Du Gaz naturel de schistes en France ?

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Du Gaz naturel de schistes en France ?

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par Remundo » 24 janv. 2017, 23:56

Energy a raison dans son dernier post, sinon, nettoyage du topic, vite... :lol:

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par mobar » 24 janv. 2017, 23:45

oleotax a écrit :
mobar a écrit :
oleotax a écrit : Energie Isère qui vient au secours de Mobar pour défendre l'électronique au service de l'ingénierie: Shit In. Shit Out. comme dirait le responsable de ASPO France
Il est dans l'ingénierie aussi le responsable d'ASPO France ou bien dans l'électronique?
Dans la politique peut être?
???????????? c'est aussi clair que de la bouillie politique
Lequel dans la liste?
https://aspofrance.org/qui-sommes-nous/

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par oleotax » 24 janv. 2017, 21:15

mobar a écrit :
oleotax a écrit : Energie Isère qui vient au secours de Mobar pour défendre l'électronique au service de l'ingénierie: Shit In. Shit Out. comme dirait le responsable de ASPO France
Il est dans l'ingénierie aussi le responsable d'ASPO France ou bien dans l'électronique?
Dans la politique peut être?
???????????? c'est aussi clair que de la bouillie politique

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par mobar » 24 janv. 2017, 20:44

oleotax a écrit : Energie Isère qui vient au secours de Mobar pour défendre l'électronique au service de l'ingénierie: Shit In. Shit Out. comme dirait le responsable de ASPO France
Il est dans l'ingénierie aussi le responsable d'ASPO France ou bien dans l'électronique?
Dans la politique peut être?

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par oleotax » 24 janv. 2017, 20:11

ça vous a pas effleuré qu'on peut bosser dans de multiples secteurs en faisant le même métier?
Cela s'appelle de la politique[/quote]
Ou de l'ingénierie[/quote]

Tout à fait.


Moi je suis dans l' électronique et on adresse des secteurs aussi différent que l'aéro, le TGV, l' armement, la santé, la radiologie, le secteur agricole par le tri du riz, l' imagerie spatiale ........
C'est très varié.[/quote]
Ah bravo
Energie Isère qui vient au secours de Mobar pour défendre l'électronique au service de l'ingénierie: Shit In. Shit Out. comme dirait le responsable de ASPO France

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par energy_isere » 24 janv. 2017, 19:38

mobar a écrit :
oleotax a écrit :@mobar
ça vous a pas effleuré qu'on peut bosser dans de multiples secteurs en faisant le même métier?
Cela s'appelle de la politique
Ou de l'ingénierie
Tout à fait.


Moi je suis dans l' électronique et on adresse des secteurs aussi différent que l'aéro, le TGV, l' armement, la santé, la radiologie, le secteur agricole par le tri du riz, l' imagerie spatiale ........
C'est très varié.

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par mobar » 24 janv. 2017, 19:36

oleotax a écrit :@mobar
ça vous a pas effleuré qu'on peut bosser dans de multiples secteurs en faisant le même métier?
Cela s'appelle de la politique
Ou de l'ingénierie

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par oleotax » 24 janv. 2017, 19:23

@mobar
ça vous a pas effleuré qu'on peut bosser dans de multiples secteurs en faisant le même métier?
Cela s'appelle de la politique

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par mobar » 24 janv. 2017, 18:44

oleotax a écrit :@mobar
j'ai bossé dans ce milieu pendant 10 ans, à l'export et en France.......
Dans la biomasse, la flotte, le militaire, le nuke et les déchets, j'ai vu la même chose
Bravo, un touche à tout ; vous étiez pas aussi à l'ADEME ?
vous avez donc tout en main pour répondre à Philippe
ça vous a pas effleuré qu'on peut bosser dans de multiples secteurs en faisant le même métier?

Et quel rapport avec l'ADEME?

Eux, ils distribuent plutôt de l'argent public aux porteurs de projets qui sont dans la ligne du parti

Que ceux qui veulent faire sortir des projets en dehors de la ligne paient des margoulins, ça n'a rien à voir, ça s'appelle de la corruption surtout quand ce sont des ministres ou des parlementaires
http://www.justice.gouv.fr/art_pix/scpc2004-7.pdf

C'est pas parce qu'on le sait qu'on approuve, qu'on encourage les corrupteurs en puissance ou qu'on va à la soupe

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par oleotax » 24 janv. 2017, 17:19

@mobar
j'ai bossé dans ce milieu pendant 10 ans, à l'export et en France.......
Dans la biomasse, la flotte, le militaire, le nuke et les déchets, j'ai vu la même chose
Bravo, un touche à tout ; vous étiez pas aussi à l'ADEME ?
vous avez donc tout en main pour répondre à Philippe

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par mobar » 24 janv. 2017, 10:47

Philippe a écrit : Cela dit, j'en ai marre que la secrétaire réponde systématiquement par des pirouettes, surtout après avoir formulé de graves accusations. QUI ? OU ? COMBIEN ? Si on n'a pas de preuves, on n'accuse pas.
Je n'accuse pas, c'est du vécu, j'ai bossé dans ce milieu pendant 10 ans, à l'export et en France
On sait tous comment ça se passe et comment c'est ancré dans l'ADN du système
Dans la biomasse, la flotte, le militaire, le nuke et les déchets, j'ai vu la même chose

Maintenant, si on veut en croquer, c'est pas les occasions qui manquent, compte pas sur moi pour être complice!
Je dis pas qu'il faut le faire et le promouvoir, mais que ça se passe, et pas qu'un peu

Comme dit Remundo, faut pas chercher bien loin pour trouver des exemples
L'exemple type dont on n'a pas beaucoup parlé, si ce n'est pour le banaliser, c'était Barroso et Goldman Sachs
La naïveté à un prix, c'est le gaspillage d'énergie dans des projets perdus d'avance, l'épuisement et la démotivation d'acteurs de bonne foi

Etre dans le déni est contreproductif, ça ne permettra pas de changer les processus, ni d'infléchir les trajectoires

A quand un pétroleaks, un nukeleaks ?

