Matériaux d' isolation pour l' habitat

Isolation, maisons écologiques, écoconstruction... c'est ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

ni chaud ni froid
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1729
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: Matériaux d' isolation pour l' habitat

Message par ni chaud ni froid » 10 déc. 2015, 18:21

En attendant des jours plus chauds je peux vous faire un petit retour sur l'enduit chaux chanvre :

:shock: :shock:

Voila.

Plus sérieusement et pour développer un peu.

Mise en oeuvre :

La mise en oeuvre de l'enduit en projeté est pas bien compliquée (comparée à de l'enduit tradi). C'est juste beaucoup plus salissant (lunettes impératives pour éviter les giclures d'enduit dans les yeux, pas agréables du tout).
Vu la légèreté du matériau, tu balances à la mimine sur le mur en 2 passes sur couche d'accroche (mur sali au mortier batârd)
Ça va bien vite, ça tient bien. En revanche c'est très très (très) long à sécher (et ça se comprend quand tu vois la qté d'eau de gâchage) : 6 semaines minimum. A faire en été impérativement !

En comparaison, je trouve les bloc de chanvre du commerce galères à poser : sur les petites épaisseurs (10cm), le bloc n'est jamais droit, et même en doublage pas facile d'avoir un mur d'aplomb, même avec fil a plomb et pose soignée sur tous les blocs (ça n'a pas la rectitude géométrique d'un agglos ou d'une brique). Dès qu'il y a pas mal de découpe c'est très pénible. Quant à l'accroche tous les rangs pour solidariser avec le mur support, c'est long et ça casse un peu le rythme de pose.

Confort :
Dans la pièce refaite on a donc un mur doublé avec du bloc de chanvre de 10cm et 2 murs enduits au chaux chanvre épaisseur moyenne env. 6cm.
En théorie, si on se base sur le lambda, on est presque plus dans la correction thermique que dans l'isolation.
Pourtant, le changement de confort est flagrant comparé aux murs nus (cf plus bas)

Il y a un gros plus : même en relativement faible épaisseur l'effusivité de l'enduit au chanvre joue franchement en sa faveur : les murs sont chauds "au toucher", malgré un chauffage modéré. Aucune sensation de paroi froide, évidemment, ce qui permet de diminuer la température de l'air.

Le mur le plus exposé au froid est le mur doublé au chanvre. Super isolation mais un peu pénible à enduire du fait de sa propension à boire l’humidité, malgré une humidification préalable.

Bilan :

Pas convaincu sur les bloc de chanvre, probablement pertinents en grosse épaisseur avec du matos et pas trop de découpe. Je ne suis pas sur que je le referait.
Par contre, emballé par le chaux chanvre, même si tu pourris partout où tu passes avec le mélange.
ÉVIDEMMENT, en terme de énergétique, ce n'est pas la panacée. Par contre en terme de confort c'est très propre.
lock-out pending...

myf
Goudron
Goudron
Messages : 102
Inscription : 02 oct. 2007, 18:04

Re: Matériaux d' isolation pour l' habitat

Message par myf » 10 déc. 2015, 22:35

Bonjour Ni-Chaud-Ni-Froid,

Je te remercie de ce compte rendu. Je ne connaissais pas les briques de chanvre, et tu confirmes d'autres témoignages sur le lourd travail salissant que constitue l'enduit au chanvre.

Pour compléter, voila quelques constatations :

1/ les pièces "basses de plafond" sous mansarde gardent bien mieux la chaleur que celle avec des plafonds à près de 3m, et pourtant j'aime les plafonds bien haut.

2/ L'isolation (par l'intérieur) d'une pièce devient vraiment plus efficace lorsque tous les murs et plafonds sont isolés. Un petit morceau de mur non traité diminue fortement l'efficacité de l'isolation. La chaleur part par cet endroit !

3/ Une salle de bain bien isolée (ce n'est pas le cas chez moi) est bien confortable. Elle permet de prendre bain ou douche à une température tropicale même si le reste de la maison est plus fraîche... pour ma part un radiateur électrique d'appoint de 500W branché quand la pièce est occupée augmente seulement la température de la salle d'eau d'environ 1degré (ou moins).

Je ne sais pas trop par où part la chaleur. Le plafond est isolé, la pièce fait 5m^2, les cloisons en placoplatre sur rails sont remplis d'un peu de laine de verre d'épaisseur 3cm (c'est mieux que rien). Le sol n'est pas isolé, mais les pièces du dessous sont chauffées.

