[Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Discussions traitant des diverses sources d'énergie ainsi que de leur efficacité.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1052
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par Jeuf » 05 mars 2014, 14:05

ok, les ressources en magnésium ne sont pas un problème. Ce n'était pas là l'essentiel de mes questions.
Pourquoi on ne parle pas plus de ce moyen de stockage d'énergie? qui serait bien plus dense que le pétrole lui-même.
J'ai bien compris que c'est de l'hydrogène combiné au mganésium.

Le rendement de conversion pour la mise en stock, peut-être?

:-s
:-k

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par energy_isere » 05 mars 2014, 16:31

Jeuf a écrit : .....ah oui, il y a des chiffres à la fin de l'article, desquels on déduit environ 2,8 kep/kg, largement plus que le pétrole (2,8 fois plus tout simplement) qui est le champion incontestable dans la densité énergétique, en produit courant (ce qui exclut les liquides spéciaux pour fusée).......
??
Comment trouve tu cela ? Quel calcul as tu posé exactement ?

C 'est bien beau de dire que la galette de Magnesium de 30 cm par 1.5 cm (ca fait environ 1.06 dm3) stocke 600 l d' H2 (ramené à la pression ordinaire) il ne faut pas oublier tout ce qu' il y a autour pour avoir la pression de 10 bars (ce que tu as peut étre zappé) ! Et qui n' est pas simplissisime comme un réservoir d' essence d' une Clio !

Et probablement à cause de la réaction exothermique d' hydruration, on ne peut probablement empiler simplement les ''galettes''. Donc il faut créer des espaces vides, et la densité énergétique volumique s'en prend plein la vue.
Ce qui compte c' est la densite énergétique volumique de l' ensemble de leur systéme.

Relis mon post du 28 Octobre 2013 viewtopic.php?p=353725#p353725
leur systéme containerisé fait 11.5 tonnes pour un stockage de 100 kg d' H2

je remets le scan de LaRecherche qui mentionne les 10 bars :
Image

et enerzine qui en parlait le 1er Octobre parle bien de 100 kg d' H2 pour une energie stockée de 3.3 MW.h
http://www.enerzine.com/12/16308+mcphy- ... lide+.html
J' avais bien sur fait allusion à l' article de enerzine ce méme 1er octobre dans ce post : viewtopic.php?p=352597#p352597 :-)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par energy_isere » 05 mars 2014, 16:51

pour finir sur la Magnesium, le marché total du Magnésium métal est un gros million de tonne en 2012.

Prévisions de 1.4 millions de t en 2014.

Il y en a un gros tiers qui ne reste pas Mg métal bien longtemps, il est juste utilisé dans la métallurgie pour le Fer l' Acier, et le Titane. M' étonnerait que ce Mg la soit ensuite recyclé. :-k

source : http://alliancemagnesium.com/fr/le-magnesium/marche/
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par energy_isere » 05 mars 2014, 17:18

Un autre site interessant sur le magnesium : l' Association Internationale du Magnesium

http://www.intlmag.org/magnesiumbasics/where.cfm

Image

pour la production du Magnésium je lis :
Most magnesium comes from seawater which is composed of 0.13 percent of the element in the form of magnesium chloride. It can also be found in natural minerals such as dolomite and magnesite in the form of magnesium oxide.
Magnesium can be produced through several different methods such as the electrolytic method, the thermal-reduction method or the most commonly used Pidgeon method.

The electrolytic method consists of mixing seawater with lime in settling tanks. Precipitates of magnesium hydroxide fall to the bottom of the tank, are filtered, and mixed with hydrochloric acid. This resulting solution is then exposed to electrolysis which produces magnesium metal.

The metal is cast into ingots for further processing as needed. In the thermal-reduction method, dolomite, magnesite and other magnesium containing ores are broken down through the use of reducing agents. The mixture is heated in a vacuum chamber forming magnesium vapors which later condense into crystals. The crystals are melted, refined and poured into ingots for further processing.

