[Acteurs] La compagnie TOTAL

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [Acteurs] La compagnie TOTAL

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par GillesH38 » Aujourd’hui, 16:24

tita a écrit :
Aujourd’hui, 15:24
GillesH38 a écrit :
Aujourd’hui, 13:45
j'aimerais que tu me trouves une courbe qui fait "un plateau à partir de 2030" (plateau combien de temps et à quelle valeur alors ?) , qui fasse 50 Mbl/j en 2050, et qui ne corresponde pas à un effondrement catastrophique de la production à un moment alors ...
Ben, l'article cite justement des déclarations qui évoquent ces 50 Mb/j en 2050 et un plateau en 2030. Je ne cherche pas à expliquer cette incohérence en sortant un scénario. La plus proche, dans le temps, me semble déjà plus fiable sur ce qu'ils pensent vraiment... Si Total était en train de se préparer à une baisse de la demande/offre dès l'année prochaine qui ne se relèverait jamais, ils seraient en train de liquider tous leurs actifs dans le pétrole pour se concentrer sur d'autres secteurs énergétiques. Hors non, ils achètent des actifs pétrolier. Tout le monde semble quand même très confiant sur le fait que le pétrole va continuer à être une ressource très prisée.
ah non je rectifie, ils ne liquideraient leurs actifs que si ils croyaient à un pic de la demande. Comme tu dis, si "le pétrole va continuer à être une ressource très prisée", alors il n'y aura pas de pic de la demande mais bien un pic de l'offre et les prix s'envoleront à nouveau, ils n'ont donc aucun intérêt à lâcher le morceau qu'ils ont dans la gueule.

En mettant tout ça ensemble, on peut en déduire que Total sait qu'il y aura un pic de l'offre dans la décennie 2020 (et peut etre que le covid-19 l'a anticipé), mais qu'il annonce un plateau en 2030 pour ne pas effrayer le péquin moyen .. ;)

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par tita » Aujourd’hui, 15:24

GillesH38 a écrit :
Aujourd’hui, 13:45
j'aimerais que tu me trouves une courbe qui fait "un plateau à partir de 2030" (plateau combien de temps et à quelle valeur alors ?) , qui fasse 50 Mbl/j en 2050, et qui ne corresponde pas à un effondrement catastrophique de la production à un moment alors ...
Ben, l'article cite justement des déclarations qui évoquent ces 50 Mb/j en 2050 et un plateau en 2030. Je ne cherche pas à expliquer cette incohérence en sortant un scénario. La plus proche, dans le temps, me semble déjà plus fiable sur ce qu'ils pensent vraiment... Si Total était en train de se préparer à une baisse de la demande/offre dès l'année prochaine qui ne se relèverait jamais, ils seraient en train de liquider tous leurs actifs dans le pétrole pour se concentrer sur d'autres secteurs énergétiques. Hors non, ils achètent des actifs pétrolier. Tout le monde semble quand même très confiant sur le fait que le pétrole va continuer à être une ressource très prisée. Mais tous les acteurs, même l'Arabie Saoudite, tentent de se préparer au moment où le marché de l'or noir sera en décroissance.

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par GillesH38 » Aujourd’hui, 13:45

tita a écrit :
Aujourd’hui, 11:41
GillesH38 a écrit :
Aujourd’hui, 10:32
Il y a 10 ans, ce genre de déclarations aurait attiré bien plus d'attention !
La grande différence entre il y a 10 ans et aujourd'hui, c'est qu'il y a une très forte conviction dans la population que les énergies fossiles vont être remplacées par un mix énergétique diversifié.
je ne sais pas d'ou vient cette "très forte conviction" , mais pour le moment elle n'est absolument pas justifiée pour le pétrole, le "mix énergétique" est essentiellement destiné à produire de l'électricité , pour laquelle le pétrole n'est presque plus utilisé (et quand il l'est, c'est souvent pour des petites installations hors réseau donc pas facilement substituable) , et inversement, l'essentiel des besoins en pétrole (transports et chauffage) bénéficie très peu des nouvelles énergies. Et de fait il n'y a eu aucun signe d'une décroissance de la demande en pétrole autre que par une crise économique exogène.

