Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par mobar » 04 mars 2020, 09:24

Probablement un investissement de 30 M€ qui produira 35 GWh/an d'électricité à moins de 80 €/MWh
Les recettes d'électricité devraient payer l'investissement en moins de 15 ans et permettre de générer du cach pendant 10 à 15 ans supplémentaires

Un peu moins rémunérateur qu'une centrale au sol classique qui aurait couté 15 M€, mais sans artificialisation de sols agricoles!

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 04 mars 2020, 08:51

Projet d'un parc solaire PV flottant de 30 MW dans la Drôme.
Sur 2 étangs d'ancienne graviere utilisée par Lafarge.

Another 30 MW of floating solar ready in France
The commune of Châteauneuf-du-Rhône, in the French department of Drôme, has signaled its approval of a floating PV project submitted by the Compagnie Nationale du Rhône which still requires a permit from the planning authorities.

MARCH 3, 2020 CATHERINE ROLLET

......
The new project proposal is under review by the authorities with the town of Châteauneuf-du-Rhône issuing a favorable opinion and CNR is now awaiting a building permit. “We hope to be able to start the construction during 2021,” said Dalisson.

The proposed Châteauneuf-du-Rhône plant would be installed on two bodies of water at a former gravel pit operated by concrete and construction company Lafarge. The nature of the location ensures the project would have little impact on the landscape or biodiversity, according to Dalisson.
........
https://www.pv-magazine.com/2020/03/03/ ... in-france/

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 11 févr. 2020, 18:07

Le ministère des Armées désigne un lauréat pour une grande ferme solaire sur la base de Creil

AFP parue le 11 févr. 2020

Le ministère des Armées a attribué mardi à l'opérateur français Photosol le développement sur la base de Creil (Oise) d'une importante ferme photovoltaïque, qui sera l'une des plus importante en France et en Europe.

"Ce sera l'une des plus importante fermes photovoltaïques de France et d'Europe qui sera créée ici sur cette emprise et qui va permettre de fabriquer l'équivalent de la consommation d'électricité de 180 000 personnes", a indiqué à des journalistes la secrétaire d'Etat aux Armées, Geneviève Darrieussecq.

La mise en service de la ferme solaire, qui doit rapporter à l'État près de 70 millions d'euros de redevances sur trente ans, est visée à la fin de l'année 2022. "C'est aussi un projet très important de par sa localisation: ce sera très clairement l'un des centrales les plus grandes à cette latitude puisqu'on est très au nord de la France", a indiqué David Guinard, directeur général de Photosol, interrogé par l'AFP. "On est arrivés à des coûts de production de l'électricité solaire aujourd'hui qui nous permettent même d'avoir un ensoleillement un peu plus faible et de faire quelque chose de rentable", souligne-t-il.

La base de Creil, au nord de Paris, abrite des activités de la Direction du renseignement militaire (DRM) et de soutien aux opérations aériennes, mais aucun avion n'y est basé depuis 2016 et l'ancienne piste et ses alentours seront occupés par les panneaux photovoltaïques.

Le projet de 130 millions d'euros s'étend sur un total de 253 hectares, dont 180 ha qui seront recouverts de panneaux pour une puissance installée de 246 mégawatts-crête (MWc). "Dans trois ans la centrale sera a minima dans les cinq plus grosses en France et sans doute dans les dix plus grosses d'Europe : c'est un projet extrêmement important", remarque David Guinard. Aujourd'hui, la plus grande centrale solaire photovoltaïque de France, celle de Cestas (Gironde), représente une puissance installée de 300 MWc.

Premier propriétaire foncier de l'État, le ministère des Armées s'est engagé à mettre à disposition d'ici à fin 2022 quelque 2 000 hectares de terrains pour y développer des projets de production d'électricité d'origine photovoltaïque, dans le cadre du plan interministériel baptisé "Place au soleil". Cette mise à disposition est saluée par la profession : "une des difficultés auxquelles on est confronté quand on développe du solaire, c'est le foncier", souligne David Guinard.
https://www.connaissancedesenergies.org ... eil-200211

Rapport cout / puissance exceptionnel. aussi bas que 528 € par KWc installé ! et bien dense avec 0.972 MW à l' hectare. Un peu plus au Sud on aurait le MW à l' hectare.

