Sommes-nous névrosés ?

Vous avez ou vous avez eu du mal à accepter le problème, vous ne parvenez pas à convaincre vos proches, vous ne savez pas comment réagir... parlez en ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

La proximité du peak-oil et la chute de notre système vous procurent-ils secrètement une satisfaction ?

Vous pouvez sélectionner 1 option

 
 
Consulter les résultats

Avatar de l’utilisateur
Cassandre
Modérateur
Modérateur
Messages : 2495
Inscription : 14 sept. 2005, 02:18
Localisation : Toulouse

Sommes-nous névrosés ?

Message par Cassandre » 04 août 2007, 02:05

Je me suis posée la question, il y a quelques jours : « sommes-nous névrosés ? »

La réflexion d'Oxymore que un autre topic vient de me remémorer cette idée :
oxymore a écrit :Le forum traduit la pression énorme ressenti par l’individu. Visiblement la cogitation des intervenants est d’un bon niveau, alors des calculs et des suppositions issues de l’imagination fertile autoalimentent les données fausses des états mais recoupées par diverses sources et on fini par se convaincre d’y voir clair. Les nouvelles qui appuient dans le sens du catastrophisme sont amplifiées et les nouvelles qui repoussent une échéance indéniable sont minorées. On a hâte d’y être tout en redoutant quand même. Aucun esprit sain ne peut souhaiter la chute d’une économie sous prétexte de sauver des animaux ou un paysage.
Nous sommes un bon nombre ici à être au courant du peak-oil et de ses conséquences, pour les plus pessimistes d'entre nous : guerres, famines, etc…
Ça ne nous empêche d'attendre impatiemment de voir des routes dégagées, les compagnies aériennes en faillite, la bourse se planter la tronche, la bulle immobilère exploser, les gens voir la société de consommation devenir un gros porte nawak… et de prendre un certain plaisir à surveiller les cours de la finance, le prix du baril (en jouer, même, et prévoir de fêter ce qui n'est pas une bonne nouvelle pour plein de gens…), de guetter les signes avants-coureurs, les tractations géopolitiques, les prix des céréales…

Bref, sommes-nous névrosés ? Tirons-nous une certaine jouissance dans les situations catastrophiques ? Nous épanouissons-nous dans la crise ?

Ne sommes-nous là que pour nous tenir au courant, ou pouvons-nous admettre que dans notre personnalité, même avant de penser à un pic quelconque, germait déjà cet esprit de « hi, hi, ça va merder, c'est rigolo » ?

Bien sûr, le sondage est anonyme, développe qui veut !

(et hop ! tous sur le divan !) :-D
regarder Oléocène
« No fate but what we make » (Sarah) « If you're listening to this, you are the resistence. » (John)

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2361
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Message par Glycogène » 04 août 2007, 02:18

J'ai mis "Je suis content que ça permette de construire une alternative, mais sans plus…", alors que c'est :
Les situations de crises à venir m'intéresse et/ou m'inquiètent, et je suis content que ça permette de construire une alternative, mais je m'en passerai bien car il aurait été préférable que notre système fut construit dès le départ comme l'alternative que j'espère qu'il deviendra.

Fred02
Charbon
Charbon
Messages : 255
Inscription : 24 juil. 2007, 00:12

Message par Fred02 » 04 août 2007, 03:15

pourquoi pas illuminés, paranoiaques et psychotiques aussi :lol:

la névrose se présente comme une tentative de se soustraire à chaque contrainte de la communauté par une contrainte (personnelle).
Freud, en 1933, rappelle la distinction entre angoisse devant un danger réel (externe, conscient) et angoisse névrotique (danger interne, non conscient), qui survient dans trois circonstances différentes :
- dans la névrose d’angoisse où elle est angoisse flottante,
- dans la phobie où elle est liée à des représentations déterminées mais dont l’ampleur est disproportionnée,
- dans l’hystérie où elle se focalise sur une partie du corps.
Dernière modification par Fred02 le 07 août 2007, 00:09, modifié 1 fois.

