[véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12543
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par mobar » 22 janv. 2020, 17:19

Silenius a écrit :
22 janv. 2020, 16:54
Preuve, s'il en fallait une, qu'au sein de la famille, dans bien des cas, la voiture électrique ne suffit pas à satisfaire tous les besoins.
Cette mauvaise foi ! C'est surtout que beaucoup de menages ont 2 voitures.
Beaucoup ont deux voitures thermiques, quelques un ont une voiture thermique et une voiture électrique, on a du mal a en trouver qui ont deux voitures qui sont toutes les deux électriques

C'est sur que ça pourrait changer ... ou pas!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9880
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par Remundo » 22 janv. 2020, 19:42

c'est surtout qu'une voiture électrique est trop contraignante pour les usages musclés d'une voiture, comme par exemple rouler 500 km à 130 km/h ou tracter une remorque ou tout simplement faire le plein en 10 minutes et repartir.

Donc les gens dansent sur 2 bagnoles, et une reste thermique la plupart du temps.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12543
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par mobar » 22 janv. 2020, 19:52

La plupart des ménages qui ont deux voitures ont deux voitures thermiques!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9880
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par Remundo » 22 janv. 2020, 20:38

tout à fait, mais un bon choix quand même est d'avoir un VE pour les trajets pendulaires. En général au moins 1 des membres du couple les effectue.

ll faut aussi avoir une prise de recharge, ceux qui habitent en appartement n'en n'ont pas toujours ! Et au boulot, c'est généralement encore plus délicat.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par energy_isere » 05 mars 2020, 21:21

Avec cette nouvelle plate-forme, les véhicules électriques de General Motors pourront rouler plus de 640 km en une charge

RÉMI AMALVY Usine Nouvelle 05/03/2020

Dans le cadre de sa nouvelle stratégie en matière de véhicule électrique, General Motors a présenté un nouvelle plate-forme dotée d'une batterie à grande capacité. L'Ultium devrait permettre une autonomie de plus de 640 km en une charge. Tous les futurs véhicules zéro émissions du groupe doivent en être équipés.

Image

General Motors (GM) a dévoilé une nouvelle plate-forme associant un groupe propulseur et une batterie à grande capacité, pour de futurs véhicules pouvant dépasser les 640 km d'autonomie en une seule charge. Baptisé Ultium, la technologie a été présentée le 4 mars, lors d'une conférence. Il s'agit de la troisième génération de plate-forme pour véhicule électrique développée par le groupe américain.

Cette plate-forme modulaire pourra être déclinée en 19 architectures différentes, les batteries étant placées horizontalement (dans le plancher) ou verticalement selon les besoins des différentes marques du groupe. La capacité de l'Ultium variera de 50 à 200 kWh, ce qui pourrait permettre "une autonomie estimée par GM à 400 miles (644 km) ou plus à pleine charge avec une accélération de 0 à 60 mph (0 à 100 km) en seulement 3 secondes".

Support de la charge rapide jusqu'à 200 kW

Les véhicules alimentés par la batterie supporteront une charge rapide allant jusqu'à 200 kW. La charge des camions pourra monter jusq'à 350 kW. Tous pourront être proposés en traction avant, arrière ou en transmission intégrale.

General Motor a également annoncé s'associer avec LG Chem pour "baisser le coût des batteries en dessous de 100 $/kWh", notamment grâce à des cellules à faible teneur en cobalt. Pour réduire les coûts, le groupe souhaite également adapter sa chaîne de production actuelle à l'électrique, plutôt que d'en mettre en place une nouvelle. 20 milliards de dollars (18 milliards d'euros) doivent tout de même être investis dans les cinq prochaines année, notamment dans la nouvelle usine de fabrication de batteries à Lordstown (Ohio).

Une rentabilité visée dès la première génération de nouveaux véhicules

Citant des "prévisionnistes tiers", GM table sur un doublement du nombre de véhicules électriques vendus aux États-Unis entre 2025 et 2030, pour atteindre 3 millions d'unités en 2030. Le groupe s'attend à atteindre la rentabilité dès la nouvelle génération de véhicules.

