Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par mobar » 13 août 2019, 16:59

Déjà ils pourraient traiter par filtration, osmose inverse ou distillation, ça éliminerait déjà les sels et les particules contaminés
Quand il ne restera plus que du tritium dans l'eau ce sera un peu plus simple, ça devrait pouvoir être réutilisé sur les circuits primaires d'autres centrales nuke ou dans les piscines
Le tritium a une demi vie d'une dizaine d'années

Mais dans l'état ou sont le finances de TEPCO, va falloir que le con tribuable japonais mette la main à la poche

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par kercoz » 13 août 2019, 11:56

Il semble que la meilleure methode et la moins couteuse serait de stocker dans le sol avec une cuve de sol congelé

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par alain2908 » 13 août 2019, 10:53

energy_isere a écrit :
13 août 2019, 08:20
Il va manquer de place dans 3 ans à Fukushima pour le stockage de l'eau contaminée.
Actuellement 1 million de m3 stockés.
On peut pas l'utiliser pour extraire du gaz de schiste aux US ? :mrgreen:

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par energy_isere » 13 août 2019, 08:20

Il va manquer de place dans 3 ans à Fukushima pour le stockage de l'eau contaminée.
Actuellement 1 million de m3 stockés.
The utility company operating Fukushima’s tsunami-devastated nuclear power plant said Friday it will run out of space to store massive amounts of contaminated water in three years, adding pressure on the government and the public to reach a consensus on what to do with it.

Three reactors at the Fukushima Dai-ichi plant suffered meltdowns in a massive 2011 earthquake and tsunami that devastated northeastern Japan.

Radioactive water has leaked from the damaged reactors and mixed with groundwater and rainwater at the plant. The water is treated but remains slightly radioactive and is stored in large tanks.

The plant has accumulated more than 1 million tons of water in nearly 1,000 tanks. Its operator, Tokyo Electric Power Co., says it plans to build more tanks but can accommodate only up to 1.37 million tons, which it will reach in the summer of 2022.
.......
https://www.pattayamail.com/worldnews/f ... ter-261766

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par energy_isere » 21 avr. 2019, 11:09

Fukushima, l’impossible retour dans les villages de l’ancienne zone d’évacuation : l’exemple d’Iitate

Publié le 04/10/2018

Auteur(s) : Cécile Asanuma-Brice, chercheuse - CNRS
Par Cécile Asanuma-Brice.

La commune d'Iitate, dans le département de Fukushima, a été durement frappée par les retombées radioactives de la catastrophe de mars 2011. Désertée par les habitants après l'ordre d'évacuation, elle porte les séquelles de l'accident et de plusieurs années d'abandon. Alors que les autorités incitent au retour et abolissent les aides aux réfugiés, les anciens habitants redoutent de regagner un environnement où la radioactivité reste supérieure aux normes internationales.

SOMMAIRE
1. Le village d’Iitate : entre océan et montagne
2. La décontamination a-t-elle fonctionné ?
3. Le village d’Iitate, un retour impossible ?
4. Quelles sont les revendications des habitants ?

......
Long article : http://geoconfluences.ens-lyon.fr/actua ... ble-retour

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par mobar » 20 avr. 2019, 20:59

Le cout de la gestion de l'après, plus de 600 milliards d'euros, une paille!
https://youtu.be/7jypJZ_GeGc

Image

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par Jeuf » 17 avr. 2019, 14:00

S'il y a 1/32000 de deuterium dans l'eau, mettre en oeuvre les procédés pour séparer le deuterium et le tritium (qu'on laisserait ensemble au final) devrait déjà réduire le volume d'eau par plus de 10000 (à supposer qu'on obtienne pas de l'eau lourde pure), ce qui serait déjà pas mal.


Bon, il faut voir combien ça consomme d'électricité. La seule évaporation de 100t/j nécessiterait de l'ordre de 2MW, ce qui est raisonnable, surtout que ce peut être de l'énergie thermique. Mais pour électrolyser cette quantité d'eau, ce serait plutôt de l'ordre de 200MW, et je ne connais pas tout le process de séparation.
Peut-être il y a de l'hydrogène généré qui peut être utilisé pour les futurs véhicules à hydrogène en même temps, si on est sûr de bien trier le tritium avant livraison...
En plus il y a déjà le cablage tout prêt pour fournir 200MW!

Mais bon, stocker des bassines d'eau ne semble pas possible problème finalement, ça doit revenir moins cher que mettre en place toute cette affaire.

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par GillesH38 » 17 avr. 2019, 12:42

bah si bien sur ils marchent, c'est juste qu'il y a bien moins de tritium que de deutérium, donc la séparation coute bien plus cher ... (outre le fait que le tritium est radioactif contrairement au D ce qui complique le procédé).

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par Jeuf » 17 avr. 2019, 10:56

Pourquoi les procédés pour séparer le deuteurium ne fonctionne pas pour le tritium?

