Kenya

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Kenya

Re: Kenya

par energy_isere » 17 oct. 2020, 09:37

Kenya : la centrale géothermique de Menengaï, financée par la BAD, évite une grave pénurie d’électricité à 500 000 ménages

11 oct 2020 ecofin

Fort d’une production qui a plus que triplé, de 198 à près de 672 mégawatts (MW) en six ans, le Kenya est devenu le premier producteur africain d’énergie géothermique. La mise en service de la centrale géothermique de Menengaï a permis au pays d’Afrique de l’Est de combler son déficit électrique pour surmonter les graves pénuries rencontrées vers la fin des années 2000.

Le Projet de développement géothermique de Menengaï, financé en grande partie par la Banque africaine de développement à hauteur de 108 millions de dollars, a apporté une production de quelque 105 MW à la capacité de production nationale, selon le rapport d’achèvement du projet publié le 6 octobre par la Banque.


Pour la mise en œuvre de la centrale, le nombre total de puits visés était une cinquantaine pour disposer d’assez de vapeur pour une capacité de production supérieure à 100 MW. Quelque 49 puits ont été forés jusqu’à la fin du mois de novembre de 2019, avec une capacité de 169,9 MW. Les résultats sont donc supérieurs à la capacité estimée initialement. Par ailleurs, une réduction de 600 000 tonnes d’émission de CO₂ par an devrait être réalisée à partir de 2022-2023.

Pendant la phase de construction de la centrale, 94 membres du personnel ont suivi une formation dans les domaines du forage, de la passation des marchés et du financement ainsi que de la gestion de la santé et de la sécurité. Près de la moitié (44%) des membres formés sont des femmes. De plus, 249 membres du personnel de la société de développement géothermique (GDC), parmi lesquels 93 femmes, ont bénéficié d’une formation de groupe.

La construction de la centrale géothermique de Menegaï bénéficie à environ 500 000 personnes, dont 70 000 dans les zones rurales du pays, ainsi qu’à des entreprises et des industries. Plus de 600 emplois ont été créés.

« L’objectif ultime du projet était de jouer un rôle essentiel en aidant le Kenya à surmonter la grave pénurie d'électricité due à la variabilité de la production d’hydroélectricité, qui avait obligé le pays à recourir à une production thermique de secours onéreuse de 2011 à 2012, et qui s'est poursuivie jusqu'en 2018 », souligne le rapport conduit par Girma Mekuria, agent principal de l’Énergie à la Banque.

En 2011, le Kenya s'était engagé sur une trajectoire ambitieuse de développement des énergies renouvelables par l’adoption du Plan de développement de l'électricité à moindre coût pour la période 2011-2031. Ce plan fait l’objet de mise à jour annuelle afin d’accroître la capacité de production d'énergie, passée de 1 227 MW en 2010 à 3 751 MW en 2018. Afin de parvenir à électrifier le pays et satisfaire la demande croissante, une capacité significative de production d'énergie renouvelable doit être ajoutée au réseau national kenyan.

Le Plan à moyen terme (PMT) 2008-2012, et ceux qui l’ont suivi, le PMT-II (2013-2018), le PMT-III (2018-2022), dans le cadre du plan de développement appelé « Vision 2030 », prévoient de porter la capacité de production électrique du pays à 5 521 MW d'ici à la fin de l’année 2022.

Le PMT-III vise également à promouvoir le développement et l'utilisation des sources d'énergies renouvelables afin de créer un système d'alimentation en électricité fiable, de bonne qualité et rentable pour soutenir le développement industriel.

Pour la réalisation de cet ambitieux plan transformateur, la Banque africaine de développement est l’un des partenaires financiers privilégiés du Kenya.
https://www.agenceecofin.com/energies-r ... 00-menages

Re: Kenya

par energy_isere » 18 sept. 2020, 22:32

Kenya : les forages de prospection géothermique lancés sur le site de Korosi pour la production de 600 MW

Agence Ecofin 15 sept 2020

Au Kenya, les travaux de forage de prospection géothermique ont démarré sur le site de Korosi. D’un potentiel estimé à 600 MW, le site fait partie du projet géothermique Baringo-Silali qui permettra la mise en place de plusieurs centrales dont la capacité combinée pourrait s’élever à 3 000 MW.