image de synthèse :

Image
https://www.pv-magazine.com/2020/02/12/ ... lar-plant/

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 05 févr. 2020, 22:38

Les aéroports parisiens bientôt alimentés en énergie verte à partir de parcs solaires spécifiques

AFP parue le 05 févr. 2020

Les aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle, d'Orly et du Bourget seront, à partir de 2021, approvisionnés en électricité directement avec de l'énergie renouvelable fournie par trois parcs solaires construits spécifiquement, ont annoncé mercredi Groupe ADP, le constructeur et producteur Urbasolar et le fournisseur Gazel Energie.

Le Groupe ADP, gestionnaire des aéroports parisiens, "sera ainsi la première entreprise en France à approvisionner son électricité auprès de parcs solaires, spécifiquement construits en France pour ses besoins propres", indiquent les trois partenaires dans un communiqué.

Il achètera "pendant 21 ans la production d'électricité de trois nouveaux parcs solaires photovoltaïques qui seront construits par Urbasolar" dans le Gard, le Var et en Charente tandis que "Gazel Energie assurera l'intégration de ces nouveaux wattheures renouvelables dans la consommation du Groupe ADP pour les trois premières années", précisent-ils.

Les trois parcs seront aménagés "sur un espace de 40 hectares pour une production totale de 47 gigawattheures par an, l'équivalent de la consommation d'une ville de 15.000 habitants" et "permettront de fournir 10% de l'électricité nécessaire pour faire fonctionner les trois aéroports parisiens, soit près de la moitié des besoins en éclairage", expliquent-ils.

L'accord repose sur le modèle "corporate PPA" (Power Purchase Agreement), un contrat d'achat d'électricité par lequel une entreprise s'approvisionne directement auprès d'un fournisseur d'énergies renouvelables. Très développés aux Etats-Unis notamment, ces contrats se développent timidement en France.

Il s'inscrit dans l'engagement du Groupe ADP d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2030, avec une "place centrale" pour le développement d'énergies renouvelables, selon ADP.

Pour l'électricité, "65% de la consommation du groupe est aujourd'hui d'origine renouvelable, par garanties d'origine" sachant que "cette part sera portée à 100% en 2021, dont 10% proviendront ainsi" des trois parcs solaires.

"La prochaine étape consistera à produire vert nous-mêmes une partie de notre consommation, comme nous le faisons déjà pour nos besoins en chaleur", a expliqué le directeur général exécutif du Groupe ADP Edward Arkwright cité dans le communiqué, évoquant des projets de solaire photovoltaïque.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ues-200205

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 29 nov. 2019, 01:09

La Caisse des dépôts investit dans des projets solaires photovoltaïques de CNR

AFP parue le 28 nov. 2019

La Banque des Territoires va prendre 50% de trois projets de parcs photovoltaïques portés par la Compagnie nationale du Rhône (CNR), dans des conditions financières non précisées.


Ces trois parcs, d'une capacité cumulée de près de 23 mégawatts en conditions optimales, sont situés à Bollène (Vaucluse), Gramat (Lot) et Caderousse (Vaucluse), précisent les sociétés dans un communiqué commun.

Leur production correspond à la consommation électrique de près de 16 000 personnes (chauffage inclus) selon l'exploitant. Ces trois parcs viennent d'entrer en production ou doivent le faire dans les mois à venir.

La Banque des Territoires fait partie du groupe Caisse des Dépôts, qui se trouve être un actionnaire majeur de la CNR, avec 33,2% de son capital. Cette association pourrait déboucher sur d'autres projets communs en photovoltaïque ou en éolien, soulignent les deux partenaires.
https://www.connaissancedesenergies.org ... cnr-191128

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 27 nov. 2019, 02:20

Énergie solaire : une ferme photovoltaïque de 18 ha inaugurée dans l’Eure
Le site inauguré ce lundi par Élisabeth Borne et Sébastien Lecornu devrait permettre d’alimenter 6800 foyers de l’Eure


Par Frédéric Durand Le 26 novembre 2019 leparisien

Hier ancienne raffinerie appartenant au groupe BP, aujourd'hui gigantesque ferme photovoltaïque ! La ministre de la Transition écologique et solidaire Élisabeth Borne et le ministre chargé des collectivités Sébastien Lecornu ont coupé officiellement, lundi 25 novembre au matin, le ruban tricolore, inaugurant ainsi le parc solaire de Terres Neuves à Saint-Marcel, près de Vernon, dans l'Eure.

