[Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

par energy_isere » 30 mai 2020, 11:01

Chevron va réduire de 10 à 15 % ses effectifs mondiaux

Agence Ecofin 28 mai 2020

La société pétrolière américaine Chevron, a annoncé qu’elle s’apprête à réduire de 10 à 15 % ses effectifs mondiaux dans le cadre d’une restructuration lancée pour faire face aux difficultés qui découlent de l’apparition de la pandémie du coronavirus. Chevron compte 45 000 employés à travers le monde. Par conséquent, le programme vise la suppression de 4 500 à 6 750 emplois.

« Le but est de répondre aux conditions actuelles du marché, avec un impact variable sur chaque unité commerciale et chaque région. La plupart des réductions auront lieu cette année. C’est une décision difficile et nous ne la prenons pas à la légère », a commenté Veronica Flores-Paniagua, porte-parole de la société.

Chevron est présent en Afrique principalement au Nigéria, au Bénin, en Angola, au Congo et au Togo. Elle s’apprête à faire son entrée en Algérie.

Chevron a été considéré comme le porte-drapeau de la discipline financière dans l’industrie pétrolière et a été parmi les premiers à procéder à d’importantes réductions budgétaires alors que la demande de pétrole chutait. Il y a quelques semaines, la compagnie a réduit ses dépenses d’investissement pour 2020 de 30 %. L’année dernière, elle a abandonné une offre publique d’achat sur Anadarko Petroleum plutôt que de se lancer dans des enchères avec Occidental Petroleum.
https://www.agenceecofin.com/compagnies ... s-mondiaux

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

par energy_isere » 02 mai 2020, 11:30

On a toujours les annonces de Chevron en simultanéité avec celles de Exxon Mobil, encore vrai cette fois ci.
Chevron bénéficiaire au 1T, mais pessimiste pour la suite

AFP parue le 01 mai 2020

La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi de nouvelles mesures d'économies pour préserver sa trésorerie au moment où la demande de brut est durement affectée par la pandémie de coronavirus, qui paralyse l'économie mondiale.

Le groupe a néanmoins dégagé un gros bénéfice net, de 3,6 milliards de dollars au premier trimestre, en hausse de 36% sur un an, grâce notamment à un gain de cession de 240 millions, un crédit d'impôt de 440 millions et des effets de change favorables estimés à 514 millions.

Le chiffre d'affaires a baissé de 10,5% à 31,5 milliards de dollars.

Le PDG Michael Wirth a expliqué que les trois premiers mois de l'année avaient été relativement épargnés par la chute brutale, à partir du mois de mars, des cours de l'or noir, conséquence, selon lui, de la réduction nette de la demande du fait de la pandémie de Covid-19, maladie causée par le nouveau coronavirus.

"Les résultats financiers dans les trimestres à venir devraient être affectés si les conditions actuelles de marché persistaient", a cependant averti M. Wirth.

Le premier trimestre était quasiment achevé quand la guerre des prix du pétrole a démarré entre l'Arabie saoudite et la Russie.

Il était à 85% bouclé lorsque les premières mesures de confinement et de distanciation sociale ont été annoncées aux Etats-Unis, notamment par la Californie le 19 mars, pour endiguer la propagation du Covid-19.

Les conséquences de ces événements inattendus vont en revanche se ressentir pleinement à partir du deuxième trimestre en cours, le mois d'avril ayant vu le cours du baril américain passer à un moment en négatif.

Le marché pétrolier fait face à une demande à l'arrêt compte tenu de la paralysie de nombreuses économies, tandis que les capacités de stockage atteignent leur limite.

Pour y faire face, Chevron, qui avait déjà réduit, le 24 mars, de 20% à 16 milliards de dollars son budget dédié aux investissements, notamment à l'exploration de gisements d'hydrocarbures et au forage de puits pétroliers, va encore plus loin.

Le géant pétrolier va encore diminuer cette enveloppe de 2 milliards de dollars supplémentaires, à 14 milliards.

Il entend également économiser 1 milliard de dollars en réduisant ses dépenses opérationnelles.