Au Kenya, la Geothermal Development Company (GDC) a démarré des forages d’exploration dans le comté de Baringo. Le site exploré a la capacité de permettre la production de 600 MW d’électricité. Dénommé Korosi Prospect, les travaux d’exploration font partie du projet de construction du parc géothermique de Baringo-Silali.

En tout, trois puits seront creusés pour s’assurer de la disponibilité de la ressource avant le début des forages destinés à la production de la vapeur pour les centrales du parc. En effet, le projet géothermique de Baringo-Silali inclut outre Korosi, la zone de prospection de Silali et celle de Paka avec un potentiel combiné estimé à 3 000 MW.

Dans la première phase de la construction des centrales du projet proprement dit, 100 MW seront mis en place sur chacun des sites de prospection.
https://www.agenceecofin.com/geothermie ... -de-600-mw

Re: Kenya

par energy_isere » 08 août 2020, 16:40

Kenya : une étude en cours pour la construction d’une centrale nucléaire de 5 milliards $

Agence Ecofin 4 août 2020

Au Kenya, l’Agence nationale de l’énergie nucléaire a soumis au public une étude d’impact pour la construction d’une centrale d’énergie nucléaire à 5 milliards $. Après l'avis du public, le régulateur environnemental examinera le projet qui permettra de multiplier la puissance électrique nationale par 10.

L’Agence nucléaire du Kenya vient de soumettre une étude d’impact pour la mise en œuvre d’un programme de construction d’une centrale nucléaire d’une valeur de 5 milliards $. L’infrastructure à construire est prévue pour entrer en service d’ici 2027. Le gouvernement prévoit de multiplier sa capacité par quatre d’ici 2035 selon l’Agence nationale de l’énergie nucléaire.

L’ensemble de ces informations est contenu dans un rapport publié par l’agence à l’endroit du public pour commentaire avant de le soumettre à l’approbation de l’autorité nationale en charge de l’environnement. Le projet pourra se poursuivre après l’obtention d’un avis favorable de cette dernière. En attendant, l’agence nationale de l’énergie nucléaire évalue les différentes technologies disponibles en matière de réacteur nucléaire afin de retenir celle qui est la plus adaptée au pays.

La mise en œuvre de ce projet d’énergie nucléaire entre dans le cadre du Big Four Agenda mis en œuvre par le gouvernement et basé sur quatre piliers, dont l’énergie. Dans ce domaine, le pays ambitionne de faire passer sa puissance électrique des 2 712 MW actuels à 22 000 MW d’ici à 2031 afin d’alimenter son expansion industrielle. Les trois autres volets du programme sont l’agriculture, la santé et l’habitat.

https://www.agenceecofin.com/nucleaire/ ... -milliards

Re: Kenya

par energy_isere » 06 juin 2020, 10:06

Kenya : fin de la phase de production pilote de pétrole brut

Agence Ecofin 3 juin 2020

Bientôt le pétrole brut devrait couler à flot au Kenya. Les résultats à la fin de la phase pilote de production ouvrent la voie à l’exploitation proprement dite par les compagnies Tullow Oil et Africa Oil.

Au Kenya, Tullow Oil et Africa Oil viennent d’annoncer officiellement la fin de la phase pilote de production de pétrole dans les champs de la région de Lokichar. Ce programme qui a démarré en juin 2018 est la première étape du développement complet des ressources de la région. Il s’agit d’ailleurs d’une pratique standard notamment liée aux champs pétrolifères en onshore.

Selon un communiqué conjoint des deux entreprises, le programme a rempli sa fonction de projet pilote en fournissant des données techniques essentielles et une expérience logistique et opérationnelle importante.

« Le projet pilote a permis au pétrole kenyan d'être commercialisé et reconnu sur les marchés mondiaux.Il a en outre donné aux entrepreneurs locaux la possibilité de participer au transport du pétrole brut en mettant l'accent sur des pratiques sûres pour l'industrie », a déclaré Mark MacFarlane, directeur de l'exploitation de Tullow.