A mon avis, ça, Total le sait parfaitement.
tita a écrit :
Aujourd’hui, 11:41
En attendant, la réalité est que Total a augmenté sa production de pétrole ces dernières années... de 1.17 Mb/j en 2017 à 1.43 Mb/j en 2019. Si on inclut le gaz, C'est 2.57 Mboe/j en 2017 à 3 Mboe/j en 2019. Et il affirme un plateau à partir de 2030...
j'aimerais que tu me trouves une courbe qui fait "un plateau à partir de 2030" (plateau combien de temps et à quelle valeur alors ?) , qui fasse 50 Mbl/j en 2050, et qui ne corresponde pas à un effondrement catastrophique de la production à un moment alors ...

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par nemo » Aujourd’hui, 13:38

On voit qu'il imagine un mix énergétique avec 50 Mb/j de pétrole. Il ne pense pas du tout en terme de rareté énergétique. Mais il est possible (probable?) qu'il se fasse des illusions sur notre capacité à remplacer les 50 Mb/j manquant dans le mix. Et ça sans parler du fait que la population va continuer d'augmenter d'ici là.

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par tita » Aujourd’hui, 11:41

GillesH38 a écrit :
Aujourd’hui, 10:32
Il y a 10 ans, ce genre de déclarations aurait attiré bien plus d'attention !
La grande différence entre il y a 10 ans et aujourd'hui, c'est qu'il y a une très forte conviction dans la population que les énergies fossiles vont être remplacées par un mix énergétique diversifié. Une telle déclaration n'attire pas tant l'attention que ça parce qu'elle n'est pas à contre-courant de l'opinion. Au contraire, il jetterait un pavé dans la mare et serait totalement hué s'il affirmait que la production pétrolière était encore à 100 Mb/j en 2050. Son entreprise est plus ou moins accusée d'être la plus grande émettrice de CO2 du CAC40.

Politiquement, son discours est orienté pour satisfaire l'opinion. Dans le secteur de l'énergie, Total investi dans les EnR pour les mêmes raisons. Mais dans le fond, il vont suivre les tendances du marché.

En attendant, la réalité est que Total a augmenté sa production de pétrole ces dernières années... de 1.17 Mb/j en 2017 à 1.43 Mb/j en 2019. Si on inclut le gaz, C'est 2.57 Mboe/j en 2017 à 3 Mboe/j en 2019. Et il affirme un plateau à partir de 2030...

Aucun opérateur ne va dire qu'il envisage une baisse de production dans le court terme. On est dans des logiques de croissance, une entreprise qui décroît est dans une logique de faillite. Sur le très long terme, tu peux dire un peu ce que tu veux.

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par GillesH38 » Aujourd’hui, 10:32

Mais je ne discute pas si le PDG de Total a les moyens de prédire ou pas l'évolution sur 30 ans, je constate juste qu'il le fait, et que sa prédiction contient implicitement l'hypothèse que le pic soit proche. Il y a 10 ans, ce genre de déclarations aurait attiré bien plus d'attention !

Celle de Margerie de l'époque que la production ne dépasserait pas 100 Mbl/j (l'AIE prévoyait à l'époque une production jusqu'a 110 ou 120 Mbl/j et encore en croissance) n''était pas si mal vue finalement ...

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par tita » Aujourd’hui, 10:12

GillesH38 a écrit :
Aujourd’hui, 08:24
non, annoncer une division par deux d'ici 2050, ce n'est pas annoncer un pic "quelque part entre maintenant et 2050", c'est annoncer un pic proche, sauf à supposer des taux de décroissance totalement irréalistes : une décroissance commençant maintenant pour arriver à un facteur 2 dans 30 ans correspond déjà à - 2,3 % par an, ce qui est déjà très élevé. Tout retard dans le pic correspond à un taux de décroissance plus fort pour deux raisons : si le pic est retardé, c'est qu'on a continué à monter et donc on devra partir de plus haut, et en plus il restera de moins en moins de temps pour la décroissance.

Donc pour moi il est en train d'annoncer un pic dans les années qui viennent ... et vu l'année 2020 peut être qu'il est déjà passé !