"Nous prenons ces mesures pour protéger le dividende", a assuré Michael Wirth, souhaitant ainsi rassurer les actionnaires. L'action Chevron a baissé de plus de 14% à Wall Street depuis le début de l'année.

L'entreprise a toutefois suspendu son programme de rachats d'actions, autre moyen de rémunération des actionnaires.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ite-200501

[Acteurs] La compagnie ExxonMobil

par energy_isere » 02 mai 2020, 11:24

Chevron annonce un deuxième tour de réduction de Capex pour cette année. 2 milliards de dollars en moins.
Chevron Slashes Capex Again To Protect Dividend In Oil Price Rout

By Tsvetana Paraskova - May 01, 2020

U.S. oil supermajor Chevron Corporation reduced its capex guidance for the second time in two months to protect its dividend, as it warned on Friday that its financial results would continue to be depressed as long as oil prices stay low.

Chevron said in its Q1 earnings report today that it is further reducing its 2020 capital expenditure (capex) guidance by up to $2 billion to $14 billion.

In March, Chevron had already slashed capital expenditures, especially in the Permian, and said it was suspending its share buyback program. Chevron announced in March a cut to its 2020 capital spending plan by $4 billion, or by 20 percent, to $16 billion, to protect its dividend and balance sheet in one of the worst oil price routs in recent memory. Of the $4-billion initial capex cut, Chevron will slash $2 billion across upstream unconventionals, primarily in the Permian Basin.

On the Q1 earnings front, Chevron reported on Friday sales and other operating revenues at $30 billion, down from $34 billion for Q1 2019.

Earnings rose to $3.6 billion, from $2.6 billion for Q1 last year, but this past quarter’s earnings were favorably impacted by a gain of $240 million from the sale of upstream assets in the Philippines, favorable tax items of $440 million in international upstream, and foreign currency effects which increased earnings by $514 million.

“Financial results in future periods are expected to be depressed as long as current market conditions persist,” the supermajor said in a statement.

The reduced capex, the previously announced suspension of share buybacks, and additional asset sales “are consistent with our longstanding financial priorities: to protect the dividend; to prioritize capital that drives long-term value; and to maintain a strong balance sheet,” said Michael Wirth, Chevron’s chairman of the board and chief executive officer.
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... -Rout.html

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

par energy_isere » 24 mars 2020, 23:18

Chevron va tailler dans les dépenses de CAPEX et arrêter les rachats d' actions.
This Supermajor Is About To Slash Permian Oil Production

By Tsvetana Paraskova - Mar 24, 2020 oilprice.com

Chevron is slashing capital expenditures, especially in the Permian, and is suspending its share buyback program, the U.S. supermajor said on Tuesday. It is the latest oil major to slash billions of capital expenditures as oil prices plummet to below breakeven levels.

Chevron is axing its 2020 capital spending plan by $4 billion, or by 20 percent, to $16 billion, to protect its dividend and balance sheet in one of the worst oil price routs in recent memory.

Of the $4-billion CAPEX cut, $2 billion will be slashed across upstream unconventionals, primarily in the Permian Basin. Another $700 million will be cut from upstream projects and exploration, $500 million from upstream base business across U.S. and international assets, and $800 million from the downstream & chemicals sector.

The supermajor also suspended its $5 billion annual share repurchase program after repurchasing $1.75 billion of shares in Q1.

Chevron’s Permian production, on which both Chevron and Exxon bet big last year, is expected to be about 125,000 barrels of oil equivalent per day, or 20 percent, below the previous guidance, Chevron said today.

“Given the decline in commodity prices, we are taking actions expected to preserve cash, support our balance sheet strength, lower short-term production, and preserve long-term value,” Chevron’s Chairman and CEO Michael Wirth said in a statement.

Chevron’s Chief Financial Officer Pierre Breber said:

“Our focus is on protecting the dividend, prioritizing capital that drives long-term value, and supporting the balance sheet.”

With CAPEX cuts and share buyback suspension, Chevron joins other major oil firms that have announced spending reductions in recent days after oil prices crashed on the coronavirus-hit demand shock and price-war-driven supply shock.