La production a atteint environ 2 000 barils par jour. Le pétrole est transporté par camions de Lokichar vers le port de Mombasa où il est stocké, avant d’être exporté notamment vers l’Asie.
https://www.agenceecofin.com/production ... trole-brut

Re: Kenya

par energy_isere » 09 mai 2020, 09:42

Kenya : le pays désormais autosuffisant en électricité grâce aux énergies renouvelables

Agence Ecofin 4 Mai 2020

Le Kenya a atteint l’autosuffisance avec la mise en service de plusieurs centrales supplémentaires d’énergies renouvelables. Le pays a désormais une capacité de production électrique de 2 400 MW pour un pic de demande de 1 900 MW et une capacité installée de 2 818 MW.

« La raison principale de cette situation est la mise en service de la nouvelle centrale éolienne de Turkana et de la centrale solaire de Garissa. Le Kenya a désormais un parc constitué à hauteur de 90 % de renouvelable (éolienne, solaire, géothermique) pour seulement 10 % de thermique », a affirmé Patrick Obath, un consultant en énergie et directeur associé à Adam Smith International Africa.

Avec l’entrée en service de ces deux centrales, la production d’énergie à partir de sources éoliennes a presque quintuplé, passant de 375,6 GWh à 1 562,7 GWh par an, pendant que la production des centrales solaires est passée de 13,7 GWh à 92,3 GWh.
https://www.agenceecofin.com/production ... ouvelables

Re: Kenya

par energy_isere » 14 mars 2020, 16:27

Kenya : la KenGen lance un appel d’offres pour la construction d’une usine de fabrication de panneaux solaires

Agence Ecofin 12 mars 2020

La KenGen, la compagnie de production électrique du Kenya vient de lancer un appel d’offres pour la construction d’une usine de fabrication de panneaux solaires. L’infrastructure qui pourra initialement fabriquer des équipements d’une capacité totale de 10 MW par an sera implantée sur le site de la centrale électrique de Tana dans le comté de Murang’a.

Le cocontractant sélectionné livrera l’usine clé en main en prenant en compte toutes les phases de sa mise en place, de la conception à la construction en passant par l’acquisition des équipements. Le projet inclut également la construction d’un entrepôt capable d’abriter l’équivalent de deux ans de production de l’usine. Les candidats intéressés ont jusqu’au 20 avril prochain pour faire parvenir leurs offres.

La mise en place de cette usine vise à accélérer le plan de développement de l’énergie solaire, mis en place par le gouvernement.
https://www.agenceecofin.com/solaire/12 ... x-solaires

Re: Kenya

par energy_isere » 08 févr. 2020, 13:06

Kenya : signature du contrat de rachat de production de la centrale éolienne de Bahari (90 MW)

Agence Ecofin 7 fev 2020

La Kenya Power & Lightning Company vient de signer un accord de rachat de la production de la centrale éolienne de Bahari. L’agrément sera valide sur 20 ans. L’infrastructure aura une capacité de 90 MW et sera implantée à Mpeketoni, dans la région côtière de Lamu.

Les travaux de sa construction seront assurés par Elicio NV réuni au sein d’un consortium avec le développeur Kenwind. Les deux entreprises ont obtenu auprès du gouvernement kényan, le développement, la construction et l’exploitation de la centrale qui sera leur propriété.

Selon Elicio NV, la conclusion de ce contrat de rachat d’énergie facilitera la mobilisation des fonds nécessaires au projet. La centrale éolienne est, en effet, prévue pour coûter 180 millions $. Les travaux sont prévus pour débuter en 2022.