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par Remundo » 24 janv. 2017, 10:28

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par Philippe » 24 janv. 2017, 10:12

phyvette,

la réponse est simple. La France est un pays dans lequel la fiscalité des entreprises extractrices est très favorable. Dans la plupart des pays, les "contrats pétroliers" entre l'Etat et l'entreprise pétrolière (le Contracteur) est un "contrat de partage de production", dans lequel l'Etat prélève l'essentiel du profit. En France, le régime qui s'applique est le droit commun, avec impôt sur les sociétés au taux de 33,33%, une redevance à un niveau peu élevé (qui comporte une franchise pour les 1 000 premiers barils/jour) et une petite redevance communale et départementale (0,90 euro par baril) qui tient lieu de taxe professionnelle. L'exploration stérile (les forages secs) peuvent être passés en charge et être effacée par de la production ailleurs en France, ce qui n'est pas possible dans les "contrats de partage de production".

Cette fiscalité favorable aboutit à ce qu'un baril produit en France gagne autant d'argent que plusieurs barils produits ailleurs. Ca peut aller jusqu'à un coefficient 10, voire davantage. La petite taille des découvertes est compensée par une meilleure rentabilité de la moindre production.

Cela dit, j'en ai marre que la secrétaire réponde systématiquement par des pirouettes, surtout après avoir formulé de graves accusations. QUI ? OU ? COMBIEN ? Si on n'a pas de preuves, on n'accuse pas.

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par Remundo » 24 janv. 2017, 10:09

phyvette a écrit :Pourquoi Diable ces entreprises étrangères de prospection, alors que le monde est a leur disposition, viennent elle faire de la production dans un pays comme la France qui n'est pas connu pour posséder des réserves extraordinaires de ressources énergétiques exploitable ?
justement, les grandes multinationales des hydrocarbures phagocytent tout ce qui est rentable et soudoient un maximum les Gouvernants locaux pour obtenir de vastes concessions.

Il reste quelques miettes potentiellement intéressantes par ci par là, et les sociétés d'extraction de faible envergure peuvent essayer.

C'est une histoire de hiérarchie, exactement comme le chef de meute se délecte des meilleurs morceaux d'une carcasse, tandis que les loups plus faibles se lèchent les babines des lambeaux de chair et des petits os qui tombent sur les côtés.

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

par Remundo » 24 janv. 2017, 10:03

Philippe a écrit :mobar,

j'ai obtenu un permis de recherches de gaz naturel dans la Meuse (permis de l'Attila) en février 2006, sans graisser la moindre patte, et sans le moindre appui politique. Juste en souscrivant un engagement financier de 1,162 million d'euros de travaux à réaliser : JORF n° 39 du 15 février 2006, page 2327. Ce permis a été renouvelé par arrêté ministériel du 10 octobre 2014 (JORF n° 0245 du 22 octobre 2014, page 17540). J'ai aussi obtenu une concession pétrolière en Alsace (concession de Muehlweg, décret (je dis bien décret et pas simple arrêté) du 4 décembre 2009, JORF n° 0283 du 6 décembre 2009, page 21110).

Je comprends à te lire qu'en graissant des pattes, j'aurais pu gagner du temps et obtenir ces titres miniers beaucoup plus tôt. Je n'ai pas versé un centime à qui que ce soit, ce qui explique sans doute la lenteur des procédures. Les questions "quand ?" et "comment ?" m'indiffèrent. Je répète mes questions : "qui ?", "où ?" et "combien ?". Merci de ne pas répondre à côté. Pour une fois.
Philippe,

votre raisonnement ne tient pas : ce n'est pas parce que vous avez obtenu un permis dans les règles de l'art que la corruption et les petits arrangements entre amis n'existent pas. On a des exemples à foison pour les permis de construire par exemple (Xinthia vous dit-il quelque chose ?).

en tant que Chef d'Entreprise, je n'ose pas croire à une telle candeur de votre part. Seulement peut-être n'avez vous pas la taille suffisante pour être un vrai "corrompu légal" et ça pourrait expliquer votre agacement : pour cela, c'est lobbying à Bruxelles et infiltration en tout genre dans les commissions qui vont bien. Mais là, faut s'appeler Total, EDF, Areva et Consorts, baigner dans les réseaux d'influence et mettre son éthique sous cloche... Et vous pouvez ajouter au moins 2 zéros à vos investissements.

Le seuil ultime de la corruption est de devenir quasi légale, quand les organes publics de décisions sont sous la main des multinationales.

Quant à la réponse à vos questions "qui comment", croyez-vous que ça se publie dans un éventuel journal officiel des malhonnêtes avec le timing idéal et le n° de tél ?

Simplement, je vous souhaite de bons retours sur vos forages.

Cordialement,

Haut