Inscrite dans le Schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires (SRADDET) de la Normandie, l'utilisation des anciennes friches et des terres polluées est au cœur de la transition énergétique. C'est la base même du projet de parc solaire de Terres Neuves lancé voici 10 ans par la société d'économie mixte West Energies, qui se positionne comme accélérateur pour les projets de production d'énergies renouvelables dans l'Ouest de la France, en partenariat avec le SIEGE 27, le syndicat intercommunal d'électricité et de gaz de L'Eure.

Développé sur 18 ha de l'ancienne raffinerie, mis en fonctionnement en juillet dernier, le dispositif devra permettre d'alimenter 6800 foyers hors chauffage, soit 13,5 mégawatts. 127 800 panneaux photovoltaïques ont été posés à l'issue de 5 mois de travaux. Selon les études, 430 t de CO2 grâce à eux seront économisés chaque année.

100 % de renouvelable dans l'Eure d'ici 2040
Et Sébastien Lecornu, qui est aussi l'ancien président du département, veut aller beaucoup plus loin : l'objectif est d'atteindre « le 100 % d'énergie renouvelable sur le département de l'Eure d'ici 2040 ».

Pour la ministre de la Transition écologique et solidaire, il faudra produire cinq fois plus d'énergies photovoltaïques « pour atteindre les 45 Gw et une société neutre en carbone d'ici 2050 avec une autre façon d'utiliser l'espace. Sans artificialisation des sols. Pour cela, 17 000 sites en France sont identifiés. Le photovoltaïque a de l'avenir grâce au plan Place au soleil ».

Lancé en 2018, ce dispositif se veut « une mobilisation générale pour le photovoltaïque et le solaire thermique en France ».
http://www.leparisien.fr/environnement/ ... D-32280599

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 24 nov. 2019, 22:51

La plus grande d'île de France....... Mais cependant assez modeste :
Inauguration de la plus grande centrale photovoltaïque d’Île-de-France

Image

Les 10 hectares de panneaux photovoltaïques de la centrale MEAUX SOLAIRE représentent une capacité totale de 17MWc, pour une production annuelle moyenne d’environ 18,6 GWh. Ce projet ambitieux s’est achevé en septembre 2019 avec la mise en service de la centrale. Il permettra d’alimenter environ 20% des foyers meldois (1).

Une production locale d’énergie verte aux portes de Paris

La production d’énergie renouvelable s’inscrit pleinement dans la stratégie Énergie-Climat de la Région Ile-de-France visant à produire 37 TWh d’ENR en 2030 dont 6 TWh d’énergie solaire photovoltaïque (2). Au terme de deux années d’études et de travaux, la centrale, constituée de 39 996 panneaux photovoltaïques, a vu le jour sur un terrain désaffecté auquel la Ville de Meaux a souhaité donner une seconde vie.

Les équipes de LANGA ont proposé aux habitants de Seine-et-Marne et des départements limitrophes, en étroite collaboration avec la Communauté d’Agglomération du Pays de Meaux, d’investir dans le projet MEAUX SOLAIRE. Au cœur de l’été 2019, une campagne d’investissement participatif a ainsi permis de mobiliser 141 investisseurs principalement issus de la région Ile-de-France (majoritairement du Val-de-Marne, de l’Essonne et de la Seine-et-Marne) pour un total de plus de 400 000 €, entièrement dédiés au projet.
https://www.enerzine.com/inauguration-d ... 019-11/amp

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 04 nov. 2019, 23:23

PSA Sochaux va se couvrir de milliers de panneaux solaires

AFP parue le 04 nov. 2019

L'usine PSA de Sochaux (Doubs) va s'équiper dans deux ans de 45.000 panneaux solaires photovoltaïques, qui couvriront 10.000 voitures sur son parking d'expédition des véhicules prêts à la vente, a-t-on appris lundi auprès de sa direction.