The Pidgeon process is most commonly used for production of magnesium due to the fact that its operation is relatively easy, versatile and has low capital cost. This process is also high in energy consumption and has low productivity. In this process, magnesium is collected from a condenser on the outside of a furnace. High priority magnesium can be attained from the condenser since vapor pressure of impurities that may be in the magnesium are low under the conditions of the tank. The largest producers of magnesium are China, Russia and Canada.
cette page http://www.intlmag.org/magnesiumbasics/where.cfm

Le procédé le plus ''facile'' (procédé Pidgeon) pour produire le Mg métal est celui le plus énergivore. :mrgreen:

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1052
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par Jeuf » 05 mars 2014, 21:28

Comment trouve tu cela ? Quel calcul as tu posé exactement ?
Facile :

100 kg d' H2 pour une energie stockée de 3.3 MW.h

à 11,6 kWh par kep, on a 284 kep dans ces 100 kg.


Qui ne sont donc pas 100kg de galettes.

Et effectivement cette remarque change tout :
leur systéme containerisé fait 11.5 tonnes pour un stockage de 100 kg d' H2
Avec cela :
Et probablement à cause de la réaction exothermique d' hydruration, on ne peut probablement empiler simplement les ''galettes''.
Le fait qu'il y a une photo de galette prise dans la main me laissait croire qu'on pouvait empiler les galettes à souhait.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par energy_isere » 06 mars 2014, 13:13

McPhy introduit l’hydrogène-énergie en Bourse

Usine Nouvelle le 06 mars 2014,

La spin-off drômoise du CNRS lance son introduction en Bourse à Paris. Une augmentation de capital qui doit lui permettre d’accélérer son développement dans la production et le stockage d’hydrogène. Avec en ligne de mire, la valorisation de l’électricité d’origine renouvelable.

McPhy se lance en Bourse. Environ 2,9 millions d’actions nouvelles sont proposées à la souscription depuis lundi 3 mars et jusqu’au 18 mars prochain, pour une cotation effective sur Euronext Paris, le 25 mars. La PME de 83 personnes basée à la Motte-Fanjas, dans la Drôme, compte lever environ 22 millions d’euros dans le cadre de cette augmentation de capital. La valorisation de la société atteindrait alors près de 60 millions d’euros.

McPhy est née en 2007 pour développer une technologie originale, issue du CNRS, de stockage de l’hydrogène sous forme solide. Des galettes d’hydrures métalliques absorbent le gaz léger pour le libérer à la demande, par chauffage. McPhy a fait la preuve de sa technologie dans des projets de démonstration subventionnés aux côtés de grands acteurs comme Total, Enel, GDF Suez… (projets Pushy, Ingrid, H2BER, GRHYD…). Cette activité qui a bénéficié de 3,8 millions d’euros de subventions en 2013 n’a cependant pas encore réalisé de chiffre d’affaires. Sécuritaires et souples d’utilisation, les systèmes de stockage de McPhy doivent encore gagner en performance et en compétitivité, reconnaît la société.

Diversification dans les électrolyseurs

Les 3,1 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisés par la start-up en 2013 (pour un résultat opérationnel négatif de - 8,3 millions d’euros) viennent de sa diversification stratégique dans les électrolyseurs, qui transforment, grâce à de l’électricité, l’eau en hydrogène. L’ambitieuse PME a acquis en décembre 2012 pour 3 millions d’euros l’italien PIEL, fabricant de petits et moyens électrolyseurs (moins de 500 kW) puis, en septembre 2013, via un partenariat avec l’électricien allemand Enertrag, l’activité de fabrications de grands électrolyseurs Enertrag Hy Tec. McPhy a commercialisé en 2013 les produits issus du rachat de PIEL auprès d’industriels utilisateurs de l’hydrogène.

"Nos systèmes permettent de produire de l’hydrogène à moins de 5 euros le kg tout compris alors que l’hydrogène industriel transporté par camion est vendu entre 8 et 50 euros le kg", avançait récemment à L’Usine Nouvelle Pascal Mauberger, président du directoire de McPhy. Avec sa large gamme d’électrolyseurs et ses systèmes de stockage, le marché adressable par McPhy dans l’hydrogène industriel s’élèverait à 1 milliard d’euros à l’horizon 2020, estime le dirigeant.

