Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par méditation » 24 oct. 2018, 23:19

mobar a écrit :
16 oct. 2018, 11:07
Les pions de l'échiquier préfèrent se trouver sur le plateau plutôt que dans la boite!
Même si leur finalité est de se faire croquer :wtf:
Vu l'état de la bourse, on va bientôt faire des multiples hold up.....

Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par mobar » 16 oct. 2018, 11:07

Les pions de l'échiquier préfèrent se trouver sur le plateau plutôt que dans la boite!
Même si leur finalité est de se faire croquer :wtf:

Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par Remundo » 16 oct. 2018, 10:20

méditation a écrit :
16 oct. 2018, 09:31
Car les gens retireront tous leur petites économies du système et les banques seront en faillite.
cela est impossible. Les banques refusent de délivrer des liquidités sonnantes et trébuchantes. Elles contrôlent plus de 90% des masses monétaires sous informatique (monnaie scripturale). La monnaie fiduciaire (billets+pièces) est négligeable dans les flux globaux.

En réalité les gens ne sont pas vraiment propriétaires de leur argent depuis bien longtemps. Ils ne sont que des petits paramètres dans un macrosystème qui les écrase.

Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par mobar » 16 oct. 2018, 10:04

méditation a écrit :
16 oct. 2018, 09:29
Si la récession est trop longue, le système ne peut survivre.
Quand un système s'effondre, après quelques temps, un autre prends sa place
Quel que soit la raison de l'effondrement, la météorite géante a eu raison des dinosauriens, ils s'est passe quelques millions d'années et ils ont été remplacés

L'empire romain s'est effondré et l'empire Trumpien l'a supplanté, tout est une question de temps, d'un temps qui dépasse l'espérance de vie des moustiques que nous sommes

Carpe Diem, et la seule réponse valable ... pour ceux qui n'ont pas la vocation du dépressif chronique

Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par méditation » 16 oct. 2018, 09:31

Car les gens retireront tous leur petites économies du système et les banques seront en faillite.

Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par méditation » 16 oct. 2018, 09:29

Si la récession est trop longue, le système ne peut survivre.

Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par Remundo » 15 oct. 2018, 20:52

du pétrole, il y en a encore en relative abondance pour 5 ans. Comme je disais, le prix peut monter, mais il y a le stock.

de toute façon, si le prix monte trop, l'économie entre en recession, théorie du "plateau ondulé". :idea:

Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par ni chaud ni froid » 15 oct. 2018, 20:40

Remundo a écrit :
15 oct. 2018, 00:12
aucun effondrement énergétique à prévoir dans 5 ans ; les stocks de gaz et de charbon sont trop bien garnis.
Tout dépend du taux de déclin important de l'appro de pétrole.
Même en mode "guerre", il faut un peu de temps pour adapter un tissus industriel.non ?

Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par méditation » 15 oct. 2018, 20:25

moulino51 a écrit :
14 oct. 2018, 20:42
A voté,

Mais je pense quand même dans un peu plus de cinq ans, tant qu'a faire j'aimerais voir ça de mon vivant car j'ai toujours cru en la faculté d'adaptation de l'humain (même s'il y a de la grosse casse.
Je garde espoir, le Donald Schtrupmpf fait tout ce qu'il faut pour que le collapse arrive au plus vite. :-D


Trump fait juste tout pour pomper encore plus pour repousser la date du pic.

Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par Remundo » 15 oct. 2018, 00:12

aucun effondrement énergétique à prévoir dans 5 ans ; les stocks de gaz et de charbon sont trop bien garnis.

après que le pétrole augmente, c'est fort possible.

Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par moulino51 » 14 oct. 2018, 20:42

A voté,

Mais je pense quand même dans un peu plus de cinq ans, tant qu'a faire j'aimerais voir ça de mon vivant car j'ai toujours cru en la faculté d'adaptation de l'humain (même s'il y a de la grosse casse.
Je garde espoir, le Donald Schtrupmpf fait tout ce qu'il faut pour que le collapse arrive au plus vite. :-D


Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par phyvette » 13 oct. 2018, 23:46