4/ Sur un mur d'une 10aine de m^2 j'ai testé l'isolation avec du placoplatre doublé de 10cm de laine de verre assez rigide de 2m40x1m20 : location de la camionnette Castorama pour la livraison, découpe à la scie sauteuse de ces plaques à 0.6m x 2m40 pour les passer dans l'escalier, casse de l'ancien platre, évacuation au seau des gravats, fixation des nouvelles plaques par des plots de map. Le temps de pose a été pour moi de 1m^2 à l'heure environ. C'est du travail mais le gain a été sensible. Cette pièce n'est plus la plus froide de l'étage.

Est-ce que tu as recouvert ensuite les briques de chanvre par des plaques de placoplatre ?
La pose du placoplatre doublée par la laine de verre impose de laisser quelques cm contre l'ancien mur (dénudé) pour ne pas transmettre ses irrégularités. Tu sembles dire que la relative petitesse des briques de chanvre complique l'obtention de l'alignement. Ai-je bien compris ?

Bien chaleureusement à tous !

F.

ni chaud ni froid
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1729
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: Matériaux d' isolation pour l' habitat

Message par ni chaud ni froid » 10 déc. 2015, 23:24

Pour répondre sur les briques de chanvres, le problème est double :
- Mon mur d'origine n'était pas d'aplomb, avec des irrégularités liées aux pierres hourdées grossièrement. Il a aussi un très léger fruit vers l'extérieur de 2m jusqu'à 2m50. Impossible donc de se coller avec les blocs de chanvre contre le mur de haut en bas. J'ai donc monté le mur en bloc de chanvre d'aplomb (sans fruit) avec un vide de 1 à 2 centimètres entre celui-ci et le mur d'origine, que j'ai rempli avec de la chènevotte à l'avancement. C'est ce qui est recommandé par le fabricant. Globalement les grosses aspérités sur mon mur ont compliqué la tache (chènevotte à tasser au bâton...).
- La petite profondeur des briques (elles doivent faire 30x60x10), rend le boulot compliqué effectivement. Ils préconisent un joint mince mais le résultat était assez instable à la pose (matériau super léger...) et j'ai finalement préféré faire des joints un peu épais pour avoir un peu de tenue lors de la pose du rang et éviter de foutre en l'air la brique que je venais de poser avec la pose de la suivante. La dimension importante en hauteur et largeur fait que les faux aplomb et désaffleurs deviennent vite visibles, donc concentration et règle impératifs.

J'ai fini par un enduit à la chaux, pas de plaque de plâtre : ça ne serait pas raccord avec le reste de la baraque, et je préfère un enduit taloché et fini à l'éponge qui vieillit mieux qu'une peinture : C'est rustique, mais je n'y reviendrait probablement pas.

En termes d'heure de travail, je dirai qu'on est pas loin de l'heure par m² pour les briques, hors préparation ! En revanche l'enduit chaux chanvre est relativement rapide quant on a pris le coup de main, mais tu passes presque autant de temps à nettoyer qu'à projeter :-D ! En revanche, je vois bien ça dans ma pièce principale qui n'a aucune isolation et 3 radiateurs. C'est mon futur chantier après l'étage qui doit accueillir chambres et SdB
lock-out pending...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59732
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Matériaux d' isolation pour l' habitat

Message par energy_isere » 24 mai 2016, 20:56

Cavac fait du chanvre sa plante miracle

Emmanuel Guimard Les Echos 24/05


La coopérative vendéenne recycle à 100 % cette plante propice à l'assolement et limitant les intrants.

Première coopérative de Vendée, présente dans les principaux secteurs alimentaires (céréales, lait, viande...), le groupe Cavac a défini au début de la décennie ses grandes priorités en termes d'innovation. Les productions bio et une filière céréalière qualité - Agri-Ethique -, du champ à la boulangerie, en font partie. Le chanvre, paré de multiples vertus, est devenu prioritaire en termes de R&D. Généreux en biomasse, adapté à la rotation des cultures, ce qui améliore les rendements céréaliers, le chanvre sait aussi se passer d'eau et de pesticides. Qui plus est, on lui découvre de multiples applications industrielles. Le groupe coopératif Cavac, en Vendée, a donc misé en R&D - et sur le plan industriel - sur cette plante qu'il valorise à 100 %.