ExxonMobil said last week it was looking to “significantly reduce spending as a result of market conditions caused by the COVID-19 pandemic and commodity price decreases.”

Shell and Total announced on Monday reductions in capital expenditures and suspension of their respective share buyback programs.

By Tsvetana Paraskova for Oilprice.com
https://oilprice.com/Energy/Crude-Oil/T ... ction.html

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

par energy_isere » 31 janv. 2020, 22:14

Chevron dans le rouge, plombé par des milliards de dollars de charges

AFP parue le 31 janv. 2020

La major pétrolière américaine Chevron a essuyé une perte nette de 6,6 milliards de dollars au quatrième trimestre, en raison de lourdes charges liées à la perte de valeur de certains de ses gisements d'hydrocarbures.

Ce résultat n'est pas une surprise: le groupe californien avait prévenu en décembre qu'il allait inscrire dans ses comptes trimestriels une charge allant de 10 à 11 milliards de dollars pour une dépréciation des sites de gaz de schiste Appalachia (dans les régions de Virginie Occidentale, Pennsylvanie et Ohio notamment) et de production pétrolière dans le Golfe du Mexique, notamment la plateforme de "Big Foot".

Chevron a également revu à la baisse la valeur d'un site d'exportation de gaz naturel liquéfié (GNL) à partir du Canada (Kitimat LNG), expliquant vouloir ajuster son portefeuille face au boom des énergies de schiste et à l'abondance de l'offre de brut.

Le groupe, qui n'est plus présent que dans une vingtaine de pays contre une quarantaine il y a encore peu, a également restructuré ses activités, réduisant ses unités de production dans le monde de quatre à trois.

Les charges se sont élevées en tout à 11,9 milliards de dollars car des effets de change défavorables, estimés à 256 millions, ont également affecté les résultats.

Une fois retirés tous ces éléments exceptionnels, Chevron a été rentable lors des trois derniers mois, puisqu'il affiche un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, de 1,49 dollar, soit davantage que le 1,45 dollar escompté par les marchés.

Le géant pétrolier avait gagné 3,73 milliards de dollars au quatrième trimestre 2018.

Le chiffre d'affaires trimestriel de 36,35 milliards de dollars, en baisse de 14,2%, est néanmoins inférieur aux attentes (38,64 milliards).

La production d'hydrocarbures du groupe est restée stable à 3,08 millions de barils de pétrole par jour (mbj) au 31 décembre, mais a augmenté de 4% à 3,06 mbj sur l'ensemble de l'année. Chevron souligne que c'est la première que sa production annuelle dépasse les 3 mbj.

S'il a été dans le rouge au quatrième trimestre, Chevron a toutefois été rentable sur douze mois, affichant un bénéfice net de 2,9 milliards de dollars, divisé par plus de cinq comparé à 2018 (14,8 milliards).

Le chiffre d'affaires annuel a plongé de 12% à 146,5 milliards.

A Wall Street, le titre reculait de 1,48% vers 14H00 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ges-200131

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

par energy_isere » 06 janv. 2020, 23:55

Chevron retire ses employés en Irak.
Chevron pulls oil workers from Iraq

6 January 2020

Chevron, America's No. 2 oil company, said in a statement Monday that as a "precautionary measure" its expatriate employees and contractors have left the Kurdistan Region in northern Iraq "for the time being." Chevron does not have oil workers elsewhere in Iraq.
"The safety of our people and facilities is Chevron's top priority globally," a Chevron spokeswoman told CNN Business.

Local staff are overseeing Chevron's ongoing operations in the Kurdistan Region, the company said.
https://edition.cnn.com/2020/01/06/busi ... index.html

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

par energy_isere » 01 nov. 2019, 19:01

Ralenti par des prix bas du pétrole, Chevron déçoit au 3T

AFP parue le 01 nov. 2019

La major pétrolière a annoncé vendredi des résultats décevants au troisième trimestre, pâtissant de bas prix du brut et de coûts élevés dans la maintenance de ses raffineries.