Que ce soit un pic de la demande ou de l'offre, mais en fait dans tous les cas c'est un pic de la valeur d'équilibre offre-demande. Et le fait que ce soit un pic de la demande n'est pas en soi rassurant, les seuls pics de la demande qu'on ait vu jusqu'a maintenant ont été dus à des crises économiques graves.
Total déclare aussi une demande pétrolière qui "atteindra un plateau en 2030". Et franchement, ce chiffre de 50 Mb/j semble juste lancé comme ça, plutôt basé sur le fait que l'idée de diviser par deux la consommation de pétrole en 2030 est irréaliste (par rapport aux projections du GIEC), et que même en 2050 on aura encore besoin de 50 Mb/j même si tout est fait pour s'en passer.

Des prédictions sur l'avenir du pétrole on en a toujours plein. Total envisageait difficilement la production mondiale atteindre 100 Mb/j il y a 13 ans.

Alors oui, j'ai aussi ma conviction personnelle qu'on n'a pas les moyens d'influencer l'offre/demande de pétrole, qu'elle a une logique de croissance (comme tout le reste) et qu'une baisse subie aura des conséquences importantes. Mais je ne pense pas que Total ou quiconque soit capable de prédire la situation du marché dans 10 ou 30 ans.

J'ai un peu l'impression que tu cherches une confirmation de ta propre prédiction d'un pic pétrolier (demande ou offre) qui se serait produit en 2019 (dans le fil que tu as ouvert). Alors oui, c'est évident qu'en 2020, on va en consommer moins... Et c'est probable que ça prenne longtemps pour qu'on retrouve le niveau de 2019, si tant est que ce soit possible. Mais du coup, on sera dans une logique de croissance dans les prochaines années.

Je me rend compte que j'ai beaucoup moins de convictions qu'il y a 15 ans, ou même qu'il y a 5 ans où j'envisageais un resserrement de l'offre assez rapidement, ce qui ne s'est pas produit.

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par GillesH38 » Aujourd’hui, 08:24

non, annoncer une division par deux d'ici 2050, ce n'est pas annoncer un pic "quelque part entre maintenant et 2050", c'est annoncer un pic proche, sauf à supposer des taux de décroissance totalement irréalistes : une décroissance commençant maintenant pour arriver à un facteur 2 dans 30 ans correspond déjà à - 2,3 % par an, ce qui est déjà très élevé. Tout retard dans le pic correspond à un taux de décroissance plus fort pour deux raisons : si le pic est retardé, c'est qu'on a continué à monter et donc on devra partir de plus haut, et en plus il restera de moins en moins de temps pour la décroissance.

Donc pour moi il est en train d'annoncer un pic dans les années qui viennent ... et vu l'année 2020 peut être qu'il est déjà passé !

Que ce soit un pic de la demande ou de l'offre, mais en fait dans tous les cas c'est un pic de la valeur d'équilibre offre-demande. Et le fait que ce soit un pic de la demande n'est pas en soi rassurant, les seuls pics de la demande qu'on ait vu jusqu'a maintenant ont été dus à des crises économiques graves.

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par tita » Aujourd’hui, 07:35

GillesH38 a écrit :
Aujourd’hui, 06:54
energy_isere a écrit :
Hier, 23:54
"Il n'y aura pas de grand soir" : le PDG de Total prévient que l'énergie fossile a de beaux jours devant elle
50 Mbl/jour en 2050 ?
y aura peut être pas de grand soir, mais le PDG de Total annonce bien qu'il y aura bien un pic dans pas très longtemps alors !!! :shock: Et le pire c'est que ça passe inaperçu ...
Je ne pense pas qu'il évoque le pic tel qu'on se le représente, mais que cette "prédiction" est liée à l'idée que la société va se tourner vers d'autres sources d'énergie pour réduire sa consommation de pétrole. Il évoque le fait que cette transition va s'étaler dans le temps. C'est donc le pic de consommation (ou demande) du pétrole qu'il évoque, situé quelque part entre aujourd'hui et 2050.

