[Véhicule électrique] la question des batteries

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4696
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par LeLama » 18 avr. 2024, 16:43

Ce qui va etre marrant au niveau symbolique, c'est si on arrive au millions d'euros verse' a l'entreprise pour chaque emploi crée dans la voiture elec. On n'en est plus tres loin !

Moi je veux bien faire une entreprise dans ce sens là et embaucher qq potes d'oleocene pour reflechir a un nouveau projet de batteries vu les conditions. 8-)

Jeuf
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3342
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : Poitou

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par Jeuf » 18 avr. 2024, 17:12

LeLama a écrit :
18 avr. 2024, 16:43
Ce qui va etre marrant au niveau symbolique, c'est si on arrive au millions d'euros verse' a l'entreprise pour chaque emploi crée dans la voiture elec. On n'en est plus tres loin !

Moi je veux bien faire une entreprise dans ce sens là et embaucher qq potes d'oleocene pour reflechir a un nouveau projet de batteries vu les conditions. 8-)
visiblement l'investissement est très élevé, cette subvention couvre moins d'un quart de l'investissement, vu l'article.
Le nombre d'employé dans la phase construction n'est pas indiqué.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 27797
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par GillesH38 » 18 avr. 2024, 17:20

LeLama a écrit :
18 avr. 2024, 16:33
J'ai pas vu passer cette nouvelle giga subvention de plusieurs centaines de milliers d'euros par emploi. ProLogium a Dunkerque, entre 2 et 3 mille emplois, et 1.5 milliards euros de subvention, soit autour de 600 mille euros par emploi. Cool, c'est un peu comme ci l'etat payait les salaires des ouvriers pendant 20 ans a la place de l'entreprise. Ensuite, dans 20 ans, il suffira de fermer l'usine et d'en ouvrir une autre ailleurs :mrgreen:

https://www.20minutes.fr/economie/40479 ... taiwanaise

Apres la subvention de verkor/aac, on ne pourra pas dire que l'etat ne fait rien pour l'elec.
on ne peut pas vraiment calculer comme ça, il y a le coût de l'investissement (qui va donc plutot dans la poche de ceux qui travaillent pour fabriquer le matériel ou les bâtiments utilisés par l'usine, plutot que dans celle de ses salariés).

Il y a aussi l'idée qu'il faut payer "pour etre propre" (Verkor a un projet de batteries largement recyclables); mais pour que ce soit valable, il faudrait avoir une estimation du coût des externalités qu'on évite, donc savoir les chiffrer. Mais en ce qui concerne le chiffrage du coût du RC, c'est un sujet qui part en c.... à chaque fois que je tente de l'aborder :lol: .
Zan, zendegi, azadi. Il parait que " je propage la haine du Hamas".

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 18622
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par mobar » 18 avr. 2024, 17:30

La question des batteries soulève aussi celle de la réparabilité de la batterie, en cas d'accident ou de défaillance importante de la batterie il s'avère que la grande majorité des véhicules électriques soient bons pour la casse

Pas vraiment un atout pour un véhicule sensé être plus vertueux que les véhicules thermiques qui eux peuvent être réparés et durer des dizaines d'années et parcourir des centaines de milliers de km, comme à Cuba ou en Afrique

https://reporterre.net/Les-voitures-ele ... automobile

https://www.novethic.fr/economie-et-soc ... ce-lalerte

https://www.numerama.com/vroom/1311348- ... terie.html
Dernière modification par mobar le 18 avr. 2024, 17:36, modifié 1 fois.
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4696
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par LeLama » 18 avr. 2024, 17:35

Jeuf a écrit :
18 avr. 2024, 17:12

visiblement l'investissement est très élevé, cette subvention couvre moins d'un quart de l'investissement, vu l'article.
Le nombre d'employé dans la phase construction n'est pas indiqué.
Oui, mais on ne sait pas ce que couvre l'investissement, donc en l'absence d'information, on ne peut rien dire.

Il peut y avoir des arnaques enormes qu'on decouvre comment est utilisé l'argent. Par exemple, la sacem etait censee mettre bcp d'argent pour le spectacle vivant pour justifier les taxes elevees sur la rediff des chansons. Dans les details, une partie de l'argent etait utilisé par les dirigeants qui allaient dans des hotels et restaurants de luxe quand ils venaient voir et organiser les spectacles, et les salaires des dirigeants allaient jusqu'a 600 mille euros par an. Ca amputait gravement les sommes allouees au spectacle vivant.