Le groupe californien a accusé une baisse de 36,2% de son bénéfice net trimestriel, à 2,58 milliards de dollars, due en partie à une charge fiscale de 430 millions liée au rapatriement de liquidités aux Etats-Unis.

Le bénéfice par action ajusté de cet élément exceptionnel et d'autres, référence en Amérique du Nord, s'est élevé à 1,36 dollar, inférieur au 1,45 dollar anticipé par les analystes financiers.

Le chiffre d'affaires a quant à lui plongé de 18% à 36,1 milliards, moins que les 37,69 milliards escomptés.

"Les bas prix du brut et du gaz naturel ont plombé" les comptes malgré "une hausse de 3% de notre production d'hydrocarbures", a expliqué le PDG Michael Wirth, cité dans le communiqué.

Chevron indique avoir vendu son baril de pétrole à 47 dollars au troisième trimestre, en baisse de 24,2% sur un an, tandis qu'il a écoulé 1.000 pieds cube (28 m3) de gaz naturel à 0,95 dollar, contre 1,80 dollar au troisième trimestre 2018.

Plombés par des coûts de maintenance, le bénéfice de l'activité de raffinerie a chuté de 39,7%.

A Wall Street, le titre reculait de 1% dans les échanges électroniques de pré-séance.

Du côté positif, la production d'hydrocarbures du groupe a augmenté de 3% à 2,96 millions de barils de pétrole par jour au 30 septembre.
https://www.connaissancedesenergies.org ... -3t-191101

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

par energy_isere » 30 mai 2019, 13:58

Ithaca rachète les actifs de Chevron en mer du Nord pour 2 mds USD

AFP parue le 30 mai 2019

La société énergétique Ithaca s'apprête à devenir un acteur important en mer du Nord britannique avec l'annonce jeudi du rachat des actifs dans cette zone du géant pétrolier américain Chevron pour 2 milliards de dollars.

Ithaca, qui appartient au groupe israélien Delek, explique dans un communiqué mettre la main sur dix champs, ce qui lui permettra d'augmenter de 150% ses réserves et de multiplier par quatre sa production en mer du Nord.

Au total, l'ensemble de ses actifs en mer du Nord permettront à Ithaca de produire 80.000 barils équivalent pétrole par jour.

La transaction, qui devrait être bouclée au troisième trimestre une fois obtenu le feu vert du régulateur, sera financée par de la dette, la trésorie d'Ithaca et une contribution en capital de Delek. Ithaca va accueillir en son sein 500 employés de Chevron, est-il précisé.

L'acquisition des actifs de Chevron "est une étape importante dans le développement de long terme d'Ithaca Energy et montre notre confiance dans la mer du Nord britannique", souligne Les Thomas, directeur général de la société.

Ithaca, active depuis une dizaine d'années, est spécialisée dans l'exploitation d'hydrocarbures en mer du Nord britannique. La compagnie, dont le siège est en Ecosse, a été rachetée en 2017 par le groupe israélien Delek pour plus de 500 millions de livres.

Chevron se désengage de cette région peu de temps après l'autre géant américain, ConocoPhillips qui a annoncé mi-avril la vente à l'entreprise Chrysaor son activité d'exploration et de production en mer du Nord britannique pour 2,7 milliards de dollars.

Les majors pétrolières américaines sont en effet tentées de se concentrer sur les Etats-Unis en plein boom du schiste et alors que la mer du Nord britannique est comme considérée comme un bassin vieillisant et au coût élevé.
https://www.connaissancedesenergies.org ... usd-190530

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

par energy_isere » 27 avr. 2019, 09:31

Chevron se dit « convaincu » de finaliser le rachat d'Anadarko malgré la contre-offre d'Occidental

AFP parue le 26 avr. 2019

Le géant pétrolier américain Chevron s'est dit vendredi "convaincu" de pouvoir finaliser l'acquisition pour 33 milliards de dollars (dette non comprise) de son compatriote Anadarko en dépit d'une contre-offre de 38 milliards d'un autre prétendant, Occidental Petroleum.