La centrale éolienne de Bahari sera la troisième en termes de puissance dans le pays derrière la centrale éolienne du lac Turkana (310 MW) inaugurée l’été dernier et le parc éolien de Kipeto (100 MW) qui est toujours en construction.
https://www.agenceecofin.com/eolien/070 ... hari-90-mw

Re: Kenya

par energy_isere » 01 févr. 2020, 12:23

Kenya : 200 MW d’électricité seront importés d’Éthiopie pour baisser le coût de l’énergie

Agence Ecofin 30 janv 2020

Le Kenya ambitionne d’importer cette année 200 MW d’électricité en provenance d’Éthiopie. Cette solution a pour objectif d’obtenir une baisse du coût de l’énergie en réduisant son exposition aux centrales thermiques.

Les deux pays ont un accord d’échange de 400 MW qui jusqu’ici n’a pas été mis en œuvre, faute d’infrastructure d’interconnexion commune. Un problème désormais résolu puisque le Kenya après plusieurs années de retard finalise sa partie de l’interconnexion de 1 125 km qui relie les deux pays.

Dans l’accord, chaque partie a convenu de construire sa part des lignes électriques dont 606 km parcourent le Kenya. Avec l’achèvement des travaux au Kenya, la ligne de 500 kV qui s’étend entre Wolayta Sodo en Éthiopie et Suswa au Kenya entrera en service.

En plus de cette importation, le Kenya compte également sur les minicentrales électriques pour faire face au déficit que pourrait engendrer le démantèlement de certaines unités de production géothermique du site d’Olkaria.

« Cette année (2020), nous bénéficierons d’un accord bilatéral de 200 MW depuis l’Éthiopie, 3,6 MW du mini-barrage de KTDA Mathioya et 0,5 MW du mini-barrage de Kianthumbi. Nous effectuerons également le démantèlement des unités 1 et 2 du parc géothermique d’Olkaria 1, d’une capacité de 30 MW », a affirmé Pavel Oimeke, le directeur général de l’Energy and Petroleum Regulatory Authority.
https://www.agenceecofin.com/distributi ... -l-energie

Re: Kenya

par energy_isere » 09 janv. 2020, 00:50

Suite de ce post du 14 juillet 2018 viewtopic.php?p=2270629#p2270629

Le parc solaire PV de Garissa de 50 MW construit par les chinois est maintenant complétement opérationnel.
China commissions 50 MW solar plant in Kenya

The Garissa Solar Plant has increased the share of renewable energy to the grid to 93 per cent, setting the stage for cheaper electricity in Kenya.

The project, which will diversify the country’s power generation mix and reduce energy costs, is the first plant that Kenya commissioned as a major project to harness its solar energy resource.

The construction of the 50 MWp Garissa Solar Photovoltaic Power Plant was completed by the China Jiangxi Corporation for International Economic and Technical Co-operation (CJIC).

The plant consists of 200,200 solar panels connected to inverters and installed on an area of 85 hectares.

Zhang Jian, the representative of CJIC in Kenya, said: “I am very proud that the project [that] has been successfully completed and is equipped with state-of-the-art equipment. We hope it will serve Kenya for the next 25 years.”

Kenya has acquired the solar plant, which was recently inaugurated in the presence of the authorities.

The plant is located in Mbalambala, in Garissa County in eastern Kenya.

The inauguration took place in the presence of President, Uhuru Kenyatta, and the authorities of Garissa County.

Garissa smashes the solar frontier with a 25-year PPA
The project was developed by the Kenya Rural Electrification Authority. This public institution has signed a 25-year Power Purchase Agreement (PPA) with Kenya Power (KPLC), the company that provides the electricity utility.

Under the contract, KPLC will purchase a kWh of electricity at 12 shillings ($0.12), which is currently 8 shillings ($0.07) less than electricity generated from diesel, the main source of power in Garissa County.

The solar power plant, which is connected to the grid, is expected to supply 70,000 households in Garissa or about 350,000 people.

This represents almost half of the county’s population.