Les panneaux photovoltaïques formeront des ombrières qui seront mises en service en 2021, à l'issue de travaux dont le démarrage est prévu mi-2020, a indiqué le site PSA dans un communiqué.

Ils développeront une puissance de 20 mégawatts (MW), soit l'équivalent de la consommation électrique annuelle d'une ville de 10.000 habitants, représentant l'un des plus importants projets de centrale photovoltaïque en cours en France, a précisé le constructeur.

Il s'agira d'une première parmi les sites français du constructeur, a indiqué un porte-parole de PSA Sochaux, plus importante usine automobile du pays avec sa production annuelle d'environ 500.000 véhicules.

Les 45.000 panneaux seront installés sur une surface de 20 hectares par l'énergéticien Engie Green, qui prendra en charge l'investissement de 22 millions d'euros et assurera l'exploitation pendant 30 ans, ont précisé PSA et Engie Green dans un communiqué commun.

Les deux partenaires prévoient l'extension sur 10 hectares supplémentaires, ce qui permettrait d'abriter l'ensemble des véhicules entreposés sur le parc d'expédition de Sochaux, a complété le porte-parole du site.

Le constructeur automobile a sélectionné Engie Green parmi diverses offres qu'il avait reçues, puis le dossier a été lauréat d'un appel d'offres de la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

L'initiative s'inscrit dans le projet de modernisation "Sochaux 2022" de l'usine historique et centenaire de PSA. "Cette centrale solaire constituera un volet important" de sa dimension environnementale, qui vise à "faire de Sochaux une Greenfactory de référence", a commenté Stéphane Dubs, directeur de PSA Sochaux, cité dans le communiqué.

Le constructeur a installé sur le site depuis 2010 une première centrale photovoltaïque, plus modeste, sur l'un de ses parkings. Il travaille aussi à réduire son impact environnemental par la diminution de la consommation d'énergie et d'eau, ou encore la récupération de chaleur. Ainsi, l'énergie excédentaire de sa nouvelle presse d'emboutissage chauffe le bâtiment d'accueil de cet équipement, a exposé le porte-parole.
https://www.connaissancedesenergies.org ... res-191104

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 23 oct. 2019, 18:22

suite de ce post du 20 Juin 2019 http://oleocene.org/phpBB3/viewtopic.ph ... 8#p2284618
Larzac : un « nouveau scénario » pour le projet contesté de grande centrale photovoltaïque

AFP parue le 23 oct. 2019

La société Arkolia Energies a annoncé mercredi à Montpellier l'abandon de ses plans initiaux controversés de vaste centrale photovoltaïque dans le sud Larzac (Hérault), assurant qu'un "nouveau scénario" de taille plus réduite serait présenté d'ici un an.

Avec son projet Solarzac, Arkolia Energies envisageait initialement de couvrir 220 à 400 hectares de panneaux, éventuellement accompagnés de biométhanisation.

Le projet prévu sur la petite commune du Cros (Hérault), située dans une zone classée Natura 2000 et patrimoine mondial de l'Unesco au titre des paysages culturels de l'agropastoralisme méditerranéen, a été massivement rejeté localement et par des organisations de défense de l'environnement et du foncier agricole. "On a entendu les attentes, les craintes des gens... L'idée c'est de donner du temps au temps" pour parvenir à "un projet exemplaire, accepté par tous", a assuré lors d'une conférence de presse Laurent Bonhomme, président d'Arkolia Énergies.

Évoquant de "nouvelles études, il a évoqué "une centrale plus petite" pour "limiter l'impact sur l'environnement" sur la commune. La taille du futur projet devra cependant être "suffisante" pour assurer le financement du rachat du foncier - appartenant actuellement à une chasse privée - par les collectivités, a souligné M. Bonhomme. Et le nouveau scénario devra mettre l'accent sur "la dimension agricole", l'idée étant de faire pousser de l'herbe sous les panneaux et de faire paître des ovins.

Bruno Védrine, le garant de la concertation préalable menée, parfois dans une ambiance houleuse, de mai à juillet derniers a conclu dans son rapport que le maître d'ouvrage se devait de "répondre aux interrogations juridiques, ainsi qu'aux interrogations sur la dimension du projet et son aménagement, le respect des procédures d'impact environnemental...". Il conseillait également des "études complémentaires : techniques, financières et environnementales".