Lo
Condensat
Condensat
Messages : 556
Inscription : 05 juil. 2005, 12:24
Localisation : Marseille

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par Lo » 04 août 2007, 03:58

Oxymore a écrit :Aucun esprit sain ne peut souhaiter la chute d’une économie sous prétexte de sauver des animaux ou un paysage.
Ah ah ah !!! On dirait du Luc Ferry. Je ne préfère pas commenter sur le fond un tel pic de platitudes (pour rester dans les oxymores). :lol:

@ Cassandre : le terme schizophrène ne serait-il pas plus approprié ?

Avatar de l’utilisateur
Cassandre
Modérateur
Modérateur
Messages : 2495
Inscription : 14 sept. 2005, 02:18
Localisation : Toulouse

Message par Cassandre » 04 août 2007, 04:04

Schizophrène, on l'est tous ! Inutile de poser la question ! Je sensibilise au peak et roule à vélo + je fais les soldes le clope au bec = je suis une schizo totale ! :-D
tred a écrit :la névrose se présente comme une tentative de se soustraire à chaque contrainte de la communauté par une contrainte (personnelle).
J'aurais pu dire aussi « avons-nous l'esprit tordu ? », merci pour la leçon de psycho… :lol:
regarder Oléocène
« No fate but what we make » (Sarah) « If you're listening to this, you are the resistence. » (John)

Avatar de l’utilisateur
Filon 1
Goudron
Goudron
Messages : 154
Inscription : 15 juil. 2006, 10:48

Message par Filon 1 » 04 août 2007, 09:29

L'effet de groupe peut créer aussi des situations de névrose.

Toujours parler de la meme chose avec les memes personnes, qui plus est de sujets sombres, peut entrainer un repliement sur soi et des fuites en avant face à la réalité. :-k

Pour se soigner, rien ne vaut de changer d'air, de varier ses relations et surtout de parler et penser positif :idea:
Vivement l'hiver...

Avatar de l’utilisateur
wallaye
Kérogène
Kérogène
Messages : 89
Inscription : 19 mai 2006, 14:25
Localisation : gironde

Message par wallaye » 04 août 2007, 09:53

Ha ben d'après moi on est névrosé de nature.
Un gars qui parle aux autres par clavier interposé n'est déjà pas très sain.
Mais c'est une conséquence de notre monde ultra-technologique, avec des ondes de partout, forcément ca excite les neurones et les nerfs...

Donc un névrosé qui se dit que bientôt il n'aura plus sa dose, forcément ça le chauffe un peu...
Délicieux mélange de "ca va etre trop bon" et "ca fout les chocottes quand meme".

Par contre, la venue du Peak peut etre aussi goulument attendue par les exclus de la galette, qui vont enfin voir leurs ennemis tomber. Ca va faire du bruit ! Ceux là ne sont pas forcément névrosés.
Un présentateur JT d'un petit pays:
Aujourd'hui une bonne et une mauvaise nouvelle.
La mauvaise c'est que des extra-terrestres ont envahi le pays.
La bonne c'est qu'ils se nourrissent de politiciens et qu'ils pissent du pétrole.

Jack
Kérogène
Kérogène
Messages : 74
Inscription : 25 juin 2007, 17:25

Message par Jack » 06 août 2007, 11:35

Oui, les personnes qui ont des comptes à règler (j`en fais partie) ce n`est pas ce qui manque. :twisted:

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10221
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Message par mobar » 06 août 2007, 12:16

wallaye a écrit : Par contre, la venue du Peak peut etre aussi goulument attendue par les exclus de la galette, qui vont enfin voir leurs ennemis tomber. Ca va faire du bruit ! Ceux là ne sont pas forcément névrosés.
Ceux qui maitrisent les robinets sauront orienter les flux pour satisfaire leurs besoins pendant longtemps.

M'étonnerait que que les exclus de la galette les voient tomber.

Il est très rare que ceux qui n'ont aucun moyen de rétorsion efficace puissent voir les choses tourner à leur avantage par l'opération du saint esprit.