Décollage attendu du Power to gas

Si ces perspectives ont de quoi attirer les investisseurs et les rassurer quant aux revenus que pourrait enregistrer la société les prochaines années, c’est l’utilisation de l’hydrogène comme vecteur énergétique que met en avant McPhy pour son introduction en Bourse. Un usage du gaz léger qui "va décoller entre 2015 et 2020 et quitter le monde des démonstrateurs pour les applications commerciales", selon Pascal Mauberger. Le dirigeant compte sur le besoin croissant de valoriser et stocker l’électricité d’origine renouvelable pour pousser le développement du "Power to gas".

Et doper les ventes de ses électrolyseurs couplés à ses systèmes de stockage d’hydrogène. L’essor attendu à cet horizon des voitures à hydrogène devrait aussi pousser le marché des stations-services à hydrogène. Lundi 3 mars, McPhy a judicieusement annoncé un partenariat dans l’hydrogène-énergie avec l’italien Electro Power System, dont la solution de pile à combustible cible l’alimentation de secours de stations télécoms et de data center.
http://www.usinenouvelle.com/article/mc ... se.N245911

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par energy_isere » 25 mars 2014, 12:12

suite du post au dessus.
McPhy réussit son introduction en Bourse :
.........
Des premiers pas en Bourse

Alors que McPhy doit faire ses premiers pas en Bourse le 25 mars au matin, le projet semble déjà avoir séduit les investisseurs, qui se sont rués en masse pour acheter des actions. «Des investisseurs français et internationaux ainsi que des particuliers», précise le communiqué.

L’entreprise espérait lever 22 millions d’euros dans le cadre d’une augmentation de capital. Elle a récolté au total 32 millions. La demande a été plus de huit fois supérieure à l’offre et l’action a été calée dans le haut de la fourchette, à 8,25 €, valorisant l’entreprise à 74,8 millions d’euros.............
http://www.la-croix.com/Actualite/Econo ... 25-1125704

Air Liquide s'y est invité, mais je n' ai pas le montant.
Energies renouvelables: Air Liquide entre au capital de trois start-up

PARIS - Le producteur français de gaz industriel Air Liquide a annoncé mardi avoir pris des participations minoritaires, via sa filiale Aliad, dans trois entreprises spécialisées dans les énergies renouvelables, McPhy Energy, Solumix et Xylowatt.

La prise de participation minoritaire au capital de McPhy Energy, spécialisée dans le développement de générateurs d'hydrogène et son stockage sous forme solide, se fait dans le cadre de son introduction en Bourse sur le compartiment C d'Euronext Paris
................
http://www.romandie.com/news/Energies-r ... 461566.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par energy_isere » 28 avr. 2014, 13:23

Un procédé concurent de celui de Mc Phy à venir ?
De nouveaux matériaux "simples et efficaces" pour stocker l'hydrogène

28 Avril 2014 enrzine

Des ingénieurs de l'Université de Californie à San Diego ont créé de nouveaux matériaux céramiques qui pourraient être utilisés pour stocker l'hydrogène en toute sécurité et de manière efficace.

Les chercheurs ont créé pour la première fois des composés réalisées à partir de mélanges d'hexaborures de calcium, de strontium et de baryum. Ils ont également démontré que les composés pouvaient être conçus en utilisant un procédé de fabrication simple, à faible coût, et connu sous le nom de synthèse de combustion.

Les travaux qui entrent dans sa phase de démonstration fait partie d'un projet de 1,2 millions de dollars financé par la National Science Foundation (NSF), une collaboration entre l'UC San Diego, l'University Alfred et l'Université du Nevada, Reno.

Le procédé de fabrication de la céramique demeure plus rapide et plus simple que les méthodes traditionnelles utilisées pour la fabrication de ce type de matériaux.