The project required an investment of Sh13 billion (just over $128.5mn). The Kenya Rural Electrification Authority relied on funding from Exim Bank of China to build the Garissa Solar Photovoltaic Power Plant.
https://www.powerengineeringint.com/202 ... -in-kenya/

Re: Kenya

par energy_isere » 16 nov. 2019, 10:53

Kenya : la BAD ne financera pas la centrale à charbon de Lamu (1 050 MW)

Agence Ecofin 14 nov 2019

La Banque africaine de développement (BAD) vient d’annoncer qu’elle ne financera pas le projet de centrale à charbon de Lamu au Kenya ni aucune autre centrale à charbon d’ailleurs, rapporte Reuters. La BAD « n’ira pas plus loin avec la transaction relative à la centrale de Lamu et n’envisage pas de financer de tels projets à l’avenir », a affirmé Wale Shonibare, le vice-président de la banque pour l’énergie.

D’une capacité de 1 050 MW, la centrale de Lamu est un projet porté par un investisseur chinois à l’est du Kenya. Sa situation, près d’un site du patrimoine mondial de l’Unesco, et le type de combustible utilisé ont fait qu’il a été suspendu par un tribunal environnemental local.

La BAD n’est pas la seule institution à refuser de financer ce type de centrales. Les assureurs, les institutions de développement et les banques, par douzaine, se détournent de ce type de financement à cause du risque de dévalorisation encouru par ces actifs.
https://www.agenceecofin.com/investisse ... u-1-050-mw

Re: Kenya

par energy_isere » 02 nov. 2019, 09:29

Kenya: 80 MW de nouvelles centrales solaires en perspective...

Agence Ecofin 29 oct 2019

Le producteur indépendant d’énergie Kenergy Renewables vient de signer un accord avec le gouvernement du comté de Laikipia pour la construction d’une centrale solaire de 40 MW dans le township de Rumuruti. Le site de 121 hectares devant accueillir l’installation a déjà été mis à disposition par les autorités locales.

Selon Khilna Dodhia, la directrice exécutive de Kenergy, la construction de l’infrastructure durera 10 mois et créera 100 emplois temporaires, et 20 définitifs. Son coût a été estimé à 52 millions $. Selon la responsable, sa compagnie « couvrira tous les frais de production, tandis que le gouvernement fournira l’assistance nécessaire, entre autres pour l’obtention du permis de construction de l’infrastructure. »

Des mesures ont d’ailleurs déjà été prises avec le gouvernement central à Nairobi pour l’obtention de ce permis de construire. L’entreprise a signé dans ce cadre, un accord de rachat d’électricité avec la Kenya Power pour céder la production de la centrale à 8 cents de dollars le kilowattheure.

Dans le même temps, la compagnie chinoise Enara Capital a fait part de son ambition de construire une centrale solaire de 40 MW dans le pays.

Rappelons que le Kenya veut passer d’un taux d’électrification de 70 % en 2017 à l’accès universel à l’énergie en 2020. Le pays a l’un des mix énergétiques les plus écologiques du continent.
https://www.agenceecofin.com/solaire/29 ... erspective

Re: Kenya

par energy_isere » 05 oct. 2019, 10:53

Kenya: 106 millions $ obtenus pour construire 80 MW de centrales solaires

Agence Ecofin. 3 oct 2019

Le Kenya vient d’obtenir un financement de 106 millions $ pour la construction de deux centrales solaires d’une capacité combinée de 80 MW. Ce financement a été alloué à parts égales par la Banque européenne d’investissement (BEI) et l’Agence de développement des Pays-Bas (FMO).

Les infrastructures bénéficiaires de cette allocation, sont la centrale solaire de Radiant et celle d’Eldosol qui seront implantées près de la ville d’Eldoret dans le comté d’uasin Gishu à l’ouest du pays.

D’une capacité de 40 MW, la centrale de Radiant est construite par un consortium éponyme réunissant Frontier Investment Management, Selenkei Investment, Cedate, Interpro International et Paramount Universal Bank. Son coût de mise en place a été estimé à 70 millions $ et sa production alimentera le réseau électrique national. Un accord de rachat d’électricité a d’ailleurs été conclu avec la Kenya Power qui rachètera la production de la centrale à 12 cents de dollar le kilowattheure.