Ca relève du fantasme, peut être pas de la névrose ... quoique!

paul_mtl
Brut léger
Brut léger
Messages : 477
Inscription : 29 juil. 2006, 15:32

Message par paul_mtl » 06 août 2007, 12:53

Cassandre,
Déja se poser la question, c'est en prendre conscience et c'est deja un bon début (pour résoudre le probleme). ;)

Sinon on peut pas être juge et témoin. Si un psychologue de profession passe ici, il te répondrait plus objectivement.

Ce qui m'ennuie avec les gens névrosés (PO) c'est quand ca affaiblit leur raisonnement. ils perdent leur objectivité et rejetent une alternative par principe.

Comment en sortir alors ?

il faut prendre davantage de recul, avoir aussi de l'humour et rire de soi. Ecouter et bien reflechir avec tout les parametres d'un probleme avant de se faire une opinion. C'est valable je pense pour toute les névroses et idéologies : verte, rouge etc ...
L'effet de groupe peut créer aussi des situations de névrose.
Oui c'est un terreau propice effectivement quand tout le monde dit la même annerie, les gens se convainquent mutuellement que c'est vrai. C'est assez inquietant et en meme temps interessant à voir.
Raison pour laquelle j'ai essayé d'apporter un autre son mais je suis un peu isolé.

Avatar de l’utilisateur
oxymore
Goudron
Goudron
Messages : 134
Inscription : 25 juil. 2007, 15:45
Localisation : Paris

Message par oxymore » 06 août 2007, 13:07

paul_mtl a écrit : mais je suis un peu isolé.
non non, je suis là... ;-)

paul_mtl
Brut léger
Brut léger
Messages : 477
Inscription : 29 juil. 2006, 15:32

Message par paul_mtl » 06 août 2007, 14:11

oxymore a écrit :
paul_mtl a écrit : mais je suis un peu isolé.
non non, je suis là... ;-)
Merci pour le renfort et soutien ;) je commencais à fatiguer depuis 1 an.

Jack
Kérogène
Kérogène
Messages : 74
Inscription : 25 juin 2007, 17:25

Message par Jack » 07 août 2007, 03:58

mobar a écrit :
wallaye a écrit : Par contre, la venue du Peak peut etre aussi goulument attendue par les exclus de la galette, qui vont enfin voir leurs ennemis tomber. Ca va faire du bruit ! Ceux là ne sont pas forcément névrosés.
Ceux qui maitrisent les robinets sauront orienter les flux pour satisfaire leurs besoins pendant longtemps.

M'étonnerait que que les exclus de la galette les voient tomber.

Il est très rare que ceux qui n'ont aucun moyen de rétorsion efficace puissent voir les choses tourner à leur avantage par l'opération du saint esprit.

Ca relève du fantasme, peut être pas de la névrose ... quoique!
Ces gens n`auront pas grand chose à perdre et tout à gagner. Le genre de recette, qui au 16° et 17° siècles, a précipité plus d`un miséreux vers les caraïbes et autres grands lieux de piraterie sur cette planète. Leur tankers, pipe-lines, raffineries et stations services, ils auront sacrément intêret à bien les protéger!

Avatar de l’utilisateur
Guudrath
Goudron
Goudron
Messages : 126
Inscription : 06 août 2007, 14:44

Message par Guudrath » 07 août 2007, 14:48

Pour ma part, j'admet être névrosé, car nous le sommes tous, c'est la base de nos civilisations et donc de nos mentalités.

un jour une personne âgée m'a dit que "nous étions tous fous, sinon il n'y aurait pas de normalité", enfin un truc comme ça et il a raison. Nous vivons dans une société aliénante, il faut le reconnaître et ne pas se croire tout blanc et pur...

Avatar de l’utilisateur
bastien300
Charbon
Charbon
Messages : 219
Inscription : 07 juin 2006, 21:27
Localisation : Suisse

Message par bastien300 » 10 août 2007, 00:14

Je ne me sens pas névrosé du tout, au contraire !

Tous les problèmes quotidien et personnels deviennent tellement insignifiants à partir du moment où l'on prend connaissance de l'énormité du problème !

Bref, le PO rend la vie plus facile, plus fun et bigarée !
Alors pas de doute, côté fringues, sans pétrole, difficile d’avoir le style !

Répondre