Depuis 2008, le groupe a investi plus de 12 millions d'euros dans un outil industriel dédié à Sainte-Gemme-la-Plaine, dans le sud de la Vendée. Son premier débouché est le bâtiment, avec une capacité de 200.000 mètres cubes d'isolants, soit 4.500 maisons. La filiale Cavac Biomatériaux fabrique sous la marque Biofib'Isolation des nappes isolantes à base de fibres de chanvre et de lin. « Nous disposons d'un outil industriel assurant à la fois le défibrage et le nappage, ce qui est unique en Europe », assure Olivier Joreau, le directeur.

De 50 à 2.500 hectares

Avec John Deere, la société a mis au point une ensileuse permettant de récolter en un seul passage la paille et le chènevis, graine de chanvre, utilisé dans l'oisellerie, la pêche et de plus en plus dans l'alimentation humaine, du fait de sa richesse en oméga 3 et 6. Rien ne se perd ! Le coproduit non fibreux de la plante, la chènevotte, mélangé à de la chaux, donne un crépi isolant. Elle sert aussi de litière pour animaux ou de paillage des plantes. Côté fibre, c'est l'industrie automobile qui est visée. Recyclable, résistant et léger, le chanvre est parfois préféré à la fibre de verre pour les matelas non tissés, dans les portières ou haillons de voiture. «Et d'autres débouchés sont à venir », promet Olivier Joreau. Entre 2009, année de sa création, et 2016, le nombre d'hectares de chanvre exploités par Cavac est passé de 50 à 2.500 hectares et près de 160 exploitations agricoles sont engagées dans cette culture. Cavac Biomatériaux dépassera cette année, avec 30 salariés, un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros, en croissance à deux chiffres. Cette activité demeure modeste au regard des 900 millions d'euros de chiffre d'affaires que réalise le groupe dans son ensemble.

Image
Cavac fait du chanvre sa plante miracle - Cavac
http://www.lesechos.fr/pme-regions/0219 ... 000707.php

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Re: Matériaux d' isolation pour l' habitat

Message par MadMax » 09 oct. 2018, 18:45

Je retape ma maison... une vraie galère quand on veut sortir des sempiternelles laine de verre/roche :evil: :evil: :evil:

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8564
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Matériaux d' isolation pour l' habitat

Message par kercoz » 10 oct. 2018, 13:24

MadMax a écrit :
09 oct. 2018, 18:45
Je retape ma maison... une vraie galère quand on veut sortir des sempiternelles laine de verre/roche :evil: :evil: :evil:
Té , salut le revenant. On manquait de modo ! Forum coolos pour les modos, peu d'engueulades, auto censure, auto-sanplomb...
Laine de verre ou roche, pourquoi s'en priver ? ... se méfier des pros qui proposent des trucs moins épais ..ils ont juste des problème de stockage de volumes 10/20 cm.
Acheter de l' ancien pour les surfaces et les volants thermiques, isoler l' extérieur sur les faces nords ou plus si région défavorisée... Seules les entourages de fenetres ou les angles nécessitent un pro si on ne se sent pas ébeniste...
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1015
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Matériaux d' isolation pour l' habitat

Message par Silenius » 12 oct. 2018, 06:39

le chanvre est parfois préféré à la fibre de verre pour les matelas non tissés, dans les portières ou haillons de voiture.
Pour la citrouille de Cendrillon ? :lol:

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Re: Matériaux d' isolation pour l' habitat

Message par MadMax » 05 nov. 2018, 01:36

kercoz a écrit :
10 oct. 2018, 13:24
MadMax a écrit :
09 oct. 2018, 18:45
Je retape ma maison... une vraie galère quand on veut sortir des sempiternelles laine de verre/roche :evil: :evil: :evil:
Té , salut le revenant. On manquait de modo ! Forum coolos pour les modos, peu d'engueulades, auto censure, auto-sanplomb...
Laine de verre ou roche, pourquoi s'en priver ? ... se méfier des pros qui proposent des trucs moins épais ..ils ont juste des problème de stockage de volumes 10/20 cm.
Acheter de l' ancien pour les surfaces et les volants thermiques, isoler l' extérieur sur les faces nords ou plus si région défavorisée... Seules les entourages de fenetres ou les angles nécessitent un pro si on ne se sent pas ébeniste...
Ce que je recherche surtout, c'est du "déphasage" :-D C'est pour le confort d'été, dans les combles.

Je cherche de la ouate de cellulose en panneaux semi-rigides, mais ça ne court pas les rues :?

Répondre