Pour les opposants, dont une poignée a manifesté mercredi à Montpellier pendant la conférence de presse, ce projet a valeur de test au plan national sur la question de la multiplication de projets énergétiques industriels et financiers sur des zones naturelles protégées et dans des paysages classés.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ste-191023

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 18 oct. 2019, 20:51

Bravo Akuo !
La première centrale solaire flottante de France inaugurée dans le Vaucluse

JEAN-CHRISTOPHE BARLA Usine Nouvelle 18/10/2019

MADE IN FRANCE Le projet qui avait séduit le maire de Piolenc (Vaucluse) afin de valoriser un plan d’eau communal est inauguré ce 18 octobre. Akuo Energy veut faire de cette centrale solaire flottante, la plus vaste d’Europe, une source d’inspiration pour d’autres sites.

Image
« O’Mega 1 » dispose d’une puissance de 17 MWc, avec plus de 47 000 panneaux sur un lac artificiel. Photo Akuo Energy

"Nous attendons beaucoup de cette centrale photovoltaïque flottante sur le plan d’eau d’une ancienne carrière d’extraction de matériaux pour la réalisation du TGV Méditerranée. Nous voulons montrer que cette utilisation intelligente et avantageuse d’un espace au cœur d’un territoire peut ouvrir la voie à une expansion massive de champs photovoltaïques sur des lieux similaires en France", explique Eric Scotto, président d’Akuo Energy.

Son groupe inaugure ce 18 octobre « O’Mega 1 », une centrale PV flottante d’une puissance de 17 MWc, composée de plus de 47 000 panneaux sur un lac artificiel de la commune de Piolenc (Vaucluse), à quelques kilomètres d’Orange. L’investissement global avoisine les 17 millions d’euros dont une partie abondée par la mairie (6%) et la population locale (17%) et un financement participatif à travers la plateforme coopérative Akuo Coop. Le chantier, qui a mobilisé 25 personnes en moyenne, a été réalisé avec Bouygues Energies & Services.

Modèle reproductible

"Ce n’est pas un prototype, mais la première de série", insiste Eric Scotto, convaincu des potentialités de développement de la technologie de structure flottante modulaire, « Hydrelio », imaginée par la société Ciel et Terre, dont la licence de fabrication et de distribution pour la France est désormais dans le giron d’Akuo Energy. "Nous avons fait évoluer ensemble le flotteur pour le rendre plus compétitif", poursuit-il.

Sur le lac, les modules reposent sur 52 000 flotteurs assemblés à terre qui sont tractés sur l’eau puis posés sur des ancrages, câblés et reliés au réseau électrique. Selon l’entreprise, « Hydrelio » peut s’adapter à des réservoirs d’eau de pluie, des bassins de rétention ou de vidange, des barrages hydroélectriques… Aux yeux d’Eric Scotto, "la valorisation de surfaces inutilisées permet d’envisager une transition énergétique sans conflit d’usage, facilitant ainsi l’acceptabilité des projets par la population. Le maire, dès le départ, a cerné cet atout et cru au potentiel de cette filière, allant jusqu’à mettre en œuvre des actions pédagogiques auprès des enfants et des habitants pour qu’ils s’approprient aussi l’initiative".

Outre de faire de sa commune de 5 000 habitants un territoire à énergie positive, Louis Driey, maire de Piolenc, souhaitait associer le projet à une « démarche d’agro-énergie ». Une ferme, exploitée par des agriculteurs locaux, est implantée sur le site pour approvisionner les cantines scolaires de plusieurs communes en produits biologiques. Son fonctionnement sera financé par une partie des revenus générés par la centrale PV.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... se.N895069

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 10 oct. 2019, 22:26

La CNR inaugure un parc photovoltaïque à Caderousse

JEAN-CHRISTOPHE BARLA Usine Nouvelle 10/10/2019

Implanté à Caderousse (Vaucluse) sur 25 hectares, le parc photovoltaïque de la Compagnie nationale du Rhône (CNR) affiche 14 MWc de puissance. La CNR a investi 13 millions d’euros dans sa réalisation avec la Caisse des dépôts.