Ici c'est la meme chose. Il est tres facile de faire un montage et de payer des frais de conseils a des societes ecrans pour satisfaire une promesse de coinvestissement permettant de declancher la subvention. L'histoire des partenariats public-privés est une longue histoire ou le public se fait systematiquement avoir : le privé gagne du pognon, le politique gagne un argumentaire de communication, le public perd sur les deux tableaux : les impots augmentent et il recoit un discours politique neuneu a la sauce propagande pour justifier les investissements. Pour les exemples concrets, voir la construction des stades de foot, les subventions pour les compagnies low-cost dans les aeroports....

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4696
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par LeLama » 18 avr. 2024, 17:39

GillesH38 a écrit :
18 avr. 2024, 17:20
on ne peut pas vraiment calculer comme ça, il y a le coût de l'investissement (qui va donc plutot dans la poche de ceux qui travaillent pour fabriquer le matériel ou les bâtiments utilisés par l'usine, plutot que dans celle de ses salariés).
Dans la compagnie que je vais creer, je vais aussi faire beaucoup d'investissements. J'ai deja un copain pret a me faire un joli logo de la mort qui tue pour 600 mille euros, et vu la qualité, c'est donné et vraiment pas cher. Ca va faire bondir notre business plan.

La réalité, c'est que ce niveau de subventions est une machine a corruption. C'est totalement en dehors des clous de l'economie reelle et de la rentabilité necessaire pour faire tourner un business.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 18622
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par mobar » 18 avr. 2024, 17:43

https://www.numerama.com/vroom/1655074- ... reurs.html
Le mécontentement des assureurs se fait de plus en plus entendre. Certains menacent de faire flamber les polices d’assurance des voitures électriques ou de ne plus assurer certains modèles. Les constructeurs sont appelés à faire des efforts de leur côté.

Une voiture qui ne peut pas être assurée, ou à des tarifs exorbitants, est globalement invendable. Les assureurs sont prêts à utiliser ce moyen de pression pour que les constructeurs repensent un peu mieux la réparabilité de leurs modèles. Cet élément semble être passé au second plan concernant les voitures électriques, avec des coûts de réparation qui flambent.

Depuis quelques mois, les assureurs tirent la sonnette d’alarme à l’international : problème des batteries, réparabilité des éléments de carrosserie, pièces détachées impossibles à obtenir. Pour le moment, tout ceci est transparent pour les clients, notamment en France. Cependant, avec les délais rallongés pour les pièces et la main d’œuvre plus couteuse, tout ceci commence à peser lourd sur les compagnies d’assurance qui s’en plaignent, comme le souligne le média allemand Automobilwoche ce 19 mars 2024. Attention cependant aux raccourcis, plusieurs constructeurs de voitures électriques se démarquent de ces critiques en ayant bien anticipé les enjeux de réparabilité. Ils pâtissent alors aussi du choix d’autres fabricants dans le viseur des assureurs.
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Jeuf
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3342
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : Poitou

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par Jeuf » 18 avr. 2024, 17:52

LeLama a écrit :
18 avr. 2024, 17:39
La réalité, c'est que ce niveau de subventions est une machine a corruption. C'est totalement en dehors des clous de l'economie reelle et de la rentabilité necessaire pour faire tourner un business.
Voilà beaucoup de conviction critique étayé de quelques mots et d'un rapide calcul...
loin du doute que tu prônes par ailleurs.

L'éolien et le PV ont eu beaucoup d'argent public, le résultat est là : on brule beaucoup moins de charbon et de gaz pour faire de l'électricité(au niveau européen, pour la France ça a peu changé avec le nucléaire). Maintenant, c'est lancé, plus besoin de subvention (ou en tout cas, beaucoup moins qu'au début). C'est le rôle de l'Etat de réorienter des productions, d'en impulser de nouvelles.

Bien sur, j'aimerai que l'argent soit bien répartie, je regrette qu'il n'y ait pas de plafond de rémunération, ou transmission de patrimoine disons. Il serait malvenu que certains s'enrichissent de façon qui paraitrait indue (et cela sera toujours discutable pour dire si c'est dû ou indû). Mais comment l'éviter? Et est-ce qu'on ne lance aucun chantier sous prétexte qu'il y aura des profiteurs?