"Nous sommes à la recherche de matières solides qui sont en mesure de stocker et libérer l'hydrogène facilement", a déclaré Olivia Graeve, professeur à la Jacobs School of Engineering de l'UC San Diego, et spécialiste reconnu de la fabrication de nanomatériaux. "Le stockage de l'hydrogène est devenu de plus en plus important à mesure que les piles à combustible deviennent des sources d'énergie de plus en plus utilisées dans l'industrie. Mais l'élément le plus léger du tableau périodique reste néanmoins difficile à stocker. Il a aussi tendance à se diffuser à travers les parois des cuves sous pression. Il doit également être comprimé pour occuper des volumes gérables dans l'espace."


Les céramiques qui en résultent sont essentiellement des structures cristallines dans une cage de bore. Pour stocker l'hydrogène, les chercheurs ont permuté le calcium, le strontium et le bore avec des atomes d'hydrogène à l'intérieur de la cage.

Les ingénieurs ont mélangé le bore avec des nitrates métalliques et des combustibles organiques, tels que l'urée, dans un four à des températures inférieures à 400 degrés. Les nitrates et les combustibles organiques s'enflamment, génèrent de la chaleur qui entraîne alors une réaction sans la nécessité d'une source d'énergie extérieure. Ce procédé est connu sous le nom combustion synthétique. "C'est un beau processus très simple", a précisé olivia Graeve.

** Les chercheurs ont présenté leurs travaux en Mars 2014 au troisième Symposium international sur les nanosciences et les nanomatériaux au Mexique.
http://www.enerzine.com/603/17222+de-no ... gene+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par energy_isere » 06 mai 2014, 15:41

La pile à combustible portable Upp obtient la certification industrielle

06 Mai 2014 enerzine

La société Intelligent Energy vient d'annoncer que son dispositif d'alimentation personnelle 'Upp' avait obtenu la certification de technologie de micropiles à combustible** permettant la commercialisation internationale du produit.

Basé sur la technologie 'innovante' de piles à combustible de la société, Upp peut charger et alimenter des appareils électroniques mobiles compatibles USB comme les smartphones, les « feature phones », les liseuses électroniques, les tablettes, les consoles de jeux portables et les appareils photos numériques aussi vite que sur secteur.

Upp est capable de recharger jusqu'à 5 fois même les smartphones les plus exigeants et gourmands en énergie.

...........
la suite : http://www.enerzine.com/603/17243+la-pi ... elle+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par energy_isere » 26 mai 2014, 19:33

La France veut créer un leader mondial de l'électrolyse PEM

26 Mai 2014 enerzine

Areva, SMART Energies via sa filiale CETH2 et l'ADEME a annoncé la création de la coentreprise Areva H2-Gen, visant à fabriquer des électrolyseurs par membrane à échange de protons.

Cette technologie, dite « PEM » (Proton Exchange Membrane), permettra la production d'hydrogène à partir d'eau et d'électricité.

Destinée initialement aux applications industrielles, l'électrolyse PEM vise désormais le marché du stockage des énergies renouvelables afin d'alimenter en hydrogène les stations-service pour les véhicules à pile à combustible ou les réseaux de gaz naturel (« Power-to-Gas »).

Areva, SMART Energies et l'Etat français, représenté par l'ADEME en tant qu'opérateur du Programme des Investissements d'Avenir, détiendront à terme la société à parts égales pour en faire un acteur mondial de référence dans le domaine de la production d'hydrogène par électrolyse. Cette société sera basée en France où elle disposera d'un site dédié d'ingénierie et de production.

La prise de participation de l'ADEME, intervenant pour le compte de l'Etat, contribuera à financer les investissements nécessaires au développement et à la commercialisation d'électrolyseurs de plus forte puissance.

"Nous avons fait l'acquisition de CETH2 en 2010 pour financer les premiers prototypes d'électrolyseurs PEM et avons accompagné l'entreprise depuis 4 ans dans ses développements techniques et commerciaux. Dans un marché de l'électrolyse PEM en forte croissance, nous sommes aujourd'hui très heureux de pouvoir unir nos forces avec celles d'un partenaire industriel comme Areva et avec le soutien financier de l'ADEME" s'est félicité Vianney de l'Estang, Président du Directoire de SMART Energies.