Image
Le parc photovoltaïque de Caderousse produira 26,7 GWh par an avec 32 190 panneaux photovoltaïques installés.

"Nous avons annoncé que nous serions à 4 000 MW de puissance installée en 2020 en énergies renouvelables. Nous atteignons les 3 850 MW aujourd’hui, avec ce nouveau parc de Caderousse (Vaucluse) de 14 MWc.

Un projet mené en moins de quatre ans depuis les premières études", indique Cécile Magherini, directrice de la direction des nouvelles énergies de la Compagnie nationale du Rhône (CNR). L’inauguration s’est tenue le 9 octobre à Caderousse.

Le site devrait produire chaque année 26,7 GWh, soit l’équivalent, selon la CNR, de la consommation d’une ville de 10 700 habitants sur ce territoire majoritairement rural du pourtour d’Orange (Vaucluse). Il se compose de 32 190 panneaux photovoltaïques fournis par SunPower (un millier a été fabriqué en France, dans la région toulousaine, le reste au Mexique) et montés sur trackers. L’investissement de 13 millions d’euros a été porté par la CNR et la Caisse des dépôts.

Le parc permet de valoriser des terrains jusqu’alors inexploités en bordure du Rhône, à quelques centaines de mètres de la centrale hydroélectrique de Caderousse. Le chantier a été réalisé en s’appuyant sur des entreprises majoritairement locales afin de maximiser les retombées économiques sur le bassin et Ineo prendra en charge sa maintenance. Prolongé par des Rencontres territoriales avec des élus vauclusiens, l’événement a été conclu par Elisabeth Ayrault, PDG de la CNR, qui a assuré à l’assistance que son objectif était de viser les 8 000 MW installés dans le cadre de la prolongation de la concession d’aménagement et d’exploitation du Rhône jusqu’en 2041.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... se.N893104

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 08 oct. 2019, 20:51

Corsica Sole a choisi Tesla et SunPower pour sa centrale solaire de Giunacaggio

AURÉLIE BARBAUX Usine Nouvelle E 08/10/2019

Avec la centrale photovoltaïque de Giunacaggio en Haute-Corse, inaugurée le 8 octobre, Corsica Sole se veut un des premiers en France à déployer du solaire avec stockage à grande échelle. Elle représente un investissement de 20 millions d'euros.

Image
La centrale solaire de Giunacaggio en Haute-Corse

Mise en service cet été, la centrale solaire de Giunacaggio en Haute-Corse de Corsica sole a été inaugurée le 8 octobre. D’une puissance de 5 MWc, elle est dotée d’une capacité de stockage de 7,5 MWh. Elle fait partie d’un ensemble de quatre centrales de 13 MWc et 20 MWh de stockage, issues de l’appel d’offres CRE ZNI de mi-2016, qui doit permettre d’alimenter en l’électricité 10 000 habitants.

La centrale de Giurone de 4,8 MWc et 7 MWh de stockage a été mise en service en 2018, celles de Pancheraccia (1,5 MWc et 2,3 MWh de stockage) et de Giunacaggio cet été. Le parc sera complet d’ici la fin de l’année avec la connexion de la centrale de Pascialone (1,5 MWc de puissance et 2,3 MWh).

Un smargrid pour optimiser la production

En soi, rien d’exceptionnel sur ces parcs, si ce n’est le système de smartgrids très perfectionné qui permet de piloter les quatre parcs solaires. Il réalise un pronostic optimisé de production la veille pour le lendemain, à la minute près, puis effectuant l’arbitrage en temps réel entre stockage et déstockage d’énergie, explique Corsica Sole.

27 000 m2 de panneaux SunPower

L’intérêt de la centrale de Giuncaggio est aussi notable du fait du choix des composants haute performance choisis par Corsica Sole. Pour les 27 000 m² de panneaux solaires qui doivent produire chaque année 7 000 MWh, de quoi alimenter environ 3 500 foyers, Corsica Sole a sélectionné Sun Power, la filiale de Total, un partenaire historique de l’opérateur corse. Sa technologie de silicium monocristaline à architecture back-contact présenterait les "meilleurs rendements du marché", selon Corsica Sole. Elle permet d’améliorer le bilan carbone des installations tout en leur donnant un côté made in France, les modules de SunPower étant en partie assemblés en France.