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par Jeuf » 15 avr. 2019, 18:27

ha si, la gazette du nucléaire le dit :
"Pour mieux gérer les liquides tritiés, il faudrait extraire le tritium de la masse d’eau, mais l’on ne dispose pas de dispositif de taille industrielle capable d’extraire les faibles concentrations de ce radionucléide de grands volumes d’eau présents dans les réacteurs (des dizaines de milliers de m3) ou dans les usines de retraitement du combustible irradié."

Je croyais.

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par Jeuf » 15 avr. 2019, 18:22

Ok, ok.
Tout ça étant mis au point, je ne comprends toujours pas.
Deux chose l'une :
-soit les centaines de m3 d'eau produites par jour sont toutes au tritium (ou mettons,très concentré, plus de 10% par exemple) et alors ça m'étonne fortement qu'on sache fabriquer si facilement autant de tritium
-soit ce n'est pas le cas, le tritium n'est qu'une toute petite partie de l'eau contamnié et alors, pourquoi on emploie pas des procédés à Fukushima, qu'on connait par ailleurs (enfin moi je le connais pas, mais je sais qu'on sépare des isotopes d'uranium par laser) , pour séparer le tritium du reste de l'eau.
Le reste de l'eau, on l'évapore parce que quand même, ça a touché de la saleté nucléaire.

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par energy_isere » 15 avr. 2019, 17:01

Article plus détaillé sur la formation du Tritium dans un réacteur nucléaire :
http://gazettenucleaire.org/2018/289/le ... aires.html
Il existe deux modes de formation du tritium par activation neutronique de bore et de lithium qui constituent la contamination en tritium du circuit primaire. Le bore est utilisé comme modérateur neutronique et le lithium permet de réguler le pH dans l’eau du primaire. Ces deux éléments sont des cibles neutroniques qui produisent du tritium.

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par energy_isere » 15 avr. 2019, 16:51

Comme la page Wikipedia sur l'eau Tritiée ne dit rien sur sa formation j'ai cherché ailleurs, et donc :
Au sein des réacteurs, du tritium est produit par capture de neutrons dans l'eau qui sert au refroidissement, ainsi que dans le combustible nucléaire lors de fissions rares - des fissions dites ternaires (*). De ce fait, ce tritium se retrouve dans des piscines d'entreposages de combustibles usée ou sous forme d'effluents lors du retraitement en France de ces combustibles usés à l'usine de la Hague.

En février 2016, lors d’une opération de déchargement du combustible nucléaire, de l’eau contenant du tritium à des niveaux supérieurs à la normale s’est répandue sous la centrale d'Indian Wells près de New-York. Selon la Nuclear Regularity Commission - l’autorité de sûreté américaine - cette fuite ne représente pas de menace pour l’environnement. En effet, le tritium est particulièrement peu radiotoxique. Une fois déversée dans l’Hudson, l’eau radioactive est si diluée que le tritium devient pratiquement indétectable. Il en va de même, pour les effluents tritiés de l'usine de la Hague.
Et
Le tritium est très mobile comme l'hydrogène. Il se combine avec de l'oxygène pour former de l'eau tritiée. Il pénètre facilement dans l'organisme, à travers le cycle de l'eau, et entraîne une exposition interne. Toutefois le tritium s'élimine rapidement. Sa période biologique de l'ordre de 10 jours est beaucoup plus courte que les 12,3 années de sa période radioactive. Un noyau de tritium seulement sur 650 se désintègre durant un trajet dans le corps humain. En raison de la faible énergie de la désintégration, le parcours dans la matière de l'électron bêta n'excède pas quelques microns. Le tritium possède pour ces raisons une très faible radiotoxicité.
http://www.laradioactivite.com/site/pages/letritium.htm

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par GillesH38 » 15 avr. 2019, 16:15

effectivement, l'eau lourde n'est pas du tout radioactive.
En revanche, à cause de la différence de réactivité chimique mentionnée, elle est impropre à la vie, la cinétique des réactions chimiques n'étant pas la même. Ce n'est pas grave d'absorber un verre d'eau lourde, en revanche un poisson plongé dans l'eau lourde y meurt. Mais je doute que les rejets ait pu conduire à une concentration suffisante pour provoquer des troubles ...

Re: Catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

par energy_isere » 15 avr. 2019, 14:06

Jeuf a écrit :
15 avr. 2019, 12:15
Et même, les alliés ont fait rejeté plein d'eau lourde, qui ne leur appartenait même pas, dans l'environnement, le 28 février 1943
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_ ... eau_lourde
https://www.20minutes.fr/monde/2358619- ... ique-nazis

(je ne retrouve pas la description, mais j'ai du lire ça dans un livre, où l'eau s'écoule dans la centrale après que les réserves aient été percées lors de cette opération de sabotage)
L'eau lourde au Deutérium n'est pas très toxique et radioactive comme l'est l'eau Tritiée.
L'eau Tritiée est même très radioactive car le tritium est lui-même un radioisotope de période 12,32 années

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Eau_tritiée

Le Deutérium lui n'est absolument PAS radioactif puisque ll est stable. Il y a un atome de Deutérium pour 32 000 atome d'hydrogène dans l'eau de mer.
Pour le cas de l'eau lourde des Norvégiens c'était donc juste un retour à la mer du Deutérium.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Deutérium

Haut