"L'électrolyse PEM est une solution pertinente car le marché du stockage d'énergie à base d'hydrogène croît rapidement. Particulièrement adaptée à la production massive d'hydrogène, cette solution offre d'importants avantages compétitifs par rapport aux technologies traditionnelles. Elle répond notamment aux attentes des clients qui cherchent à optimiser l'utilisation des sources d'énergies renouvelables locales" a ajouté pour sa part Luc Oursel, Président du Directoire d'Areva.

Enfin, pour Bruno Lechevin, Président de l'ADEME : "Cette opération permet d'accélérer l'émergence de l'hydrogène comme solution de stockage. Ces solutions permettent notamment de mieux valoriser la production des énergies renouvelables et donc de favoriser leur développement, en France et dans le monde. Elle illustre, par ailleurs, la pertinence du Programme des Investissements d'Avenir, qui permet la naissance d'un nouvel acteur industriel alliant l'agilité d'une PME à la solidité d'une grande entreprise en l'accompagnant en fonds propres"

Image
http://www.enerzine.com/14/17310+la-fra ... -pem+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par energy_isere » 08 avr. 2015, 19:44

La batterie à hydrogène d’Electro Power Systems entre en Bourse

08 Avril 2015 Usine Nouvelle

Electro Power System lance, ce 8 avril, son introduction en Bourse sur Euronext Paris. Le spécialiste du stockage de l’énergie sous forme d’hydrogène veut lever environ 29 millions d’euros pour déployer sa batterie.

Après avoir transféré son siège social en France en janvier, l’ex-italien Electro Power Systems (EPS) a annoncé ce mercredi 8 avril le lancement de son introduction en Bourse. "Accéder à la cotation sur Euronext Paris sera une étape de concrétisation majeure des objectifs d’Electro Power Systems visant à libérer le potentiel de la transition énergétique et à innover pour un futur propre", a déclaré Carlalberto Guglielminotti, directeur général d’EPS, dans un communiqué. EPS prévoit une augmentation de capital de 29,1 millions d’euros au maximum et clôturera le placement le 21 avril pour une négociation de ses actions sur le marché réglementé d’Euronext Paris prévue le 22 avril 2015.

Plus de 120 brevets

L’objectif d’EPS ? Doper le déploiement de sa batterie à hydrogène. Sa solution ElectroSelf combine stockage d’hydrogène, production d’hydrogène par électrolyse et conversion de l’hydrogène en électricité. Sans oublier la gestion de batteries électrochimiques en soutien. Au final : un système intégré qui stocke puis délivre de l’électricité avec "un rendement global de 40%, une durée de vie de 25 ans et 10000 cycles pour un coût compris entre 300 et 500 euros par kWh", affirme Carlalberto Cuglieminotti. EPS revendique 31,7 MWh de stockage installés pour ses équipements sur près de 580 sites.

Plus de 120 brevets protègent les technologies d’EPS. En premier lieu celles de ses piles à combustible à membrane échangeuse de protons. Alimentées en hydrogène et oxygène purs et à refroidissement liquide, ces piles délivrent 4 fois plus de puissance que les piles à air classiques et peuvent atteindre le mégawatt, revendique EPS. L’électrolyseur alcalin est capable de produire de l’hydrogène et de l’oxygène à 30 bars de pression avec un haut niveau de pureté, essentiel à la préservation de la pile à combustible.

Couplage hydrogène et solaire

Au-delà de ces briques, c’est l’électronique de contrôle et de puissance développée par EPS que met en avant son PDG. C’est elle qui permet d’intégrer de manière optimale les composants de l’Electroself pour fournir une solution compacte et clés-en-main. "Nous ne parlons pas de chimie ou d’hydrogène, nous sommes une société d’électricité, avance Carlalberto Cuglieminotti. Nous parlons de solutions, de cas d’affaires." Après l’application historique d’alimentation de secours de stations télécoms, ce sont les services de stabilisation du réseau, le stockage des excès d’énergies renouvelables et la production d’électricité par couplage de l’ElectroSelf au photovoltaïque que veut développer le dirigeant en entrant en Bourse.