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par GillesH38 » Aujourd’hui, 06:54

energy_isere a écrit :
Hier, 23:54
"Il n'y aura pas de grand soir" : le PDG de Total prévient que l'énergie fossile a de beaux jours devant elle
50 Mbl/jour en 2050 ?
y aura peut être pas de grand soir, mais le PDG de Total annonce bien qu'il y aura bien un pic dans pas très longtemps alors !!! :shock: Et le pire c'est que ça passe inaperçu ...

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par energy_isere » Hier, 23:54

"Il n'y aura pas de grand soir" : le PDG de Total prévient que l'énergie fossile a de beaux jours devant elle

BOURSORAMA AVEC MEDIA SERVICES•04/06/2020

Le secteur pétrolier produira encore 50 millions de barils par jour en 2050, assure-t-il.

"Les écologistes pensent qu'on aura tout changé en 2025 ou en 2030", mais ça n'arrivera pas, a assuré jeudi 4 juin le PDG de Total, Patrick Pouyanné. Il estime que le monde va encore avoir besoin du pétrole pendant des décennies.

L'accord de Paris sur le climat constitue "une référence" mais "le vrai débat, c'est le timing : il n'y aura pas de grand soir ", estime le patron du géant pétrolier et gazier dans un entretien au Monde. "Les écologistes pensent qu'on aura tout changé en 2025 ou en 2030. Mais il est impossible de bouger la demande en énergie, qui est aujourd'hui à 80% fossile, aussi rapidement", selon lui.

"Le GIEC [Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat] évoque une division par deux des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2030 si l'on veut maintenir le réchauffement à 1,5°C, mais cela n'arrivera pas si vite. La planète n'est pas capable de changer du jour au lendemain" , ajoute Patrick Pouyanné.

Sous la pression des investisseurs

Il reprend ainsi des arguments qu'il a souvent évoqués, alors que son entreprise -comme certains concurrents- est sous une pression croissante de la société civile mais aussi d'investisseurs pour faire davantage contre le réchauffement climatique. Lors de l'assemblée générale de Total fin mai, une résolution portée par onze investisseurs pour contraindre le groupe à des objectifs climatiques plus ambitieux a été rejetée, mais a reçu le soutien de près de 17% des actionnaires.

Total estime que la demande pétrolière "atteindra un plateau vers 2030 , notamment parce que l'Europe et la Chine auront basculé vers le véhicule électrique", indique Patrick Pouyanné.

"Dans un monde à 2°C, on produira encore 50 millions de barils par jour à horizon 2040-2050 [contre 100 millions avant la pandémie]. Le monde a donc besoin de pétrole", juge-t-il, même si "on finira par sortir du pétrole".

Dans son scénario compatible avec l'Accord climat de Paris, qui vise à maintenir le réchauffement bien en dessous de 2°C voire 1,5°, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) estime pour sa part que la demande pétrolière doit commencer à baisser dès ces prochaines années, vers 2022.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 6ccf06fdec

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par energy_isere » 03 juin 2020, 22:43

Écosse : Total va prendre une part majoritaire dans un immense projet de parc éolien offshore

AFP parue le 03 juin 2020

Total a annoncé mercredi qu'il allait acquérir une participation de 51% dans un gigantesque projet de parc éolien offshore en Écosse, un "changement d'échelle" pour le géant pétrolier dans ce secteur.

Le groupe a conclu un accord avec SSE Renewables pour 70 millions de livres (78,4 millions d'euros) à la finalisation et d'éventuels compléments de prix soumis à conditions de performance pouvant aller jusqu'à 60 millions de livres, précise-t-il. Une fois achevé, fin 2022, ce parc "Seagreen 1", d'une capacité de 1 140 mégawatts (MW), sera le plus grand champ éolien offshore d'Écosse.

Le projet, qui représente un investissement d'environ 3,7 milliards de dollars, vient de faire l'objet d'une décision finale d'investissement. Situé à 27 kilomètres des côtes écossaises, le parc pourra couvrir les besoins d'environ un million de foyers. La construction des modules à terre a commencé début 2020. L'acquisition de Total concerne également une extension pouvant aller jusqu'à 360 MW.