Le consortium Radiant mettra également en place la centrale solaire d’Eldosol. L’infrastructure d’une capacité de 40 MW sera composée de 140 800 panneaux solaires et sera connectée au réseau grâce à un transformateur moyen voltage 400V et 22 kV de capacité. Un accord de rachat d’électricité a également été conclu dans ce cadre.

Les deux centrales sont prévues pour être achevées dès 2020.
https://www.agenceecofin.com/solaire/03 ... s-solaires

Re: Kenya

par energy_isere » 27 sept. 2019, 23:16

Le Kenya, bientôt 7ème producteur mondial d’énergie géothermique avec un parc de 1 000 MW

Agence Ecofin. 27 sept 2019

La capacité installée de centrales géothermiques au Kenya atteindra les 1 000 MW d’ici la fin de l’année 2019, selon Charles Keter (photo), le ministre de l’Energie. Le responsable a en effet confié aux journalistes que ce cap sera atteint avec l’entrée en service imminente d’une centrale de 165 MW.

« Cette nouvelle centrale portera la capacité des centrales géothermiques installées dans notre pays à 1 000 MW. Elle nous mettra également en 7ème position mondiale, en termes de puissance géothermique », a affirmé M. Keter.

Le Kenya priorise cette source d’énergie selon le responsable, parce qu’elle est moins chère et abondante, spécialement dans cette région de la vallée du rift. Le pays qui produit plus de 80 % de son électricité à partir de sources renouvelables, entend exclure totalement les sources d’énergie fossile telles que le charbon. Récemment, il a d’ailleurs mis hors service, la centrale à charbon d’Iberafrica d’une capacité de 56 MW. En outre, il est prévu que les accords de rachats d’électricité conclus avec les centrales thermiques ne soient pas renouvelés à leur expiration.
https://www.agenceecofin.com/geothermie ... e-1-000-mw

Re: Kenya

par Raminagrobis » 27 août 2019, 09:19

J'achète :-D

Re: Kenya

par energy_isere » 27 août 2019, 00:02

Suite de ce post du 22 janvier 2019 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 9#p2279379
Le Kenya célèbre l'exportation de ses premiers barils de pétrole

AFP parue le 26 août 2019

Le Kenya a célébré lundi l'exportation de ses premiers barils de pétrole dans le cadre du programme pilote d'exploitation de ses gisements dans le nord-ouest du pays, soit 200 000 barils achetés par une société chinoise et destinés à la Malaisie.

Lors d'une cérémonie dans le port de Mombasa, le président kényan, Uhuru Kenyatta, a déployé le drapeau national à bord du tanker qui va transporter les 200 000 barils de pétrole, dont la vente à la société chinoise ChemChina pour 1,2 millions de dollars avait été annoncée le 1er août. "Il y a des moments particuliers qui marquent un tournant dans le destin de notre nation", a déclaré M. Kenyatta lors de la cérémonie. "La première exportation de pétrole brut par notre nation est un de ces moments particuliers dans notre histoire en tant que peuple et pays".

La découverte de pétrole commercialement exploitable au Kenya a été annoncée en 2012 par la société britannique Tullow, qui est également chargée de l'exploitation. Les réserves exploitables dites "probables" sont estimées à 560 millions de barils. Dans le cadre d'un programme pilote, le Kenya a débuté en juin 2018 le transport par la route d'environ 2 000 barils par jour depuis les gisements situés dans le Turkana, région aride du nord-ouest du pays, vers le port de Mombasa, à plus de 1 000 kilomètres de là.

La production de brut kényan n'atteindra son rythme de croisière qu'après la construction en cours d'un oléoduc de près de 900 km qui doit relier un port en construction à Lamu (est) et permettra de transporter environ 100 000 barils par jour jusqu'à l'océan Indien.

Le programme pilote avait été retardé en raison de désaccords sur le partage des futurs revenus pétroliers. Un accord avait finalement été trouvé sur la répartition : 75% pour le gouvernement national, 20% pour le comté du Turkana et 5% pour les communautés locales.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ole-190826

200 000 barils de pétrole, dont la vente à la société chinoise ChemChina pour 1,2 millions de dollar


:roll: il y a comme un bug la!

Haut