Chevrolet, Cadillac, GMC et Buick, les quatre enseignes de General Motors, prévoient toutes de lancer un véhicule électrique. Une nouvelle version du Chevrolet Bolt débarquera par exemple en concession d'ici la fin de l'année 2020. L'emblématique Hummer de GMC sera également décliné en version zéro émission. L'annonce officielle est prévue pour le 20 mai.
https://www.usinenouvelle.com/article/a ... ge.N937174

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par energy_isere » 04 avr. 2020, 10:50

La conversion de voitures thermiques en électriques désormais autorisée en France

AFP, publié le vendredi 03 avril 2020 à 18h39

Remplacer le moteur essence ou diesel des voitures d'occasion par un moteur électrique sera désormais autorisé en France après la publication vendredi d'un arrêté ministériel fixant le cadre réglementaire pour cette transformation considérée comme bénéfique à l'environnement.

Selon le texte publié au Journal officiel, les véhicules thermiques de plus de cinq ans (voitures, véhicules utilitaires, camions, bus et cars), ainsi que les deux et trois roues motorisés de plus de trois ans, pourront faire l'objet d'une conversion à l'électrique ou "rétrofit". Pour être homologués, les véhicules devront avoir été transformés par un professionnel habilité dans le respect des conditions fixées par le législateur.

Cette réglementation était réclamée par des professionnels du secteur automobile qui vantent son intérêt écologique : l'adaptation de véhicules existants prolonge leur durée de vie plutôt que de créer de nouveaux déchets. Ces véhicules respectent en outre les réglementations d'émissions polluantes les plus strictes.

Des entreprises, réunies au sein de l'AIRe (Acteurs de l'industrie du rétrofit électrique), ont estimé que 66.000 véhicules pourraient être ainsi adaptés d'ici cinq ans en France. Elles en espèrent un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros, et la création de 5.500 emplois.
https://actu.orange.fr/societe/environn ... 060dd.html

Bon, ça devrait rester assez anecdotique.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par energy_isere » 21 mai 2020, 15:41

Dyson : le P.-D.G. dévoile un projet abandonné de voiture électrique qui lui aura coûté 500 millions

Grégoire Huvelin 21 mai 2020

Le fondateur de la célèbre entreprise Dyson, en la personne de James Dyson, a révélé une flopée de détails sur le projet de voiture électrique que la marque a finalement abandonné.
.............
https://www.clubic.com/transport-electr ... lions.html

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2293
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par tita » 27 mai 2020, 09:18

Mouarf! Je me suis souvent demandé comment gérer la recharge d'un VE quand on parque sa voiture dans la rue, vu que c'est une généralité en Europe, même dans des quartiers aisés de grandes villes. Bah, faut juste une câble assez long!
Image

(tain, une voiture à €100'000)

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 5504
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par sceptique » 27 mai 2020, 09:25

tita a écrit :
27 mai 2020, 09:18
Mouarf! Je me suis souvent demandé comment gérer la recharge d'un VE quand on parque sa voiture dans la rue, vu que c'est une généralité en Europe, même dans des quartiers aisés de grandes villes. Bah, faut juste une câble assez long!
Anecdote véridique : C'est mieux que de faire le plein dans un garage sombre sans éclairage avec un jerrycan dans une main et une bougie dans l'autre. Cela s'est mal terminé : hôpital avec brûlures sévères, garage + maison cramée. Le gars était un collègue prof de physique à Madasgascar.

Ici, le risque est pour un passant très grand ou portant un objet très haut (plante de 2-3 mètres ...)

emmort
Condensat
Condensat
Messages : 717
Inscription : 25 févr. 2009, 21:48
Localisation : Ans (Belgique)
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par emmort » 27 mai 2020, 09:30

tita a écrit :
27 mai 2020, 09:18
Mouarf! Je me suis souvent demandé comment gérer la recharge d'un VE quand on parque sa voiture dans la rue, vu que c'est une généralité en Europe, même dans des quartiers aisés de grandes villes. Bah, faut juste une câble assez long!
Et trouver une place devant chez soi !! là est, parfois, mon soucis.

A l'heure actuelle, si tu n'as pas une place privative où mettre ton raccordement, il faut avouer que le véhicule électrique peut poser problème.
Heureusement, j'en dispose au boulot mais pas chez moi! Mais si je trouve une place juste devant chez moi, je passe par le soupirail. Le problème, c'est que l'on ne peut pas compter dessus!

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9880
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par Remundo » 28 mai 2020, 00:30

tita a écrit :
27 mai 2020, 09:18
Mouarf! Je me suis souvent demandé comment gérer la recharge d'un VE quand on parque sa voiture dans la rue, vu que c'est une généralité en Europe, même dans des quartiers aisés de grandes villes. Bah, faut juste une câble assez long!
Image

(tain, une voiture à €100'000)
moi je l'ai fait dans un hôtel avec ma GTE...

pompé 5A toute la nuit... 40 km d'autonomie réelle au matin. Mais cette technique nécessite de ne pas tirer trop de courant, chute de tension sinon. 10A sont jouables, 15A c'est limite (et peut disjoncter en plus...)