"Nous demeurons convaincus que la transaction convenue entre Chevron et Anadarko va aller au bout" du processus, a déclaré Michael Wirth, le PDG de Chevron, lors d'une conférence téléphonique de présentation des résultats trimestriels.

Il n'a pas dit si Chevron entendait surenchérir mais a affirmé : "nous ne ferons que des choses qui créent de la valeur pour nos actionnaires. Nous n'avons pas besoin de faire d'acquisition (car) nous avons un très bon bilan et de bonnes perspectives".

Anadarko est un spécialiste de gaz naturel devenu une des ressources les plus prisées par les majors au moment où la lutte contre le changement climatique a rendu les énergies fossiles indésirables.

La bataille pour son contrôle traduit la volonté des majors américaines d'investir abondamment dans le nouvel eldorado du secteur: la région du bassin permien, qui s'étend de l'ouest du Texas au sud-est du Nouveau Mexique. Cette zone, qui abrite les principales réserves américaines, est devenue officiellement il y a quelques semaines le champ le plus prolifique au monde devant le bassin saoudien Ghawar avec des extractions de 4,1 millions de barils par jour en mars, d'après l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Une transaction avec Chevron ou avec Occidental serait une des plus importantes dans le secteur pétrolier depuis le rachat en 2015 de BG Group par Royal Dutch Shell pour 61 milliards de dollars.
https://www.connaissancedesenergies.org ... fre-190426

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

par energy_isere » 26 avr. 2019, 22:36

La major américaine Chevron affectée au 1er trimestre par les prix bas du pétrole

AFP parue le 26 avr. 2019

La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats en demi-teinte au premier trimestre, invoquant des prix bas du brut et des pressions sur les marges pour ses raffineries.

Le groupe californien a tenu à mettre en avant la hausse de 6,7% de sa production d'hydrocarbures, ressortie à 3,04 millions de barils de pétrole par jour au 31 mars, grâce aux gisements du bassin permien (Texas) et de gaz naturel liquéfié (GNL) en Australie.

Le bénéfice net trimestriel a certes plongé de 27,1%, à 2,65 milliards de dollars, mais ceci s'est traduit par un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du Nord, de 1,39 dollar, supérieur au 1,30 dollar attendu en moyenne par les analystes. Le chiffre d'affaires de 35,2 milliards de dollars, en baisse de 7% sur un an, est en revanche inférieur aux 38,42 milliards anticipés. "Les résultats du premier trimestre ont décliné, principalement à cause de faibles prix du pétrole et des marges faibles dans l'aval et la chimie", a commenté Michael Wirth, le PDG, cité dans le communiqué.

Les prix de l'or noir ont évolué aux alentours de 55 dollars au premier trimestre, soit près de 8 dollars de moins qu'à la même période en 2018. Les marges dans les raffineries pâtissent, elles, des coûts de maintenance élevés: le bénéfice opérationnel de "l'aval" (raffineries) a ainsi fondu de 65,4% en un an.

Chevron n'a en revanche pas dit vendredi s'il comptait surenchérir pour l'emporter dans la bataille pour le contrôle de son compatriote Anadarko, spécialiste de gaz naturel devenu une des ressources les plus prisées par les majors au moment où la lutte contre le changement climatique a rendu les énergies fossiles indésirables.

Début avril, Chevron avait trouvé un accord avec Anadarko pour l'acquérir pour 33 milliards de dollars mais lundi Occidental Petroleum a fait une contre-offre non sollicitée estimée à 38 milliards, dette non comprise pour les deux.

"Nous sommes persuadés que cette transaction va dégager de la valeur pour les actionnaires", a simplement déclaré M. Wirth, qui va sans doute être pressé de questions par les analystes financiers lors de la conférence téléphonique de présentation des résultats prévue à la mi-journée.

La bataille pour Anadarko traduit la volonté des géants américains d'investir massivement dans le nouvel eldorado du secteur: la région du bassin permien, qui s'étend de l'ouest du Texas au sud-est du Nouveau Mexique.