Avec cette opération en mer du Nord britannique, "Total prend une position forte sur le premier marché mondial de l'éolien offshore. Cette opération représente un changement d'échelle majeur pour l'activité du groupe dans cette filière et s'inscrit pleinement dans notre stratégie de croissance rentable dans les énergies renouvelables et l'électricité bas carbone", a déclaré le PDG de Total, Patrick Pouyanné, cité dans le communiqué.

"L'importante expertise mondiale de Total dans les opérations offshore, combinée à leur ambition de contribuer au développement des énergies renouvelables dans le monde, correspond parfaitement à l'objectif stratégique de SSE Renewables de tripler notre production d'énergie renouvelable à horizon 2030", a commenté Alistair Phillip-Davies, directeur général de SSE, principal développeur de l'éolien offshore en Grande-Bretagne.

Total indique viser 25 GW de production électrique renouvelable en 2025. Le groupe a aussi annoncé un objectif de "neutralité carbone à horizon 2050", jugé incomplet cependant par les avocats de la lutte contre le réchauffement. Fin mai, onze investisseurs ont présenté en assemblée générale une résolution pour contraindre le groupe à des objectifs climatiques plus ambitieux, finalement rejetée par une majorité d'actionnaires.
https://www.connaissancedesenergies.org ... sse-200603

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par energy_isere » 30 mai 2020, 11:48

Total : option de solde du dividende en actions

CERCLE FINANCE•29/05/2020

Suite à l'approbation de son dividende 2019 par son assemblée générale, Total annonce que le solde du dividende restant à payer, de 0,68 euro par action, pourra être payé en numéraire ou en actions nouvelles, chacun de ces choix étant exclusif l'un de l'autre.

Le prix d'émission des actions nouvelles qui seront remises en paiement est fixé à 28,80 euros. Les actions Total ainsi émises porteront jouissance immédiate, seront admises aux négociations sur Euronext Paris et assimilées aux actions existantes.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... f3164dce18

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par energy_isere » 30 mai 2020, 00:59

Total prévoit un manque à gagner de 12 milliards de dollars dû à la crise pétrolière

PUBLIÉ LE 29/05/2020 PARIS (Reuters)

Total estime qu'il devra compenser globalement avec son plan d'actions un manque à gagner d'au moins 12 milliards de dollars (10,8 milliards d'euros) dû à la crise pétrolière, a déclaré vendredi son PDG, Patrick Pouyanné.

Image

Le groupe pétrolier a revu à la hausse son programme d'économies début mai après avoir enregistré un chute de ses résultats au premier trimestre 2020, marqué par l'effondrement de la demande et des prix lié au coronavirus.

"C'est globalement 12 milliards de dollars, a minima, que nous estimons devoir combler (...) par notre plan d'actions", a dit Patrick Pouyanné lors de l'assemblée générale des actionnaires de Total, qui se tenait à huis clos.

Affecté par l'effondrement de la demande lié à la propagation du nouveau coronavirus, qui est venu s'ajouter à une crise d'offre, le prix du pétrole à fortement chuté au mois de mars et s'établit aujourd'hui autour de 30 à 35 dollars par baril, très en deçà des 60 dollars que Total avait pris comme hypothèse dans ses perspectives 2020.

"A quel rythme la demande d'énergie va-t-elle repartir ? L'aspiration aux transports va revenir mais (...) pour le reste de l'économie, cela va prendre plus de temps", a souligné Patrick Pouyanné.

"On sait bien que le deuxième trimestre va être très mauvais, c'est même le pic de la crise pour nous tous. Donc je vous le garantis, les résultats ne seront pas bons au deuxième trimestre. Par contre, j'espère que le troisième trimestre va voir (une) sortie de la crise, et donc pour moi le rendez-vous pour donner plus de perspectives est plutôt septembre-octobre qu'immédiatement."

Le PDG de Total a dans le même temps réaffirmé que le groupe avait la capacité de maintenir son dividende à un niveau stable cette année, après avoir suspendu sa politique de croissance de 5 à 6% par an annoncée en septembre, ainsi que ses rachats d'actions.