Et bien dérouler votre câble, s'il reste enroulé il peut fondre,, même à 10A.
Dernière modification par Remundo le 28 mai 2020, 00:33, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9880
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par Remundo » 28 mai 2020, 00:33

sceptique a écrit :
27 mai 2020, 09:25
tita a écrit :
27 mai 2020, 09:18
Mouarf! Je me suis souvent demandé comment gérer la recharge d'un VE quand on parque sa voiture dans la rue, vu que c'est une généralité en Europe, même dans des quartiers aisés de grandes villes. Bah, faut juste une câble assez long!
Anecdote véridique : C'est mieux que de faire le plein dans un garage sombre sans éclairage avec un jerrycan dans une main et une bougie dans l'autre. Cela s'est mal terminé : hôpital avec brûlures sévères, garage + maison cramée. Le gars était un collègue prof de physique à Madasgascar.

Ici, le risque est pour un passant très grand ou portant un objet très haut (plante de 2-3 mètres ...)
ah ah ah, un spécialiste des combustions, mais quelle tanche... :-&

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2293
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par tita » 28 mai 2020, 14:53

Si les VE et PHEV ne se développent pas à grande échelle depuis des décennies, ce n'est pas pour des raisons techniques.

Il n'y avait pas que les utilitaires, il y avait pléthore de citadines sympathiques au Nicad (Clio, 106, AX, Saxo...) et des versions familiales des Kangoo/Berlingo/Partner.

Le VE et le PHEV a toujours emmerdé le tryptique Etat/Constructeur/Pétroliers, ils ont tué dans l'oeuf les projets aussi longtemps que possible.
Je te remercie pour m'avoir éclairé sur tout un pan des pérégrinations électriques en France. Un nom revient sans cesse dans cette histoire, Heuliez. Et contrairement à ce que tu affirmes, l'Etat a toujours été lié en tant que promoteur et subventionneur, et non en tant que torpilleur.

Petit historique:
1990 - Programme VPE. Un choix stratégique de l'Etat, qui fait penser au vote de ZEV en Californie la même année. 1.2 milliards de francs de l'époque (180 millions d'euros), destinés à développer un véhicule propre. La technologie n'était pas précisée, y'avait aussi l'idée de la pile à hydrogène qui était présente.
1993 - Peugeot 106 électrique. Essai pilote, où la Rochelle met à disposition 30 de ces voitures à des particuliers pour valider le concept. Le concept, c'est de virer le moteur thermique, mettre 300 kg de batteries Ni-Cd dans la voiture, et un moteur électrique DC.
1995 - C'est là que c'est un peu grave... Cet essai pilote conduira à la production de toute une série de VE sur ce même concept, transformant différents modèles avec le même bloc de batterie et le même moteur. Derrière tout le projet, c'est Heuliez qui est présent. Le prix d'achat très élevé pour une voiture aux performances limitées. Difficile d'atteindre 90 km/h, et de toute façon ça limite l'autonomie.
1999 - La Rochelle achète 50 de ces véhicule pour un service d'auto en libre-service.
1994-2002 La commercialisation sera tentée, mais ces véhicules ne séduiront pas vraiment. Trop cher, d'autant que les batteries étaient en location (150€ par moi) histoire d'afficher un prix d'achat pas trop exagéré. La saxo électrique semble la plus répandue.

Une aide à l'achat de 15'000 Francs (2'500 euros) était proposée, seulement sur les 3000 premiers véhicules.
https://www.youtube.com/watch?v=eV0NlIACbX4

Au final, les ventes totales semblent avoir été en tout 6'500, et une très grande partie à des collectivités. La Poste, EDF, collectivités locale... Bref, de l'argent publique principalement. Ce qui me frappe le plus, c'est que c'est le même moteur électrique, aux performances limitées, qui a équipé tous ces véhicules (les utilitaires avaient une version plus grosse). Et une technologie de merde, peut-être facile à piloter... Mais on pouvait faire déjà mieux. Il faut être sacrément de mauvaise foi pour affirmer que cette première phase avait offert des produits vraiment innovants. Chers pour l'époque, avec des performances très limitées... Et aucune amélioration en 8 ans de pseudo-commercialisation.

