les eaux territoriales nigérianes, en particulier autour du delta du Niger, dans les eaux équato-guinéennes, mais aussi, dans une moindre mesure, sur la plateforme maritime du port de Lagos.

Pour Verisk Maplecroft, cette tendance devrait se poursuivre et se renforcer cette année et l’année prochaine. Alexandre Raymakers, analyste principal pour l'Afrique chez Verisk Maplecroft, regrette le manque d’équipements et de personnel adéquats au sein des forces de sécurité de la région pour faire efficacement face au problème. Il rappelle aussi que la mauvaise redistribution de la manne pétrolière est la véritable base de ce phénomène.

En outre, l’analyste avertit que les compagnies pétrolières internationales comme ExxonMobil, Chevron, Shell, ENI et Total, qui opèrent au Nigeria, au Gabon et en Guinée équatoriale, sont particulièrement exposées à des risques de piraterie dans leurs chaînes d'approvisionnement dans la zone.

Au Nigeria, la piraterie a, en moyenne fait perdre 400 000 barils de pétrole brut par jour, ce qui équivaut à environ 1,5 milliard de dollars par mois. Cela représente près de 5% du PIB du pays.
https://www.agenceecofin.com/trade/0105 ... etrolieres

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par energy_isere » 01 mai 2020, 16:09

Suez baisse encore ses tarifs pour éviter le passage du Cap

Publié le 30/04/2020 lemarin

Le canal essaie d’éviter de perdre trop de navires qui, profitant du prix bas des soutes, préfèrent des trajets plus longs pour ne pas payer les péages.
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... age-du-cap

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par energy_isere » 30 avr. 2020, 09:16

Suite à l' accident du Stellar Daisy,
Vale ne veut plus de vraquiers ex-pétroliers

Publié le 29/04/2020 lemarin

Vale, le géant minier brésilien, a indiqué en présentant ses résultats trimestriels qu’il n’allait plus affréter 25 grands transporteurs de minerai (VLOC) issus de la conversion de pétroliers.
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... petroliers

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par energy_isere » 29 avr. 2020, 09:33

kercoz a écrit :
29 avr. 2020, 09:21
Un article intéressant pour l' impact du covid sur le transport maritime ...les cartes sont expressives.

https://www.franceculture.fr/emissions/ ... en-silence

Yep, la montée en volume du traffic de conteneurs depuis 1996 :

Image

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par kercoz » 29 avr. 2020, 09:21

Un article intéressant pour l' impact du covid sur le transport maritime ...les cartes sont expressives.

https://www.franceculture.fr/emissions/ ... en-silence

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par energy_isere » 28 avr. 2020, 21:19

Coupes claires dans les effectifs du chantier Meyer Turku

Publié le 28/04/2020 lemarin

Quatre cent cinquante licenciements secs et des mises en congés d’office ou en réduction de temps de travail pour 900 autres employés.

Image

La livraison avec deux mois de retard du « Costa Smeralda » a généré d’importantes pertes financières pour le chantier naval finlandais du groupe Meyer. (Photo : Éric Houri)
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... eyer-turku

Re: [Maritime] Le transport maritime mondial

par energy_isere » 23 avr. 2020, 23:13

Le contrat pour le nouveau brise-glace russe Leader signé

Publié le 23/04/2020 lemarin

L’agence nucléaire russe Rosatom a signé officiellement le contrat pour la construction du premier de sa nouvelle génération de brise-glaces à propulsion nucléaire.

Image

Une image d’artiste du projet Leader lors de la dernière présentation du projet en Russie. (Photo : DR)
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... ader-signe

Haut