"PAS DE MESSAGE NÉGATIF" SUR LE DIVIDENDE

"Total sait à la fois financer ses programmes d'investissements (...) et verser son dividende, en le maintenant, au-dessus de 35-40 dollars du baril. Si on était dans un nouveau monde où tout d'un coup le pétrole s'établissait durablement à 25 dollars, il faudrait qu'on en reparle tous ensemble, mais enfin on n'en est pas là, donc il n'y a pas de message négatif", a-t-il dit.

Total estime que sa production devrait s'établir à environ 2,95 millions de barils équivalent pétrole par jour en 2020, soit une réduction d'au moins 5% par rapport à ses prévisions de début d'année, en raison notamment des quotas décidés par "l'Opep+".

Dans l'aval, le groupe a souligné que les ventes étaient depuis la mi-mars en moyenne 50% inférieures à la normale, avec des incertitudes sur les perspectives de reprise.

Total anticipe ainsi pour 2020 un niveau d'utilisation de son outil de raffinage mondial d'environ 70%, contre 84% en 2019, tandis que les ventes de son pôle "marketing et services" devraient progressivement retrouver un niveau proche de la normale.

L'assemblée générale des actionnaires de Total a par ailleurs rejeté vendredi à 83,20% une résolution, déposée par un ensemble d'investisseurs détenant environ 1,37% du capital du groupe, l'appelant à modifier ses statuts pour s'engager davantage dans la lutte contre le changement climatique.

Le conseil d'administration de Total n'avait pas donné son agrément à cette résolution, en faisant notamment valoir que le groupe venait de se fixer de nouvelles ambitions en la matière.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... re.N969876

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

par energy_isere » 29 mai 2020, 16:00

Les actionnaires de Total rejettent une résolution climatique portée par des investisseurs

AFP parue le 29 mai 2020

Une résolution portée par onze investisseurs pour contraindre Total à des objectifs climatiques plus ambitieux, mais combattue par la direction, a été rejetée par les actionnaires vendredi lors de l'assemblée générale du groupe pétrolier et gazier.

Cette résolution soutenue par La Banque Postale Asset Management, Crédit Mutuel ou encore Meeschaert avait été inscrite à l'ordre du jour car les actionnaires la soutenant dépassaient le seuil de 0,5% du capital. Mais elle n'avait pas le soutien du conseil d'administration de l'entreprise.

"Elle est rejetée à une très large majorité puisqu'elle est rejetée par 83,20%", a annoncé le PDG Patrick Pouyanné, lors de l'assemblée générale annuelle des actionnaires, qui se tenait à huis clos pour des raisons sanitaires. L'ONG Reclaim Finance a pour sa part jugé que le score de 16,8% en faveur de la résolution marquait un "tournant historique".

L'objectif de la résolution était "de modifier les statuts du groupe pétrolier afin de renforcer la contribution de son modèle économique à l'atteinte de l'Accord de Paris sur le climat", avait expliqué la société de gestion Meeschaert, qui coordonnait l'initiative des actionnaires. Ils demandaient à Total un plan d'actions "pour réduire en valeur absolue ses émissions de gaz à effet de serre" y compris "les émissions indirectes, dans la mesure où l'utilisation des produits vendus représente 85% des émissions de gaz à effet de serre de Total".

Total a récemment annoncé un nouvel objectif de "neutralité carbone à horizon 2050". Mais le groupe s'engage à la neutralité sur l'utilisation de ses produits par le consommateur final (périmètre dit "scope 3") en Europe seulement. "L'adoption de la résolution proposée conduirait à rendre votre société responsable d'émissions sur lesquelles elle n'est pas en capacité d'agir, seuls les clients en ayant la maîtrise directe", avait jugé le conseil d'administration.

Patrick Pouyanné avait aussi évoqué ces émissions indirectes en introduction de l'AG : "nous n'en sommes pas responsables car elles dépendent des choix de consommation d'énergie de nos clients". "Total ne fabrique pas d'avions, ne fabrique pas de voitures, ne fabrique pas de ciment et ce n'est pas Total qui décide si un avion va utiliser du kérosène ou de l'électricité ou de l'hydrogène pour voler", a-t-il fait valoir.
https://www.connaissancedesenergies.org ... urs-200529

Haut