Cette zone abrite les principales réserves américaines et est devenue officiellement il y a quelques semaines le champ le plus prolifique au monde devant le bassin saoudien Ghawar avec des extractions de 4,1 millions de barils par jour (Mb/j) en mars d'après l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).
https://www.connaissancedesenergies.org ... ole-190426

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

par energy_isere » 24 avr. 2019, 15:34

Coup de théâtre, Occidental surenchérit sur l' offre de Chevron qui voulait acheter Anadarko !
Occidental offre 57 milliards de dollars pour Anadarko, surenchérit sur Chevron

REUTERS•24/04/2019

Occidental Petroleum, compagnie pétrolière américaine spécialisée dans le schiste, a annoncé mercredi son intention de racheter sa concurrente Anadarko Petroleum pour 57 milliards de dollars (50,9 milliards d'euros), mettant ainsi sur la table sept milliards de dollars de plus que Chevron.

Les deux propositions - celle de Chevron remonte au 12 avril - sont toutes deux en numéraire et en actions et comprennent la reprise de la dette d'Anadarko, dont le titre bondit de plus de 9% dans des échanges d'avant-Bourse.

L'offre de 76 dollars par action d'Anadarko (38 dollars en numéraire et 0,6094 titre Occidental pour chaque action Anadarko) représente une prime de 19% par rapport au cours de clôture d'Anadarko de mardi et une prime de 62% par rapport au cours de clôture du 11 avril, la veille de l'annonce de la proposition de Chevron.

Le titre Occidental perdait 4,5% en avant-Bourse et l'action Chevron 0,5%.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... bf0fba9913

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

par energy_isere » 12 avr. 2019, 21:29

En Français.
Chevron acquiert Anadarko pour 33 milliards de dollars

Myrtille Delamarche Usine Nouvelle le 12/04/2019

Mega fusion dans le pétrole. La compagnie pétrolière américaine Chevron a annoncé le 12 avril l’acquisition de sa concurrente Anadarko pour un montant total de 33 milliards de dollars. Chevron se renforce ainsi dans le pétrole de schiste et le gaz naturel liquéfié.

Renforcée par ses bons résultats 2018 (14,8 milliards de dollars de chiffre d'affaires, contre 9,2 milliards en 2017), la major pétrolière américaine Chevron a annoncé, le 12 avril, l'acquisition d'Anadarko pour un montant de 33 milliards de dollars. Les synergies entre les deux groupes sont évaluées à 2 milliards de dollars.

Les actionnaires d’Anadarko recevront 0,3869 action Chevron et 16,25 dollars par action, soit une valeur totale de 65 dollars par part. Sur la base du cours de clôture de l’action Chevron le 11 avril, la transaction se ferait à 75% en actions et à 25% en cash (8 milliards de dollars). Chevron reprendra également une dette nette de 15 milliards.

Menaces sur les actifs gaziers au Mozambique

Les actifs d’Anadarko (dont 1,47 milliard de barils équivalent pétrole de réserves) viendront renforcer Chevron dans l’amont (exploration-production de pétrole et de gaz), tant dans les schistes du bassin Permien aux Etats-Unis qu’en eaux profondes dans le golfe du Mexique.

Dans le GNL, Chevron met aussi la main sur un gisement de gaz de classe mondiale au Mozambique (le bloc 1 dans le bassin offshore de la Rovuma) et sur l'usine de liquéfaction d'Anadarko, un met de choix en cette ère de croissance de la demande de gaz naturel liquéfié. Chevron devra néanmoins en gérer les aléas, tant financiers que sécuritaires (le site a été attaqué fin février) et judiciaires. Une demande d'annulation des concessions accordées à Anadarko a été déposée en décembre par des avocats mozambicains, qui arguent du retard pris dans le développement du projet.