Ce n'est pas l'Etat qui a décidé d'arrêter cette aventure, mais le bureau d'étude de PSA qui cesse tout la collaboration électrique avec Heuliez. La suite, c'est la collaboration d'Heuliez pour développer la Cleanova avec Dassault dans une société mixte, SVE... Ce qui aboutira, entre autre, à la livraison de 500 VE à la poste en 2007, subventionnés en partie par l'ADEME (3'200€ par véhicule). Pourquoi des VE et non pas des hybrides? Visiblement un désir de la Poste.

Mais c'est en 2007 qu'un coup de tonnerre s'abat sur Heuliez, le groupe PSA cesse toute collaboration avec eux pour un équipementier autrichien, ce qui plonge l'entreprise en grandes difficultés financières. Heuliez abandonne sa collaboration avec Dassault. Et SVE n'a pas de constructeur pour produire ses véhicules électriques à une plus grande échelle. Heuliez démarre alors le projet "Heuliez-Friendly" qui aboutira à la Mia électric. Et le projet est bien évidemment soutenu publiquement, entre autre par Ségolène Royal. Le projet de la Mia sera séparé d'Heuliez en 2010.

La Mia sera finalement le VE le plus abouti, mais ne rencontrera pas un succès commercial fulgurant... En 2010, on se trouvait aussi aux débuts de la Nissan Leaf, du projet ZE de Renault, de la Bolloré, toute une concurrence nouvelle. On était déjà passé au niveau suivant.

Heuliez et Mia finiront par disparaître en 2013 et 2014, malgré beaucoup d'efforts de l'Etat pour tenter de les sauver.

Que penser de toute cette aventure? On voit bien ce truc récurrent où l'Etat tente de diverses manières d'injecter de l'argent dans des entreprises pour essayer de créer de l'innovation. Je n'ai pas évoqué les autres initiatives (la Bolloré Blucar et les autolib, les différents projets de Renault, etc.), mais on se rend vite compte que la méthode reste limitée. Ce n'est pas parce qu'on bricole une voiture pour y installer une propulsion électrique qu'on obtient un produit commercialisable à grande échelle. On se rend vite compte que les passionnés qui vantent les mérites des premières voitures sont biaisés parce qu'ils l'ont acquise à quelques milliers d'euros, remplacent souvent la batterie originale par une autre plus performante, et ont une utilisation très limitée de leur voiture.

Un autre gros problème, c'est que tous ces essais tentaient d'aboutir à un produit, mais il n'y avait pas de développement d'un moteur électrique adapté, de la commande électronique de ce moteur, d'une gestion de la batterie avancée. C'était juste de l'assemblage de composants existants. Tout le monde peux faire ça! On voit bien que ce qui s'est produit ailleurs, chez Renault et surtout Tesla, c'est de la R&D sur les composants.

Tout n'est pas passé à la poubelle cependant. Le fabricant de moteurs électriques Leroy Somer (le fabricant des moteurs première génération comme la saxo) collabore avec PSA. Un fabricant de batteries, E4V, fait son chemin en France dans les véhicules de niche avec une technologie LFP.

C'est le tissus industriel qui est important, pour répondre aux besoins qui vont en émerger. Le reste se fait par étapes.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par energy_isere » 01 juin 2020, 09:07

suite de ce post du 12 mai 2014 viewtopic.php?p=361083#p361083

comme Nissan va arrêter l’usine de Barcelone la production en europe du véhicule electrique e-NV200 va être arrêtée.

Pétroleur
Brut léger
Brut léger
Messages : 428
Inscription : 05 juin 2019, 19:03
Localisation : Val d'Oise

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par Pétroleur » 05 juin 2020, 10:59

Remundo a écrit :
28 mai 2020, 00:30
pompé 5A toute la nuit... 40 km d'autonomie réelle au matin. Mais cette technique nécessite de ne pas tirer trop de courant, chute de tension sinon. 10A sont jouables, 15A c'est limite (et peut disjoncter en plus...)

Et bien dérouler votre câble, s'il reste enroulé il peut fondre,, même à 10A.
Je te confirme que j'ai failli mettre le feu à mon garage en rechargeant mon scoot électrique (BMW C-Evo) à 10A. C'est le boitier de raccordement qui a fondu sans propager le feu au reste de l'installation! :smt103
Depuis je charge à 6A, au mini, mais c'est plus long. :roll:
BMW fournissait initialement un chargeur à 13A mais ils ont du avoir des retours inquiétants sur des installations limites, et maintenant on ne peut plus utiliser une prise de recharge occasionnelle au dessus de 10A.

Répondre