Des batteries Tesla pour fournir de nuit


Le chauvinisme du Corse s’arrête là. Les trackers, qui permettent aux panneaux de suivre le soleil, ont été fournis par l’espagnol STI Norland. Le système de stockage, lui, est fourni par l’américain Tesla. Ses Powerpacks combinent batteries lithium-ion, convertisseur de puissance et système de contrôle et de gestion de la température. Leur performance est garantie sur 25 ans.
Ce parc a nécessité un investissement de 20 millions d’euros, réalisé avec l’aide des banques Caisse d’Épargne Provence Alpes Corse et BPI et du fond d’investissement Eurofideme 3 géré par Mirova.
https://www.usinenouvelle.com/article/c ... io.N892084

20 millions d'€ pour 5 MWc ça fait du 4000 € le KWh, avec stockage sur batterie et smartgrid, oups c'est 4 fois le prix du solaire PV normal ......

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par mobar » 06 oct. 2019, 07:26

Silenius a écrit :
28 sept. 2019, 21:25
Il développe une puissance totale de 5 Mwc, ce qui permettra d'assurer une production estimée à 6 750 000 kWh par an. Cela représente l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 2 800 habitants (chauffage inclus),
A condition que nos braves Correziens ne se chauffent qu'en ete !
Il doit pas y avoir une majorité de corréziens qui se chauffent à l'électricité!
Par contre l'été ils pourront se rafraichir avec une clim électrique, bien plus rationnel que de se chauffer à l'électricité quand on a du bois à profusion
https://www.the-forest-time.com/fr/guid ... en-correze
Je connais bien quelques corréziens qui vivent à Paris, mais ils disparaissent les uns après les autres :-D

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 05 oct. 2019, 23:07

Début de la construction du plus grand parc solaire des Hauts-de-France

Dhamma Energy a annoncé la pose de la première pierre de la centrale photovoltaïque Athies-Samoussy de 87,5 MWc sur les pistes de l’ancien aérodrome de l’OTAN de Laon-Athies, dans le département de l’Aisne.

Cet événement qui a eu lieu la semaine dernière marque le début du chantier du plus grand parc solaire des Hauts-de-France qui a eu lieu ce mois de septembre. Les travaux dureront un an.

« Nous pouvons être fiers de voir naître un projet de cette envergure qui va à participer à la lutte contre le réchauffement climatique », a souligné le co-fondateur de Dhamma Energy, M. Philippe Esposito.

L’investissement de la centrale Athies-Samoussy s’élève à environ 70 millions d’euros.
Parmi les investisseurs se trouvent des organismes publics et l’initiative privée. Le projet est notamment financé par la SEM Somme Energie, qui est issue de l’émergence de FDE 80 et de la SICAE de la Somme et du Cambraisis, la SEM Energies Hauts-de-France, créée à l’initiative du Conseil Régional des Hauts-de-France, et également le groupe privé Maison Mélan Moutet.

Record de crowdfunding solaire local

La centrale Athies-Samoussy bénéficie également d’un financement participatif de type crowdfunding. Le projet a collecté 1,1 million d’euros à travers la plateforme Lendosphere en 25 jours durant le mois de juillet dernier. Il s’agit d’un montant record pour un crowdfunding local d’énergie solaire en France.

La centrale Athies-Samoussy a obtenu des tarifs d’achat à long-terme dans des appels d’offres CRE l’année dernière.

Le parc s’étend sur 100 hectares de l’aérodrome Laon-Athies et servira à la reconversion d’un site délaissé et sans usage. La production d’électricité du parc s’élève à 93 GWh par an, ce qui équivaut à la consommation domestique de 40.000 ménages.
https://www.enerzine.com/debut-de-la-co ... 019-10/amp

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par Silenius » 28 sept. 2019, 21:25

Il développe une puissance totale de 5 Mwc, ce qui permettra d'assurer une production estimée à 6 750 000 kWh par an. Cela représente l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 2 800 habitants (chauffage inclus),
A condition que nos braves Correziens ne se chauffent qu'en ete !

Haut