Pour les scientifiques travaillant sur les risques systémiques, la pression des activités humaines sur tous les écosystèmes est désormais telle qu’un effondrement global menace nos sociétés. Une alerte que les économistes partisans de la croissance ignorent et que les défenseurs du progrès rejettent, au nom de l’inventivité humaine. (Dossier paru dans l'Actuariel / Accroche Presse, oct. 2018)
LA DYNAMIQUE INTERNE DE L’EFFONDREMENT
L’explication ? « Les variables “démographie” et “production industrielle et agricole” suivent des croissances exponentielles, explique Pierre-Yves Longaretti, physicien à l’Ipag et chercheur dans l’équipe Steep de l’Inria¹. Par ailleurs, le modèle intègre des boucles de rétroactions positives qui amplifient ce caractère exponentiel. Ainsi, l’intensification de la production agricole, destinée à nourrir une population grandissante, renforce encore l’augmentation “naturelle” de la population. » Attention, le modèle inclut également des boucles de rétroactions négatives. Exemples : la pollution, qui croît tendanciellement avec la démographie, restreint l’espérance de vie ; la diminution des ressources non renouvelables réduit le rendement du capital. En toute logique, ces forces contraires à la croissance devraient nous empêcher de dépasser les limites des écosystèmes. Mais ce n’est pas le cas. Les impacts négatifs se développent en effet dans l’ombre et ne sont pas tangibles suffisamment tôt. « Ce retard est au cœur de la dynamique de l’effondrement, poursuit Pierre-Yves Longaretti. Comme la menace n’est pas ou est mal identifiée, les mesures préventives ne sont pas prises à temps. Résultat : quand le danger devient réel, il est trop tard pour intervenir. Les capacités de renouvellement des ressources naturelles ne sont plus seulement dépassées : elles s’érodent. »

ET TOUT A COMMENCÉ PAR…
Si un effondrement devait se produire, quel serait le facteur déclenchant ? Le dérèglement climatique, le pic pétrolier ou encore un krach financier sont de bons candidats…

À lui seul, le dérèglement climatique peut conduire à l’effondrement. Des migrations, des tensions, voire des guerres pour l’accès aux ressources vitales sont à craindre, ainsi que l’extension des groupes terroristes qui tirent profit de la fragilisation des plus démunis. Le Conseil de sécurité des Nations unies s’est d’ailleurs réuni le 11 juillet dernier pour discuter de la menace que le climat constitue pour la sécurité et la paix dans le monde. D’autres conséquences de l’accaparement généralisé des ressources et des milieux naturels par l’homme pourraient également entraîner le même type de scénario. À commencer par le déclin massif de la biodiversité.
LES PHYSICIENS TOMBENT DE LEUR CHAISE
En toute logique, l’absence de débat de fond contribue en effet à ce que rien ne bouge. Pour Jean-Marc Jancovici, fondateur du cabinet de conseil Carbone 4 et auteur d’un site de référence sur les questions d’énergie et de climat, « l’asymétrie de moyens entre compter ce que Jean-Baptiste Say a dit de compter et compter le monde physique dont on dépend est absolument massive³ ». Gaël Giraud, chef économiste à l’Agence française de développement (AFD), fait le même constat : le discours des économistes « fait tomber de leur chaise les physiciens, pose-t-il dans une interview sur Présages, un site de podcast spécialisé sur l’effondrement. Et l’une des raisons pour lesquelles nous arrivons à raconter autant de bêtises, nous les économistes, c’est que nous avons des modèles qui n’ont pas grand-chose à voir avec le monde réel, dans lesquels il n’y a pas d’énergie, pas de matière, il n’y a que des dollars, ou des unités monétaires, qui permettent de mesurer à la fois du capital et du travail ».

Etc, etc ... https://www.linkedin.com/pulse/effondre ... te-nouel-/

Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par rico » 13 févr. 2018, 15:09

Certes impossible de dire QUAND mais mon intuition me dit : aux alentours de 2025. Oh oui, pas avant.

Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par mobar » 27 janv. 2018, 22:23

Un épandage de glyphosate et c'est reparti pour mille ans!

Re: Effondrement/Catastrophe,apocalypse! global, qui y croit ?

par sceptique » 27 janv. 2018, 12:25

GillesH38 a écrit :
26 janv. 2018, 09:43
Il est a noter par ailleurs que un x de l'ordre de 2 ou 3 % par an donne un temps de doublement de l'ordre de 25 à 35 ans, c'est à dire une vie de travail. C'est un très bon rythme pour l'humain, car chacun voit sa vie s'améliorer en une génération, mais sans que le changement soit trop brutal. C'est pour ça que c'est considéré comme un "bon" rythme par les économistes. Mais ça implique donc ipso facto que le temps de doublement soit environ une génération. Et comme une exponentielle ne peut pas durer beaucoup de temps de doublement , ça implique que la croissance ne peut pas impliquer beaucoup de générations. On en est à 6 en 200 ans, ce qui est déjà pas mal (2^6 = 64 , le bon ordre de grandeur pour la multiplication de la consommation, moitié due à la croissance démographique et à la croissance de la consommation par habitant).

Evidemment, au bout d'une multiplication par 64 et les prémisses de l'épuisement des ressources, on n'a plus beaucoup de temps de doublement devant nous. Meme un seul parait hors de portée.
C'est exactement le paradoxe du nénuphar dans un étang qui, une fois, introduit double de surface disons toutes les mois. Cela fait maintenant 20 mois que le premier nénuphar a été introduit et il recouvre la moitié de l'étang. 20 mois qu'il croît :D donc. C'est long. Au fait combien de temps avant d'envahir la totalité de l'étang et l'étouffer :oops: ?

Haut