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 18622
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par mobar » 18 avr. 2024, 18:09

Mauvaise comparaison, les subventions aux fossiles et fissiles sont bien plus importantes que celles qui soutiennent l'éolien et le solaire et depuis bien plus d'années

D'ailleurs comme tu le dis, elles ont permis à l'éolien et au solaire de n'avoir plus besoin d'être subventionné pour être plus compétitif pour la production d'électricité

Les subventions qui durent au dela du raisonnable alimentent la corruption et les rétro commissions, dans les fossiles, les fissiles et le militaire on en a des exemples régulièrement

:-" :-"
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4696
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par LeLama » 18 avr. 2024, 18:42

Jeuf a écrit :
18 avr. 2024, 17:52
Mais comment l'éviter? Et est-ce qu'on ne lance aucun chantier sous prétexte qu'il y aura des profiteurs?
A chacun son positionnement politique. Moi je constate que toutes les fortunes deraisonnables que je connais sont dus a des retrocommissions, distorsions de concurrence, cadres legislatifs divers.... Pour ma part, je ne souhaite pas cette société ou des mecs qui magouillent pour creer des distorsions de concurrence s'en foutent plein les poches pendant que les autres galerent.

Y'a des gens que je connais aussi qui ont de l'argent par le travail de toute leur vie et une entreprise poussee pendant 30 ans. Je n'ai aucun pb avec cet argent dument gagné. Ils le meritent.

Y'a pour moi deux systemes possibles et raisonnables :
- on parie sur le systeme privé, et il se demerde dans un systeme liberal
- on parie sur le systeme public, et l'etat finance les entreprises publiques avec de l'argent public

Et y'a un systeme que je condamne ( le globalisme) qui consiste a donner plein de pognon public a des entreprises privees en declarant que c'est dans le sens de l'interet general.

Comme je le dis, c'est subjectif. A chacun de se positionner politiquement.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 18622
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par mobar » 22 avr. 2024, 16:09

Le système ou l'argent public finance les projets d'intérêt général et l'argent privé les projets d'intérêt privé est a priori le seul qui soit équitable ... il faut seulement que la création monétaire soit le fait de la puissance publique et pas aux mains des usuriers privés et que les projets d'intérêt général soient validés par la population (voir les différentes ZAD et projets d'autoroutes controversés)

Ce qui n'est toujours pas le cas ni d'actualité
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 91185
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par energy_isere » 14 mai 2024, 12:33

suite de ce post du 18 avril 2024 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 9#p2389779
Prologium annonce l’implantation d’un laboratoire de R&D à Paris Saclay

Au lendemain du sommet Choose France, le fabricant taïwanais de batteries Prologium a annoncé mardi 14 mai l’implantation de son futur centre de R&D à Paris Saclay, ainsi que la signature d’un protocole d'accord avec Schneider Electric pour préparer sa future gigafactory, qui doit voir le jour d’ici à 2027 dans le grand port de Dunkerque.

Pauline Bandelier 14 mai 2024

Image
Représentation numérique de la future usine de Prologium à Dunkerque

Prologium va implanter son futur centre de R&D à Paris Saclay, a déclaré mardi 14 mai le fabricant taiwanais de batteries semi-solides au lendemain du sommet Choose France. «Nous avons choisi de nous implanter à Paris Saclay en raison du vivier de talents disponibles sur place», précise à L’Usine Nouvelle Bruce Wu, le président monde de Prologium.
https://www.usinenouvelle.com/editorial ... y.N2212909

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 91185
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par energy_isere » 21 mai 2024, 09:10

Le groupe Bolloré officialise son projet de "gigafactory" de batteries

AFP le 17 mai 2024

Le groupe Bolloré a officialisé, vendredi au cours d'une visite du ministre de l'Economie Bruno Le Maire, son projet de produire des batteries de nouvelle génération dans une "gigafactory" installée en Alsace à l'horizon 2030.

Cette gigafactory "est le symbole très fort de cette réindustrialisation française en marche", a déclaré M. Le Maire, à l'issue de la visite de l'usine de batteries Blue Solutions, près du siège du groupe à Ergué-Gabéric (Finistère).

Sur ce site breton, des activités de recherche et développement "avancées" et une première "ligne pilote" seront construites dès 2026, avec 230 emplois à la clef, a indiqué le ministre.

La "gigafactory" verra elle le jour dans l'agglomération de Mulhouse, en Alsace, où Blue Solutions "vise la création de près de 1.500 emplois d'ici 2032, avec un investissement global de plus de 2,2 milliards d'euros", selon un communiqué de presse.

Le ministère de l'Economie et la région Grand Est n'ont pas voulu communiquer le montant des aides publiques à ce projet de "cinquième gigafactory française", qui devrait représenter une capacité annuelle de production de 25 gigawattheures (GWh), "soit l'équivalent de 250.000 véhicules/an", selon ses promoteurs.