Avec une promesse forte : couplée à des panneaux solaire, l’ElectroSelf fournirait une électricité à un prix pouvant descendre à 150 euros par MWh. Soit bien mieux que les générateurs diesel qui alimentent des centaines de millions de personnes dans le monde.
http://www.usinenouvelle.com/article/la ... se.N323756

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par energy_isere » 21 août 2015, 15:04

François Hollande à visité hier le site de Air Liquide à Sassenage (Isére) à propos des technologies de l' hydrogéne.
«Le gouvernement va lancer une nouvelle vague d’appels d’offres pour des projets d’énergie solaire», a annoncé François Hollande, arrivé en Isère vers 10h, jeudi. Accompagné de la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal et du secrétaire d’État à la Réforme territoriale André Vallini, il a ensuite visité l’entreprise Air Liquide Advances Technologies de Sassenage, spécialisée dans les technologies innovantes en cryogénie, la réfrigération à très basse température et l'ingénierie des gaz.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 90113.html

http://www.enviscope.com/energie/franco ... uide/34635

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par energy_isere » 06 sept. 2015, 13:23

Une nouvelle batterie à hydrogène rechargera votre iPhone pour une semaine

25 août 2015

Une nouvelle batterie à hydrogène rechargera votre iPhone pour une semaine
Voilà une nouvelle qui ne laissera sûrement pas insensibles les utilisateurs d’iPhone et autres smartphones dont l’autonomie actuelle dépasse rarement les 24 heures, et impose des recharges quotidiennes. La société britannique Intelligent Energy a en effet mis au point une nouvelle batterie à hydrogène adaptée au format de l’iPhone 6 et offrant une autonomie d’une semaine complète sans recharge. Une innovation encore en phase de tests mais qui devrait vraisemblablement révolutionner le petit monde de la téléphonie mobile.
..................
http://lenergiedavancer.com/une-nouvell ... 015/08/25/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par energy_isere » 06 févr. 2016, 13:16

Hyvolution : la filière expose les nouveaux usages de l'hydrogène

04 fev 2016

L’hydrogène a désormais son salon en France : Hyvolution. Les tendances de fond de la filière sont abordées jeudi 4 et vendredi 5 février au Parc Floral de Paris. Grands groupes et start-up ont répondu présents pour cette première édition, même s’il s’agit majoritairement des acteurs français, tant spécialistes du gaz, de l'énergie ou de la mobilité. Focus sur quelques acteurs présents au salon.

Air liquide, Engie, Paxitech, SymbioFcell, Areva H2, entre autres acteurs, ont répondu présents à l'appel du salon consacré à la filière hydrogène Hyvolution, le premier sur ce sujet en France. Les conférences s'enchaînent pendant deux jours sur le développement de la filière hydrogène. « Avec 400 inscrits au salon, l’hydrogène montre qu’il est désormais un véritable business, s'enthousiasme Pascal Mauberger, président de l’Aphypac, l’Association française pour l’hydrogène et les piles à combustibles, partenaire du salon. L’ensemble de la filière est présent mais il n’y pas que des acteurs de l’hydrogène. Il y aussi des personnes de l’énergie, des transports, des responsables de collectivités, etc. On trouve une Miraï, un Kangoo… : les objets et les technos existent, ainsi que l’écosystème. Il n’y a plus qu’à le développer. »

..............
..............
http://www.industrie-techno.com/hyvolut ... gene.42420

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Hydrogène] Hydrogène et piles à combustible

Message par energy_isere » 22 févr. 2016, 12:36

Une pile à combustible alimente un drone pendant 6 heures de vol.
Record de 6 heures de vol pour un UAV de ST Aerospace

22 fev 2016 enerzine

Un consortium d'institutions et d'entreprises du secteur privé singapouriens** ont annoncé avoir atteint un record de 6 heures de vol d'autonomie sur 300 km avec l'UAV Skyblade 360* construit à Singapour par ST Aerospace.
C'est également la première fois qu'une pile à combustible va au-delà de l'étape du prototype et entre dans la liste des produits standard d'un fabricant d'UAV (Unmanned Aerial Vehicle) ou Drone.
.............
http://www.enerzine.com/14/19099+record ... pace+.html

Répondre