Recentrage sur les actifs les plus rentables

Chevron va profiter de cette opportunité pour assainir son portefeuille, en ne conservant que les actifs les plus rentables. La compagnie pétrolière prévoit des cessions d’actifs à hauteur de 15 à 20 milliards de dollars entre 2020 et 2022.
https://www.usinenouvelle.com/article/c ... rs.N830750

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

par tita » 12 avr. 2019, 12:27

Chevron annonce son intention d'acquérir la compagnie "Anadarko" pour 33 milliards de dollars!
https://www.cnbc.com/2019/04/12/chevron ... -deal.html

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

par energy_isere » 02 févr. 2019, 01:33

Chevron: résultats mitigés au 4e trimestre 2018 malgré un gros bénéfice

AFP le 01 févr. 2019

La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats contrastés au quatrième trimestre, marqués par une flambée de son bénéfice net en dépit de la volatilité des cours du brut. Le groupe californien a mis en avant une hausse de 7% de sa production d'hydrocarbures, ressortie à 2,93 millions de barils de pétrole par jour au 31 décembre, un "record" pour un quatrième trimestre, a-t-il précisé.

Le résultat net trimestriel a bondi de 19,9%, à 3,73 milliards de dollars, ce qui s'est traduit par un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du Nord, de 1,95 dollar, contre 1,87 dollar attendu en moyenne par les analystes. Le chiffre d'affaires de 42,35 milliards de dollars, en hausse de 12,6% sur un an, est en revanche inférieur aux 46,13 milliards anticipés.

Après avoir monté pendant une grande partie de l'année, les prix de l'or noir ont décroché brutalement pour tomber à 50 dollars vers Noël, emportés par les doutes sur la capacité des pays producteurs à les faire remonter et rattrapés par les inquiétudes sur la demande dans un contexte de ralentissement économique mondial. Mais la hausse des prix du gaz naturel liquéfié (GNL) a quelque peu limité les déconvenues de l'or noir.

À Wall Street, le titre gagnait près de 2% dans les échanges électroniques de pré-séance, les investisseurs semblant se concentrer sur la production.

Les marchés s'inquiètent de la santé de l'activité d'exploration pétrolière face à la baisse des investissements des majors pétrolières et au renforcement des politiques publiques environnementales. "Nous prévoyons une augmentation continue de 4 à 7% de notre production en 2019", a déclaré le PDG, Michael Wirth, cité dans le communiqué, qui a annoncé récemment qu'il allait consacrer 20 milliards de dollars dans l'activité d'exploration pétrolière et gazière cette année.

Chevron compte notamment sur des gisements de pétrole au Kazakstan et au Nouveau Mexique (Etats-Unis), de GNL en Australie et aux réserves de schiste dans le bassin permien (Texas). Il espère également se reposer sur la production du gisement "Big Foot", dont il vient de démarrer la production dans le Golfe du Mexique, et sur la raffinerie de Pasadena (Houston, Texas), désormais sous son contrôle après le rachat cette semaine, pour 350 millions de dollars, de la participation du brésilien Petrobras. Sur l'ensemble de l'année 2018, le groupe pétrolier a gagné 14,8 milliards de dollars, en hausse de 61,2%, malgré une charge de 1,59 milliard.

Le chiffre d'affaires a, pour sa part, augmenté de 17,4%, à 166,3 milliards de dollars.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ice-190201

Re: [Les acteurs] La compagnie Chevron Texaco

par energy_isere » 31 déc. 2018, 11:57

Chevron établit un contrat de 830 millions de dollars avec Transocean pour une plate-forme de forage en mer ultra profond, assorti d'un programme de 5 ans de forages.
Transocean Lands $830MM Rig Contract with Chevron

by Valerie Jones|Rigzone Staff|Friday, December 28, 2018

Transocean has signed a rig design and construction management contract and a five-year drilling contract with Chevron.

Offshore drilling contractor Transocean Ltd. has landed a contract with Chevron worth $830 million, the company announced Friday.

Transocean signed a rig design and construction management contract, as well as a five-year drilling contract for one of its ultra-deepwater drillships currently under construction at the Jurong shipyard in Singapore.

The rig, which will be the first ultra-deepwater floater rated for 20,000 psi operations, will begin operations in the Gulf of Mexico in the second half of 2021.
......
https://www.rigzone.com/news/transocean ... 6-article/

Haut