Pour l'usine pilote, la région Bretagne et la communauté d'agglomération Quimper Bretagne Occidentale débourseront "13 à 14 millions d'euros", a précisé le président de la région Loïg Chesnais-Girard (ex-PS).

"Nous nous mettons tous au travail pour faire de ce projet ambitieux une réussite éclatante", a lancé la vice-présidente de la région Grand Est Valérie Debord (LR).

"Au total, dans une filière qui n'existait pas il y a 5 ans - nous ne produisions pas une seule batterie électrique en France (...) -, nous allons recréer une nouvelle filière industrielle qui va représenter d'ici 10 ans 20.000 emplois industriels", a déclaré M. Le Maire.

Les batteries de Blue Solutions, dites de 4ème génération, sont des "batteries solides lithium-métal" censées offrir 40% d'autonomie supplémentaire "par rapport aux capacités maximales actuellement projetées sur les batteries lithium-ion", selon le communiqué.

"Nous sommes les seuls au monde à avoir industrialisé" la production de batteries solides "lithium-métal", a souligné vendredi Cyrille Bolloré, PDG du groupe Bolloré, vantant de nouvelles batteries rechargeables plus rapidement, avec plus de densité énergétique et moins d'autodécharge.

"Nous ne sommes qu'au tout début de la réindustrialisation", a assuré Bruno Le Maire, plaidant en faveur d'une simplification du droit minier et d'une meilleure protection de l'industrie européenne afin d'accélérer le processus.

"L'Europe doit montrer les dents. (...) Elle doit défendre ses intérêts économiques", a lancé le ministre, qui a longuement dénoncé "la faute économique, morale et politique" des "élites" qui portent "seules la responsabilité des délocalisations industrielles".
https://www.connaissancedesenergies.org ... s-240517-0

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 18622
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par mobar » 21 mai 2024, 09:52

Mais pour l’heure, "personne ne sait ce que cette technologie vaut car aucune voiture ne roule avec", estime un expert
https://www.bfmtv.com/economie/entrepri ... 70394.html

Si cette nouvelle batterie est du même tonneau que celle de la Blue Car, qui devait être maintenue à 60°C pour bien fonctionner, Bolloré va encore perdre quelques milliards avec sa nouvelle danseuse!

On ne le plaindra pas! :lol:
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 91185
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Véhicule électrique] la question des batteries

Message par energy_isere » 25 mai 2024, 00:02

Batteries électriques: Verkor boucle le financement de sa "gigafactory" de Dunkerque

AFP le 24 mai 2024

La start-up Verkor, spécialisée dans les batteries électriques, a annoncé vendredi avoir décroché un prêt de 1,3 milliard d'euros, quelques mois après avoir levé plus de 2 milliards, afin de financer sa "gigafactory" à Dunkerque.

Dans un communiqué, l'entreprise indique avoir "sécurisé plus de 1,3 milliard d'euros de financement vert grâce au soutien de 16 banques commerciales et 3 banques publiques".

Les dirigeants ont signé l'accord de financement vendredi à Matignon, en présence du ministre de l'Industrie Roland Lescure.

"Ces montants seront directement alloués au financement de la construction de la première gigafactory de Verkor située à Dunkerque, dotée d'une capacité de production initiale de 16 GWh/an. Avec cette nouvelle transaction, le montant total de financements sécurisés par Verkor pour sa première gigafactory et le Verkor Innovation Centre culmine à plus de 3 milliards d'euros", est-il précisé.

"Ce financement bancaire permet de finaliser la construction de notre gigafactory, qui produira ses premières cellules de batteries bas-carbone en 2025" et "nous permet d'accélérer pour devenir l'un des leaders de la fabrication de batteries à l'échelle européenne", a déclaré Benoit Lemaignan, cofondateur et président de l'entreprise, cité dans le communiqué.

En septembre dernier, la start-up Verkor, fondée en 2020, avait annoncé qu'elle avait levé "plus de 2 milliards d'euros" pour financer l'installation de sa "gigafactory" de batteries.

"Située sur le territoire de Dunkerque, la gigafactory sera opérationnelle en 2025 et créera environ 1.200 emplois directs et 3.000 emplois indirects dans les deux prochaines années. Cette installation fait de Verkor un partenaire majeur des acteurs de la mobilité et du stockage stationnaire", selon le communiqué.

Verkor est présenté comme l'un des symboles de la réindustrialisation. Son usine dunkerquoise doit aider l'industrie automobile française à atteindre l'objectif de deux millions de voitures électriques produites en France en 2030, après de longues années de délocalisations.
https://www.connaissancedesenergies.org ... que-240524

Répondre